Dossier de presse - Port-en-Bessin

Commentaires

Transcription

Dossier de presse - Port-en-Bessin
Dossier de presse
Contact presse : Marc De Bolster, représentant du 47eme
royal commando britannique
[email protected]
Commune de
Port-en-Bessin
Association du 47 Royal
Marine Commando
14 avril 2014
A Port-en-Bessin
Communiqué de presse
70 ans après, Port-en-Bessin célèbre ses héros
1er défilé de la libération le 7 juin 2014 à 16h
Se plonger dans l’atmosphère de la libération, partager l’émotion des vétérans et marcher dans les pas des soldats Britanniques qui ont libéré la ville de Port-en-Bessin le 7 juin 1944. Pour célébrer le 70eme anniversaire du débarquement en Normandie, le 47 Royal Marine Commando et la mairie de Port-en-Bessin s’associent dans
l’organisation d’un défilé d’une centaine de véhicules militaires le 7 juin 2014 de 16h à 18h.
Chars, Jeep, motos, camions et autres véhicules seront à l’honneur le samedi 7 juin 2014
durant deux heures dans le centre-ville de Port-en-Bessin. La centaine de véhicules militaires sera
accompagnée de nombreux passionnés en tenues d’époque, venus fêter la libération de la ville.
Un défilé accompagné d’une fanfare animera la cité portuaire. Le défilé s’achèvera sur la place Gaudin où la centaine de véhicules britanniques sera exposée. Le public pourra observer les véhicules de plus près et se renseigner sur leurs rôles lors du débarquement.
La ville de Port-en-Bessin a été libérée le 7 juin 1944 par le 47 Royal Marine Commando. Une
dizaine de vétérans ainsi que leurs familles seront invitées à se joindre à cette reconstitution historique.
Le défilé bénéficie de la labellisation de la Région Basse-Normandie. Cette labellisation « vise à encourager l’organisation d’événements ouverts au plus large public et,
en particulier, à la jeunesse qui valoriseront : le Débarquement et la Bataille de Normandie dans leur rigueur historique, les valeurs défendues dans le cadre de la candidature
UNESCO (Paix, Réconciliation…), l’image d’une Normandie dynamique et innovante. »
Liste des événements labellisés sur : www.le70e-normandie.fr/evenements/evenements-labelises
Contact presse :
Marc De Bolster, représentant de l’association du 47ème Royal Marine Commando
[email protected]
Anaïs Lorillu, responsable des relations presse
[email protected]
Town of
Port-en-Bessin
47 Royal Marine
Commando Association
April 14th, 2014
In Port-en-Bessin
Press communiqué
70 years later, Port-en-Bessin celebrates its heroes
First liberation parade on June 7th, 2014 at 4pm
Immersing in the liberation atmosphere, sharing the emotion of the veterans, walking in
the footsteps of the british soldiers who liberated the town of Port-en-Bessin on June
7th, 1944. To celebrate the 70th anniversary of the Normandy Battle, 47 Royal Marine
Commando and the town council of Port-en-Bessin associate themselves in the organization of a parade of one hundred military vehicles on June 7th, 2014 from 4pm to 6pm.
Tanks, Jeeps, motorcycles, trucks and other vehicles will be welcomed on Saturday, June
7th, 2014 during two hours in the centre of the town of Port-en-Bessin. Around one hundred military
vehicles will be accompanied by numerous fans wearing period outfits, which come to celebrate the
liberation of the town.
A parade accompanied by a Pipes & Drums band will animate the harbour. The parade will
end on the Place Gaudin where the one hundred of British vehicles will be displayed. The public will
be able to observe the vehicles closely and find out about their role during the war.
The town of Port-en-Bessin was liberated on June, 7th, 1944 by the 47 Royal Marine Commando. Around ten veterans and their families will be invited to join in this historic reconstruction.
The parade received a certification from the Lower-Normandy region. This certification “seeks
to encourage organization of events open to the widest possible public, young people in particular,
and which will showcase: the Landings and the Battle of Normandy from a historical perspective,
the values upheld by the UNESCO candidacy (Peace, Reconciliation, etc.), the image of a dynamic
and innovative Normandy.”
