garaulerium), s. m. Lieu où les escargots a-

Commentaires

Transcription

garaulerium), s. m. Lieu où les escargots a-
408
CACARAU
cacarau, cagarau
médiocrement
v.
pleine,
cacalaus. R.
(1.), s. m. Grosse noix
Rouergue ; escargot,
en
cacau.
Paubro
R.
cacaraulet, cagaraulet (1.), s. m. Pe¬
tit escargot, v. cacalauseto ; pot tout petit, v.
coucourelet, toupinet.
Cagaraulet, cagaraulet,
Cal que crèbe sul caulet.
R. cacaraulo.
cacarauleto, cagarauleto (1.), cagadauleto, cagadaureto, s. m. Petit escar-
got, hélice des moissons, hélice bouche rose,
etc., v. cacalauseto ; troglodyte, espèce de
petit oiseau, v. petouso.
Ai de cagarauletos,
Soun caudetos !
marchandes de colimaçons cuits, en
Languedoc. R. cacaraulo.
cacaraclié, cagarauliè (1.), iero, ièiro, s. Ramasseur, ramasseuse d'escargots, v.
cacalausiè; sobriquet des gens d'Aigne (Hé¬
rault). R. cacaraulo.
cacaraclié, cagarauliè (L), (b. lat. C(lgaraulerium), s. m. Lieu où les escargots abondent, v. cacalausie.ro ; Le Cagaraulié,
près Bèziers. R. cacaraulo.
cacaraulo, cagaraulo, caragaulo,
cagadaulo, caragaudo (v. fr. caquerole,
esp. caraco l, lat. coclilea), s. f. Escargot, li¬
maçon, hélice, dans le Var et le bas Langue¬
cacalauso.
Cagaraulo de mar, coquillage marin,
toujour ai di
«
de cagaraulo.
l.
L'aïeule
du
mu¬
»
roumieux.
naturaliste
Draparnaud, de
Montpellier, qui a beaucoup écrit sur les m ollusques, disait de lui, lorsqu'il était enfant :
Aquel enfant
amo trop
las cagaraulos.
cacarauloun, cagarauloun, cacarau(L), s. m. Petit escargot,
petit limaçon, y. cacalausoun; petit coquei.ou et cagaraulou
mar, v.
coucourelet.
Cacarauleto,
Sort ti banelo,
Cacarauloun,
Sort ti banoun.
dicton enfantin.
R. cacaraulo.
cacaraulun, cagaraulun
(1.),
s. m.
escargots, l'engeance des limaçons, les
Les
mol¬
lusques à coquille.
Manco pas
de cagaraulun.
a.
langlade.
R. cacaraulo.
cacarauno, s. f. Creux d'un arbre,
creux, en bas Limousin, v.
R. cauno, caverno.
arbre
borno, caborno.
Gacareja, y. cacaleja; cacarelasso, y. cagarelasso ; cacareleja, cacarelia, y. cascareleja,
cacaleja ; cacareleto, cacarello, v. cagareleto,
cagarello; cacaretia,y. cacaleja.
cacarocho
cacaròchi, s. f. Contusion,
trou à la tête, en
Dauphiné, y. bachoco. R.
,
cacaroto 2.
cataracho.
cacarolo, s. f. Grosse
noix, en bas Limou¬
sin, y. boumbo, cacalauso, cacaudo. R. ca¬
cau.
Rachis d'un épis de maïs,
Limousin, y. coucarèu ; pour crotte, y.
cagarot. R. cacau.
CACAROT (esp. jàcaro, fanfaron; rom. al¬
cavot, ruíïïen), s. m. Vert galant, coureur de
femmes, v. arcavot, charnigaire, pistacliiè,
CACAROT, s. m.
en
poulassiè.
airo, s.
d'huile,
s.
v. couy. cou-
Marchand, marchande de lie
crassaire. R. cacasso.
cacasso, cacau, s. Lie de l'huile,
bouras, crasso, mourcho. R. caco 1.
v.
bàli,
et
Cap-Cau.
cacau, cacal (lim.), cacai (Velay), s. m.
Noix, en Périgord, Limousin et Dauphiné, y.
nose ; rognon, en
Velay, y. rougnoun; œuf,
,
Entre la pero e
lou
façon de
a.
