All night concerts by Terry Riley lui-même

Commentaires

Transcription

All night concerts by Terry Riley lui-même
« ALL NIGHT CONCERTS »
en présence de Terry Riley lui-même
Marathon musical avec les musiciens de Bang on a Can All
Stars et du Cabaret Contemporain
Tournée en France début octobre 2013
26 septembre 2013 : Reims, festival Elektricity
27 septembre 2013 : Nantes, Le Lieu unique
1er octobre 2013 : Châteauroux, L’Equinoxe
2 octobre 2013: Arsenal Metz
4 octobre : concert à Paris (lieu à déterminer)
6 octobre : Barbican, londres
Dates disponibles : 25 septembre 2013, 28 septembre 2013, 29 septembre
2013, 30 et 31 septembre, 3 octobre et 5 octobre 2013
1
PROGRAMME « All Night Concerts »
1ère partie :
Set de « Bang on a Can all stars » (durée : 1 heure)
Pièce de Terry Riley
In C
2ème partie :
Set des musiciens du « Cabaret Contemporain » (durée : 1 heure)
Pièce de Terry Riley
Giant-Nu-Hairy-Warriors, pièce écrite pour the Irish Crash Ensemble et
Tread on the Trail
http://www.youtube.com/watch?v=mWGlSkvZmJY
3ème partie :
Cabaret Contemporain meets Bang on a Can and Terry Riley (durée : 1
heure et demie)
Présence du guitariste de « The Who » à confirmer
Par Terry Riley, les musiciens du groupe Cabaret Contemporain et du groupe Bang on a
Can
Bang on a Can All-Stars
Ashley Bathgate, violoncelle
Robert Black, basse
Vicky Chow, piano
David Cossin, percussions
Mark Stewart, guitares
Evan Zipory, clarinettes
Cabaret Contemporain
Fabrizio Rat, piano
Giani Caserotto, guitare électrique
Ronan Courty, contrebasse
Simon Drappier, contrebasse
Julien Loutelier, batterie
Terry Riley, piano
2
Faire revivre les « All Night Concerts » de Riley
Le Cabaret Contemporain propose de faire revivre les fameux « All Night long concerts »,
forme particulièrement originales du concert, inventés par le très célèbre compositeur
américain Terry Riley.
« C'est durant les années 1960 que Terry Riley inaugura les fameux "All-Night Concerts", durant
lesquels il jouait, essentiellement en improvisant, de la nuit tombée jusqu'au petit matin suivant. Il
utilisait un vieil harmonium (rafistolé avec un moteur d'aspirateur) et un saxophone couplé à un
enregistreur magnétique dit "tape-delayed". Ce type d'enregistreur modifié permet de repasser en
boucle, avec un retard, le son immédiatement enregistré. Quand il voulait faire une pause, après des
heures de jeu, il faisait jouer en boucle des fragments de saxophone enregistrés dans la soirée. Il
continua ces concerts durant des années, alors que les auditeurs apportaient des sacs de couchage,
des hamacs et toute leur petite famille. » (Wikipédia)
Le Cabaret Contemporain propose de redonner vie à ces formes originales de vivre la
musique autrement, souvent expérimentées dans le cadre de concerts de musique « actuelle »,
mais trop rarement dans le cadre de concerts de musique dite « contemporaine ».
De quoi prouver encore une fois, fidèle à l’obsession du Cabaret Contemporain, que
« musique contemporaine » peut flirter avec « musique actuelle », hors de la classification
traditionnelle des genres musicaux.
Biographie de Terry Riley :
Il a été impliqué dans l'expérimental San Francisco Tape Music Center, collaborant avec Morton
Subotnick, Steve Reich, Pauline Oliveros et Ramon Sender. Son plus influent professeur fut,
toutefois, Pandit Prân Nath, un maître du chant classique Indien, qui enseigna également à La
Monte Young et Marian Zazeela. Terry Riley fit de nombreux voyages en Inde durant leur
association, pour étudier mais aussi pour l'accompagner aux tablas, tampoura et au chant.
Durant les années 1960, il voyagea fréquemment en Europe, recevant de nouvelles influences
musicales. Entre autres, il joua du piano dans le quartier de Pigalle, en compagnie de Daevid
Allen, futur membre du groupe Soft Machine. Il rejoignit la faculté du Mills College en 1971
pour enseigner la musique classique indienne. Il fut nommé docteur honoris causa en musique
de Chapman University (Orange (Californie)) en 2007. Terry Riley commença une longue
coopération avec le Kronos Quartet lorsqu'il rencontra son fondateur David Harrington alors
qu'ils étaient au Mills College
3
Le père de la musique minimaliste américaine
Alors que ses premières compositions ont été influencées par Stockhausen, Terry Riley a
changé d'orientation stylistique après avoir rencontré La Monte Young. Le Quatuor pour
cordes (1960) fut la première composition de cette nouvelle période, très vite suivi d'un trio
pour cordes, dans lequel il employa pour la première fois de courtes phrases répétées. Riley
est considéré, pour cette raison, comme l'un des pères fondateurs de la musique minimaliste.
Dès les années 1950, il travailla avec des bandes magnétiques montées en boucle, une toute
nouvelle technologie. Il continua d'utiliser, durant toute sa carrière, des bandes magnétiques
pour créer des effets musicaux, aussi bien en studio que sur scène. Il a composé des œuvres
en intonation juste aussi bien qu'en microtonal.
Sa musique est généralement composée d'improvisations basées sur des
phrases modales de différentes longueurs, comme dans In C et les Keyboard Studies
