Nouvelles pédagogiques - Intimidation

Commentaires

Transcription

Nouvelles pédagogiques - Intimidation
Nouvelles pédagogiques
L’objectif de ce recueil est de partager avec vous diverses publications
et sites Internet susceptibles d’éveiller votre intérêt.
Souhaitant notre mission accomplie!
Numéro spécial sur l’intimidation
Av r i l 2 0 1 2
Service des
ressources éducatives
Nouvelles pédagogiques
Textes recueillis
Plan d’action pour prévenir et traiter la violence à l’école 2008-2011 (version abrégée)
5
La violence à l’école : ça vaut le coup d’agir ensemble!
6
L’intimidation, ça vaut le coup d’agir ensemble!
7
L’homophobie, ça vaut le coup d’agir ensemble!
8
Projet de loi n 56 - Loi visant à lutter contre l’intimidation et la violence à l’école
9
La victimisation par les pairs de la maternelle à la deuxième année du primaire
10
Violence à l’école : climat scolaire et agression envers les enseignants
11
Prévention de la violence faite aux enseignants
12
Lien social pour prévenir l’intimidation à l’école
13
Le climat scolaire à l’école primaire - Étude de l’influence des variables de milieu sur sa perception par les élèves de 6 à 8 ans
14
Les préoccupations et les impacts associés à l’utilisation d’Internet dans les milieux des jeunes d’âge scolaire
15
La cyberintimidation - Lorsque même la maison n’est plus un refuge!
16
Tous les textes ont été recueillis par Mme Priscilla Côté, conseillère pédagogique en prévention de la violence - SRÉ
Avril 2012
Prendre note qu’une révision linguistique a été effectuée sur les textes rédigés
par le personnel de la CSMB seulement.
2
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Textes recueillis
L’intimidation, la cyberintimidation, l’homophobie : les différences et les ressemblances
17
Les jeunes et les é[email protected]
18
Facebook et autres médias sociaux - Guide pour un usage sécuritaire et responsable à l’intention des élèves et des parents
19
L’intimidation entre enfants : c’est aussi l’affaire des parents...
20
L’intimidation - En parler, c’est une question de sécurité
21
Conseils pour protéger nos enfants sur Internet
22
La méthode d’intérêt commun (MIC) : intervenir stratégiquement
23
Pleins feux sur le harcèlement et l’intimidation - Guide d’intervention pour les écoles secondaires
24
Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves
25
Intimidation, homophobie et violence au secondaire : restons debout et agissons pour nos jeunes!
26
L’intimidation dans les médias
27-28-29
Douze idées pour une école plus juste et plus efficace
29
Les rouages des droits sur l’utilisation d’Internet en contexte scolaire mis au jour
30
Avril 2012
Prendre note qu’une révision linguistique a été effectuée sur les textes rédigés
par le personnel de la CSMB seulement.
3
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Textes recueillis
L’agence européenne ENISA veut s’attaquer à la cyberintimidation et au « grooming »
Suggestions de lecture
31
32-33
Site de référence
34
Extrait de la Politique d'utilisation des ressources informatiques, l'information et des communications à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys
7. RESPONSABILITÉS DES UTILISATEURS
7.4 UTILISATION À DES FINS PERSONNELLES
Les ressources informatiques fournies par la Commission scolaire et le matériel qui s’y rattache doivent être utilisés par les membres du personnel dans l’exercice de leur fonction. Par contre, à titre de privilège, les membres du personnel peuvent faire usage
de certaines ressources informatiques à des fins personnelles à certaines conditions :





l'utilisation doit se situer en dehors des heures de prestation de travail (pause ou période de repas) et ne pas entraver la performance au travail du personnel;
l'utilisation ne nuit nullement aux opérations de la Commission scolaire, ni à l’efficacité ou à la disponibilité du système informatique;
la durée de l’accès est limitée;
l'utilisation n'est pas faite à des fins commerciales, lucratives, de propagande, illégales ou illicites;
l’utilisateur respecte les dispositions de la présente politique, et ce, même s’il fait usage des ressources informatiques à des fins personnelles.
En tout temps, les informations ou communications transmises ou reçues par le biais d’Internet sont présumées être de nature professionnelle et concerner les affaires de l’entreprise. En conséquence, aucun utilisateur ne peut prétendre au caractère privé de
ses échanges ou de son utilisation des ressources informatiques.
Avril 2012
Prendre note qu’une révision linguistique a été effectuée sur les textes rédigés
par le personnel de la CSMB seulement.
4
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Plan d’action
pour prévenir et traiter la violence à l’école 2008-2011 (version abrégée)
« La violence à l’école est une réalité qui préoccupe et interpelle les intervenants scolaires, les parents et les différents partenaires de l’école. S’il faut reconnaître que cette dernière agit déjà de plusieurs façons pour prévenir et traiter les situations de violence, elle réclame néanmoins d’être soutenue davantage.
De son côté, le Vérificateur général du Québec, dans son rapport de 2005, s’est intéressé au phénomène de la violence dans les écoles secondaires et a formulé diverses recommandations à ce
sujet : être mieux au fait de la situation, assurer la réalisation d’actions efficaces et évaluer les effets de ces actions.
Le présent plan d’action témoigne de la volonté du Ministère de poursuivre ses efforts pour accompagner le réseau scolaire dans la prévention et le traitement de la violence à l’école, dans la foulée
des recommandations du Vérificateur général. Par ce plan, le Ministère veut favoriser l’instauration
d’un climat sain et sécuritaire pour tous les élèves et les acteurs du milieu scolaire... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/index.asp?page=fiche&id=1010
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
5
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
La violence à l’école :
ça vaut le coup d’agir ensemble!
