Pulchérie DELHALLE - FF Pentathlon Moderne

Commentaires

Transcription

Pulchérie DELHALLE - FF Pentathlon Moderne
SÉRIE DES « SI J’ÉTAIS …» PRÉSENTATION DES JEUNES DE L’INSEP
Crédit photo ffpm, [email protected]
Pulchérie Delhalle, si j’étais …..
Plus jeune pentathlète entraînée à l’INSEP c’est à travers un portrait chinois que nous
vous présentons Poulou (membre du Noyon Pentathlon). Entraînée pendant 4 ans à Aix
en Provence, cette jeune Istréenne de 18 ans a intégré l'Insep à la rentrée 2014. Jeune
mais avec un palmarès déjà bien fourni : plusieurs fois Championne de France,
Championne d’Europe en 2011, Championne d’Europe Junior par équipe en 2013 et 8ème
au Championnat du Monde Junior 2013.
Pulchérie étudie en licence 1 de droit par correspondance, rattachée à l’Université de la
Sorbonne à Paris.
Ses objectifs sportifs cette année : « J’aimerais me qualifier pour les Championnats
d’Europe et du Monde et finir dans le top 10 lors de ces compétitions. Au niveau
national, j’aimerais faire un podium aux Championnats de France.
Les « si j’étais… » de Pulchérie :
"Un souvenir d'enfant"
Je replongerais dans mon enfance, de 5 à 10-11 ans, où, tous les week-ends, toutes les
vacances, j'allais dans ma maison, au milieu de la nature, sans routes, sans voitures, sans
pollution. Je me replonge dans mon hameau de 5 maisons où tout le monde se connaît,
avec mon très bon ami, couverte de boue à force de monter et descendre en courant
dans les champs, jouer dans les ruisseaux, avec les chevaux. Sentir le bois des cheminées
et se coucher avec la bonne odeur de nature et de fraîcheur.
"Un Paysage"
Si je devais être un paysage, je serais la Provence, belle et toujours embellie par le soleil,
voir les paysages secs et tous ces arbres que tu ne retrouves que dans cette région.
L'odeur du pin quand tu cours ou quand tu te balades dans la garrigue, le bruit des
cigales l'été, la Sainte-Victoire sous toutes les saisons, toutes les heures de la nuit ou du
jour, La Méditerranée, les calanques et la chaleur.
"Une partie du corps"
Je serais le visage; pouvoir voir, sentir, et goûter. Les yeux permettent de voir des choses
de la Vie qui seront gravées je pense pendant très longtemps. Le nez permet de se
familiariser avec des odeurs plus ou moins différentes, familières ou non, de découvrir
des environnements, le notre ou ceux que nous découvrons au fur et à mesure. Enfin la
bouche, qui permet de goûter, … des aliments, …ou des personnes. Tous ces sens
permettent, je pense, de se construire des souvenirs jours après jour.
"Une rencontre"
Si j’étais une rencontre, je voudrais être violente et soudaine, forte et passionnée, folle
et complètement illogique. Quelque chose qui te rend dingue sans que tu ne comprennes
pourquoi.
"Un parfum"
Si j'étais un parfum, je serais le Patchouli. Le parfum de mes parents, je voudrais être ce
parfum, pour pouvoir être chacun des petits "pschitt" qu'ils mettent sur eux le matin
avant de travailler, juste pour pouvoir être avec eux tous les jours même quand je suis
loin.
"Un objet "
Si j’étais un objet, je serais simplement une boîte, celle où l’on range ses souvenirs, celle
qui renferme mon enfance avec mon frère, mes parents, les souvenirs de mes grands
parents, de mes chiens, … elle serait pleine de petits objets qui ne se rangent que dans
une boite à souvenirs. Enfin, je voudrais être cette boîte, pour toujours avoir avec moi,
les personnes et les choses les plus importantes dans ma vie.
'"Un mot"
Si j'étais un mot, je serais sans doute la Folie. Pour moi, ce mot rime avec rire à ne plus
en pouvoir, la joie de vivre, être complètement stupide à des moments sans en avoir que
faire de l’avis des autres. C'est d'être complètement fou avec ta famille, avec tes amis et
les personnes autour de toi. La folie pour moi, c'est ne rien planifier, ne rien calculer,
vivre complètement dans la spontanéité.
"Un souvenir"
Si j'étais un souvenir, ce serait le souvenir du CREPS d'Aix-en-Provence, dans lequel j'ai
passé mon adolescence, un endroit, des habitudes, des personnes, à qui tu t'attaches
peut-être un peu trop..., un souvenir bien enfoui, encore un peu frais mais un de mes
meilleurs souvenirs.
"Un moment"
Si j'étais un moment, je serais un moment avec ma famille, chez moi, un moment où tu te
dis que sans elle, tu n'es pas grand chose, ce moment qui te rattrape un peu lorsque tu
ne rentres pas souvent chez toi avec eux.