PAP6511- THÉORIES EN POLITIQUES PUBLIQUES

Commentaires

Transcription

PAP6511- THÉORIES EN POLITIQUES PUBLIQUES
École d’études politiques | School of Political Studies
Administration publique | Public Administration
Faculté des sciences sociales | Faculty of Social Sciences
PAP6511- THÉORIES EN POLITIQUES PUBLIQUES
PAP9711- POLITIQUES PUBLIQUES
Automne 2010
Professeure : Nathalie Burlone, Ph.D.
Courriel : [email protected]
Heures du cours :
Heures de bureau :
Bureau : DMS 9104
Téléphone : 562-5800, poste 2242
Mardi : 8h30-11h30 (DMS 9143)
Sur rendez-vous
DESCRIPTION OFFICIELLE DU COURS
(Cours noyau pour les étudiants dans le champ des politiques publiques.) Présentation des différentes
phases de l’analyse des politiques publiques, notamment celles de l’émergence, de l’élaboration, de la
mise en œuvre et de l’évaluation, ainsi que de l’influence des institutions, des idées et des intérêts sur
les politiques publiques. L’objectif sera de présenter les principales approches théoriques de politiques
publiques (néo-institutionnalisme, post-positivisme, économie politique, etc.), de les relier de façon
critique et d'entreprendre une analyse des apports méthodologiques et théoriques des diverses
approches.
OBJECTIFS GÉNÉRAUX DU COURS
Ce cours de niveau avancé explore les diverses théories, modèles et cadres analytiques en analyse des
politiques publiques. Le cours vise une compréhension approfondie des différentes approches
théoriques en matière de politique publique ainsi que des différentes étapes du processus de production
des politiques (émergence, développement, mise en œuvre et évaluation). Les lectures obligatoires se
centrent sur trois influences majeures dans le domaine : les intérêts, les idées et les institutions, avec
l'objectif de relier les approches théoriques les unes aux autres par une analyse critique de leurs apports
méthodologiques et théoriques respectifs.
À la fin de ce cours, les étudiants devraient:
- avoir une compréhension approfondie des principales approches théoriques contemporaines en
politique publique;
- comprendre le cycle des politiques et l’influence qu’ont les diverses institutions, acteurs publics et
facteurs structurants sur le processus;
- avoir réfléchi à leurs position dans le champ de l’analyse de politiques;
- être capable d'appliquer la théorie et les concepts étudiés en classe à un enjeu de politique publique
particulier.
1
PÉDAGOGIE ET PARTICIPATION
Le cours adoptera la forme de séminaires où les étudiants seront invités à prendre activement part à la
discussion. Il est entendu que chaque étudiant arrivera préparé au cours, ayant à la fois fait les lectures
obligatoires et réfléchi aux enjeux sous-jacents aux thèmes abordés et à quelques questions et/ou
commentaires pour la discussion. Les étudiants doivent préparer au moins deux questions par lecture.
Ces questions peuvent porter sur la méthodologie, la théorie, la littérature traitée, etc.
Puisque la qualité d’un séminaire de niveau gradué est en partie fonction de la contribution des
étudiants, une participation soutenue et engagée est attendue tout au long du trimestre et ce, dans le
respect de tous et chacun. La présence aux cours est obligatoire. La participation sera évaluée en
considérant la pertinence des interventions relativement aux lectures obligatoires, la participation
globale aux discussions ainsi que la contribution au maintien d’un bon climat en classe.
La participation des étudiants vaut 25 points et sera notée à la fin du, à la fois par le professeur et par
les autres étudiants, selon la grille suivante :
-
Participation générale à la discussion :
Préparation de l’étudiant :
Pertinence des interventions :
Respect des autres étudiants et professeur dans les discussions :
5 points
10 points
5 points
5 points
POLITIQUE SUR LES LANGUES OFFICIELLES
Le français sera la langue d’usage dans le cours, tant pour les discussions que pour les présentations
faites par le professeur ou les étudiants. Les étudiants peuvent toutefois soumettre leurs travaux dans la
langue officielle de leur choix (français ou anglais).
QUALITÉ DE LA LANGUE ET RETARDS DANS LA REMISE DES TRAVAUX
Qualité de la langue :
Pour tous les travaux écrits, vous serez jugés sur la qualité de la langue. Vous perdrez 10% de vos
points pour 10 fautes et plus d’orthographe, de grammaire, de syntaxe, de ponctuation et
d’impropriété des termes.
