Le Lien 2009 12 - Paroisse Maisons Laffitte Mesnil le Roi

Commentaires

Transcription

Le Lien 2009 12 - Paroisse Maisons Laffitte Mesnil le Roi
N° 50
décembre 2009
le lien
Journal paroissial de Maisons-Laffitte et du Mesnil-le-Roi
Messes
de Noël
p. 2
Dieu guérit-il
encore
aujourd'hui ?
p. 10
Le tour
du monde
en famille
p. 15
Travailler
Pour qui, pour quoi ?
ça se passe chez nous
Pèlerinage à Rome
édito
Père Grégoire
de Maintenant,
curé de Maisons-Laffitte
et du Mesnil-le-Roi
Les paroisses de Maisons-Laffitte et du Mesnil-le-Roi organisent,
avec le diocèse de Versailles, un pèlerinage à Rome du samedi
27 février au vendredi 5 mars 2010. Le père Grégoire sera notre guide.
Au programme : visite spirituelle de nombreux monuments,
découverte de l’Eglise universelle par de belles rencontres, audience
papale, temps forts et vie de groupe. Pour tous, de 7 à 107 ans !
Tracts disponibles au fond des églises. Inscriptions avant Noël.
Lumière sur l’occultisme
Esotérisme, spiritisme, gothisme, astrologie, voyance,
magie, recours aux guérisseurs : ces pratiques occultes
sont-elles innocentes ? Le père Remels viendra
nous éclairer sur ces sujets les jeudi 7 janvier à 20h45
au Centre Saint-Pierre-Saint-Paul (ouverte à tous
les adultes) et vendredi 8 janvier à 20h45 (réservé
aux jeunes de moins de 25 ans).
DR
Messes de Noël
Jeudi 24 décembre, horaires
spéciaux :
Messes des familles :
18h à Notre-Dame de la Croix
19h à Saint-Vincent du Mesnil
Messes de la nuit :
21h30 à Sainte-Thérèse
22h à Saint-Vincent
22h30 à Saint-Nicolas
Vendredi 25 décembre :
Messe de Noël à 10h30 à Saint-Vincent du Mesnil et 11h à Saint-Nicolas
Samedi 26 et dimanche 27 décembre :
Messes de la Sainte Famille (horaires habituels)
Vendredi 1er janvier :
Fête de sainte Marie, mère de Dieu à 11h à Saint-Nicolas
Célébration pénitentielle : le 15 décembre à 20h45 (voir page 4)
Confessions individuelles : le 17 décembre à Saint-Vincent de 19h à 21h,
les 18,19 et 22 décembre à Saint-Nicolas de 9h30 à 12h.
Le Lien
Chaque fois qu’une
conversation aborde le sujet
du travail, je suis saisi
par l’existence d’écarts
considérables : certains
croulent sous les activités
au risque d’y sacrifier
le reste de leur vie, alors
que d’autres, trop nombreux,
sont frappés par le chômage
au point de douter d’euxmêmes et de l’existence.
Certains vivent un grand
épanouissement dans leur
métier ou leur vocation
(comme prêtre, j’ai cette
chance-là), tandis que
d’autres endurent un labeur
exigeant et pénible, ou au
contraire ennuyeux et vain !
Face à de telles disparités,
comment aborder la question
du travail ? N’est-ce pas
mission impossible ?
Pourtant nous sommes
tous concernés et la crise
mondiale nous presse d’agir !
Car il faut que tout homme
et toute femme puisse
aujourd’hui bénéficier
d’un travail pour subvenir
à ses besoins, construire
sa vie et contribuer
au bien commun.
Puisse ce nouveau Lien
apporter sa contribution
à notre réflexion commune,
dans nos foyers, sur nos lieux
de travail, dans nos paroisses,
afin que chacun se sente
soutenu dans ce grand élan
solidaire.
Le Lien
Le travail ?
Une sacrée question
ça se passe chez nous
Linceul de Turin
« La décoration
était sympathique.
Il y avait une très
bonne ambiance,
les gens se
présentaient
et s’intéressaient
à ce qu’on faisait.