List of the certified events on : www.le70e-normandie.fr/evenements/the-certified-events/?lang=en
Press contact :
Marc De Bolster, 47 Royal Marine Commando association representative
[email protected]
Anaïs Lorillu, in charge of the press relations
[email protected]
SOMMAIRE
CONTENTS
Editorial
Editorial
p5
Ce qu’il faut retenir
What to remember
p6
L’itinéraire du défilé
The parade itinerary
p7
A propos : les véhicules présentés
About the vehicles exposed
p8
D’Asnelles à Port-en-Bessin : la bataille en chiffres
From Asnelles to Port-en-Bessin : figures of the battle
p 9-10
Patrice Lorillu : ‘Un devoir de mémoire’
Patrice Lorillu : ‘A duty of rememberance’
p 11
Exposition parallèle : ‘Les Fleurs de la Mémoire’
Parallel exhibition : ‘Les Fleurs de la Mémoire’
p 12
Port-en-Bessin : une cité au rythme des marées
Port-en-Bessin : the city which lives at the rythm of the tides
p 13-14
Informations pratiques
Practical informations
p15
Contacts presse
Press contacts
p16
EDITORIAL
POURQUOI ORGANISER UN DEFILE DE LA LIBERATION DANS LA PETITE VILLE PORTUAIRE DE PORT-EN-BESSIN ?
Why having a liberation parade in the small fishing town of Port-en-Bessin?
Ce matin là, les hommes du 47e Commando de la
Marine Royale s’apprêtaient à attaquer les défenses
allemandes à partir de l’intérieur des terres puisqu’il
était admis comme physiquement impossible d’attaquer les troupes qui se trouvaient à proximité à partir
de la côte. Après avoir déjà perdu un tiers de ses
hommes et la moitié de ses armes et de son équipement pendant le débarquement la veille, les troupes
de combat de ce Commando sont descendus de la
Colline 72, le Mont Cavalier, donnant sur le village
d’Escures pour commencer l’avancée.
L’enjeu de Port-en-Bessin était de rejoindre les
troupes américaines venant du secteur d’Omaha
Beach, ainsi que l’utilisation de ce port pour l’opération PLUTO (Pipe-Line Under The Ocean, un oléoduc – canalisation destinée au transport du pétrole –
traversant la Manche). Après une bataille meurtrière
contre une forte opposition allemande qui a coûté la
vie à beaucoup de jeunes gens, la ville de Port-enBessin a finalement été déclarée libérée au matin du
8 juin 1944.
Le 7 juin 2014, le 70e anniversaire de la libération de
Port-en-Bessin sera célébré. Afin d’honorer les vétérans et de fêter la Libération avec les habitants de
cette ville, l’association du 47e Royal Marine Commando, en coopération avec le maire et le conseil
municipal de Port-en-Bessin, organise pour la première fois un défilé de la Libération. L’évènement
comportera plusieurs éléments tels que de la musique jouée un groupe de Pipe & Drums ; un détachement de cadets de la Marine Royale Britannique ;
une reconstitution historique de l’occupation avec des
gendarmes, des civils et des résistants français dont
Armand LAPIERRE qui avait organisé un rassemblement à Port-en-Bessin deux jours avant l’invasion.
Les festivités comprendront principalement le défilé
d’environ 100 véhicules britanniques et canadiens
datant de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi qu’un
défilé en uniformes de guerre britanniques d’époque.
Les vétérans qui traversent la Manche chaque année
pour honorer la mémoire de leurs amis et camarades
perdus pendant la libération de ce port de pêche
seront mis à l’honneur. Le défilé passera à travers
les rues décorées de Port-en-Bessin et se terminera
sur le parking de la place Gaudin. Ce sera l’occasion
pour le public d’apprécier une exposition statique des
véhicules et de rencontrer les vétérans. En bonus,
un véhicule de récupération blindé pour les plages
(Beach Armoured Recovery Vehicle) qui a réellement
débarqué le 6 juin 1944 à Arromanches-les-Bains
sera placé au cœur de l’exposition. Le défilé de la
Libération de Port-en-Bessin débutera à 16h dans la
rue de Bayeux le 7 juin 2014.
During the morning , the men of 47 Royal Marine
Commando were getting ready to attack the German
defences from inland, as it was thought to be virtually
impossible to attack from the seaside and land troops
anywhere near it. Already having lost almost one third
of the men and about half of its weapons and equipment during the landings on the previous morning, the
fighting troops of this Commando came down from Hill
72, Mont Cavalier, overlooking the village of Escures to
start the advance.