Retards dans la remise des travaux :
Aucun retard dans la remise des travaux ou examen ne sera toléré, à moins de maladie ou autre
raison sérieuse acceptée par le professeur. Les retards non autorisés seront pénalisés. Le règlement
universitaire prévoit que l'absence à un examen ou à un test ou la remise tardive des travaux pour cause
de maladie doit être justifiée au professeur par la présentation d'un certificat médical, sinon la personne
sera pénalisée. Seuls le service de counseling et la clinique du campus (situés au 100, Marie-Curie)
peuvent émettre des certificats valides pour justifier un retard ou une absence.
2
La Faculté des Sciences sociales se réserve le droit d’accepter ou de refuser la raison avancée s’il
ne s’agit pas d’une raison médicale. Les raisons telles que les voyages, le travail et les erreurs
commises dans la lecture de l’horaire des examens ne sont habituellement pas acceptées.
Chaque jour de retard entraîne une pénalité de 10% (les fins de semaine sont incluses). Ceci vaut
également pour les travaux qui seraient envoyés par courriel et, dans ce cas-ci, l’heure de réception du
courriel par le destinataire est garante de l’heure de remise.
ÉVALUATION
1. Synthèse critique orale et discussion des lectures obligatoires
2. Essai critique
3. Revue de littérature
4. Participation en classe
1. Synthèse critique orale et discussion des lectures obligatoires
15%
30%
30%
25%
15%
Chaque étudiant aura la responsabilité de présenter les lectures obligatoires associées à une semaine
donnée (débutant la semaine 4). Sous forme de présentation orale d’une durée de 20 minutes, les
étudiants seront évalués en fonction de :
• leur capacité à faire des liens entre les textes prévus pour la séance choisie (5pts);
• l’analyse critique faite des lectures (5pts);
• leur capacité à mener la discussion en classe (à l’aide de questions pertinentes préalablement
préparées (3pts);
• Le respect du temps imparti (2pts).
Les étudiants devront choisir une séance parmi les suivantes :
5 octobre / 12 octobre / 19 octobre / 16 novembre / 23 novembre
2. Essai critique sur les approches théoriques
30%
À partir d’une question imposée par le professeur, chaque étudiant devra produire un essai critique
clair, cohérent et structuré (2500 mots, Times, double interligne, 12pt, bibliographie en sus), visant
à comparer deux approches théoriques vues en classe. Le texte sera évalué en fonction de :
• la présentation de chacune des approches, incluant les principaux auteurs y étant associés (5
pts);
• l’analyse de ces approches en mettant en évidence les forces, faiblesses, similitudes, différences,
etc. L’étudiant peut s’inspirer de la grille élaborée en classe (arguments principaux, définition
de l’institution, forces et faiblesses, etc.) (10 pts);
• la perspective critique personnelle incluse dans votre discussion (10 pts);
• la qualité du document écrit (introduction - définition du sujet, pertinence du sujet,
problématique, annonce du plan - développement et conclusion) (5 pts).
3
Les étudiants présenteront oralement leur travail en classe les 2 ou 9 novembre 2010 et soumettront
également un document écrit au plus tard le 16 novembre 2010.
3. Revue de littérature
30%
La revue de littérature portera sur l’analyse d’un enjeu de politique publique par le biais d’une
comparaison des écrits de différents auteurs ayant écrit sur le sujet. Ce travail devra rendre compte
d’au moins trois cadres théoriques distincts utilisés par les auteurs s’intéressant à l’enjeu de politique
choisi. Idéalement, les étudiants se centreront sur leurs propres intérêts de recherche, l’objectif étant
d’amorcer la réflexion en vue de la thèse ou du mémoire. Le texte final inclura :
•
•
•
•
une description complète de l’enjeu choisi (5pts);
une présentation des cadres théoriques couverts dans la bibliographie(10pts);
une analyse critique des travaux existants sur l’enjeu choisi (10pts);
une bibliographie de 20 références académiques pour les étudiants de doctorat et de 12
références académiques pour les étudiants de maîtrise. Cette bibliographie inclura des articles
ou chapitres de livres ne faisant pas partie des lectures obligatoires (5pts);
Les étudiants présenteront oralement leur travail en classe le 30 novembre et le 7 décembre et
soumettront également un document écrit le 14 décembre.
** Vous pouvez vous référer à l'Annexe 1 pour des exemples de questions à garder à l'esprit lors de la
lecture d'un article universitaire et l'annexe 2 pour une liste de revues spécialisées en administration
publique.
RÉVISION DE NOTES
Toute demande de révision de note devra être faite par écrit en indiquant clairement les raisons qui
motivent cette requête
4
CONTENU DU COURS, LECTURES OBLIGATOIRES ET FACULTATIVES
Semaine 1 (14 septembre ) SYLLABUS ET INTRODUCTION
- Revue du syllabus
- Introduction
Lectures facultatives:
- Deleon, P. (2006). “The Historical Roots of the Field”, in Moran, M., Rein, M., Goodin, R.E., eds.
