BSV n°7 - Ecophyto Pro en zones non agricoles

Commentaires

Transcription

BSV n°7 - Ecophyto Pro en zones non agricoles
Bulletin de santé du végétal
N° XX - 26 septembre 2013
Zones
non agricoles
Champagne-Ardenne
N° 7 - 12 juin 2014
Champagne-Ardenne
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE :
1. Evolution de la végétation
2. Evolution des auxiliaires
3. Situation sanitaire en zones non agricoles
4. Situation sanitaire dans les serres des observateurs
A RETENIR :
 Développement des mines sur les feuilles de marronnier
 Forte augmentation des infestations de pucerons sur tilleul
 Colonisation importantes des cochenilles sur arbres et arbustes
 Présence de fortes populations d’auxiliaires
Le réseau d’observateurs en zones non agricoles en Champagne-Ardenne s’appuie sur 17 structures observatrices. Lors du dernier comité technique, il a été décidé de suivre toutes les deux semaines certains couples hôtes/ravageurs. De plus, un suivi sous serres est effectué
par les observateurs qui en possèdent.
Si vous souhaitez devenir observateur, n’hésitez pas à contacter Sophie FONTANA
de la FREDONCA au 03 26 77 36 64.
REMARQUE : Ce bulletin est produit à partir d'observations ponctuelles réalisées en Champagne-Ardenne. S'il donne une tendance de la situation sanitaire régionale, celle-ci ne peut pas être transposée telle quelle.
1
1. EVOLUTION DE LA VEGETATION
Dans un premier temps, les fortes précipitations ont permis une meilleure pousse de la végétation. Par contre, les
températures très élevées de ces derniers jours ne la favorise pas.
Données météo de la station de Saint Jean Sur Tourbe (51)
mai et juin 2014
20
14
18
12
10
14
12
8
10
6
8
6
4
4
Précipitations
Températures
16
2
2
0
0
Précipitations
Températures moyennes
2. EVOLUTION DES AUXILIAIRES
Les auxiliaires (coccinelles, syrphes et Hyménoptères parasitoïdes) sont présents en grand nombre et régulent
les populations de pucerons.
Larve de syrphe
Ponte de coccinelle sur Prunus
2
3. SITUATION SANITAIRE EN ZONES NON AGRICOLES
BIOAGRESSEUR SUR ARBRES
1. Pucerons et acariens du tilleul
Les colonies de pucerons du tilleul sont en forte croissance. De nombreux individus ailés et aptères sont visibles sur
les feuilles. Du miellat et de la fumagine sont présents. Des coccinelles (œufs, larves, nymphes et adultes) régulent
les populations.
Les acariens sont présents sur tilleul. Leurs piqûres de nutrition provoquent des décolorations du limbe. Sur certains
sites, des attaques importantes sont observées, où les dégâts couvrent 5 à 25 % du feuillage.
100
Evolution du pourcentage de tilleuls infestés
par les pucerons
80
60
40
20
0
2. Mineuse du marronnier
La surface des mines est en augmentation sur le limbe des feuilles.
3. Cochenilles
Les cochenilles se développent très rapidement. Elles sont présentes sur différents arbres ou arbustes (érable, tilleul, marronnier, hortensia, pin…). La colonisation est plus importante cette année que les deux années précédentes. A Nogent (52), on observe du miellat et de la fumagine sur les feuilles.
Cochenilles sur érable
Mines sur feuille de marronnier
3
BIOAGRESSEURS SUR ROSIER
Après une forte diminution, le nombre moyen de rosiers infestés par les pucerons est stable. L’oïdium et la maladie des tâches noires sont toujours présents sur certains sites.
Evolution du pourcentage de rosiers infestés par
les pucerons
100
80
60
40
20
0
OBSERVATIONS PONCTUELLES
Cossus cossus
Des chenilles de Cossus gâte bois (Cossus cossus) ont été signalées sur plusieurs sites de la région. Cette chenille
s’attaque à différentes essences : saule, frêne, peuplier, bouleau chêne, orme, érable, mais aussi cerisier et pommier. Ce Lépidoptère (papillon) a un cycle biologique, qui s’étale sur deux années complètes. de plusieurs années. La chenille est de couleur lie de vin sur le dessus et jaune clair sur les côtés. Sa tête est noire. Le papillon
mesure 7 à 8 cm d’envergure. Les ailes sont beiges ornées de lignes sombres, ce qui lui permet de passer inaperçu sur le tronc des arbres hôtes le jour.
