putois 1 - ADPAN 58

Commentaires

Transcription

putois 1 - ADPAN 58
LE PUTOIS D'EUROPE Famille des mustélidés (putorius putorius)
Statut dans la Nièvre.
Le putois d'Europe n’étant pas une espèce susceptible d’être classée nuisible, elle est chassable. En
cas de capture accidentelle, doit être immédiatement relâché.
Elle n'a pas vraiment de prédateur naturel connu.
Empreinte 2.5 cm x 3 cm environ
CARACTÉRISQUES :
Ce petit carnivore mesure de 35 à 45 cm de long (jusqu’à 60 cm avec la queue). La femelle est plus petite que le mâle. Le mâle peut peser jusqu’à
1,5 kg tandis que la femelle ne dépasse guère les 800 grammes. La femelle met bas une fois par an, en juin-juillet, après une gestation de six
semaines. Sa portée compte de trois à sept petits mesurant six à sept centimètres, couverts d'un duvet ras et blanchâtre. Ils tètent au moins un
mois mais mangent de la viande apportée par la mère dès l'âge de trois semaines. À trois mois, ils atteignent la taille des adultes qui vivent environ
cinq ans. Il se met en chasse à la tombée du jour. Le putois possède cinq orteils munis de griffes non-rétractiles qui laissent des empreintes
distinctes sur le sol. S’il est en danger, le putois glousse, siffle, gronde et lance des cris puissants. Il n’utilise sa sécrétion nauséabonde quand cas
de danger. Il peut diriger ses projections de façon très précise.
Habitat:
Il loge dans les arbres creux ou dans des terriers.
REGIME ALIMENTAIRE :
Le putois consomme un peu tous types de proies, notamment des amphibiens et poissons puisqu'il vit souvent au bord de l'eau et se montre
charognard à l'occasion. Cependant, son gibier préféré est le lapin, c’est un des rares prédateurs à s’attaquer au rat musqué. Il vit surtout dans
les plaines boisées humides.