The Oxford Handbook of Public Policy, pp. 39-53.
- Mintrom, M. (2007). “The Policy Analysis Movement”, in Laurent Dobuzinski, Howlett, M.,
Laycock, D., eds. Policy Analysis in Canada: The State of the Art, Toronto, University of Toronto
Press, pp. 145-162.
Semaine 2 (21 septembre) : PROCESSUS DE PRODUCTION DES POLITIQUES PUBLIQUES
– DEFINITIONS
-
Cycle des politiques / Modèle séquentiel
Rationalités
Problèmes publics
Mise à l’agenda et prise de décision
Lectures obligatoires :
- Hassenteufel, P. Sociologie politique: L’action publique, Armand Colin, chaps.: 1 et 2.
- (EN LIGNE) Simeon, R. (1976). “Studying Public Policy” Canadian Journal of Political Science,
Vol. 9, no. 4, pp. 548-580.
- (EN LIGNE) Boussaguet, L., 2009, « Les « faiseuses » d’agenda. Les militantes féministes et
l’émergence des abus sexuels sur mineurs en Europe », Revue française de science politique,
Volume 59, n°2, pp.221-246.
- Jann, W., Wegrich, K. (2007). “Theories of the Policy Cycle”, in Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M.
S. Handbook of Public Policy Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp.43-62.
- Miljan, L (2008). “Basic Concepts in the Study of Public Policy”, in Public Policy In Canada : An
Introduction, 5th Edition, Oxford University Press, pp. 2-21
5
Semaine 3 (28 septembre) : PROCESSUS DE PRODUCTION DES POLITIQUES PUBLIQUES
– ÉTAPES
-
Formulation et politiques publiques
Mise en œuvre et instruments
Évaluation
Introduction aux approches théoriques
Lectures obligatoires :
- Wildavsky, A. (1993). “Analysis as Craft”, in Speaking truth to Power: The Art and Craft of Policy
Analysis, 2nd Edition, New Brunswick, Transaction Publishers, pp. 385-406
- (EN LIGNE) Haas, P. M. (2004). “When Does Power Listen to Truth? A Constructivist Approach
to the Policy Process”, Journal of European Public Policy, vol. 11, no. 4, pp. 569-592.
- Howlett, M. ; Ramesh, M. (2009). Studying Public Policy : Policy Cycles and Policy Subsystems,
3rd Edition, Oxford University Press, chaps.5 et 7.
- Lascoumes, P., Le Galès, P., dirs. (2004). Gouverner par les instruments, Paris, Les Presses de
Sciences Po, pp. 11-44.
- (EN LIGNE) Palier, B., Surel, Y (2005). « Les « trois I » et l'analyse de l'État en action », Revue
française de science politique, Vol. 55, no. 1, p. 7-32.
- Miljan, L (2008). In Public Policy In Canada : An Introduction, 5th Edition, Oxford University
Press, pp.22-49.
Semaine 4 (5 octobre) : DÉMOCRACIE ET DÉLIBÉRATION
- Pluralisme
- Mouvements sociaux
Lectures obligatoires :
- Krame, D. (2007). “Democracy, Public Administrators, and Public Policy”, in Box, R.C. ed.
Democracy and Public Administration, Armonk, M.E. Sharpe, pp. 21-39.
- *Schneider, A. L., Ingram, H. (2007). “Public Policy and Democratic Citizenship: What Kinds of
Citizenship Does Policy Promote ?”, in Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M. S. Handbook of Public
Policy Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp. 329-346.
- Wildavsky, A. (1993). Speaking truth to Power: The Art and Craft of Policy Analysis, 2nd Edition,
New Bruswick, Transaction Publishers, pp. 252-279.
- (EN LIGNE) Rochon, T. R., Mazmanian D. A. (1993). “Social Movements and the Policy Process”
Annals of the American Academy of Political and Social Science, 528, pp. 75-87.
- (EN LIGNE) Majone, G. (1994). “Décisions publiques et deliberation”, Revue française de science
politique, vol. 44, no. 4, pp. 579-598.
6
Semaine 5 (12 octobre) : RÉSEAUX ET SOUS-SYSTÈMES
- Réseaux de politiques
- Communautés de politiques
- Coalitions plaidantes (advocacy coalitions)
Lectures obligatoires:
- McColl, D. C. (1995). Public Policy Theories, Models, and Concepts : An Anthology, New Jersey,
Prentice Hall, pp. 32-63.
- Sabatier, P. A., Weible, C. M. (2007). “The Advocacy Coalition Framework : Innovations and
Clarifications”, in Sabatier, P. A. ed., Theories of the Policy Process, 2nd edition, Cambridge,
Westview Press, pp. 189-220.