Quand
(g.), (lat. captaré), v.
dissimuler, au figuré,
Jóusè pèr
pren
Cacho
sa
Cadnn
prov.
casse 1 ado.
v.
cach, s. m. Meurtrissure, cor au pied, du¬
rillon, en Béarn, v. agacin ; abcès qui vient
aux
pieds de ceux qui marchent sans chaus¬
sure, en Guienne, v. cachacluro ; pour coi,
tranquille, y. cat, ato.
Cach à pour caps à, jusqu'à, v.
cap. R.
cacha.
cacha, caissa (1.), (rom. esp. cachar), y.
a. et n. Casser avec les
dents, égruger,
cher, écraser, broyer,
y.
brega, trissa;
éca-
cou¬
per ras, trancher, appareiller les bouts, met¬
tre bout à bout, parer, orner, y. acacha; meur¬
trir, froisser, blesser, presser,
serrer, v.
cha ; oppresser, peser sur, en
qui-
Cacha, cachat (1.g.), ado, part, et s. Caché,
dissimulé, ée.
Es un cacha, c'est un
sournois, un homme
boutonné; cle-cacha, de-cachat (querc.), en
cachette ; au cacha, au cachat de
(g.), à Pinsu
de.
prov.
Noun
pour les saler; cacha li courduro, rabat¬
les coutures ; cacha de pesou, tuer des
presser
la détente
d'un fusil ; se cacha li det, se pincer les doigts ;
être dupe de son propre stratagème ; cacha
fiô, mettre le feu ; cacha mecho, se taire ; cacho pas mau, il a bon appétit; un ase de
soun tèms
cacliariè plus la paio, se dit
d'une personne qui prend de l'âge ; n'i'en ca¬
chera de bono, ]e lui donnai de rudes coups,
je lui en dis de rudes ; saup cacha li messorgo, il sait mentir effrontément ; mi souliè
vie cachon, mes souliers me blessent.
plus de
l.
me sera
pas
reprouchat
g. zerbin.
Cacha (matois), est un
sobriquet que l'on
donnait aux paysans d'Aix, aux 15° et 16° siè¬
cles. R. cach, cat 2.
cacha, v. a. Ferrer une aiguillette, en Gas¬
cogne, v. cassouna. R. cas.
Cachaboutin,
v.
Se cacha, v. r. Se blesser, se meurtrir, se
faire un pinçon ; s'offenser de quelque chose ;
faire une chose avec peine, de mauvais gré.
v.
cacho-boutin
;
cachaclau,
cacho-clau.
cachadamen, adv. En cachette, avec dis¬
simulation,
v.
cha.
acatoun, escoundoun. R.
ca¬
Cachadè, y. cassadou ; caehadèu, y. cacharèu.
cachadis, s. m. Pression, partie pressée,
choses cassées, v. esqui. R. cacha.
cachado, cachal (L), (esp. cachada), s.
Ce qu'on écache, ce qu'on casse, ce
qu'on broie
en une fois,
pressée, pinçon, v. esquichado ;
contusion, coup, horion/y. caclio-mourre ;
presse, foule, y. prèisso.
Sus lou pont i'aura 'no cachado, il
y
aura foule sur le
pont. R. cacha.
Cachadou, y. cassadou.
cachaduro, cachadouiro,
(rom. cassadura),
cassèiro(a.),
s. f. Cassure ; meurtris¬
sure, blessure faite par le bât, le harnais ou
lachaussure, pinçon, y. esquichaduro,pessu.
Tendre de
cachaduro, douillet, sensible.
Vous
dirés, à mei cachaduro,
Que n'ai rèn que noun sié macat.
j. sicard.
vèi la cachaduro.
.
prov.
Au desbasta
se
R. cacha.
Cachafiò, cachafioc, cachafue,
y.
cacho-fiò.
cachage, cachàgi (m.), s. m. Action d'écacher, de casser, de broyer, de presser, v. escrase. R. cacha.
cachaire, arello, airis, airo, s. et adj.
Celui, celle qui écache, qui casse, qui broie,
qui presse ou meurtrit, v. peçaire.
Cachaire de caiau, casseur de pierres ; cacliarello d'amelo, cachairis d'amendo
(m.),
casseuse
d'amandes. R. cacha.
Cachal,
v.
cachado
cachalot
s.
m.
lard.
;
cachal,
(cat. catxalot,
cabessau.
v.
esp.
cachalote),
Cachalot, mammifère marin,
v. mu-
Parles de marsouin, de toun,
De
nose.
roumieux.
brueys.
