Mise en page 1 - Somogy éditions d`Art

Commentaires

Transcription

Mise en page 1 - Somogy éditions d`Art
Contact presse :
Marie MosCoso
01 48 05 81 82
[email protected]
Après le Whitney Museum de New York du 30 juin au
23 octobre, exposition au Musée des beaux-arts de
Montréal du 20 janvier au 13 mai 2012
LYONEL FEININGER
En Allemagne, où il a passé sa vie d’adulte, Lyonel Feninger (1871-1956) est
célébré comme un artiste majeur du XXe siècle, aux Etats-Unis, son pays d’origine où il a vécu les deux dernières décennies de son existence, son œuvre est
peu connue. Lyonel Feninger est un artiste à la carrière atypique, un américain
en Allemagne: né aux Etats-Unis de parents allemands qui quittera New-York
à 16 ans pour poursuivre son apprentissage en Europe et plus particulièrement
à Berlin, Weimar Paris, Dessau.
En 1905, il était parvenu au summum de sa carrière de caricaturiste et notamment avec des dessins devenus de plus en plus politiques. Le style caractéristique des illustrations et des bandes-dessinées de Feninger servit de fondement à sa seconde carrière artistique qui débuta à Paris le 21 avril 1907 avec
l’exécution d’une peinture, une petite nature morte. Sa rencontre avec le
cubisme français lors du Salon de 1911 fut déterminante et les modifications
formelles radicales auxquelles il procéda lui permirent de faire carrière dans la
peinture. En 1919, Feininger avait atteint un premier sommet dans sa carrière
de peintre, cette même année il fut le premier artiste recruté comme maitre
par le fondateur du Bauhaus, l’architecte Walter Gropius. Feininger était
devenu un des chefs de fil de l’art moderne en Allemagne au même titre que
ses amis et collègues, Klee, Kandinsky, Oskar Schlemmer et Laszlo MoholyNagy. L’arrivée des nazis au pouvoir porta un coup d’arrêt à l’art moderne, et
força Feninger à quitter l’Allemagne pour retourner vers les Etats-Unis, son
œuvre ne recommença à jouer un rôle important qu’après 1945 jusqu’aux
dernières peintures exécutées à Manhattan.
Organisée à l’initiative du Whitney Museum of American Art et coproduite
par le Musée des beaux-arts de Montréal, Lyonel Feininger, sera la première
rétrospective consacrée à ce peintre aux Etats-Unis depuis plus de quarante
ans et le tout premier évènement du genre jamais présenté au Canada, ce livre
est le premier ouvrage majeur publié en français sur cet artiste.
Sous la direction de Barbara Haskell, historienne de l’art, conservatrice du département
des Peintures et Sculptures au Whitney
Museum of American Art de New York.
ISBN 9782757204832
Relié : 38 €
24 x 30 cm / 288 pages / 232 illustrations
Version française
Parution le 2 novembre 2011
“Mon besoin de communiquer est tel qu’il m’est impossible de ne l’exprimer qu’avec des mots. Souvent je suis
assis à l’orgue et je cherche le salut dans la musique puissante de Bach. Une fugue, un choral naissent d’une transfiguration exaltée du monde (...) Je ne suis pas (l’artiste)
le plus moderne mais plutôt quelqu’un qui doit rompre
avec son temps pour vivre. Ainsi je suis peut-être en
retard sur mon temps.
Lyonel Feninger et la musique