« Depuis le lancement du plan d’action La violence à l’école : ça vaut le coup d’agir ensemble!, cer-
tains milieux ont mis en place, bonifié ou encore consolidé des actions pour prévenir et gérer les
comportements de violence dans les écoles. Des initiatives intéressantes ont vu le jour, notamment
pour dresser des portraits locaux des manifestations et de la fréquence des comportements violents.
Bien que l’on sache que ce sont ces portraits locaux qui peuvent mener aux interventions les plus
efficaces parce que plus près des besoins particuliers de chaque établissement scolaire, on ne
pourrait passer sous silence que le phénomène de la violence a aussi été étudié sur les plans internationaux et nationaux et qu’il pourrait être possible d’en tirer certains enseignements. De plus,
considérant que les pratiques collaboratives en milieu scolaire sont reconnues comme étant des
facteurs de protection contre la montée de la violence dans un établissement d’enseignement, la
place des parents et la façon dont on peut établir un partenariat avec ces derniers demeurent de
toute première importance.
En continuité avec les derniers bulletins semestriels consacrés à la prévention de la violence à l’école, le premier article de ce cinquième numéro tente de quantifier le phénomène de la violence à la
lumière de l’information disponible au Québec et ailleurs. Un tour d’horizon sera fait en second lieu
concernant les types de partenariat possibles entre l’école et les parents, particulièrement lorsque
des situations difficiles se présentent... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/EPEPS/Formation_jeunes/
Adaptation_scolaire/BulletinViolenceEcole_Vol1No5Automne2011.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
6
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation,
ça vaut le coup d’agir ensemble!
« … Au même titre que les autres formes de violence, les comportements d’intimidation se répartissent sur un continuum de gravité allant de grave à très grave. Qu’elle se pratique verbalement, par
écrit, physiquement ou par aliénation sociale, l’intimidation peut se manifester de diverses façons :
agressions physiques, propos humiliants, menaces, extorsion (taxage) ou relation punitive qui
consiste à ignorer la présence de l’autre, à refuser de communiquer avec lui ou à l’isoler socialement (agression indirecte). Lorsque l’intimidation revêt un caractère répétitif, on parle alors de harcèlement.
Bien que l’intimidation se présente sous diverses formes, l’ensemble des critères suivants permet
de déterminer s’il est question ou non d’intimidation :
• l’inégalité des pouvoirs;
• l’intention de faire du tort;
• des sentiments de détresse de la part de l’élève qui subit de l’intimidation;
• la répétition des gestes d’intimidation sur une certaine période... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/EPEPS/Formation_jeunes/
Adaptation_scolaire/IntimidationCaVautLeCoupAgirEnsemble.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
7
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’homophobie,
ça vaut le coup d’agir ensemble!
« … Selon le Conseil permanent de la jeunesse, l’homophobie se définit comme « une hostilité psychologique et sociale à l’égard des membres de la diversité sexuelle. Cette hostilité vise non seulement les personnes homosexuelles, mais aussi celles dont l’apparence ou les comportements dérogent aux normes sociales prescrites de masculinité et de féminité1 ». Les comportements homophobes constituent une forme de discrimination sur la base de caractéristiques personnelles, soit l’orientation sexuelle ou l’identité sexuelle.
Par ailleurs, l’hétérosexisme se définit comme « l’affirmation de l’hétérosexualité comme norme sociale ou comme étant supérieure aux autres orientations sexuelles; pratiques sociales qui occultent
la diversité des orientations et des identités sexuelles dans les représentations courantes, dans les
relations et les institutions sociales, entre autres, en tenant pour acquis que tout le monde est hétérosexuel2 ».
Qu’elle s’exerce verbalement, par écrit, physiquement ou par exclusion sociale, l’homophobie peut
s’exprimer de diverses façons : agressions physiques, propos humiliants, menaces, extorsion
(taxage), insultes, étiquetage, injures, mépris, harcèlement, exclusion du groupe de pairs, rumeurs,
intimidation3, cyberintimidation, blagues, humiliation, etc. Qu’ils soient adressés à une personne directement ou utilisés pour qualifier un objet ou une situation, « fif », « tapette », « gouine »,
« pédé » sont quelques exemples de propos couramment entendus... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.mels.gouv.qc.ca/sections/publications/publications/EPEPS/Formation_jeunes/
Adaptation_scolaire/HomophobieCaVautLeCoupAgirEnsemble_1.pdf
1
2
3
Conseil permanent de la jeunesse, Recherche-avis : Sortons l’homophobie du placard… et
de nos écoles secondaires, Québec, mai 2007, p. 8.
Ministère de la Justice, Politique québécoise de lutte contre l’homophobie, Québec, 2009, p.
14.
Voir le feuillet de l’outil de référence sur l’intimidation.
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
8
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Projet de loi n°56
Loi visant à lutter contre l’intimidation et la violence à l’école
« Ce projet de loi apporte diverses modifications à la Loi sur l’instruction publique et à la Loi sur
l’enseignement privé afin de lutter contre l’intimidation et la violence à l’école.
Il précise les devoirs et responsabilités des acteurs concernés et prévoit qu’une commission scolaire doit veiller à ce que chacune de ses écoles offre un milieu d’apprentissage sain et sécuritaire de
manière à ce que tout élève qui la fréquente puisse y développer son plein potentiel, à l’abri de toute forme d’intimidation ou de violence.