Le Lien
Ils allaient à notre table et à celles
des autres. Le repas était très bon
et très copieux, servi par des gens
sympathiques, des jeunes pour
la plupart… C'est à renouveler ou
à découvrir pour ceux qui ne sont
jamais venus. »
Le mardi 16 février à 20h45 à l’église
Saint-Nicolas se tiendra une conférence
sur le Linceul de Turin. Béatrice
Guespereau nous guidera avec talent
dans une réflexion qui allie curiosité
scientifique et démarche spirituelle. Une
soirée inoubliable pour méditer sur les
souffrances du Christ et nous laisser
toucher par sa présence. « Montre-nous
ton visage et nous serons sauvés ».
Les reliques du Curé d’Ars
Yves
Dans le cadre de l’année Sacerdotale,
nous pourrons, le lundi 22 mars, vénérer
les reliques du Saint Curé d’Ars à Sartrouville.
Prier Jean-Marie Vianney, patron de tous
les prêtres, c’est rendre grâce pour le don
du sacerdoce, pour les vocations ! Messes,
temps de prière et de réconciliation seront
proposés dans les églises Saint-Martin
et Saint-Joseph.
Renseignement au secrétariat paroissial
01 39 13 07 85.
Le Lien
Le Lien
Grand jeu
Seul ou en famille, vous êtes tous
les bienvenus au dîner de Noël !
Pour recevoir une invitation
et vous inscrire, contactez-nous :
Secours Catholique
Maisons-Laffitte : 01 39 62 59 53
Le Mesnil-le-Roi : 01 39 12 09 10.
Le Lien
Venez partager la joie de Noël !
Journée en aumônerie des 4e et 3e : grand jeu de piste
à travers nos villes pour découvrir la diversité de l’Eglise
à travers rencontres et témoignages.
ça se passe chez nous
Une soirée dans les bras de Dieu
J
acques a participé à la dernière
soirée Espérance. « Il fallait que je fasse un pas. Aller
à cette soirée était un moyen de
faire ce premier pas. J’avais besoin
d’une lumière dans les difficultés
que je traversais. C’est en lisant
un passage de Matthieu 11.28 que
j’ai découvert l’appel de Dieu vers
ceux qui souffrent : « Venez à moi,
vous qui portez des fardeaux et je
vous soulagerai. » Il a fallu que
j’attende d’avoir 50 ans pour comprendre que Dieu est présent, non
seulement après la mort, mais aussi
dans mes difficultés de tous les
jours. Dieu, amour, est là pour moi
tous les jours. Ma vie, même dans
ses détails, l’intéresse ! Ce fut pour
moi, une découverte fondamentale.
Comment ai-je pu passer à côté
pendant toutes ces années ? »
Sylvie, elle aussi, témoigne : « La
lumière est entrée tout doucement,
sans forcer ma porte. J’ai d’abord
vu une lueur d’espérance, avec un
petit « e », celle d’une vie meilleure.
Et puis j’ai découvert un nouveau
message de Dieu : « ma seule vision
pour l’être humain, c’est l’amour
définitif » ; et mon espoir a grandi.
J’ai compris, enfin, que Dieu donne
pour toujours. Et maintenant je sais
que ce qu’Il nous promet est grand !
Il nous aime aujourd’hui, mais aussi
demain, quand nous ne serons plus
de ce monde. Voila l’Espérance
S. Duverneuil / Ciric
Les deux grands temps forts de la paroisse, cette
année, s’ouvrent par deux soirées « espérance ». De
quoi s’agit-il ? D’une veillée de prières (la prochaine
le 29 janvier 2010) pour nous aider à appeler Dieu à
notre aide, faire en sorte qu’il agisse dans notre vie.
avec un grand « E ». Pourquoi ai-je
mis autant de temps à placer mes
espoirs en Dieu ? Il a suffi que je
fasse un pas vers Lui pour que l’espoir renaisse ! Merci Seigneur ».
Propos recueillis par Charles Whelan
Foi, Guérison et Paix
Nos paroisses proposent un parcours Foi Guérison et Paix ouvert à tous !
