Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce que

Commentaires

Transcription

Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce que
Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce qu...
1 sur 4
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2092
10-09-30 19:53
Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce qu...
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2092
Rechercher
MATCH, AU RISQUE DES PHOTOS
A rechercher le "choc des photos", il arrive que l'hebdomadaire vedette de Lagardère se laisse prendre au
risque du voyeurisme, ou du bidonnage.
Récupérer le flux de ce
dossier
Publié le 26/06/2009 Alimenté le 05/07/2009
Retour au sommaire du dossier
observatoire le 26/06/2009 par Gilles Klein
LES PHOTOS BIDON QUI ONT PIÉGÉ MATCH : CE QUE
VOULAIENT VRAIMENT LES AUTEURS
Sarkozy
Paris
Match
condamnation
légende
photographie
Genestar
Egypte
people
Kenya
Québec
bidonnage
schneidermann
photos
photo-reportage concours
grand prix
information
Chauvin Hubert Robert
Bruni
Dénoncer "la complaisance et le voyeurisme". Mais avec subtilité.
Version imprimable
Discuter sur le forum
Émission
"ON NE VOULAIT PAS SE
PAYER MATCH !"
Article
TRAGIQUE
ANNIVERSAIRE : MATCH
CONFOND VILLE ET
PROVINCE DE QUÉBEC
Article
MATCH : LYNCHAGE AU
KENYA ...
Chronique
CARLA, NICOLAS ET MOI.
Article
PARIS-MATCH
CONDAMNÉ POUR UNE
LÉGENDE
DRAMATISANTE
"ON NE VOULAIT PAS
SE PAYER MATCH !"
Une jeune femme lambda
dans une situation
ordinaire du RER présenté
comme symptomatique
d'un état de menace, ce
n'est donc ...
Par Daniel Clauzier
le 03/07/2009
TRAGIQUE
ANNIVERSAIRE :
MATCH CONFOND
VILLE ET PROVINCE
DE QUÉBEC
C'est sans doute
l'éloignement
géographique qui fait que
certains Québécois
considéraient encore
Paris-Match comme un
journal...
Par Ulysse Martagon
le 30/06/2008
2 sur 4
10-09-30 19:53
Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce qu...
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2092
Paris Match paru jeudi 25 juin publie sur une
double page, quatre photos extraites d'un
reportage qui a reçu le Grand Prix 2009 du
Photoreportage Etudiant remis le même jour à
la Sorbonne. Problème : les images ont été
mises en scène, et le reportage est entièrement
"bidonné" comme l'ont expliqué, en recevant le
prix, les deux étudiants qui l'ont réalisé. Ils ont
adressé à @si le texte intégral de leur discours.
CARLA, NICOLAS ET
MOI.
Excellent article decryptant
et analysant de façon ultra
précise cet article à la
limite de propagande. Quel
plaisir de ...
Par Psylo
le 07/01/2008
> Cliquez sur l'image pour un gros plan <
La première photo de la page de gauche est ainsi légendée par les étudiants "« Je ne peux pas aller au Restaurant
Universitaire tous les jours, et je nʼaime pas aller aux Restos du Coeur. Alors je fais les fins de marchés et jʼen donne
à des potes chez qui je peux aller cuisiner. » Armin, 23 ans, Master de sociologie."
La deuxième, en dessous : "« Pour pouvoir étudier le jour, je me sers de mon cul la nuit... De temps en temps je
reviens à lʼappartʼ entre midi et deux pour dormir. Cʼest dingue dʼen être arrivée là. Heureusement jʼarrive encore à le
cacher. » Emma, 23 ans, Master de Philosophie"
"Des diplômés option précarité" c'est le titre de leur reportage sur la misère étudiante à Strabourg que les deux
étudiants lauréats, Guillaume Chauvin et Remi Hubert, élèves de lʼEcole Supérieure des Arts Décoratifs de
Strasbourg, présentaient ainsi : "Nous avons tenté de cerner ce sujet complexe et grave en révélant le quotidien de
quatre cas significatifs dans notre entourage, eux aussi étudiants à Strasbourg, en partie à lʼUniversité Marc Bloch,
désormais plus grande de France... Les révélations ne furent pas évidentes car ces étudiants dissimulent leur
précarité du mieux quʼils peuvent, au point que même leur propre famille ignore parfois cette situation de détresse."
"On trouvait ça un peu caricatural, on pensait que ça ne passerait jamais" a précisé Rémi Hubert, cité par Le Monde.
Mais les responsables du prix n'ont fait aucune vérification.
Aujourd'hui, les auteurs de la supercherie, disent avoir voulu illustrer "les rouages d'un discours médiatique qui a pour
ingrédients la complaisance et le voyeurisme dans la représentation de la détresse" ajoutant "On s'est dit que ça
serait une bonne occasion de dévoiler les mécanismes d'une certaine presse qui ne vérifie pas ses sources et
privilégie l'information sensationnaliste et racoleuse."
Sur son site sous le titre "Dernière minute" la rédaction
de Paris Match réagit :
"La « mise en scène photographique » quʼils avouent
avoir faite à lʼinsu des organisateurs, lors de la remise
des prix en public, pour illustrer avec « des
personnages fictifs » la réalité des difficultés que
connaissent aujourdʼhui certains étudiants, les éloigne
du règlement du Grand Prix Paris Match du
Photoreportage Etudiant (article 7) et de la philosophie
que défend le magazine depuis 60 ans (...) il a été
décidé dʼannuler le trophée du Grand Prix dans cette
catégorie. La somme de ce prix augmentera la dotation
2010."
"En revanche, le Comité du Grand Prix a souhaité
maintenir la bourse de 5000 Euros destinée à lʼEcole
Supérieur des Arts Décoratifs de Strasbourg où sont
inscrits les deux étudiants, et participer ainsi aux
soutiens nécessaires en faveur de ceux dont ils ont
voulu raconter la vie."
Les deux étudiants, selon Le Monde, n'excluent pas de travailler dans le photojournalisme.
MISE À JOUR, 26 JUIN, 10H15
Guillaume Chauvin et Rémi Hubert, les deux étudiants strasbourgeois à l'origine du faux reportage, ont fait parvenir à
@si l'intégralité du discours qu'ils ont prononcé lors de la remise du Grand Prix, "dans lʼespoir que lumière soit faite
sur [leurs] intentions réelles." Le voici :
3 sur 4
10-09-30 19:53
Arrêt sur images - Les photos bidon qui ont piégé Match : ce qu...
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2092
Par Gilles Klein le 26/06/2009
Mots-clés : bidonnage, concours, grand prix, Paris Match, photo-reportage, photos
Version imprimable
4 sur 4
Discuter sur le forum
10-09-30 19:53

Documents pareils