Le projet de loi prévoit l’obligation, tant pour les établissements d’enseignement publics que pour
les établissements d’enseignement privés, d’adopter et de mettre en œuvre un plan de lutte contre
l’intimidation et la violence. Ce plan doit notamment prévoir des mesures de prévention visant à
contrer toute forme d’intimidation ou de violence, préciser les actions qui doivent être prises lorsqu’un acte d’intimidation ou de violence est constaté ainsi que les mesures de soutien ou d’encadrement alors offertes, déterminer les sanctions disciplinaires applicables dans un tel cas et spécifier le suivi qui doit être donné à tout signalement et à toute plainte concernant un acte d’intimidation ou de violence... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/projets-loi/projet-loi-56-39-2.html
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
9
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
La victimisation par les pairs de la maternelle
à la deuxième année du primaire
« La problématique d’élèves victimisés par des pairs n’est pas un phénomène récent. Comme le
mentionnent Card et Hodges (2008) dans leur récente synthèse sur le sujet, Thomas Hugues dans
son roman Tom Brown’s Schooldays publié en 1857 décrivait déjà les misères vécues par un jeune
garçon victime de mauvais traitements de la part de ses camarades de classe.
Un siècle et demi plus tard, des chercheurs, tels que Dan Olweus (1978; Norvège) et Perry, Kusel
et Perry (1988; États-Unis), ont repris le flambeau pour nous rappeler que cette réalité existe encore et constitue le lot quotidien de plusieurs écoliers. Depuis, plusieurs équipes de chercheurs à travers le monde se sont penchés sur ce phénomène afin de mieux le circonscrire et, possiblement, le
prévenir (voir par exemple les nombreuses communications sur ce thème présentées au congrès
de la Society for Research in Child Development [2011]). Selon la recension de Card et Hodges
(2008), la victimisation par les pairs n’est pas un phénomène marginal : de 30 % à 60 % des élèves
rapportent avoir été victimisés par leurs pairs au moins une fois au cours d’une année scolaire; de
6 % à 15 % disent avoir été victimisés à toutes les semaines. Toutefois, la proportion d’enfants victimisés de manière chronique (soit au cours de plusieurs années) demeure peu connue. Une étude
menée il y a plusieurs années dans la grande région de Québec laisse entendre qu’environ 15 %
des enfants du primaire l’auraient été de façon chronique, c’est-à-dire pendant au moins quatre ans
(Boivin et autres, 2010)... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.jesuisjeserai.stat.gouv.qc.ca/pdf/publications/feuillet/fascicule_victimisation_fr.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
10
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Les préoccupations et les impacts
associés à l’utilisation d’Internet dans les milieux des jeunes d’âge scolaire
« Les technologies Internet1 (TI) évoluent rapidement, sont largement répandues et font l’objet de
multiples usages dans la population et les organisations. Au-delà des nombreuses opportunités
qu’elles offrent pour documenter et promouvoir l’état de santé dans la population, les TI suscitent
plusieurs préoccupations puisque certains usages peuvent affecter la santé globale des individus.
Les appréhensions relatives aux impacts négatifs des TI sont notamment soulevées par les milieux
scolaires et les intervenants soucieux du bien-être des jeunes. En ce sens, les acteurs de santé publique reçoivent maintenant de nombreuses demandes d’information. Afin d’obtenir une meilleure
compréhension des enjeux de santé publique, sur la question des jeunes et Internet, nous avons
procédé à une démarche exploratoire impliquant des entrevues auprès d’acteurs clés, une revue de
littérature, un portrait sommaire du discours médiatique et des outils de prévention disponibles. L’analyse des informations recueillies révèle que les technologies Internet suscitent de l’enthousiasme
et que l’expérience des utilisateurs, jeunes et moins jeunes, est vécue de façon positive. Toutefois,
des impacts négatifs ainsi que de fortes préoccupations sont identifiées et s’articulent sous trois
grands thèmes : les relations interpersonnelles, le temps consacré aux TI, le développement des
jeunes. L’impact des TI sur les relations interpersonnelles, soit les tensions et la violence associées,
est une priorité clairement identifiée par nos travaux. C’est un aspect qui se voit aussi corroboré par
des données d’enquêtes existantes... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://publications.santemontreal.qc.ca/uploads/tx_asssmpublications/978-2-89673-117-6.pdf
1 Dans le cadre de ce rapport, le terme « technologies Internet » est utilisé pour décrire l’ensemble des infrastructures et des appareils qui permettent
aux individus d’accéder au réseau Internet (ordinateurs, téléphones cellulaires ou autres équipements).
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
11
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Violence à l’école :
climat scolaire et agression envers les enseignants
« … De nombreuses recherches tentent d’identifier les déterminants individuels, sociaux et environnementaux de la violence à l’école. Certains travaux pointent du doigt l’influence de la personnalité
des agresseurs voire des victimes, d’autres études s’attachent aux répercussions du contexte social extérieur à l’école (famille, pairs, médias et loisirs), alors que d’autres recherches s’intéressent
au climat scolaire (Steffgen & Ewen, 2004). Globalement, le climat scolaire, en tant que variable environnementale, est considéré comme jouant un rôle prépondérant dans l’occurrence de la violence.