• Célébration pénitentielle de l’Avent : mardi 15 décembre à 20h45
à l’église Saint-Nicolas.
• Soirée Espérance le vendredi 29 janvier à 20h45 à l’église
Saint-Vincent du Mesnil.
• Deux rencontres « Questions ouvertes » sur le sacrement du Pardon :
les jeudi 4 février et jeudi 11 mars au Centre Saints Pierre et Paul
de 15h à17h ou de 20h45 à 22h45.
• Célébration pénitentielle du Carême le jeudi 25 mars à 20h45.
TA P I S S I E R D É C O R AT E U R
LA MAISON DU RIDEAU
31, rue du Fossé - Tél. 01 39 62 51 77
- RÉFECTION DE SIÈGES DE STYLE
TENTURE MURALE
- RIDEAUX : de la création à la réalisation
www.antiquites-lespetitesecuries.fr
Garage de la Station
C. PEREIRA
36, rue Jean Mermoz
Tél. 01 39 62 05 45
ça se passe chez nous
Le Père Paul Wang, vicaire de nos paroisses résidant
au Mesnil-le-Roi, vient de soutenir avec succès
une thèse monumentale sur la pénétration historique
du christianisme en Chine. Sans rien dissimuler
des vicissitudes de cette histoire mouvementée,
il montre comment le concile de Shanghai de 1924
a permis la promulgation d'un code de droit canonique
(droit de l'Eglise), spécifique pour les missions
catholiques de ce pays. En voici les grandes lignes.
La situation très particulière de
l'Eglise en Chine intrigue le monde !
Elle résulte d'une histoire longue et
tourmentée. L'empire chinois, héritier d'une civilisation fermement
appuyée sur le confucianisme,
résiste fortement à l'oeuvre des
missionnaires, qui eux-mêmes veulent établir les structures de la chrétienté selon le modèle canonique
en vigueur, sans prendre en compte
les « rites chinois », comme le culte
des ancêtres. Les difficultés deviennent plus aiguës au XIXe siècle, en
raison de luttes d'influence diverses, notamment entre les puissances
coloniales présentes en Chine.
Après la Première Guerre mondiale,
la Chine est ravagée par la guerre
civile. C'est dans ce contexte politique tourmenté que le pape décide
de convoquer le premier concile
chinois, en 1924, à Shanghai.
Malgré la résistance des grandes
sociétés missionnaires, le délégué
du pape réussit à faire adopter les
nouvelles règles du travail missionnaire en Chine, qui fourniront un
modèle pour les autres pays d'Asie.
Grâce au concile de Shanghai,
le pape pourra présider au sacre
des six premiers évêques chinois
en 1926 ; l'Eglise sera peu à peu
dotée d'une hiérarchie autochtone,
et la pratique des rites chinois sera
autorisée. L'action efficace et bienveillante du Saint-Siège a permis,
à partir de 1924, l'inculturation de
Delphine et Jean-David Debras
Baguette Rétrodor - Pâtisserie fine
4, rue de la Muette
Maisons-Laffitte 01 39 62 00 89
Le Lien
Le premier concile chinois
Le père Wang entouré de ses deux directeurs
de thèse
la foi chrétienne en Chine, c'està-dire l'« intime transformation
des authentiques valeurs culturelles (chinoises) par leur intégration
dans le christianisme, et l'enracinement du christianisme dans la
culture chinoise » selon les mots de
Jean-Paul II. Une action qui a permis de renouer avec l'intuition profonde du jésuite Matteo Ricci, qui
ouvrit la Chine à l'évangélisation au
XVIe siècle !
Inès Pélissié du Rausas
La thèse du Père Paul Wang sera publiée au printemps 2010 aux éditions du Cerf.
-=QHAP =PDANEJA-/&0
D=N?QPANEA#EJA QEOEJA
[email protected])KJCQAEH*=EOKJO)=BBEPPA
TRAVAUX DE RENOVATION
PEINTURE - DECORATION - RAVALEMENT
37, Bd Henri Barbusse - HOUILLES
49, av. du Gal de Gaulle - MAISON LAFFITTE
Devis
sous 48h
01 39 68 33 30
dossier
Travailler, pour qui,
pour quoi ?