Les œufs sont pondus en petits tas dans les anfractuosités de l’écorce. Après éclosion, les jeunes chenilles pénètrent sous l’écorce et creusent une galerie de plus en plus profonde, en rejetant à l’extérieur les déchets (sciure
et excréments), qui s’accumulent au pied de l’arbre.
Les symptômes pouvant alerter sont : un dessèchement brutal, la présence de déjections à la base du tronc ou
des galeries dans le bois. Le diagnostic précis ne pourra être réalisé qu’en présence de la chenille, qui est facilement identifiable.
Chenille de Cossus Cossus et galerie
Chenille
4
Papillon
Lophyre du Pin (Diprion pini) présent dans l’Aube sur Pinus
Le Lophyre est un insecte hyménoptère de la famille des tenthrèdes, dont les larves se nourrissent d’aiguilles de
conifères. Les larves sont très caractéristiques, petites, de couleur vert-jaune à tête orange. La nombre de paires
de fausses pattes abdominales (>5) permet de les différencier des vraies chenilles.
Son cycle peut comprendre 2 générations par an. Au printemps, les adultes sortent du sol fin avril. Les femelles
déposent leurs œufs sur les aiguilles. Les larves (fausses chenilles ou tenthrèdes) sont grégaires et se redressent
en S lors d’une agression. A la fin de leur développement, en été et automne, les larves tombent au sol et se
transforment en cocon (nymphe). Si les conditions climatiques sont favorables, il pourra y avoir une deuxième
génération. En fin de saison, la forme hivernante se fera sous forme de cocon.
Leurs attaquent affaiblissent les tiges, déforment les pousses et peuvent entrainer la mort des végétaux.
Dégâts sur Pinus
Chenille de Loryphore sur Pinus
SITUATION GLOBALE EN ZONE NON AGRICOLE
Ravageurs
Situation
Tigre du Platane
Puceron sur Tilleul
Acarien sur Tilleul
Mineuse du Marronnier
Chenille défoliatrice
Chenille défoliatrice urticante
Cochenille
Hanneton
Puceron sur rosier
Maladies
Chalarose du frêne
Situation
Présence confirmée
Chancre coloré du platane
Chancre bactérien du marronnier
Dégâts nuls
Présence confirmée
Dégâts faibles
Fil rouge du gazon
Dégâts modérés
Oïdium
Dégâts importants
5
4. SITUATION DANS LES SERRES DES OBSERVATEURS
Ravageurs
Espèces
Faibles
Dégâts
Maladies
concernées
dégâts
modérés
Ficus
X
ACARIEN
Cordilyne pourpre,
Chamaedorea
Lantana
X
Dégâts
importants
Remarques
PBI : Amblyseius swirskii et
Amblyseius californicus
X
ALEURODE
Lantana, Ficus, Solanum
X
Plantes vertes
X
Laurier
X
PBI : Cryptolaemus montrouzieri
Orchidées
X
Cochenille à carapace
Schefflera, Philodendron,
Ficus
X
Cochenille farineuse
PBI : Metaphycus flavus
Ficus, Yucca
X
COCHENILLE
OIDIUM
PUCERON
Solanum, Laurier
X
Laurier, Phoenix, Buis
X
Kentia
X
Citronnier
X
Cochenille farineuse
PBI : Anagyrus pseudococci,
Cryptolaemus montrouzieri,
Leptomastix epona,
Pseudaphycus maculipennis
Cochenille farineuse
PBI : Metaphycus flavus
Cucurbitacées
X
Quelques tâches
Géranium
X
Leonotis, Sauge
X
PBI : Aphidius
Lantana, Solanum,
Datura
X
Présence de coccinelles
Pétunia, Artémisia
X
Verveine, Callistemon,
Jasmin, Sauge
Géranium
X
X
THRIPS
Lantana, Géranium
X
6
PBI : larves de chrysopes
SITUATION GLOBALE DANS LES SERRES DES OBSERVATEURS
Maladies et ravageurs
Situation
Acarien
Aleurode
Dégâts nuls
Cochenille
Dégâts faibles
Puceron
Dégâts modérés
Thrips
Dégâts importants
REGLEMENTATION : CERTIFICAT INDIVIDUEL EN COLLECTIVITES TERRRITORIALES
A partir du 1er octobre 2014, le certificat individuel sera obligatoire en collectivité territoriale.