The significance of Port-en-Bessin was the link up with
American troops coming in from the Omaha Beach sector, as well as the use of this port for Operation PLUTO
(Pipe-Line Under The Ocean).
After a fierce battle against strong German opposition
at the cost of many young lives, the town of Port-enBessin was finally declared liberated in the early hours
of 8th June 1944.
On 7th June 2014 the 70th anniversary of the liberation
of Port-en-Bessin will be celebrated. To honour the veterans and celebrate the liberation with the people of
this town, the 47 Royal Marine Commando Association
in cooperation with the Mayor and council of Port-enBessin for the first time are organising a liberation parade. The parade will have several different elements,
including music from a Pipes & Drums Band, a detachment of British Royal Marines Cadets, re-enactors representing wartime Gendarmes, wartime civilians and
French resistance, one of which represents resistance
fighter Armand LAPIERRE who had a meeting in Porten-Bessin two days before the invasion. The main part
of the parade will consist of around 100 World War 2
historic British and Canadian vehicles, as well as reenactors walking in wartime British uniforms. The veterans who annually cross the Channel to commemorate their friends and comrades lost in the process of
liberating this fishing port will have centre stage. The
parade will go through the decorated streets of Port-enBessin and will finish on the parking at Place Gaudin for
a static show of the vehicles and a chance to meet the
veterans. As a special feature, a BARV (Beach Armoured Recovery Vehicle) will be placed at the static show
which actually landed on 6 June 1944 at Arromanchesles-Bains. The Port-en-Bessin Liberation Parade will
start at 1600 hrs at the Rue de Bayeux on 7 June 2014.
Marc de Bolster, membre de l’association du
47 Royal Marine Commando, organisateur du
défilé.
Marc de Bolster, 47 Royal Marine Commando
association member, organiser of the parade.
5
CE
QU’IL
FAUT
RETENIR
WHAT TO REMEMBER
Le 7 juin 2014 de 16h à 18h dans les rues de Port-en-Bessin
Un défilé de plus de 100 véhicules militaires anglais ou canadiens
Une fanfare et des tenues d’époque
Une exposition de véhicules sur la place Gaudin après le défilé
On June 7th, 2014, from 4pm to 6pm in the streets of Port-en-Bessin
A parade composed of more than 100 British and Canadian military vehicles
A Pipes & Drums band and period outfits
A vehicles exhibition on the Place Gaudin after the parade
6
L’ITINERAIRE DU DEFILE
THE ITINERARY OF THE PARADE
7
A PROPOS :
LES VEHICULES PRESENTES
ABOUT THE VEHICLES EXPOSED
Plus de cent de véhicules défileront dans les rues de Port-en-Bessin le 7 juin prochain. Voici deux des plus marquants.
More than one hundred vehicles will parade in the streets of Port-en-Bessin on June 7th. Here’s two of the most striking
ones.
BEACH ARMORED RECOVERY VEHICLE
C’est une modification du char américain Sherman. Il
servait à pousser les véhicules détruits sur les plages
afin de dégager des voies de passage pour les véhicules qui arrivaient par la suite. Très peu d’exemplaires de ce char sont encore en bon état dans le
monde à l’heure actuelle. Un BARV qui a débarqué à
Arromanches le 6 juin 1944 sera présent sur la Place
Gaudin à la fin du défilé.
The Jeep Willys was a liaison vehicle between the
different companies of a regiment. It was also used
for area reconnaissance. It allowed to convey officers as well as wounded on stretchers, and muni­
tions provision thanks to its trailer.
The Jeep is an emblematic vehicle of the Norman­
dy battle. The reason is simple : for a lot of French
people, the Jeep was the first allied vehicle they saw
coming in their towns, and it stayed in everyone’s
memory. They were shocked by its shape “square”,
which was in contrast with the rounded cars from
that time.
At the end of the war, thousands of Jeeps stayed in
France and were used by populations, especially farmers. Indeed, the Jeeps are little tractors, and there
weren’t any tractors in the 40’s. Lots of horses, that
were used at that time to plough fields, were requi­
sitioned by German troops or died during the battles.