- (EN LIGNE) Weible, C.M. (2007). “An Advocacy Coalition Framework Approach to Stakeholher
Analysis: Understanding the Political Context of California Marine Protected Area Policy”, Journal
of Public Administration Research and Theory, vol. 17, no. 1, pp. 95-117.
- Miller, H. T., Demir, T. (2007). “Policy Communities”, in Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M. S.
Handbook of Public Policy Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp. 137-147.
- Rhodes, R.A.W. (2006). “Policy Network Analysis”, in Moran, M., Rein, M., Goodin, R.E., eds.
The Oxford Handbook of Public Policy, pp.425-447.
Semaine 6 (19 octobre): APPROCHES COGNITIVES ET CONSTRUCTION DU SENS
Lectures obligatoires :
- (EN LIGNE) Muller, P. (2000). “L’analyse cognitive des politiques publiques : vers une sociologie
de l’action publique ”, Revue française de science politique, vol. 50, no. 2, pp. 189-208.
- (EN LIGNE) Muller, P. (2005) “Esquisse d'une théorie du changement dans l'action publique ”,
Revue française de science politique, Vol. 55, no. 1, pp. 155-187.
- (EN LIGNE) Hall, (1993). “Policy Paradigms, Social Learning, and the State: The Case of
Economic Policymaking in Britain”, Comparative Politics, vol. 25, no. 3, pp. 275-296.
- (EN LIGNE) Sabatier, P., Schlager,E. (2000). “Les approches cognitives des politiques publiques :
perspectives américaines”, Revue française de science politique, Vol. 50, no. 2, pp. 209-234.
- (EN LIGNE) Ingram, H., Schneider, A. L. (1993). “Social construction of target populations:
implications for politics and policy” American Political Science Review, June 1993 Vol. 87 no. 2 p.
334-348.
OU
(EN LIGNE) Schneider, A., Ingram, H. (1990). « Behavioral Assumptions of Policy Tools »,
Journal of Politics, vol. 52, pp. 510-529.
Semaine 7 (26 octobre): PAS DE COURS – SEMAINE D’ÉTUDE
7
Semaine 8 (2 novembre): INSTITUTIONALISME ET NEO-INSTITUTIONALISME
- Constraintes institutionnelles
- Changement dans les politiques
Lectures obligatoires :
- (EN LIGNE) Hay, C., Wincott, D. (1998). “Structure, Agency and Historical Institutionalism”
Political Studies, vol. 46, no. 5, pp. 951-957.
- (EN LIGNE) Hall, P., Taylor, R. (1996) “Political Science and the Three New Institutionalisms”,
Political Studies, vol. 44, no. 4, pp. 936-957.
OU
(EN LIGNE) Hall, P., Taylor, R., 1997, « La science politique et les trois néo-institutionnalismes »,
Revue française de science politique, vol. 47, n°3-4, pp. 469-496.
- (EN LIGNE) Stone, A., 1992, “Le néo-institutionnalisme : défis conceptuels et méthodologiques”,
Politix, no 20, pp. 156-168.
- (EN LIGNE) Lecours, A. (2002). “L’approche néo-institutionnaliste en science politique : unité ou
diversité? ”, Politique et Sociétés, vol. 21, no. 3, pp. 91-112.
- (EN LIGNE) Montpetit, E. (2002). “Pour en finir avec le lobbying : comment les institutions
canadiennes influencent l’action des groupes d’intérêts”, Politique et Sociétés, vol. 21, no. 3, pp. 91112.
Semaine 9 (9 novembre) : ÉCONOMIEPOLITIQUE ET ÉTAT PROVIDENCE
Lectures obligatoires :
- (EN LIGNE) Miles, J., Quadagno, J. (2002). “Political Theories of the Welfare State”, Social
Service Review, vol. 76, no. 1, pp.34-57.
- (EN LIGNE) Jessop, B. (1999). “The Changing Governance of Welfare: Recent Trends in its
Primary Functions, Scale, and Modes of Coordination”, Social Policy and Administration, vol. 33,
no. 4, pp. 348-359.
- (EN LIGNE). Starke, P. (2006). “The Politics of Welfare State Retrenchment: A Literature
Review”, Social Policy and Administration, vol. 40, no. 1, pp. 104-120.
- Graefe, P. (2007). “Political Economy and Canadian Public Policy”, in Orsini, M., Smith, M., eds.,
Critical Policy Studies, Vancouver, UBC Press, pp.19-40.
- (EN LIGNE) Pierson, P.(2000), “Increasing returns, path dependence, and the study of politics”,
The American political science review, vol. 94, n°2, June, p. 251-267.-
8
Semaine 10 (16 novembre) : ÉTUDES COMPARÉES, FÉMINISME ET THÉORIE
CULTURELLE
- Politique publique comparée, transfert, apprentissage (Thème à présenter par les étudiants)
- Féminisme
- Théorie culturelle
Lectures obligatoires :
- Freeman, R. (2006). “Learning in Public Policy”, in Moran, M., Rein, M., Goodin, R.E., eds. The
Oxford Handbook of Public Policy, pp. 367-388.
