Clermont la Cathedrale de l`Assomption

Commentaires

Transcription

Clermont la Cathedrale de l`Assomption
Clermont la Cathedrale de l'Assomption
Écrit par Administrator
Lundi, 28 Mars 2011 07:10 - Mis à jour Lundi, 28 Mars 2011 08:06
Une cathédrale construite avec de la lave
Située au cœur du centre historique de Clermont-Ferrand, la cathédrale Notre-Dame de
l’Assomption s’élève majestueusement sur le plateau central de la ville.
L’entrée principale donne sur la rue des gras, rue commerçante très animée, qui est bordée
par la jolie place de la Victoire et sa fontaine aux lions.
De style gothique et sous influence romane, la cathédrale est reconnaissable à sa couleur
noire, propre à sa construction en pierre de Volvic. Les deux flèches, d’une hauteur de 108 m,
sont visibles depuis le puy de Dôme.
A ne pas manquer, les vitraux et les fresques qui font la richesse de cet édifice.
» Historique
Avant la construction de la cathédrale, un premier édifice fut élevé en 450 par l’évêque
Namatius. 500 ans plus tard, l’évêque Etienne II y rajouta une crypte toujours visible
aujourd’hui qui abrite un sarcophage en marbre du IVe.
La cathédrale actuelle doit sa construction à l’architecte Jean Deschamps en 1248.
1/3
Clermont la Cathedrale de l'Assomption
Écrit par Administrator
Lundi, 28 Mars 2011 07:10 - Mis à jour Lundi, 28 Mars 2011 08:06
Il participa à sa construction jusqu’à sa mort en 1295. On lui doit le chœur, le transept et la
première travée de la nef.
Le chantier fut repris par Pierre de Cebazat au début du XIVe puis par Viollet-le-Duc qui ajouta
deux travées et les magnifiques flèches noires, emblèmes de Clermont-Ferrand.
» Description
La cathédrale se compose de trois parties principales. Le sanctuaire est constitué du chœur à
trois travées. C’est aussi la partie la plus impressionnante de la cathédrale. Venez de bonne
heure le matin pour admirer les rayons du soleil pénétrer dans l’édifice mettant en valeur
l’architecture et les vitraux. L’autel qui est en cuivre doré fut dessiné par Viollet-le-Duc et
installé en 1856.
Le transept, la nef perpendiculaire à la nef principale, s’ouvre par deux portails. A cet endroit,
la hauteur de la voute est de 29 m. D’un côté, se trouve la chapelle Sainte Agathe et ses
magnifiques vitraux, et de l’autre, la tour de la Bayette construite en 1407.
Après l’ascension de 250 marches, vous pourrez admirer la vue sur Clermont et les volcans aux
alentours.
La nef centrale est bordée de nombreux piliers semblables à l’architecture des cathédrales de
Troyes ou Bourges. Les six travées mettent en avant la profondeur et le gigantisme de la
cathédrale. 17 chapelles au total, construites à l’origine pour les prières des fidèles, entourent
la nef.
2/3
Clermont la Cathedrale de l'Assomption
Écrit par Administrator
Lundi, 28 Mars 2011 07:10 - Mis à jour Lundi, 28 Mars 2011 08:06
Attardez-vous
situés
dans
leque
déambulatoire,
sur
les
vitraux
du
la en
galerie
XIIe
auqui
XXe
fait
aux
le
tour
couleurs
du
chœur.
très
vives.
Les
plus
beaux
sont
Datés
Louis
XI.
du
XIIIe,
ils
racontent
des
scènes
de
vie
avec
des
personnages
contemporains
On
Hardi,
de
castille.
suppose
célébré
Les
dans
personnages
ces
la
vitraux
cathédrale
ont
sont
été
en
insérés
offerts
1262.
dans
On
au
retrouve
roi
des
pour
médaillons
le
des
mariage
semis
dede
formes
de
son
lys
de
fils,
différentes.
Philippe
etdu
de
Leroi
tours
Vous
les
avec
touche
faces
des
ne
moderne
nord
manquerez
couleurs
et
àsud.
bleues,
l’édifice
pas
L’œil
les
rouges
central
tout
deux
et
énormes
comprend
respectant
or
très
rosaces
vives.
16
la
tradition
rayons
Des
de
vitraux
plus
qui
du
se
vitrail
de
plus
divisent
14
médiéval.
m
contemporains
de
en
diamètre
32France
situées
ajoutent
rayons
sur
une
d’un
Par
exemple,
manteau
la
blanc
verrière
brodé
au
d’or.
nord,
réalisée
dans
les
années
90,
met
en
scène
lapetits
Vierge
vêtue
3/3