Drôme novembre 2014 - gem le lien qui fait du bien sallanches

Commentaires

Transcription

Drôme novembre 2014 - gem le lien qui fait du bien sallanches
Séjour de randonnée dans la Drôme
22 et 23 Novembre2014
Premier repas à Cornillon sur l’Oule au bord du lac
Thérèse :
Cette sortie est mon premier séjour avec le GEM.
Super les chauffeurs !!! Merci
J’ai aimé l’envol de tous ces oiseaux ainsi que notre envol à découvrir cet
endroit : dormir dans les arbres comme les oiseaux mais tout de même avec le
confort (toilette sèche, lumière solaire…)
C’était un bon moment de détente, d’humour et d’amitié…Bravo…
Nous avons reçu un accueil plus que chaleureux de Dominique et son mari.
Les randonnées en automne avec des couleurs magnifiques… J’ai adoré
marcher et je me suis bien détendue. Le soir, une bonne petite raclette, des
sourires et des bons éclats de rire. Que de souvenirs agréables qui apportent
du bonheur. Super ambiance !!! A refaire.
Isabelle :
Le « Présent Simple », un petit paradis où tous les rêves sont permis.
Bonheur de dormir dans la cabane si précieuse tel un bijou.
Randonnées où chacun de nous a pu donner le meilleur de lui-même.
En retour, de beaux vautours ont capturé toute notre attention, nous aurions
pu les admirer à l’infini. Ils ont été réintroduis par l’Association Vautours en
Baronnies.
Week-end inoubliable, de part une bonne organisation, aussi
parties de rigolades.
de bonnes
Alain :
Le vendredi après-midi pendant que je préparais les papiers pour la visite de
contrôle de l’ARS avec Sophie, l’équipe pour la Drôme confectionnait les repas
du samedi et du dimanche midi. Pour moi de voir l’implication et l’entraide de
chacun pour ce voyage m’a fait plaisir et me prouve que l’on peut compter les
uns sur les autres.
Samedi nous sommes partis de Sallanches à 7 heures 30 avec le véhicule de
l’APEI de Magland. Nous changeons plusieurs fois de chauffeur pour moins de
fatigue sur le trajet. Nous arrivons à Cornillon au bord d’un lac et nous
mangeons.
Dominique la propriétaire du gite « Le Présent Simple », nous a envoyé par
mail, deux itinéraires de randonnée. Nous avons commencé le premier
parcours et par erreur nous avons dû traverser un ruisseau.
Pendant la randonnée nous avons rencontré un chat et deux touristes. Nous
sommes arrivés au gite à la nuit. Dominique nous a fait visiter la cabane dans
les arbres et la tente de trappeur.
Le lendemain, elle nous donna une idée de randonne de 3 heures avec un
objectif de voir des vautours.
Ces deux jours en groupe m’ont permis de me détendre car le lundi nous
avions le contrôle de l’Agence Régionale de Santé. J’ai trouvé que tout le
monde s’est bien appliqué. (Cela change de la sortie des Bauges)
Odile :
Nous sommes partis avec Sophie. J’étais ravie d’être
avec elle car elle ne m’a pas laissée tomber tout au
long du séjour. Nous avons bien rigolé tous ensemble.
La première journée nous nous sommes régalés : une
tarte à l’oignon préparée par mes soins avec
l’excellente salade de Yago au bord d’un lac. Nous
avons continué par une belle balade de 3 h après nous
nous sommes rendus au gite. Nous avons dormi dans la
cabane dans les arbres. Le soir, nous avons mangé tous
ensemble une bonne raclette, puis joué aux cartes.
Yago :
Chez moi, depuis quelques mois, j'ai affiché une carte de France des
départements, et, assis devant, je rêve aux endroits où je suis allé et à ceux que
j'aimerais visiter. En Septembre, je suis allé camper mon sac à dos, mon vélo,
ma carte illico solidaire d'invalidité Sncf et moi en Ardèche. Depuis, tel un roi,