De ce fait, il est considéré comme point d’ancrage pour différentes interventions visant à réduire la
violence scolaire (Wilson, Lipsey, & Derzon, 2003). Ainsi, des travaux ont montré qu’un climat adéquat permet de réduire les violences (Janosz, Georges, & Parent, 1998), alors qu’un climat inadéquat tend à les augmenter (Klicpera, 1995)... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
www.crifpe.ca/download/verify/1118
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
12
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Prévention de la violence faite aux enseignants
« … La violence est une notion extrêmement extensible, difficile à cerner. On doit donc se méfier
des généralisations et du sensationnalisme des journaux. Quelle que soit la définition utilisée, un
acte qui représente un « abus de force » sera perçu comme violent ou non violent en rapport aux
normes d’une société et aux idées que s’en font les personnes qui la vivent. Ces normes et idées
varient, évidemment, avec les époques. Dans l’école, les idées que les enseignants se font de la
violence sont très diversifiées. Pourquoi cela? Peut-être parce qu’ils ne savent pas trop comment
interpréter un acte de violence commis par un jeune. L’intimidation est-elle moins grave parce que
commise par un élève? Le vol est-il moins grave parce que le jeune n’a pas douze ans? Certains
enseignants pensent effectivement que la violence des jeunes est moins grave puisque ces derniers ne seraient pas en âge de l’assumer pleinement. Cela ouvre la porte à des interventions incohérentes devant l’acte violent. Pourtant, nous savons ce qu’est le harcèlement, ce qu’est l’intimidation, ce qu’est la violence à caractère sexuel, ce qu’est une accusation pour voie de fait. Les termes
de ces violences sont définis par les lois canadiennes et québécoises. On peut aisément se servir
des définitions légales. Cela donne une base commune pour connaître la violence d’un acte... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
www.crifpe.ca/download/verify/1117
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
13
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Lien social pour prévenir l’intimidation à l’école
« L'école est un milieu de vie qui vise à préparer les élèves à leur insertion sociale et professionnelle. La dimension sociale comporte un enjeu éthique primordial : l'apprentissage du libre exercice
des libertés et responsabilités comme citoyens. Dès lors, comment un milieu qui vise de tels objectifs peut-il sécréter lui-même autant d'actes asociaux, anomiques et destructeurs? Doit-on penser
que les règles scolaires, fondées sur le respect absolu de la dignité de chacun, ne sont pas suffisamment claires?
Certes, le principe du respect mutuel est inconditionnel. C'est sur celui-là qu'on fonde tous les autres. Mais poser un principe ne suffit pas, il doit être continuellement rappelé, enseigné, illustré par
des exemples concrets et bien réels. L'exercice du respect d'autrui se constate dans plein de petits
actes quotidiens que nous nommons, par convenance, des rituels. En effet, nous montrons du respect à autrui lorsque nous le saluons, lorsque nous l'accueillons, lorsque nous nous excusons après
l'avoir bousculé... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/337921/le-lien-social-pour-prevenir-lintimidation-a-l-ecole
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
14
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Le climat scolaire à l’école primaire
Étude de l’influence des variables de milieu sur sa perception par les élèves de 6 à 8 ans
« La présente étude cherche à appréhender le climat scolaire tel que perçu par les élèves du début
du primaire à partir d’une approche multifactorielle socio-environnementale, à savoir du point de
vue de leur sentiment de bien-être, de la qualité des relations interpersonnelles entre élèves, enseignants et autres adultes, et ce, en liaison avec un contexte spécifique. Précurseur dans ce domaine,
Moos (1979, 1987) fait du climat social la composante la plus importante de l’environnement socioéducatif de par sa fonction médiatrice des autres facteurs. Renvoyant à la complexité des milieux et
à l’articulation des dimensions individuelles et sociales dans l’explication des conduites, cette orientation pose que l’effet de l’environnement est fortement médiatisé par la perception et l’évaluation
de l’individu et l’effort qu’il consent pour s’y adapter. Le climat social, notion descriptive, évaluative
et composite, correspond à la perception des personnes appartenant à un environnement déterminé (classe, école, ville, quartier…). Ces perceptions sont formées à partir d’une série de caractéristiques variant d’un contexte à l’autre et leur agrégation permet d’obtenir une mesure du climat comme réalité subjective partagée. Mais ce concept métaphorique de climat social reste nimbé d’un flou
théorique et méthodologique. Au plan théorique, certains auteurs s’entendent généralement pour
dire qu’un bon climat scolaire se caractérise par la chaleur des relations interpersonnelles, un système de règlement clair et cohérent et un faible taux de victimation (Gottfredson et Gottfredson,
1985; Purkey et Smith, 1983; Rutter, 1983). D’autres prennent en compte aussi des aspects davantage centrés sur la tâche et l’apprentissage (Fraser, 1990; Taylor, Fraser et Fisher, 1997). Ces indicateurs ne sont pas tous de même nature puisqu’il s’agit autant de sentiments que de pratiques
éducatives ou d’apprentissage, ainsi que de problèmes de victimation (Janosz, Georges et Parent,
1998)... »
Pour accéder au site, cliquez sur le lien suivant :
http://www.ijvs.org/files/Revue-12/05-Younes-IJVS-12.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
15
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
La cyberintimidation
Lorsque même la maison n’est plus un refuge!
« La cyberintimidation, c’est lorsque les agresseurs utilisent principalement l’internet pour intimider
leurs victimes.
C’est un moyen qui peut faire beaucoup de tort aux victimes car il est souvent anonyme et surtout,
parce que en quelques minutes, le message dénigrant ou d’intimidation peut être connu par des dizaines ou même des milliers de personnes... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://portailadm.csmb.qc.ca/sites/Intimidation/Site/Site%20Intimidation/outils/C-outils-cyb-H.html
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
16
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation, la cyberintimidation, l’homophobie :
les différences et les ressemblances
« Depuis nombre d’années, la violence entre élèves à l’école préoccupe beaucoup de parents. Plusieurs considèrent que les efforts pour faire face à ce phénomène sont insuffisants et la médiatisation fréquente d’exemples de comportements violents en milieu scolaire contribue à conforter cette
impression dans la population. Pourtant, il ne faut pas douter des énergies qui sont déployées dans
nos écoles partout au Québec dans le but de mieux prévenir les comportements violents entre élèves. Les codes de vie mieux conçus et mieux appliqués, la présence de ressources spécialisées en
gestion des comportements difficiles et de violence ou encore la mise en place de projets et de programmes de prévention démontrent que des efforts concrets et efficaces sont investis pour mieux
contrer ce phénomène. La violence entre élèves peut être bien visible mais il y a également les violences moins visibles, plus insidieuses et souvent plus dommageables pour les jeunes qui les subissent. C’est le cas notamment de l’intimidation, de la cyberintimidation et de l’homophobie, trois
phénomènes qui ont des caractéristiques communes ainsi que des particularités propres... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://portailadm.csmb.qc.ca/intra/Service/jeunes/ressedu/Communications/default.aspx
Attention, cet hyperlien est accessible seulement à partir du réseau de la CSMB!
