de Mohammed Dib - Théâtre les pieds dans l`eau

Commentaires

Transcription

de Mohammed Dib - Théâtre les pieds dans l`eau
Un beau
mariage
Mohammed Dib (1920 - 2003)
est un des plus grands écrivains
algériens contemporains.
Expulsé d’Algérie par les autorités coloniales en raison de
ses activités militantes, il s’installe définitivement en France en
1959. Son inspiration s’exprime
dans tous les genres : nouvelles,
poésie, théâtre, contes pour enfants ou roman parmi lesquels
La grande maison (1952), L’incendie (1954), Un été africain
(1959) ou Qui se souvient de la
mer (1962). Au café, dont est
issue cette nouvelle a été publié
en 1984.
de Mohammed Dib
A une époque gorgée d’images, animées ou non mais imposées, Mohammed
Dib est de ces écrivains qui créent l’image chez le lecteur et l’entraînent dans
des mondes insoupçonnés.
A travers les yeux d’Omar, un garçon d’une dizaine d’années, le lecteur spectateur est invité au mariage grandiose qu’organise tante Hasna en l’honneur
de sa fille.
La fête s’installe.
D’un côté la mariée, sorte d’icône immobile et imperturbable. De l’autre côté,
l’agitation des convives, qui ne fait que s’amplifier avec l’arrivée des ripailles :
le fumet des ragoûts, viandes rôties, tranches de mouton au safran, couscous
garnis de dattes et de quartiers d’œufs mettent les papilles en émois !
Mais Omar, de famille pauvre, ne peut que suivre les consignes de sa mère:
«Je ne veux pas qu’on dise que mes enfants meurent de faim
...Que nous allons à ce mariage pour manger. Si pauvre qu’on
soit, on est obligé d’avoir sa fierté». Et pourtant, pour le petit Omar
«vivre signifie manger. Et le bonheur de vivre, le bonheur de
manger .
Mais cette conception de la vie va être bouleversée. La vision d’une danseuse
va soudain lui faire oublier son état de bête affamée...
Comédiennes :
Violette Campo et
Christine Serres
Musique :
Aziz Fayet
Durée : 45 mn.
Une musique originale ponctue ce
récit.
Les spectateurs sont installés
autour de petites tables et sont
invités à déguster mets orientaux
et thé à la menthe pendant le
spectacle.
Public :
adultes et adolescents
Les lectures de la Cie Les pieds dans l’eau