- (EN LIGNE) Dolowitz, D. P., Marsh, D. (1996). “Who Learns What From Whom : A Review of
the Policy Transfer Literature”, Political Studies, vol. 44, no. 3, p. 334.
- (EN LIGNE) Dolowitz, D. P., Marsh, D. (2000). “Learning from Abroad: The Role of Policy
Transfer in Contemporary Policy-Making”, Governance, vol. 13, no. 1, pp. 5-23.
- (EN LIGNE) Hassenteufel, P. (2005). “De la comparaison internationale à la comparaison
transnationale”, Revue française de science politique, vol. 55, no. 1, p. 113-132.
- (EN LIGNE) Béland, D. (2006). “The Politics of Social Learning: Finance, Institutions, and
Pension Reform in the United States and Canada”, Governance, vol. 19, no. 4, pp. 559-583.
- (EN LIGNE) Hawkesworth, M. (1994). “Policy Studies Within a Feminist Frame”, Policy Sciences
vol. 27, no. 2-3, pp. 97-118.
- (EN LIGNE) Geva-May, I. (2002). “Cultural Theory: The Neglected Variable in the Craft of
Policy Analysis”, Journal of Comparative Policy Analysis: Research and Practice, vol. 4, no. 3, pp.
243–265.
Semaine 11 (23 novembre): DÉLIBÉRATION ET DISCOURS
-
Argumentation
Rhétorique
Récits de vie
Analyse de discours
Lectures obligatoires :
- Orsini, M. (2007). “Discourses in Distress: From ‘Health Promotion’ to ‘Population Health’ to
‘You are Responsible for Your Own Health’”, in Orsini, M., Smith, M., eds., Critical Policy Studies,
Vancouver, UBC Press, pp.346-363.
- Fisher, F. (2007). “Deliberative Policy Analysis as Practical Reason: Integrating Empirical and
Normative Arguments”, in Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M. S. Handbook of Public Policy
Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp. 223-236.
- Gottweiss, H. (2007). “Rhetoric in Policy Making: Between logos, Ethos, and Pathos”, in Fisher, F.,
Miller, G.J., Sidney, M. S. Handbook of Public Policy Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp. 237250.
- Dryzek, J. S. (2006). “Policy Analysis as Critique”, in Moran, M., Rein, M., Goodin, R.E., eds. The
Oxford Handbook of Public Policy, pp.190-203.
9
- Yanow, D. (2003). “Assessing Local Knowledge”, in Hajer, M.A., Wagenaar, H., eds., Deliberative
Policy Analysis: Understanding Governance in the Network Society, Cambridge, Cambridge
University Press, pp. 228-246.
- Van Eeten, M.J.G. (2007). “Narrative Policy Analysis”, in Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M. S.
Handbook of Public Policy Analysis, Boca Raton, CRC Press, pp. 251-268.
Semaines 12, 13 (30 nov. et 7 déc.): PRÉSENTATIONS DES ÉTUDIANTS ET CONCLUSIONS
LIVRES ET RECUEILS OBLIGATOIRES
- Vous devez vous procurer le recueil de textes aux Impressions Rytec (404 Dalhousie, 613-2412679). Afin d’éviter des frais de photocopies et de droits d’auteurs inutiles, certains textes
disponibles en ligne seront à télécharger à partir du site de la bibliothèque de l’Université
d’Ottawa. Dans le syllabus, la mention « EN LIGNE » précède ces textes.
- À télécharger : Préparer sa thèse ou son mémoire : Guide pour les étudiant diplômés et les
directeurs de recherche, Faculté des études supérieures et postdoctorales :
http://www.etudesup.uottawa.ca/Default.aspx?tabid=1347
DATES IMPORTANTES
QUAND
5 octobre 2010
12 octobre 2010
19 octobre 2010
26 octobre 2010
2 novembre 2010
QUOI
Présentation des articles par un étudiant
Présentation des articles par un étudiant
Présentation des articles par un étudiant
PAS DE COURS –SEMAINE D’ÉTUDE
Présentation orale du travail 2
Présentation orale du travail 2
9 novembre 2010
16 novembre 2010
23 novembre 2010
30 novembre 2010
7 décembre 2010
14 décembre 2010
Présentation des articles par un étudiant
Remise du travail 2 (travail écrit)
Présentation des articles par un étudiant
Présentation orale du travail 3
Présentation orale du travail 3
Remise du travail 3 (travail écrit)
10
FRAUDE ACADÉMIQUE
Attention à la fraude scolaire !