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
17
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Les jeunes et les é[email protected]
« Depuis une quinzaine d’années on assiste à une véritable révolution des technologies de l’information et de la communication. L’ordinateur est devenu omniprésent, la téléphonie mobile s’est généralisée et l’apparition d’Internet a bouleversé le monde du travail, des médias et des loisirs. La
situation a tellement changé depuis que vous étiez adolescent-e qu’il vous est impossible de vous
appuyer sur votre propre expérience pour donner des repères à votre jeune. De nombreux parents
se sentent démunis face à ces nouveaux outils qu’ils ne maîtrisent pas toujours ou qu’ils utilisent de
manière différente que les jeunes. Ils ont parfois le sentiment d’être dépassés par les situations et
les problèmes auxquels leurs enfants sont confrontés face aux écrans. Les nouveaux médias exposent-ils les jeunes à des dangers majeurs tels que la dépendance ou la violence ? Quel rôle les parents peuvent-ils jouer dans cet univers virtuel où ils se sentent souvent moins compétents que leur
enfant ? Comment intégrer les nouveaux médias dans la vie de famille?... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.suchtschweiz.ch/fr/materiel-dinformation/materiel-pedagogique/parents/?
tx_commerce_pi1%5Battsel_3%5D=2&tx_commerce_pi1%5BcatUid%5D=19&tx_commerce_pi1%
5BshowUid%5D=446&cHash=1be980a8151122794c262641265d7886
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
18
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Facebook et autres médias sociaux
Guide pour un usage sécuritaire et responsable à l’intention des élèves et des parents
« Les médias sociaux sont des sites Internet ou des applications qui permettent à leurs utilisateurs
de communiquer entre eux et de partager de l’information et du contenu numérique. Les médias
sociaux les plus connus sont les suivants :




Les sites de réseautage : Facebook, Foursquare, MySpace et LinkedIn
Les sites de partage de vidéos et de photos : Flickr, Picasa et Youtube
Les blogues personnels et les sites de micro-blogage comme Twitter et Skyblog
Les encyclopédies en ligne comme Wikipedia et Sidewiki
Les médias sociaux ont connu un essor fulgurant dans les dernières années. Rares sont les jeunes
et les adultes qui n’utilisent pas l’une des plateformes précédemment mentionnées. De nombreux
organismes, entreprises, journaux, politiciens, personnalités publiques et athlètes ont leurs comptes
Twitter et Facebook.
Nous vivons dans l’ère numérique où l’information circule rapidement et est accessible instantanément. Les médias sociaux présentent des avantages intéressants pour rester en contact avec d’autres personnes, s’informer, partager des connaissances, développer des communautés, partager
des photos ou des vidéos, diffuser des documents, développer des relations d’affaires, trouver des
emplois ou recruter, faire la diffusion et la promotion d’événements, etc. Cependant, une utilisation
inappropriée de ces espaces peut comporter des pièges. Ces pièges peuvent être évités grâce à
une utilisation sécuritaire et responsable des médias sociaux. Ce guide présente des faits et des
conseils qui ont pour but de guider les utilisateurs des médias sociaux... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
www.psq.qc.ca/IMG/pdf/PSQ_guide_Facebook_vff.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
19
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation entre enfants :
c’est aussi l’affaire des parents...
« Il ne faut pas sous-estimer les conséquences de l’intimidation sur les élèves qui en sont victimes.
Les recherches démontrent que cette situation peut nuire au développement de l’enfant et causer
des dommages psychologiques pouvant mener au décrochage scolaire, à la dépression et, dans
certains cas, au suicide.
Tous les jeunes souffrent lorsque leur problème d’intimidation est ignoré. Les victimes se sentent
humiliées, elles sont effrayées et parfois blessées physiquement. La victime peut être portée à fuir
ou à éviter certains endroits pour ne pas subir l’intimidation. Il est fréquent de voir son rendement
scolaire diminuer et ses absences augmenter... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.csdm.qc.ca/~/media/PDF/PreventionDeLaViolence/Depl_intimidation.ashx
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
20
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation
En parler, c’est une question de sécurité
« Qu’est-ce que l’intimidation?
Il s’agit d’intimidation lorsqu’un jeune ou un groupe de jeunes exerce de façon répétitive un harcèlement physique ou psychologique sur un ou plusieurs jeunes. Elle a généralement lieu sans que les
adultes s’en aperçoivent. Tout le monde peut en être victime.
L’intimidation peut s’exercer de différentes façons
Par exemple, lorsqu’un jeune ou un groupe de jeunes :

dit des paroles blessantes, insulte ou se moque d’un autre jeune;

l’ignore ou le rejette volontairement du groupe d’amis et des activités ou encore convainc
les autres jeunes de ne plus lui parler;

le frappe, le bouscule ou le menace;

abîme ou cache ses choses;

raconte des mensonges sur lui... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
www.spvm.qc.ca/upload/zone%20enfants/intimidation.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
21
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Conseils pour protéger nos enfants sur Internet
« L'Internet fait maintenant partie du quotidien de la plupart des jeunes. Voici de précieux conseils
pour assurer à nos enfants une navigation sécuritaire sur Internet.
