page 16 l`Albanie

Commentaires

Transcription

page 16 l`Albanie
Autour du monde
A la découverte de l'Albanie
Tirana, la capitale de l'Albanie (photo internet)
Ce n'est pas un grand pays (28 748 km²), il
n'est pas très peuplé (3.8 millions d'habitants),
il n'est pas très riche et il n'est pas très connu.
Vous devinez ? Non ? Ce n'est pas grave.
Aujourd'hui, vous apprenez quelque chose :
c'est l'Albanie. L'Albanie est nichée dans la
péninsule des Balkans, entre la Grèce au Sud,
la Macédoine, le Kosovo à l'est, le Monténégro
au Nord et la mer Adriatique qui la sépare de
l'Italie. La capitale s'appelle Tirana et la langue
officielle est l'albanais, une langue d'origine
indo-européenne unique. C'est un pays
montagneux dont les plus hauts sommets
atteignent jusqu'à 2500 mètres d'altitude. Elle
possède trois grands lacs, dont Ohrid, un des
plus vieux lacs d'Europe qui, aujourd'hui, est
considéré comme patrimoine mondial et est
protégé par l'UNESCO.
L'Albanie est littéralement appelée Le pays des
aigles car ses habitants se comparent volontiers
à cet oiseau. D'ailleurs, sur leur drapeau, rouge
(pour rappeler le sang des guerres) figure un
aigle à deux têtes qui symbolise le courage. Le
terme (en albanais Shqiptarët) désigne un
groupe ethnique qui partage une culture
albanaise commune, parle l'albanais comme
langue natale et est de descendance albanaise.
Plus d'un tiers des Albanais vit en Albanie, le
second groupe le plus large habitant le Kosovo,
le troisième groupe habitant en Macédoine
depuis toujours. Aujourd'hui, l'Albanie est un
pays en développement, avec des richesses à
faire fructifier. Maintenant, vous en savez
davantage sur l'Albanie .
Elda Berdica et Arisa Gushkeqi (2nde 2)
Minute tradition
Pour la première sortie de «Minute tradition», nous allons visiter un peu les traditions et
superstitions en Russie.
Pour commencer, saviez-vous que lorsque vous arrivez chez des Russes, il faut prendre garde à ne
jamais tendre la main à travers la porte car le seuil traditionnel est considéré comme une frontière
protégeant l'isba (maison traditionnelle en bois) des forces maléfiques du monde extérieur.
Une fois à l'intérieur, il faut toujours se déchausser ; mais il y aura toujours des chaussons à
disposition des invités. Dans le foyer, il y a toujours une bougie allumée mais il ne faut jamais s'en
servir pour allumer quelque chose car la bougie a une valeur religieuse.
Youssoufa Thouwaiba 2nde 8
L’E c r it d u B o is. T o n jo u r n a l se ...
Page 16