Il existe deux types de certificats différents :
- un certificat « APPLICATEUR en collectivités territoriales ». Ce certificat est destiné aux agents qui interviennent dans le choix technique des produits phytopharmaceutiques, organisent leur utilisation ou les utilisent, ceci
pour le compte de la collectivité territoriale,
- un certificat « APPLICATEUR OPERATIONNEL en collectivités territoriales ». Ce certificat est destiné aux agents
qui utilisent les produits selon les consignes données.
Ces certificats peuvent être obtenus selon quatre modalités différentes :
 A la suite d’une formation de deux jours, spécifique à chaque catégorie. Les thèmes abordés sont : la
réglementation, la prévention des risques pour la santé, la prévention des risques pour l’environnement
et les stratégies visant à limiter le recours aux produits phytopharmaceutiques,
 A la suite d’une formation et d’un test sur le programme du certificat visé,
 A la suite d’un test d’une heure, comprenant vingt questions sur le programme de formation du certificat visé. Pour obtenir le test, treize réponses justes sur les vingt questions sont exigées. Les candidats
ajournées au test ne peuvent pas s’y réinscrire et doivent suivre la formation,
 Sur diplôme ou titre obtenu au cours des cinq années précédant la date de demande.
Au terme des sessions de formation ou de test, l’organisme de formation remet une attestation de formation et/
ou de réussite au test. La demande de certificat est dématérialisée. Elle est réalisée par télé procédure sur le site
internet https://mon.service-public.fr. Un justificatif (une des attestations originales, contresignée par le stagiaire) est transmis par courrier postal à la DRAAF.
Les certificats sont délivrés pour une durée de 5 ans.
Les textes réglementaires sont disponibles sur le site http://www.chlorofil.fr.
7
Bulletin de santé du végétal
Zones non agricoles
Retrouvez gratuitement le BSV toutes les semaines sur les sites Internet de
la Chambre d’agriculture de Champagne-Ardenne : http://www.champagrica.fr/-16-BSVet de la DRAAF : www.draaf.champagne-ardenne.agriculture.gouv.fr/Bulletin-de-Sante-duVegetal-BSV
EDITÉ SOUS LA RESPONSABILITÉ DE LA CHAMBRE D’AGRICULTURE DE CHAMPAGNE-ARDENNE SUR LA BASE DES OBSERVATIONS RÉALISÉES PAR LES PARTENAIRES DU RÉSEAU ZONES NON AGRICOLES:
Centre Botanique de la Presle - Communauté de communes de Vitry, Champagne et Der - CFPPA de Saint Pouange - Groupe COMPAS FREDONCA - Mme Sophie Beauvais - Ville de Bar sur Aube - Ville de Bourmont - Ville de Châlons-en-Champagne - Ville de CharlevilleMézières - Ville d’Epernay - Ville de Fère-Champenoise - Ville de Nogent - Ville de Reims - Ville de St Brice Courcelles - Ville de Saint Dizier Ville de Troyes
Rédaction : S. FONTANA, FREDONCA, avec relecture de la Ville de St Brice Courcelles et du SRAL.
Animation du réseau ZNA : Sophie FONTANA - FREDONCA. Tél. : 03 26 77 36 64. Courriel : [email protected]
Pour recevoir le Bulletin de Santé du Végétal par courrier électronique, vous pouvez en faire la demande par
courriel à [email protected]
Action pilotée par le ministère chargé de l'agriculture, avec l’appui financier de l’Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques, par les
crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses attribués au financement du plan ECOPHYTO 2018.
8