La fraude scolaire est un acte commis par une étudiante ou un étudiant et qui peut fausser l=évaluation scolaire (c=est-àdire les travaux, tests, examens, etc.). Elle n=est pas tolérée par l’Université. Toute personne trouvée coupable de
fraude est passible de sanctions sévères.
Voici quelques exemples de fraude scolaire :
• Plagier ou tricher de quelque façon que ce soit;
• Présenter des données de recherche qui ont été falsifiées;
•
•
Remettre un travail dont vous n=êtes pas, en tout ou en partie, l=auteur;
Présenter, sans autorisation écrite des professeurs concernés, le même travail dans plus d=un cours.
Ces dernières années, le perfectionnement d=Internet a fortement facilité la découverte des cas de plagiat. Les outils mis
à la disposition de vos professeures et professeurs permettent, à l=aide de quelques mots seulement, de retracer sur le
Web l=origine exacte d=un texte.
En cas de doute, il est de votre responsabilité de consulter l=annuaire de votre faculté ou le site Web de l=Université à
l=adresse suivante : http://www.socialsciences.uottawa.ca/pdf/plagiat.pdf sous la rubrique
« Outils pour la rédaction des travaux ».
La personne qui a commis ou tenté de commettre un acte de fraude scolaire ou qui en a été complice sera pénalisée.
Voici quelques exemples de sanctions pouvant être imposées :
• recevoir la note « F » pour le travail ou le cours en cause;
• l=ajout d=une exigence supplémentaire (de 3 à 30 crédits) au programme d=études;
• la suspension ou l=expulsion de la Faculté.
Au cours de la dernière session, la majorité des personnes trouvées coupables de fraude ont eu la note « F » dans le
cours concerné et se sont vues imposé l’ajout de trois à douze crédits supplémentaires dans les exigences de leur
programme d’études.
Vous pouvez vous référer au règlement à l’adresse suivante :
http://www.uottawa.ca/academic/info/newsletter/fraud_f.html
11
Des ressources pour vous
Centre de mentorat de la Faculté - http://www.sciencessociales.uottawa.ca/mentor/fra/
Le centre de mentorat de la Faculté des sciences sociales a comme objectif de prêter main-forte tant au
point de vue scolaire que personnel aux étudiantes et étudiants de tous les programmes d'études de la
Faculté, peu importe où ils en sont dans leurs programmes d'études.
Les raisons pour rencontrer un mentor sont diverses : échanger avec un étudiant qui en est à sa 3e ou 4e
année d'études, avoir plus d'informations sur les programmes et services offerts à l'Université d'Ottawa,
ou tout simplement améliorer ses méthodes d'étude (gestion du temps, prise de notes, préparation aux
examens, etc.).
Le centre de mentorat est un lieu d'échanges sur les méthodes d'études et la vie à l'université. Et les
mentors sont des étudiantes et étudiants d'expérience, formés pour répondre adéquatement à vos
questions.
Centre d’aide à la rédaction des travaux universitaire - http://www.sass.uottawa.ca/redaction/
Au Cartu, vous apprendrez à comprendre et corriger vos erreurs et à bien rédiger de façon autonome.
En travaillant avec nos conseillers en rédaction, vous pourrez acquérir les compétences dont vous avez
besoin pour :
• maîtriser la langue écrite de votre choix
• améliorer votre réflexion critique
• développer vos habiletés d’argumentation
• connaître tout ce qu’il faut savoir sur la rédaction universitaire
Service des carrières - http://www.sass.uottawa.ca/carrieres/
Le Service des carrières vous offre une variété de services ainsi qu'un programme de développement de
carrière qui vous permet de reconnaître et de mettre en valeur les compétences dont vous aurez besoin
pour votre transition sur le marché du travail.
Service de counseling - http://www.sass.uottawa.ca/personnel/
Le Service de counseling et de développement personnel peut vous rendre service de plusieurs façons.
Nous offrons les types de counseling suivants :
• counseling personnel
• counseling de carrière
• counseling en méthodes d'étude
Service d'accès - http://www.sass.uottawa.ca/acces/
L'Université d'Ottawa a toujours tenté de répondre aux besoins des étudiants ayant un handicap ou un
trouble d'apprentissage. Dès 1985, elle mettait en place des soutiens conçus pour aider ces étudiants à
réaliser leur plein potentiel tout au long de leurs études universitaires. Un grand choix de services et de
ressources leur est offert avec expertise, professionnalisme et confidentialité.
Centre de ressources pour étudiants - http://www.viecommunautaire.uottawa.ca/fr/ressources.php
Les centres de ressources pour étudiants ont comme objectifs de répondre à une foule de besoins variés.
Consultez la liste des centres.