Son œuvre la plus marquante est sans conteste In C ("en do"), créée en 1964, aujourd'hui
pièce maîtresse de la musique américaine et une des grandes œuvres du mouvement
minimaliste. La première fut jouée par Steve Reich, Jon Gibson, Pauline Oliveros et Morton
Subotnick entre autres. L'œuvre influença les travaux de ces derniers et ceux d'autres tels John
Adams et Philip Glass.
Influence pop / rock
Son album expérimental A Rainbow in Curved Air fut très bien accueilli par le monde de la
pop music et y a eu une forte influence, du fait de son climat considéré comme "hypnotique".
Le groupe progressif anglais "Curved Air" tire son nom de cette œuvre. Il a également
inspiré Pete Townshend, compositeur du groupe de rock britannique The Who (groupe invité
lors de notre « All night concerts »), notamment dans les morceaux de l'album Who's
Next, Won't Get Fooled Again et Baba O'Riley, dont le titre est un hommage au travail de
Terry Riley.
Il a également composé des musiques de film et notablement collaboré avec le poète de
la Beat Generation Michael McClure, avec qui il a publié plusieurs CD.
Biographie du groupe « Cabaret Contemporain»
Le Cabaret Contemporain est un groupe de musiciens qui réinventent leurs instruments en
développant un langage et une syntaxe originale, des techniques et modes de jeu inédits. Ces
musiciens qui ont traversé plusieurs genres musicaux, de la musique contemporaine a la
techno, du minimalisme au rock a la musique improvisée, développent
un langage commun que transforme les sons de chaque dans un véritable et homogène son de
groupe.
En réinventant également un nouveau rapport interprète/compositeur, musique écrite/musique
improvisée, les musiciens du Cabaret Contemporain font entendre une musique éclectique,
indépendante qui est capable de parler aux grand public grâce a son pluralisme d'influences et
de langages.
Pour que la musique dite « contemporaine » retrouve l’idée de « plaisir », nous tentons de
mettre en place une approche désinhibée et simple à la musique et sans aucun restriction
stylistique.
Le Cabaret Contemporain a déjà joué à la Cité de la musique, à la Gaîté Lyrique, au Lieu
Unique à Nantes, au festival Musica à Strasbourg, aux « Nuits Sonores » à Lyon, au Centre
Pompidou à Metz, à New-York avec Steve Reich, à Londres etc
4
Biographie du groupe « Bang on a Can »
Formé en 1992, le Bang on a Can All-Stars sont reconnus mondialement pour leurs ultradynamiques des spectacles et des enregistrements de musique le plus innovant
d'aujourd'hui. Traverser librement les frontières entre classique, jazz, rock, world et musique
expérimentale, cet ensemble de six membres a constamment amplifié forgé une catégorie
distincte qui défie les lois d'identité, en prenant la musique dans des territoires
inexplorés. Effectuer chaque année à travers les États-Unis et à l'étranger, les All Stars, ont
brisé la définition de ce que la musique de concert est aujourd'hui.
Ensemble, les étoiles All-ont travaillé en étroite collaboration sans précédent avec quelquesuns des musiciens les plus importants et inspirants de notre temps, y compris Steve Reich,
Ornette Coleman, birmane cercle de tambour Kyaw Kyaw Naing maître, Tan Dun, DJ
Spooky, et beaucoup plus. Des projets célèbres du groupe comprennent leurs enregistrements
historiques de Brian Eno classique ambiante Music for Airports et Terry Riley In C , ainsi que
des spectacles avec Philip Glass, Meredith Monk, Don Byron, Iva Bittova, Thurston Moore,
Owen Pallett et autres. Les Etoiles All-ont été attribués Ensemble Musical America de l'année
en 2005 et ont été annoncés comme «véhicule le plus important du pays pour la musique
contemporaine" par le San Francisco Chronicle.
Aperçu de projets récents incluent Field Recordings , un nouveau grand projet multimédia
nouvelle mettant en vedette neuf chaud off-the-presse œuvres commandées par Tyondai
Braxton, Mira Calix, Florent Ghys, Michael Gordon, David Lang, Christian Marclay, Julia
Wolfe, Nick Zammuto, les et Evan Ziporyn; la première mondiale, les performances, et
l'enregistrement de Steve Reich 2x5 , y compris une performance à guichets fermés au
Carnegie Hall; de multiples visites du groupe vers la Chine pour le Festival de musique de
Beijing et de Hong Kong Arts Festival; la tournée américaine et au Carnegie Hall de
performance de Julia Wolfe Marteau d'acier , une soirée de longueur concert mis en scène
avec le Trio Mediaeval; d'octobre 2010 BAM Suivant performances Wave Festival de Evan
Ziporyn C'estUne maison à Bali , une nouvelle danse-opéra mettant en vedette les étoiles Allavec gamelan balinais; commandé des œuvres de Louis Andriessen, Bill Frisell, Ryuichi
Sakamoto et plus. Avec un répertoire massif de travaux écrits spécifiquement pour
l'instrumentation distinctive du groupe et le style de la performance, les étoiles All-sont
devenus un genre à part entière. Le dossier All-Stars de la musique cantaloup et ont publié des
enregistrements passés sur Sony, Universal et Nonesuch.
Bang on a Can est passé au Carnegie hall (NY), Disney Hall (LA) etc
5