Me la tengués pas tant cachado.
ser, v. cassa.
cacha la guignocho,
Pecat cacha,
Mita perdouna.
D'avé tengut rèn de cachat.
parlant du cau¬
chemar, v. estovfa; enfoncer les échalas, v.
peissela ; s'appuyer ou s'incliner sur le ti¬
mon, en parlant des bœufs attelés; pour chas¬
Cacha de nose, d'amelo, casser des noix,
des amandes; cacha de caiau, casser des
cailloux ; cacha d'òulivo, meurtrir des oli¬
saboly.
à cacha si défaut.
cerco
c.
en
sa
Limèstre d'espaso cachon toujour
quauquecop.
—
chastanet.
espèce,
Limousin, y. cacarolo. R. cacau 2.
Cacauleto, cacaulo, v. caucalo ; cacelado,
a.
v.
paire,
soun
divinita.
n.
caco
limousine. R. cacau 2.
cacaudo, s. f. Noix de grosse
tre
serrer,
penser.
cacau.
2, cascal.
cacau (cat. cacau, esp. port.
it. cacao), s.
m. Cacao, beurre de cacao, v. cabosso.
L'aubre dóu cacau, le cacaoyer.
Le mot cacau, ainsi que beaucoup d'autres
(tels que auragan, ouragan, bcco-flour, co¬
libri, liourbàri, tumulte, cabosso, capsule de
cacao), a dû être importé dans le Nouveau
Monde par des colons d'origine aquitanique ou
ves
Cacher,
v.
en Querci, v.
coucau, iòu ; culot d'une ni¬
chée, dernier né d'une famille, à Apt, v. cago-nis.
Cacal bufarol (lim.), noix creuse ; cacal
sarr'el (lim.)
noix angleuse ; cacal d'ase
(lim.), coquecigrue ; es fier coumo uno
graulo qu'a trouba 'n cacal (lim.), il est fier
comme une corneille
qui a trouvé une noix.
R.
r.
acata, amaga, escoundre.
Se cacho pas, il ne s'en cache
pas, il dit
cacau (rom.
cap cau, tête chauve), s. m.
Sabot, toupie sans bouton, v. carme, mouine,
rounfloun.
Cacau, le cap de Cacau, près Cassis (Bou-
ches-du-Rhône),
;
ado. R. cais.
cacha, catciia
v.
Cacliaren lèu pas
f. Coquille de noix, coque
d'œuf, en bas Limousin, y. clos, cruv'eu; la
tête, le cerveau, y. closco, coucot; pour crotte
de chèvre, y. cagaroto.
cacaroto,
meurtri, ie.
cacha, fumier réduit en terreau ;
froumage cacha, fromage vieux, devenu fort
et rance ;
fromage broyé, v. cachat; cacha
l'un sus l'autre, pressés l'un sur
l'autre; ai
l'espalo cachado, j'ai l'épaule meurtrie ; la
fachiniero m'a cacha, j'ai eu le cauchemar.
Cachàdis, ados, plur. narb. de cachat,
cacassaire, cacassiaire, arello, airis,
se
Fumiè
carotas. R. croto.
poux ;
Cacaroco pour
crasé, ée
couluchoun.
lafare-alais.
rex, v. bièu.
Mai à Nimes
cachavo, il paya, mais à
pi'ei se cacho à courre (H.
Morel), et puis il se met à courir.
Cacha, cachat (1. g.), ado, part. Écaché, é-
f.
Cacaroucho, cacarucho, cacarucha,
coulucho, coucoulucha ; cacaruchoun,
Jusqu'au cagaraulet que de l'enfant que teto
Fai, de sucre e de pan, barbata la soupeto.
v.
Paguè, mai
contre-cœur ; e
(1.),
Cavité, cahute, crypte, en Périgord, y.
cafaroto, croto, ròfi.
Les ruines de l'amphithéâtre romain de Pêrigueux portaient au 16e siècle le nom de ca-
s.
dicton enfantin.
doc,
cacaroto, pauvre tête, tête verte.
cacau.
cacaroto, cagarocho et cajaroco
cacaraulado, cagaraulado ej caga(1.), s. Ragoût d'escargots, v. cacalausado. R. cacaraulo.
raulat
cri des
GACHAMEN
—
cachalot, de baleno.
a.
R. cacha,
vire.
alot.
CACHAMEisr (rom. cachament, it. cassamento), s. m. Broiement, écrasement, pres¬
sion, compression, y. roumpemen.
cassa,

Documents pareils