Beaucoup d’entre nous se posent jour après jour les mêmes
questions : pourquoi me lever ce matin ? Pourquoi aller travailler ?
Pour qui ? Ces quelques témoignages et le regard de l’Eglise
nous apportent des réponses.
Sur le marché de Maisons-Laffitte
Les olives, les pruneaux, les épices sont le quotidien de cet amoureux
des voyages. Joël travaille dur sur les marchés, mais il a trouvé son bonheur
dans cette vie de contacts et de déplacements permanents.❚
«A
seize ans, j’ai été pris en
apprentissage chez un volailler
à Saint-Germain-en-Laye,
mais je rêvais d’être pâtissier. Huit ans
plus tard je me suis mis à mon propre
compte, dans la volaille, à MaisonsLaffitte. Un jour, un voisin qui partait
à la retraite m’a proposé de reprendre
son commerce d’olives. Je me suis
lancé, j’ai racheté son affaire.
J’ai appris mon métier sur le tas. Il
me fallait bien acheter et pour cela
connaître le goût de ma clientèle selon
les saisons, les âges, les modes, les
cultures. Il est important pour elle et
pour moi de ne pas me tromper. J’ai
dû aussi apprendre à gérer un stock de
plusieurs dizaines de tonnes de produits différents dans
de bonnes conditions de conservation : je vends 600
kilos d’olives par semaine et 10 tonnes de pruneaux par
mois. Aujourd’hui je viens de rentrer, pour les fêtes de
Noël, deux palettes d’olives farcies aux anchois. Je n’ai
pas droit à l’erreur. J’ai appris à connaître et à choisir
mes fournisseurs. Ils sont devenus des amis, nous travaillons ensemble depuis vingt ans à Rungis ou ailleurs :
juif, musulman ou chrétien, français, arménien, turc,
marocain ou tunisien… ce sont toutes ces rencontres que j’aime ; elles
me permettent de découvrir d’autres
façons de vivre et de travailler.
Les qualités indispensables pour
être un bon commerçant ? Avoir le
désir de plaire à sa clientèle et pour
cela bien la servir ; offrir le même
sourire pour l’achat de 100 g de raisins secs ou 3 kilos d’abricots ; être
digne de confiance et donc honnête ;
les personnes âgées me confient leur
porte-monnaie.
Ma vie de famille dans tout cela ? Elle
est très difficile au quotidien, je me
lève et me couche très tôt, je travaille
les week-ends. Par contre je prends
deux mois de vacances en été en famille et j’en profite
pour … voyager !
A un jeune qui cherche du travail, je dirais qu’il s’y
mette sans plus attendre, même si ce n’est pas exactement ce qu’il souhaite. Qu’il accepte de se bouger,
de se fatiguer, de prendre des initiatives, d’évoluer. Il
finira par trouver sa voie et bien gagner sa vie. » ❚
Le Lien
Propos recueillis par E. de La Tullaye
Le Lien
Le Lien
Le Lien
Charlotte, Joël et Frédéric : trois façons d’aimer son travail
Le travail qui me révèle
Charlotte Couty, mesniloise de 24 ans, gère depuis 2
ans Coiff ’où ? son entreprise de coiffure à domicile.
« J’ai toujours voulu être coiffeuse » dit-elle. Après
des années un peu laborieuses au collège, elle s’oriente
vers un bac commerce option gestion, passe un CAP de
coiffure et obtient son brevet professionnel. Mais elle
ne trouve pas sa place en salon :
trop timide, trop réservée…
« Ce qui me plaît
Que faire ?
dans ce métier,
Elle décide alors de monter sa
c’est de partager
propre structure. L’ANPE la
confie à une société privée de
avec mes clientes
Maisons-Laffitte qui l’assiste
des moments
dans toutes ses démarches.
de complicité. »
« On n’imagine pas le nombre
de documents à remplir, de formalités à accomplir !» Grâce à des prospectus déposés
chez les commerçants, Charlotte peut démarrer son
activité.