8
It’s a modification of the American Sherman tank. Its func­
tion was to pull other vehicles and push away obstacles
vehicles on the beaches to clear the way for other vehicles which arrived next. Just a few copies of the tank are
still in good condi­tion in the world right now. A BARV that
actually landed in Arromanches on June 6th, 1944 will be
at the Place Gaudin at the end of the parade.
LA JEEP WILLYS
Véhicule de liaison entre les différentes compagnies d’un
régiment, la Jeep Willys servait aussi à la reconnaissance de terrain. Elle permettait le transport d’officiers et
de blessés sur des brancards, et l’appoint en munitions
grâce à sa remorque.
La Jeep est un véhicule emblématique du débarquement
allié. La raison est simple : c’est le 1er véhicule allié que
beaucoup de français ont vu arriver dans leurs villages et
cela est resté dans la mémoire collective. Ils étaient notamment frappés par sa forme « carrée », qui contrastait
avec les voitures rondes de l’époque.
A la fin de la guerre, des milliers de jeep sont restées
sur le territoire et ont servi aux populations, notamment
aux agriculteurs. En effet, les Jeep sont de véritables petits tracteurs et il n’y en avait pas encore dans les années 1940. Beaucoup de chevaux, qui étaient utilisés à
l’époque pour labourer les champs, ont été réquisitionnés
par les troupes allemandes ou sont morts pendant les batailles.
D’ASNELLES A PORT-EN-BESSIN :
LA BATAILLE
EN CHIFFRES
FROM ASNELLES TO PORT-EN-BESSIN : FIGURES OF THE BATTLE
Le Commando, composé de 420 hommes, a d’abord débarqué sur la plage d’Asnelles le 6 juin 1944. Environ 125
d’entre eux furent portés disparus, tués ou blessés. Ils avaient perdu 50% de leurs armes et équipements dans le
Débarquement.
Avec seulement 295 hommes, ils n’avaient toujours pas avancé vers leur objectif : Port-en-Bessin. Pendant la bataille,
environ 18 soldats perdirent la vie, 43 furent blessés et 6 faits prisonniers par l’opposition allemande. Le 9 juin,
après la libération de la commune, seulement 276 des 420 membres du Commando purent être rassemblés.
The Commando started the landings at Asnelles with 420 men on 6 June 1944. After the landings, around 125 were
missing, killed or wounded. They had lost about 50% of their weapons and equipment in the landings.
With only 295 men they had to advance to their objective Port-en-Bessin. During the battle for Port-en-Bessin around
18 were killed, 43 wounded and 6 taken prisoner by the Germans. On 9 June after the town was liberated, only 276
of the 420 could be mustered.
9
10
PATRICE LORILLU :
‘UN DEVOIR DE MEMOIRE’
INTERVIEW D’UN MEMBRE DE L’ASSOCIATION DU 47
ROYAL MARINE COMMANDO
PATRICE LORILLU : ‘A DUTY OF REMEMBERANCE’
INTERVIEW WITH A MEMBER OF THE 47 ROYAL MARINE COMMANDO ASSOCIATION
Comment êtes-vous entré en relation avec l’association du 47ème Royal Marine Commando et
pourquoi en êtes-vous membre ?
How did you came in relation with the 47 Royal
Marine Commando Association and why are you
one of their members?
J’ai vécu toute mon enfance à Port-en-Bessin, et j’ai
vu arriver pour la première fois une cinquantaine de
vétérans en 1984, pour le 40ème anniversaire du débarquement. A cette époque, je ne savais pas trop ce
qu’il s’était passé. Mes parents ont hébergé chaque
année pendant 15 ans Tom Robbins, un membre
du 47ème Royal Marine Commando, décédé aujourd’hui.
Je suis membre depuis 3 ans de l’association, c’est
une manière pour moi de leur rendre hommage.
I spent my hole childhood in Port-en-Bessin, and I’ve
seen arrive for the first time fifty veterans in 1984,
for the 40th anniversary of the D-Day. At that time, I
didn’t know much about what happened here. For 15
years, my parents welcomed every year Tom Robbins, a member of the 47 Royal Marine Commando,
passed away now.
I’m a member of the association for 3 years, that’s a
way for me to pay tribute to them.
Vous êtes passionné des véhicules militaires de
la Seconde Guerre Mondiale. D’où vient cette
passion ?
