J`aimerais pouvoir rire - Société québécoise de la schizophrénie

Commentaires

Transcription

J`aimerais pouvoir rire - Société québécoise de la schizophrénie
J’aimerais
pouvoir
rire
Les soeurs Laurier à l’Usine C
Montréal, le 17 octobre 2011. Du 16 au 19 novembre, la famille Laurier présentera le spectacle J’aimerais pouvoir rire à l’Usine C. Dans ceBe première mise en scène de Lucie Laurier, Angela Laurier et son frère Dominique nous plongent dans un moment inHme de leur vie familiale. CeBe pièce créée en 2010 au Théâtre NaHonal de Chaillot à Paris fait suite à Déversoir, spectacle créé en 2008. Depuis leur succès retenHssant, ces deux créaHons parcourent l’Europe en tournée.
« …Lucie Laurier n'a pas choisi la J’aimerais pouvoir rire, l’expression un brin cynique du père d’Angela et Lucie Laurier, est devenue le point de départ d’une pièce émouvante et in4me. CeNe nouvelle créa4on éveille la part lumineuse de la folie, ceNe dimension emplie de poésie et de contradic4ons. Au coeur de ce sujet, c’est surtout le parcours personnel de leur frère, Dominique, diagnos4qué schizophrène, qui transparaît et prend forme. Cherchant à tout prix à «brasser l’histoire familiale», Angela se fait le modèle de son frère pour incarner ses hallucina4ons et ses paranoïas passées. Dominique se raconte, Angela panse ses plaies. La gestuelle de la soeur s’approprie le propos du frère jusqu’à pénétrer son être profond, à meNre en lumière ses doutes, ses noeuds, ses douleurs à elle. J’aimerais pouvoir rire est à vivre tel un enchaînement de tableaux flamboyants où fantasmes et visions affrontent la réalité la plus brutale. De ceNe rela4on par4culière entre le frère et la soeur, à la fois dure et tendre, Lucie Laurier a su puiser toute la densité nécessaire pour concevoir une oeuvre sublime. Un moment rare d’humanité pour tous.
Emblème du cinéma d’ici, Lucie Laurier débute sa carrière très jeune. À neuf ans, elle incarne son premier rôle au grand écran dans Le vieillard et l’enfant, aux côtés de Jean Duceppe. Tout au long de son adolescence, Lucie joue autant à la télévision qu’au cinéma. On la voit dans Chambre en ville, Virginie, For;er V, Les Invincibles et René. Bien connue au grand écran, on l’apprécie dans Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause de Sébas4en Rose, en 2003. Depuis, elle enchaîne les rôles au cinéma québécois, notamment dans La Grande séduc;on, C ’est pas moi, c’est l’autre, Nitro et Bon cop, Bad cop. Angela Laurier, gymnaste et comédienne dans son enfance, a perfec4onné son talent de danseuse avec Tom ScoN et est devenue boursière pour Les Grands Ballets Canadiens. En 1984, Angela fait par4e de la première créa4on du Cirque du Soleil, Le Grand Tour du Cirque du Soleil, où elle présente son numéro de contorsion. Par la suite, elle incarne Puck dans A Midsummer night’s dream de Shakespeare au Na4onal Theatre de Londres, dans une mise en scène de Robert Lepage. CeNe performance lui vaut le prix Player of the year en 1993. En 2006, Angela fonde la Compagnie Angela Laurier, qui est basée à Cherbourg, et crée trois spectacles : Exutoire (2007), Déversoir (2008), J’aimerais pouvoir rire (2010).
voie de la facilité. Un spectacle totalement dépouillé, des formes qui se déploient dans la pénombre...Et tout cela abou;t à un fulgurant spectacle de théâtre-­‐danse (une performance ?) qui laisse le spectateur estomaqué.» Louis-­‐Bernard Robitaille, La Presse, collabora4on spéciale Paris
« La pièce, implacable, plongée dans une histoire familiale terrible, s’abat sur le spectateur comme une douleur inaXendue qui laisse les trippes serrées.»
Le Monde, France
EXTRAITS :
hNp://www.cie-­‐angelalaurier.com/
compagnie_Angela_Laurier/
VIDEO_JPR.html J’AIMERAIS POUVOIR RIRE
Du 16 au 19 octobre 2011
Usine C / 20h
BilleBerie : 514 521-­‐4493
www.usine-­‐c.com Source : www.usine-­‐c.com / Rela4ons de presse : Communica4ons Jean-­‐Sébas4en Rousseau 514 508-­‐6680 [email protected] 

Documents pareils

j`aimerais pouvoir rire

j`aimerais pouvoir rire Angela n’a jamais eu peur d’aller là où on n’ose pas aller. Elle évoque la difficulté à entrer dans la vie, à combler le vide de l’existence... Dans ce spectacle, Angela n’est pas que l’évocatrice ...

Plus en détail