12
BIBLIOGRAPHIE
- Allison, G ; Zelikow, P. (1999). Essence of Decision : Explaining the Cuban Missile Crisis,
Addison, Wesley, Longman.
- Anderson, J.E. (2002). Public Policymaking: An Introduction, 5th edition, Houghton Mifflin
College.
- Axelrod, Robert (1984). The Evolution of Cooperatio,. New York: Basic Books.
- Bardach, E. (1977). The Implementation Game: What Happens after a Bill Becomes a Law,
Cambridge, MA: MIT Press.
- Box, R.C. ed. (2007). Democracy and Public Administration, Armonk, M.E. Sharpe.
- Brooks, S., Miljan, L (2003). Public Policy In Canada : An Introduction, 4th Edition, Oxford
University Press.
- Dahl, R. (1962). Who Governs? New Haven, Conn.: Yale University Press.
- Dahl, R. (1982). Dilemmas of Pluralist Democracy. New Haven, Conn.: Yale University Press.
- Dobuzinski, L. ; Howlett, M. ; Laycock, D. (2007). Policy Studies in Canada : The State of the Art,
University Of Toronto Press.
- Doern, G.B. ; Phidd, R.W. (1992). Canadian Public Policy : Ideas, Structures and Process, Nelson
Canada.
- Downs, A. (1958). An Economic Theory of Democracy,. New York: Harper and Row.
- Dunn, W. (1994). Public Policy Analysis, Englewood Cliffs.
- Dryzek, J., Bobrow, D. (1987). Policy Analysis by Design, Pittsburgh, Pa: University of Pittsburgh
Press.
- Fisher, F., Miller, G.J., Sidney, M. S. (2007). Handbook of Public Policy Analysis, Boca Raton,
CRC Press.
- Hajer, M.A., Wagenaar, H., eds. (2003). Deliberative Policy Analysis: Understanding Governance
in the Network Society, Cambridge, Cambridge University Press.
- Heineman, R. et al. (2002). The World of the Policy Analyst. Rationality, Values & Politics, New
York, Chatam House Publishers.
- Howlett, M. ; Ramesh, M. (2009). Studying Public Policy : Policy Cycles and Policy Subsystems,
3rd Edition, Oxford University Press.
- Johnson A., Stritch,A. (1997). Canadian Public Policy : Globalization and Political Parties, Copp
Clark Ltd.
- Kingdon, J.W. (1995). Agendas, Alternatives and Public Policies, Harper Collins.
- Lasswell, H. D. (1971). A Pre-view of Policy Sciences. New York: American Elsevier.
- Lipsky, M. (1980). Street-Level Bureaucracy: Dilemmas of the Individual in Public Services,
NewYork: Russell Sage Foundation.
- Lowi, T. J. (1969) The End of Liberalism: Ideology, Policy, and the Crisis of Public Authority, New
York: W.W. Norton & Company, Inc.
- Majone, G. (1989). Evidence, Argument & Persuasion in the Policy Process, New Haven: Yale
University Press.
- Mazmanian, D.; Sabatier, P. (1990). Implementation and Public Policy, University Press of
America.
- McCool, D. C. (1995). Public Policy Theories, Models, and Concepts : An Anthology, New Jersey,
Prentice Hall.
- Moran, M., Rein, M., Goodin, R.E., eds. (2006). The Oxford Handbook of Public Policy, Oxford
University Press.
- Nagel, S. (1998). Public Policy Evaluation : Making Super-Optimum Decisions, Aldershot.
13
- Olsen, Mancur. The Logic of Collective Action: Public Goods and the Theory of Groups.
Cambridge, MA: Harvard University Press, 1965.
- Orsini, M., Smith, M., eds. (2007). Critical Policy Studies, Vancouver, UBC Press.
- Pal, Leslie (2006). Beyond Policy Analysis: Public Issue Management in Turbulent Times, Third
Edition,Nelson Canada.
- Pal, L. (1992). Public Policy Analysis : An Introduction, Nelson Canada.
- Parsons, W. (1995). Public Policy : An Introduction to the Theory and Practice of Policy Analysis,
Edward Edgar.
- Peters, B.G. (1999). American Public Policy : Promise and Performance, Chatham House
Publishers.
- Putnam, R. (1976). The Comparative Study of Political Elites. Englewood Cliffs, N.J.: PrenticeHall.
- Pressman, J., Wildavsky, A. (1984). Implementation, Third Edition. Berkeley: University of
California Press.
- Sabatier, P. A. ed. (2007), Theories of the Policy Process, 2nd edition, Cambridge, Westview Press.
- Sabatier, P., Jenkins-Smith, H. (1993), Policy Change and Learning: An Advocacy Coalition
Approach. Boulder, Colo.: Westview Press.
