RÈGLEMENT DE L`uLTRa TRaiL DE GiGONDaS 95 kM NESQuE

Commentaires

Transcription

RÈGLEMENT DE L`uLTRa TRaiL DE GiGONDaS 95 kM NESQuE
RÈGLEMENT DE L’ultra trail DE GIGONDAS 95 km
NESQUE VENTOUX DENTELLES
LA CHARTE DU TRAILER
Amis coureurs,
- Prendre conscience que le milieu naturel que vous traversez est fragile et sensible
- Respecter la faune et la flore : ne pas jeter bouteilles et autres sachets de barres énergétiques usagés sur le sol et ne pas crier intempestivement.
- Respecter le balisage, seul garant de votre bonne orientation.
- Respecter les bénévoles, sans lesquels la course ne pourrait avoir lieu. L’organisation n’est nullement responsable des habits et objets personnels des coureurs laissés sur les stands de ravitaillement.
- Respecter l’intégralité du Règlement.
- Venir en aide à un concurrent en situation dangereuse.
- La population locale vous accueille, remerciez-là : un sourire et un petit bonjour suffisent.
Amis Accompagnateurs
- Respecter les zones autorisées au public.
- Penser que si l’accès à certains sites est interdit, c’est pour des raisons de sécurité évidentes.
- Soutenir tous les trailers : la valeur de l’encouragement ne doit pas être en relation avec la valeur du coureur.
- Respecter les bénévoles : n’oubliez pas qu’ils sont là avant tout pour les trailers.
- Ne pas fumer sur les zones de ravitaillement.
- Rouler doucement sur la route : la course est longue et les possibilités de voir les coureurs sont nombreuses.
- être pleinement conscient de la longueur et de la spécificité de l’épreuve et d’être parfaitement préparé pour cela
- avoir acquis, préalablement à la course, une réelle capacité d’autonomie personnelle en montagne
permettant de gérer les problèmes induits par ce type d’épreuve :
savoir affronter sans aide extérieure des conditions climatiques pouvant être très difficiles du fait
de l’altitude (nuit, vent, froid, brouillard, pluie ou neige)
savoir gérer, y compris si on est isolé, les problèmes physiques ou mentaux découlant d’une grande
fatigue, les problèmes digestifs, les douleurs musculaires ou articulaires, les petites blessures...
être pleinement conscient que le rôle de l’organisation n’est pas d’aider un coureur à gérer ses
problèmes et que pour une telle activité en montagne la sécurité dépend de la capacité du coureur
à s’adapter aux problèmes rencontrés ou prévisibles.
ARTICLE 1 - PRESENTATION :
La TNDV épreuve de course nature sur sentiers techniques, est ouvert à toute personne, (hommes
& femmes), licenciée ou non et âgée de dix-huit ans révolus. Une excellente condition physique
ainsi qu’un très bon entraînement sont indispensables ; le participant doit être apte à évoluer en
semi autosuffisance sur de longues distances aussi bien de jour que de nuit. Afin de participer
dans les meilleures conditions qu’il soit, Il est conseillé d’avoir pratiqué une ou plusieurs épreuves
similaires.