Revue de presse

Commentaires

Transcription

Revue de presse
Monchichi
REVUE DE PRESSE
La langue qui rapproche leurs différences, n'est
cependant pas un mélange de danse classique et de
breaking. C'est un aboutissement du hip-hop.
Brian Seibert, 17 juillet 2015
Une performance extraordinaire qui offre des
mouvements stupéfiants.
Une énergie impressionnante et une précision
technique étonnante ont été maintenues tout
au long de la pièce.
Roy C. Dicks, 8 juillet 2015
…salués unanimement par le public avec une
standing ovation .
…des démonstrations virtuoses parlent de leur
maîtrise du breakdance.
Susan Brioli, 8 juillet 2015
C'est tout simplement du Tanztheater de
meilleur cru et de la poésie vécue, avec des
images sensibles et des sketchs pleins
d'humour. Le débat sur l'immigration et la
rencontre des cultures a besoin d'exactement
ce type de contribution, pour lui enlever ses
tensions.
Thomas Hahn, Novembre 2013
L'intensité de cette danse vient de sa douceur
mystérieuse.
"Monchichi" est admirablement éclairée par
Cyril Mulon, avec des séquences subtiles. La
scénographie d'Ida Ravn est minimaliste - un
sol blanc et un seul arbre - mais l'arbre fournit
une série interminable de merveilles …
10 juillet 2015
…ce duo (Wang Ramirez) est conscient que quand
on transgresse les règles, de bonnes choses peuvent
arriver.
À chaque changement d’éclairage, les danseurs
entrent dans une autre histoire, une autre époque et
un autre lieu.
Zoe Gonzales and Linda Haac, 8 juillet 2015
Un duo magnifique où l'humour s'invite par
surprise, au détour d'un mouvement.
C'est une histoire poétique et complexe sur
la manière dont une danseuse de formation
c l a s s i q u e e t u n b re a ke u r v i r t u o s e
développent, avec légèreté, un nouveau et
rafraîchissant langage chorégraphique (…)
J.M. Collet, 13 février 2011
Alexandra Glanz, 6 septembre 2012
((…) Ils nous montrent quel incroyable potentiel
d'expression réside en ces styles de danse, qui
ont grandi avec le hiphop.
Une esthétique imposante avec un grand arbre
lumineux, des scènes oniriques en contre-jour
et des effets de silhoutte. (…)
lyn, 6 septembre 2012
Cathrin Elss-Seringhaus, 25/26 mai 2013