- Simon, H.A. (1997). Administrative Behavior: A Study of Decision-Making Processes in
Administrative Organizations, 4th Edition. New York: Free Press.
- Skocpol, T.. 1979. States and Social Revolutions. New York: Cambridge University Press.
- Stone, D. (2002). Policy Paradox. The Art of Political Decision Making, Revised Edition, W.W.
Norton & Company, New York.
- Theodoulou, S. Z., Kofinis, C. (2004). The Art of the Game: Understanding American Public
Policy, Belmont, Wadsworth/Thompson, 335 pages.
- Theodoulou, S.Z. ; Cahn, M.A. (1995). Public Policy : The Essential Readings, Prentice Hall.
- Weiss, C. H. (1980). Social Science Research and Decision–making. New York: Columbia
University Press.
- Wildavsky, A. (1987). Speaking Truth to Power: The Art and Craft of Policy Analysis. Second
Edition. Transaction Books.
14
ANNEXE 1 : GRILLE DE LECTURE
Voici quelques questions importantes à vous poser lors de la lecture d’articles académiques :
1.
2.
3.
4.
Quel est le but de l’article ?
Quelle est la problématique soulevée par l’auteur ?
Quelle est la/les thèses principales de l’auteur
Quelles sont les questions de recherche principales et secondaires développées ? Sont-elles
clairement formulées ?
5. De quel(s) cadre(s) théorique(s) l’auteur s’inspire-t-il/elle? Comment ce cadre se compare-t-il à
d’autres approches théoriques ?
6. Y-a-t-il une revue de littérature ? Est-elle pertinente ? Complète ? Permet-elle de situer la
problématique et bien comprendre l’objet de recherche poursuivi par l’auteur ?
7. Quels sont les principaux arguments pour développer la thèse
8. Comment ses arguments sont-ils construits ? (i.e., de quel ordre sont-ils ? Théoriques ?
Pratiques ? D’autorité ? etc.
9. Quelles sont les forces et faiblesses des arguments de l’auteur ?
10. La thèse et les arguments de l’auteur sont-ils clairs ? Se contredisent-ils ?
11. L’auteur justifie-t-il la littérature utilisée et celle exclue ?
12. Quelles sont les hypothèses ou présupposés émis par l’auteur ? Sont-ils clairement énoncés ?
13. Quelles est la méthodologie de recherche utilisée ? Est-elle clairement décrite ?
14. Quel est l’échantillon utilisé ? Comment a-t-il été construit ? Est-il représentatif ?
15. Comment la recherche a-t-elle été balisée (dans le temps, dans l’espace, dans les cas
sélectionnés, etc.)
16. Quelles sont les conclusions avancées par l’auteur ? Sont-elles clairement énoncées ?
Répondent-elles aux questions initiales de recherche ?
17. Est-ce que l’auteur fait état des limites de sa recherche et des directions futures qu’elle pourrait
prendre ?
18. La recherche soulève-t-elle des enjeux éthiques ?
19. Quelles sont les principales critiques que vous pourriez formuler concernant l’article ?
20. Auriez-vous mené cette recherche différemment ? Si oui, comment ? Si non, pourquoi ?
21. À quelles réflexions/questions la lecture du texte vous a-t-elle menées ?
22. Pouvez-vous faire des liens avec d’autres articles/concepts/notions ou exemples que vous
connaissez ?
23. Quels sont les grandes idées du texte que vous pensez importantes à retenir ?
15
ANNEXE 2 : EXEMPLES DE REVUES EN ADMINISTRATION PUBLIQUE
Administration & society
Administrative management
Administrative science quarterly
Administrative theory & praxis
American journal of political science
The American political science review
American review of public administration
Australian Review of Public Affairs
Canadian journal of political science
Canadian parliamentary review
Canadian public policy
Canadian review of social policy
Contemporary policy issues
Ethics & international affairs
European journal of political research
Governance
Harvard journal of law & public policy
Health policy
International affairs
International Journal of Public Administration
The International journal of public management
International journal of social welfare
International public management journal
International review of administrative sciences
Journal of Comparative Policy Analysis
Journal of European Public Policy
Journal of Public Admin. Research and Theory
Journal of public affairs
Journal of public budgeting, accounting &
financial management
Journal of public policy
Journal of social policy
Journal of urban affairs
Oxford Review of Economic Policy
Parliamentary Affairs
Policy analysis
Policy and management review
Policy review
Policy sciences
Political Science Quarterly
Public administration
Public administration and development
Public administration and management
Public administration quarterly
Public administration review
Public budgeting & finance
Public choice
Public Management
Public Management Review
Public money & management
Public organization review
Public policy and administration
Public policy research
Public productivity & management review
Review of public personnel administration
Review of urban & regional development studies
Social policy
Social policy & administration
16