Conseils généraux





On installe l'ordinateur branché sur Internet dans un endroit où tous les membres de la famille ont accès (cuisine, salle familiale, salon). Cela nous permet de voir ce que notre enfant fait devant l'écran. Si on accepte que notre ado puisse naviguer dans sa chambre, on
établit un contrat d'utilisation avec lui.
De quelle façon notre jeune utilise-t-il Internet? Quels sont ses sites favoris? Quelles activités pratique-t-il en ligne? Quels sont les bavardoirs (chats) qu'il fréquente? On n'hésite pas
à consulter nous-mêmes ces sites pour avoir une meilleure idée du contenu. Aucun logiciel,
filtre ou pare-feu ne peut remplacer la supervision d'un adulte!
Un enfant de moins de 10 ans n'a pas encore le jugement et la maturité nécessaires pour
utiliser seul Internet. On prend donc soin d'être à ses côtés quand il le fait. On peut aussi
personnaliser son environnement Web en lui créant une liste de « favoris » que nous aurons choisis pour lui.
On utilise des moteurs de recherche qui offrent une possibilité de filtrage tels que Google,
Takatrouver, Amiweb, Yahoo, Dogpile et MSN.
On encourage notre enfant à nous avertir s'il voit ou reçoit des renseignements ou des
messages qui le mettent mal à l'aise ou qui l'effraient... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.coupdepouce.com/vie-de-famille/enfant/conseils-pour-proteger-nos-enfants-sur-internet/
a/17473
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
22
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
La méthode d’intérêt commun (MIC) :
intervenir stratégiquement
«…
Qu’est-ce que la MIC?
La MIC utilise une approche humaniste qui veut encourager les élèves intimidateurs à développer
de l’empathie envers leurs victimes et qui les incite à développer des habiletés de résolution de
conflits.
Cette méthode s’appuie sur le déséquilibre des forces en jeu dans les situations d’intimidation, en
travaillant séparément auprès des suspects et des victimes. Le travail se poursuit jusqu’à ce qu’il y
ait émergence d’un minimum d’empathie envers la victime de la part de l’agresseur. L’approche est
basée sur des principes psychologiques reconnus et s’inspire de la dynamique des groupes.
Même si la méthode propose une approche non blâmante, elle ne signifie pas qu’on excuse ou
qu’on ferme les yeux sur l’intimidation. C’est une approche très directe qui favorise des solutions
responsables... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://portailadm.csmb.qc.ca/intra/Service/jeunes/ressedu/Communications/default.aspx
Attention! cet hyperlien est accessible seulement à partir du réseau de la CSMB!
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
23
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Pleins feux sur le harcèlement et l’intimidation
Guide d’intervention pour les écoles secondaires
« … Le harcèlement et l’intimidation sont des comportements complexes auxquels on ne peut remédier efficacement par des approches simplistes. Chaque école possède une histoire, une culture
et un profil démographique particuliers; chacune a des façons de faire, des ressources, des besoins
et des difficultés qui lui sont propres. Plutôt que d’adopter une stratégie ou un programme unique, il
peut être beaucoup plus efficace d’élaborer une approche polyvalente qui tient compte des caractéristiques particulières de l’école.
Chaque incident d’intimidation ou de harcèlement qui se produit dans une école de la ColombieBritannique émane d’une cause unique et entraîne un effet unique. Bien que certains facteurs
soient communs à de nombreux cas, aucun n’est universel. L’approche porteuse de changements
réels dans le milieu scolaire doit tenir compte de la culture de l’école de même que des schèmes et
des pratiques du milieu... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.bced.gov.bc.ca/sco/resourcedocs/fob_sec_f.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
24
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Guide pratique
pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves
« … Des modalités différentes
A l’école comme à la maison ou sur le chemin de l’école
Le cyber-harcèlement peut se produire 24h/24 et 7j/7 et aucun espace de la vie de la victime n’est
protégé : à l’intérieur, à l’extérieur de l’établissement scolaire et jusqu’à son domicile.
Diffusion massive et instantanée qui touche un très large public, sans aucun contrôle.
Caractère permanent
Les contenus diffusés peuvent rester en ligne, même si le harcèlement cesse.
Anonymat sur Internet
Le harceleur peut rester anonyme en agissant via un pseudo et ne jamais se dévoiler.
Difficulté à ressentir de l’empathie
Les moyens modernes de communication créent une distance avec la victime qui peut libérer une
certaine agressivité et encourager la banalisation de la violence.
Personne n’est à l’abri du cyber-harcèlement. Il peut avoir lieu entre élèves mais également
entre générations. Les membres de la communauté éducative peuvent aussi en être victimes... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://media.education.gouv.fr/file/09_septembre/58/6/guide-cyberharcelement_190586.pdf
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
25
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Intimidation, homophobie et violence au secondaire :
restons debout et agissons pour nos jeunes!
Forum portant sur Intimidation, homophobie et violence au secondaire dans le cadre du 3e colloque
sur la persévérance scolaire :Partageons nos savoirs qui aura lieu les 26 et 27 avril 2012.