je lorgne sur le département limitrophe, la Drôme, mystérieuse à mes yeux, un
peu perdue, pas très renommée, appartenant au groupe "France du terroir"
avec la Sarthe inférieure, la Creuse, la Corrèze (malgré ses deux présidents) et
le Doubs profond, opposés aux pelotons de tête des départements tendance,
les "place to be", tels l'Alsace, la Gironde, la Côte d'or et la Seine Maritime
(Ségolène et Nicole m'ont fait de basses pressions pour mentionner cette
dernière). Je rêvais donc de pénétrer ce territoire inexploré qui sentait bon la
retraite spirituelle, cette terra incognita, ce mini "continent noir " où ma main
fermement agrippée à mes
bâtons de marche suédois
n'avait pas encore mis mon pied
chaussé de
Forclaz 500,
Décathlon-Quechua (49,90 €).
Après avoir tant bénéficié de la terre
d'Ardèche, j'aspirais à découvrir sa
voisine sise de l'autre côté du Rhône,
la Drôme. Je savourais d'avance cet
ailleurs que je me proposais d'explorer
prochainement, l'ayant mis sur mes
tablettes de visualisation positive, et
voilà que le Gem, oh! Heureuse et
sincère surprise, pour ma deuxième
excursion Lions club, m’emmène à Cornillon sur l'Oule, au plus profond du plus
profond de la Drôme, au milieu des massifs karstiques pelés, des vautours
réintroduits, de la végétation pré garrigue que de Novembre mêlés de champs
de lavande récoltée, qui, en épousant les flancs des collines d'altitudes
peignaient la montagne comme
avec de méticuleuses tresses
traditionnelles béninoises. (Je
ferai un café littéraire sur la
pertinence de la natte béninoise
et nigériane en pays diois
métaphore et comparaison, si
bien sûr le bureau accepte cette
activité). Pour finalement me
loger dans une tente de
trappeurs qui nous ramenait au 19è pendant la ruée du Klondike à la poursuite
de l'or en Colombie Britannique, à côté d'un "zôme" futuriste aux facettes
pentagonales, comme un gros œil de mouche posé à flanc de coteau et d'une
romantique cabane en bois dans les arbres où promis je t'emmènerai ma
future épousée, d'abord seule, puis avec nos trois enfants puisqu'il y a cinq
places et j'irai distribuer des calottes aux jumeaux qui feront les cons dans les
lits du haut, j'te jure !non mais! Faites des mômes.
Sinon, très bon accueil de Dominique et beau projet d'aller finir la maison en
torchis ce Printemps. (Peut-être seras-tu là ma future épousée?)
Sophie :
Ce week end a été formidable. Chacun a participé à sa façon et de manière
équitable sur le plan de la logistique avant le départ ce qui a créé un groupe
dynamique dans le plaisir du partage et le désir de faire. En bref, l’organisation
était au rendez-vous. De ce fait, chacun a pris une place et des responsabilités.
Automatiquement, le voyage a continué dans le même élan.
Je pense que nous avons tous vécu un bon séjour ensemble dans de
magnifiques paysages et dans une ambiance joyeuse. Sans oublier l’accueil
chaleureux et convivial de Dominique que nous espérons revoir. Le groupe
souhaite retourner sur le lieu pour continuer le projet d’éco-construction du
petit logis en terre dans le printemps. A voir et à étudier avec d’autres
adhérents. Faites-vous connaitre si ce projet vous intéresse.
Allez découvrir les sites :
 www.lepresentsimple.com
 www.vautoursenbaronnies.com
 www.habiterlaterre.com
Budget randonnée drome le 22 et 23 novembre 2014
dépenses
Participation
des adhérents
recettes
125
Autoroutes
aller-retour
49,70
Alimentation
80,76
Hébergement
296,80
Carburant
74,60
Location
minibus
Prêt gracieux
TOTAL
501,86
125
Total subvention Lions Club
376,86 €
Chèque à établir à l’ordre du « Le Lien qui fait du bien »