PRÉSENTATION Rendre hommage à Hassan II… l`idée n`est

Commentaires

Transcription

PRÉSENTATION Rendre hommage à Hassan II… l`idée n`est
HOMMAGE
À
HASSAN II
5
PRÉSENTATION
Rendre hommage à Hassan II… l’idée n’est certes pas originale; elle pourrait même paraître insignifiante si l’on se remémore
les millions de Marocains et de Marocaines qui, physiquement ou
moralement, l’ont accompagné du Méchouar au Mausolée de la
Tour Hassan le 25 juillet 1999, sans oublier les nombreux chefs
d’État dont la présence témoignait de leur admiration et, pour
beaucoup, de leur affection, pour le souverain défunt.
Mais le lecteur comprendra que cette idée procède d’un sentiment de reconnaissance
– envers un pays, le Maroc, dont le souverain, formé au métier
de Roi par son père le Sultan Mohammed Ben Youssef puis
roi Mohammed V, a été pendant trente-neuf ans le symbole,
– envers l’hôte qui savait pratiquer l’hospitalité et manifester
égards et attentions à son visiteur aussi modeste fut-il,
– envers le juriste qui a su édifier un État moderne dans le
respect de ses racines,
– envers l’homme, lucide et courageux, qui reconnaissait s’être
souvent trompé dans le choix des personnes, ou qui admettait
que «dans les années tumultueuses et incertaines» qu’avait
traversé le Maroc, il était advenu que la raison d’État prévale
«sur les droits légitimes des individus2 »,
1.
Hassan II, La Mémoire d’un roi, Plon, 1993, p. 75.
2.
Interview par Jean Daniel, Le Nouvel Observateur, n°1809, 14 juillet 1999, p. 34.
6
PRÉSENTATION
– envers le chef d’État, enfin, dont l’intelligence politique a
permis au Maroc, malgré les travers du chemin, de progresser sur la voie de la démocratie et de la justice et de retrouver
sa place dans la communauté internationale tout en conciliant
la défense des intérêts supérieurs du pays, souveraineté et
intégrité territoriale, et la préservation du plus grand bien
pour le peuple marocain et les peuples du Maghreb : la paix..