« … Impacts sur la réussite scolaire et pistes d’intervention auront l’occasion de s’exprimer librement
et d’échanger sur les situations vécues dans leur école et leur impact sur la réussite et la persévérance scolaires. Dirigés par quatre spécialistes du domaine, qui partageront d’abord leurs connaissances sur les jeunes victimes, ils tenteront d’identifier les conditions qui pourraient aider les jeunes
à mieux réussir et discuteront des pistes de solution pour soutenir les enseignants... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.partageonsnossavoirs.ca/2012/02/intimidation-homophobie-violence-sec/
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
26
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation dans les médias
Une étude démontre l’efficacité d’une méthode de prévention de l’intimidation - 98,5 FM
« Selon des chercheurs américains, il est possible de combattre de manière efficace l'intimidation
et le rejet par les pairs à l'école en utilisant une méthode de prévention globale... »
http://www.985fm.ca/national/nouvelles/une-etude-demontre-l-efficacite-d-une-methode-de-p123702.html
Lutte contre l’intimidation : des gestes concrets en attendant la loi - Le Soleil
« À l'école secondaire de L'Ancienne-Lorette, Geneviève Rouillard a un privilège que plusieurs écoles aimeraient s'offrir. Une journée par semaine, on la laisse tranquille pour qu'elle se consacre à la
lutte contre l'intimidation... »
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/201202/18/01-4497493-lutte-contrelintimidation-des-gestes-concrets-en-attendant-la-loi.php
Un bracelet qui dit non à l’intimidation - Le Soleil
« … Mais depuis le suicide de Marjorie Raymond, le garçon de 12 ans a trouvé un moyen symbolique d'éloigner les intimidateurs : un bracelet en caoutchouc mauve, sur lequel les lettres «NON»
ressortent du mot intimidation... »
http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/education/201201/20/01-4487967-un-bracelet-qui-ditnon-a-lintimidation.php
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
27
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’intimidation dans les médias
Une démarche efficace pour contrer l’intimidation - Le courrier
« Le Pavillon Saint-François de l’école secondaire du Harfang, qui accueille les élèves du premier
cycle, a réussi une démarche efficace pour conscientiser et réagir à l’intimidation, en mettant sur
pied depuis plusieurs mois le théâtre-forum, dont la conclusion se déroulait cette semaine avec la
participation des 375 élèves... »
http://www.journallecourrier.com/Actualit%C3%A9s/2012-01-24/article-2872811/Une-demarcheefficace-pour-contrer-lintimidation/1
Les filles sont ciblées - Le Journal de Montréal
« Les jeunes filles sont les plus sévèrement affectées par la cyberintimidation que les garçons, révèle une recherche menée par une criminologue qui s'est intéressée aux effets dévastateurs de
l'agressivité qui circule dans le monde virtuel... »
http://www.journaldemontreal.com/journaldemontreal/actualites/education/
archives/2011/05/20110519-011243.html
La langue est une épée qui transperce le cœur - Voir
« … Déjà plus de quarante-cinq jours depuis que je me suis commis dans un premier texte au Voir.
Il portait sur le sujet de l’intimidation en milieu scolaire, « Une intime idée ».... »
http://voir.ca/mario-asselin/2012/01/16/%C2%AB-la-langue-est-une-epee-qui-transperce-le-coeur%C2%BB/
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
28
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Douze idées pour une école plus juste et plus efficace
« Ces 12 idées visent à poser des principes pour des évolutions de l’école dans le sens de plus de
justice et d’efficacité pour les années à venir. Nous ne prétendons pas à l’exhaustivité, et ces réflexions se placent dans le cadre plus large que constitue l’appel de Bobigny, dont nous sommes
signataires.
1. Favoriser le travail d’équipe
Pour accompagner efficacement les élèves, le travail d’équipe doit être favorisé, ce qui implique
un autre type de service des enseignants, des dispositifs permettant de mutualiser les nouvelles
formes d’évaluation ou d’accompagnement. Le travail en équipe permet de croiser les regards
sur les élèves, met de la cohérence dans les pratiques et les attitudes, facilite la gestion des cas
difficiles, des conflits... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://www.cahiers-pedagogiques.com/12-idees-pour-une-ecole-plus-juste.html
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
29
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Les rouages des droits
sur l’utilisation d’Internet en contexte scolaire mis au jour
« … Chacune des sections du document vise à informer les intervenants concernés quant aux risques encourus par une utilisation d’Internet à des fins de diffusion en classe, par exemple. La première partie traite des responsabilités découlant des activités se déroulant sur Internet. Les écoles,
les commissions scolaires, les éducateurs, les parents et même les élèves y trouveront une description de leurs responsabilités. La deuxième partie traite des principales applications du Web 2.0.
Les lecteurs du guide pourront en apprendre davantage au sujet des réseaux sociaux, des sites de
partage, des blogues, des sites de notation, des wikis, des flux RSS et de la baladodiffusion. La
troisième section du guide établit certains modèles de politiques, de mises en garde et de conseils
pour les utilisateurs d’Internet... »
Pour connaître la suite, cliquez sur le lien suivant :
http://rire.ctreq.qc.ca/2011/11/les-rouages-des-droits-sur-lutilisation-dinternet-en-contexte-scolairemis-au-jour/
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
30
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
L’agence européenne ENISA
veut s’attaquer à la cyberintimidation et au « grooming »
« Les différents appareils numériques et l’omniprésence d’Internet dans la vie des enfants font en
sorte qu’ils « mènent leur vie en ligne dans des contextes à la fois privé et éducationnel ». Cela
n’est pas sans risque et l’ENISA, l’Agence européenne de la sécurité des réseaux et de l’information, vient de publier un rapport proposant des recommandations contre la cyberintimidation et le
« grooming » en ligne (processus par lequel un adulte met un enfant en confiance afin d’en abuser
sexuellement).