J’ai fait mon service militaire en 1986 et j’étais chauffeur d’un colonel. J’ai donc fait beaucoup de route
et de manœuvres avec une Jeep. Depuis, je ne suis
toujours dit que dès que je pourrais je m’en offrirais
une. Je me suis acheté une Jeep Willys en 2003.
Elle était américaine mais je l’ai « transformée » en
anglaise depuis, pour rendre hommage au 47ème
Royal Marine Commando.
Que pensez-vous de l’idée d’organiser un défilé
de véhicules militaires à Port-en-Bessin ?
Je trouve que c’est une très bonne chose, car chaque
ville a un devoir de mémoire. Les américains sont
souvent mis en avant, notamment grâce à la célébrité
du cimetière américain de Colleville. Mais les anglais
et les autres nationalités qui ont participé au débarquement allié ont aussi droit aux honneurs.
You are passionate about military vehicles from
World War II. Where does this passion come
from?
I did my military service in 1986 and I was one colonel’s driver. So I did a lot of kilometers and maneuvers with a Jeep. Since, I have always told myself “as
soon as I can, I will buy one”. I bought a Jeep Willys
in 2003. It was an American one but I “transformed” it
to an English one since, to pay tribute to the 47 Royal
Marine Commando.
What do you think of the idea of organizing a military vehicles parade in Port-en-Bessin?
I think this is a really good thing, because every city
has a duty of remembrance. The American soldiers
are often highlighted, especially because of the celebrity of the Colleville American cemetery. But the
British troops and the other nationalities that were
part of the battle should have the place of honour too.
11
Exposition parallèle :
‘Les Fleurs de la Mémoire’
PARALLEL EXHIBITION : ‘LES FLEURS DE LA MEMOIRE’
Le centre culturel municipal de Port-en-Bessin-Huppain organisera du 23 mai au 13 juin prochain une exposition dédiée
au 70ème anniversaire du débarquement.
Le public pourra ainsi découvrir une exposition organisée par l’association ‘Les Fleurs de la Mémoire’ dont le thème est
les cimetières provisoires et le port pétrolier.
Le centre culturel a travaillé sur cinq panneaux dédiés à la participation des forces françaises navales (croiseurs
Georges Leygues et Montcalm) en français uniquement et sur cinq panneaux dédiés au 47 Royal Marine Commando
en bilingue :
· les préparatifs du débarquement
· le débarquement
· la bataille pour Port-en-Bessin
· les défenses allemandes à Port-en-Bessin
· les témoignages des vétérans.
The municipal cultural centre of Port-en-Bessin will organize from May 23rd to June 13th an exhibition dedicated to the
70th anniversary of D-Day.
The audience will be able to discover an exhibition organized by the association ‘Les Fleurs de la Mémoire’ whom theme
is temporary cemeteries and the oil terminal.
The cultural center worked on five signs dedicated to the participation of the French naval forces (cruiser Georges
Leygues and Montcalm) in French only and five signs dedicated to the 47 Royal Marine Commando in both languages,
French and English. They’re entitled :
- the D-Day’s preparations
- the landing
- the Port-en-Bessin’s battle
- the German defenses in Port-en-Bessin
- the veterans testimonies.
Contact presse pour l’exposition :
Press contact for the exhibition :
Aurore LECOLLIER
[email protected]
02 31 21 92 33
12
PORT-EN-BESSIN :
UNE CITE AU RYTHME
DES MAREES
PORT-EN-BESSIN : THE CITY WHICH LIVES AT THE RYTHM OF THE TIDES
« RES NOSTRA MARE ». « La mer est notre loi », telle
est la devise de Port-en-Bessin. Premier port de pêche
du Calvados, la cité portuaire dispose d’un patrimoine
riche en histoire.
Vieux de plus de 1 000 ans, le « port des évêques »
est bâti au 17e siècle par l’initiative de Louis de Harcourt, évêque de Bayeux, et est utilisé pour développer le commerce maritime dans le territoire. La Seconde Guerre Mondiale marque un tournant dans son
histoire, puisque le port est réaménagé et utilisé pour
le transport du pétrole après le Débarquement allié.
Port-en-Bessin, de par sa situation géographique,
reste marqué par les conflits passés et par les pêcheurs, acteurs majeurs de la ville. De nombreux monuments historiques, visibles encore aujourd’hui, en
témoignent.
