Des costumes beaux, bons... pas cher! Trucs et astuces

Commentaires

Transcription

Des costumes beaux, bons... pas cher! Trucs et astuces
Ce 31 octobre, vos jeunes partiront du bon pied
à la chasse aux bonbons vêtus d’effrayants
atours que vous aurez créés... en pigeant dans
vos garde-robes! Réaliser un costume d’Halloween à peu de frais peut en effet être un jeu
d’enfant, en plus de vous permettre d’économiser de précieux dollars. Voici deux grands classiques à reproduire.
Sorcière : on fouille dans la penderie de maman
pour trouver une robe noire ou encore une jupe
noire et un chandail (orange, rouge ou noir) que
l’on décore selon nos fantaisies. Puis, on accessoirise le tout avec des bas noirs, rayés ou en
filet, ainsi que des souliers noirs. On prend un
chapeau acheté en magasin ou une confection
maison en papier, à garnir de tulle et de fausses
toiles d’araignée, puis on habille le bout des
doigts de vernis à ongles noir. On peut également créer de terrifiantes griffes en carton, roulé
en forme de longs cônes et scellé sur chaque
doigt à l’aide de colle ou de ruban adhésif.
Vampire : il s’agit de l’un des costumes les plus
simples à réaliser! Au programme : des crocs
achetés au magasin, une chemise blanche ceinturée d’un foulard rouge, un pantalon et des chaussures noirs. On termine avec une cape, que l’on
peut aussi fabriquer à l’aide d’un morceau de
tissu noir — voire d’un sac à poubelle noir —, et
le tour est joué!
Trucs et astuces pour une soirée réussie
Pour organiser un party d’Halloween réussi, il y a plusieurs choses à considérer. D’abord, il faut dresser une liste
et faire les invitations quelques semaines à l’avance. On peut soit laisser les invités se costumer à leur guise ou
encore imposer un thème, comme un bal masqué, un film d’horreur ou encore l’époque médiévale.
Ensuite, environ une semaine avant la soirée, on peut commencer à penser au décor. Peut-on vraiment considérer une fête d’Halloween sans citrouille? Pas vraiment. C’est pourquoi il est important d’en préparer
quelques-unes à l’avance et de les placer à l’entrée pour
accueillir vos invités. On peut aussi suspendre des ballons de couleur orange et de fausses toiles d’araignée,
confectionner des bricolages de chauve-souris, de fantômes ou de sorcières, ou carrément créer un décor fait sur
mesure en fonction du thème choisi.
Qui dit party d’Halloween dit aussi recette à préparer pour
bien se mettre dans l’ambiance. Ce peut être des crudités
et une trempette placés sous la forme d’un squelette ou
encore un gâteau qui a la forme d’un monstre. On peut aussi
préparer toutes sortes d’aliments à base de citrouille,
comme un potage, du pain ou un gâteau. Comme c’est
l’Halloween, il ne faut pas négliger les friandises. Parce que
les bonbons, ce n’est pas juste pour les enfants!
L’Halloween, c’est aussi l’occasion de se raconter des contes, des légendes et des histoires d’épouvante, ou même
d’inviter les gens à se costumer selon les divers personnages proposés par le jeu de rôle «Meurtre et Mystère».
Pourquoi ne pas imposer un thème à votre soirée,
comme un bal masqué, un film d’horreur
ou encore l’époque médiévale.
PHOTO: RYAN MCVAY / THINKSTOCK
Des costumes
beaux, bons...
pas cher!
Dans les deux cas,
c’est le maquillage
qui viendra donner
la touche finale
au costume. Suffit de laisser libre
cours à son
imagination!
RÉPONSE : TROIS ET QUATRE
Page 8, octobre 2012, TEXTUEL PLUS
PHOTO: PIXLAND / THINKSTOCK
Zombie, momie,
princesse :
des costumes
d’Halloween faits
maison... rien de
bien sorcier
là-dedans!
AVIS : Dans ce cahier, si un crédit est accolé à une photo, il doit obligatoirement apparaître
lorsque vous publiez cette photographie. Ceci est applicable aux médias imprimés et Web.