« Les principaux risques identifiés courus par les adolescents incluent notamment : une baisse
considérable de la santé physique ou mentale, l’exposition irréversible d’informations personnelles
importantes en ligne, la discrimination basée sur le comportement en ligne et l’utilisation abusive
des données personnelles », mentionne-t-on dans le communiqué... »
Pour accéder au site, cliquez sur le lien suivant :
http://www.infobourg.com/2011/11/10/l%E2%80%99agence-europeenne-enisa-veut-s%E2%80%
99attaquer-a-la-cyberintimidation-et-au-%C2%AB-grooming-%C2%BB/
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
31
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Suggestions de lecture
Solitude armée, par Marilou Addison
« Comment aimer l'école, quand tout ce qu'on y vit, c'est l'humiliation et la violence? Comment
croire que l'avenir sera plus rose, quand on ne sait même pas si on va passer à travers sa journée? Mais, surtout, comment avoir encore des rêves, lorsque ceux-ci sont balayés à grands
coups de poing et de pied?
Justin ne sait pas comment s'en sortir. La seule solution qu'il trouve est dans la révolte et la
riposte. Quand on a seize ans, qu'on se croit différent et que, en plus, personne ne nous comprend, quel espoir nous reste-t-il? Malgré la venue de l'amour dans sa vie, et le bien-être qu'il
en retire, Justin parviendra-t-il à se détourner de son destin funeste?
A moins que son besoin de vengeance ne soit plus fort que tout.
En compagnie d'une poignée de jeunes qui vivent les mêmes épreuves que lui, Justin fera partie d'un plan
d'une rare brutalité, dont il ne soupçonne pas encore la gravité des conséquences.
L'histoire de Justin touche un sujet qui fait de plus en plus souvent les manchettes, malheureusement : la
violence à l'école. Sous toutes ses formes. Même les plus extrêmes. C'est un récit qui vous marquera à jamais. »
Les corridors de l’école, résumé du livre par Donald Guertin
« Si un mal gruge la vie sociale et détruit l’estime d’un individu, c’est bien une violence sournoise et gratuite telle que l’intimidation. Dans une plaquette destinée aux élèves de 10 à 13
ans, Gérald Higgins traite de la délicate question de l’intimidation en racontant l’histoire de
Pier-Philippe, un garçon de 12 ans qui entre au secondaire. Tôt, son personnage est
confronté au « paraphage » (une forme d’intimidation) qui sévit dans sa nouvelle école. À
ses dépens, il apprendra à vivre cette réalité et à en subir, de façon sournoise, les effets. Il
perdra même son meilleur ami, dont il avait fait connaissance durant les premiers jours de
son entrée au secondaire. Rédigé pour une clientèle bien ciblée, soit les élèves de 10 à 13
ans, le propos sensibilise les jeunes à ce qu’est l’intimidation et à ses effets et les amène
également à réfléchir sur cette problématique scolaire; c’est l’intention que l’auteur précise
en introduction. Le témoignage de Pier-Philippe passe par le biais d’extraits d’un journal personnel qu’il rédige pendant les années de son secondaire. Le texte est assorti de pauses réflexives marquées d’un trombone; des questions soutiennent la réflexion. Outre le récit même de l’élève, l’auteur fournit
au lecteur un texte sur l’intimidation et ses effets, des fiches de soutien ainsi que des pistes de réflexion plus
formelles. L’ouvrage de Higgins est un bon outil d’intervention. Il permet d’agir de façon directe dans un milieu donné, pour contrer une
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
forme inacceptable de violence ou pour prévenir l’intimidation ou toute
LaSalle (Québec) H8P 3H7
autre forme de violence physique, psychologique ou morale. »
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
32
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Suggestions de lecture
Arrêtons l’intimidation de Michele Elliott
« Des stratégies pour intervenir et enrayer complètement l’intimidation.
Fondatrice et directrice de l’oeuvre de bienfaisance pour les enfants Kidscape, Michele
Elliott a condensé son savoir, son expérience et son expertise en matière d’intimidation dans ce petit livre bien pratique. Appuyant fortement l’excellent travail déjà en
cours dans de nombreuses écoles, l’auteure maintient que lorsqu’il est question de
contrer l’intimidation, les enseignants peuvent faire toute la différence. Ce livre regorge ainsi d’idées concrètes pour lutter contre l’intimidation dans les écoles. Ayant déjà toutes été mises en application et ayant fait
leurs preuves, les stratégies proposées visent à aider les enseignants et les parents qui doivent s’attaquer
au problème des intimidateurs et de leurs victimes. Elles ont également pour but d’apprendre aux victimes la
façon de contrer l’intimidation ainsi que la manière de se défendre. Ce livre comprend en outre des idées
pour sensibiliser tous les élèves et des suggestions d’activités pour aider les enseignants qui souhaitent
créer un milieu scolaire exempt d’intimidation. Cet outil édifiant et stimulant vous convaincra qu’il est tout à
fait possible d’éliminer toute intimidation. »
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
33
Avril 2012
Nouvelles pédagogiques
Site de référence
Moi j’agis.com - Site du MELS s’adresse aux élèves, enseignants et parents
http://moijagis.com/
Réseau Éducation-Médias
http://www.media-awareness.ca/francais/index.cfm
Définir la frontière - Établir clairement les distinctions entre cyberintimidation et citoyenneté
virtuelle responsable
http://www.definetheline.ca/fr
Cyberaide!ca
www.cyberaide.ca
CyberAction Jeunesse Canada
http://cyberactionjeunesse.net/
Internet 101 : sécurité Internet pour les jeunes
http://www.rcmp-grc.gc.ca/is-si/index-fra.htm
webAVERTI
http://www.webaverti.ca/french/cyberbullying.html
Service des ressources éducatives
8700, bd Champlain
LaSalle (Québec) H8P 3H7
Téléphone : 514 855-4500
Télécopieur : 514 367-8770
34
Avril 2012