« RES NOSTRA MARE ». « The sea is our law », this
is Port-en-Bessin’s motto. First fishing port in Calvados, the harbour city holds a rich historic heritage.
Aged of more than a millenium, the « port des des
evêques » was built during the 17th century under the
Bayeux’s bishop, Louis de Harcourt’s initiative and
was used to increase maritime trade. WWII marked a
turning point since the harbour was reorganized and
used for oil transport after June 7th 1944.
Port-en-Bessin by its geographical situation, remains
marked by the passed conflicts and by the fishmen,
major actors of the town. Many historical monuments
are still perceptible nowadays.
13
La tour Vauban : Classée au titre des Monu-
ments historiques le 29 avril 1948, la tour Vauban
est un des édifices les plus emblématiques de Porten-Bessin. Surplombant la ville, elle est construite en
1694 par Sébastien Le Prestre de Vauban sur la falaise du Castel. C’est un bâtiment défensif équipé de
trois canons. Une seconde batterie et un magasin à
poudre, aujourd’hui disparus, lui faisaient face sur la
falaise du Huppain.
Tower Vauban : Classified as a Monument Historique
in France on April 29th 1948, Tower Vauban is one of
the most representative structures in Port-en-Bessin.
Overhanging the city, it was built in 1694 by Sébastien Le Prestre de Vauban on the Castel cliff. It used
to be a defensive building equipped with three cannons. A second battery and a gunpowder magazine,
which no longer exists, used to face it on the Huppain
cliff.
L’église Sainte-André : Cette église du 19e siècle
a la particularité d’abriter des dizaines d’ex-voto, des
maquettes de bateaux, offrandes faites à Dieu par les
marins.
Saint-André church : This church from the 19th century
is home to many ex-votos, model boats given in offering
to God by the sailors.
La Maison des Feux : La Maison des Feux, édifiée
au 19e siècle, est le phare de Port-en-Bessin. Détruit au
lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, il est reconstruit en 1950.
Maison des Feux : The Maison des Feux, built on the
19th century, is the Port-en-Bessin’s lighthouse. Destroyed after WWII, it was re-built in 1950.
Le Mur de l’Atlantique : Quelques vestiges du
Mur de l’Atlantique datant de 1942 demeurent à Porten-Bessin. Ces fortifications allemandes s’étendent sur
l’ensemble de la côte ouest de la France.
The Atlantic Wall : Some vestiges of the Atlantic Wall
from 1942 remain in Port-en-Bessin. These German fortifications go along the French west coast.
14
INFORMATIONS
PRATIQUES
PRACTICAL INFORMATIONS
Parking : Le public aura la possibilité de se garer sur les parkings de la zone d’activités située à l’entrée de la ville.
Un fléchage sera mis en place pour guider les visiteurs.
Le public pourra se restaurer dans l’un des 21 restaurants et brasseries de Port-en-Bessin, qui pour l’occasion proposeront des stands devant leurs devantures.
Concernant l’hébergement, 5 hôtels, 2 campings et de nombreux gîtes sont à la disposition des visiteurs.
The public will have the possibility to park on the carparks situated in the activities zone at the entrance of the town. A
signage will be set up to guide the visitors.
The public will be able to eat in one of the 21 restaurants of Port-en-Bessin, who will proposed for the occasion stands
in front of their front windows.
Concerning the accommodation, 5 hotels, 2 campings et numerous holiday cottages will be at the service of the
visitors.
15
CONTACTS PRESSE :
Marc de Bolster, organisateur du défilé et membre de l’association du 47 Royal Marine
Commando (en anglais uniquement)
Marc de Bolster, parade organiser and commitee member of the 47 Royal Marine
commando association (in English only)
[email protected]
Mairie de Port-en-Bessin :
Port-en-Bessin town council :
[email protected]
02.31.21.72.12
Anaïs Lorillu, responsable Relations presse :
Anaïs Lorillu, in charge of the Press relations :
[email protected]
06.17.77.90.57
Dossier de presse réalisé par Alice ERIL, Aurore MUSSON, Tamara Thune, Marianne GUERIN et
Anaïs LORILLU, étudiantes en DUT Information-Communication à l’IUT de Caen
16

Documents pareils