Aujourd’hui, elle est heureuse et fière : « Ce qui me
plaît dans ce métier, c’est de partager avec mes clientes
des moments de complicité et de vraie détente. Je vis
de ma passion, quelle chance ! J’ai plaisir à me lever le
matin, je ne vois pas passer les jours, je ne compte pas
mes heures ! Je garde le dimanche pour ma famille, le
jour où je ne suis plus coiffeuse, mais tout simplement
Charlotte ! »
Frédéric Gaudin, 47 ans, ingénieur de formation, a
passé 12 ans chez Bouygues avant de créer Facilitis,
une société de conseil. Depuis une vingtaine d’années,
il se passionne pour l’accompagnement à la recherche d’emploi : au sein de Solidarité Cadres Yvelines
(SCY)*, par le bouche-à-oreilles, au hasard de rencontres… « Le secret de l’accompagnement professionnel ? Donner du temps, écouter la personne qui est
assise en face de soi, sans jugement, l’aider à mettre
le doigt sur ses blocages. Ils dépendent vraiment des
individus, de la façon dont ils ont quitté leur emploi
précédent, de leur vision d’eux-mêmes et de l’avenir…
J’aime révéler la cohérence entre ce qu’ils cherchent à
vendre et ce qu’ils sont plus fondamentalement, leurs
valeurs, le sens qu’ils donnent à leur existence. Nous
sommes souvent formatés par des modèles, des parcours-types. Je ne regarde jamais un curriculum vitae
avant une rencontre. On le relit ensemble ensuite ; ils
réalisent alors que leur CV ne reflète pas ce qu’ils sont
ou ce qu’ils sont devenus. Cette connaissance de soi
est la base de la confiance en soi, qui est elle-même
indispensable pour trouver un emploi !
Dans la période actuelle que nous traversons, les gens
s’interrogent davantage sur le sens de leur travail.
Trouver un moment de respiration, se demander si l’on
n’est pas à la fin d’un cycle, et prêt pour un nouveau
départ ; analyser ses succès et ses échecs, voila qui est
très positif ! Il faut oser se faire aider, soi-même et
parfois aussi son conjoint, pour trouver l’énergie et la
stabilité nécessaires aux passes décisives ». ❚
Recueilli par A.Lacroisade
* SCY : 01 39 112 22 96.
Emmanuel de La Ville, depuis ses bureaux
de la rue Croix-Castel, œuvre pour l’éthique et
le développement durable. La société qu’il a fondée en
2003, EthiFinance, est une agence de notation extrafinancière qui accueille les investisseurs soucieux de
« responsabilité sociale ».
Histoire d’un défi.
«A
quarante ans, j’ai ressenti comme une gifle le
grand écart entre ma vie familiale et ma vie
professionnelle, entre les valeurs que je vivais
le week-end et les décisions du lundi, entre la foi et
la raison. Une vie internationale, les grands groupes,
la flatterie et l’argent, un travail passionnant et difficile pour ma famille qui devait déménager tous les 18
mois… J’ai eu l’impression de me brûler les ailes. Mon
épouse me voyait fatigué, épuisé… aride. Je ne pouvais
pas continuer ainsi.
Grâce à la rencontre d’un mansonnien, Pierre, j’ai pu
fonder une société novatrice qui évalue les PME sur des
critères éthiques (gouvernance, capital humain, écologie, relations avec les sous-traitants, les fournisseurs).
Cela séduit vraiment les gestionnaires de portefeuilles
que la crise oriente aujourd’hui vers des « investissements socialement responsables », relativisant ainsi les
critères de rentabilité à court terme.
Je suis maintenant entouré d’une équipe de 7 personnes,
des jeunes bardés de diplômes et de potentiel, qui cher-
AIDE À DOMICILE
7pO)D[
0pGLFD6HUYLFHV3OXVHVWXQHDVVRFLDWLRQ
G
DLGHjGRPLFLOHSRXUSHUVRQQHVkJpHV
PDODGHVRXKDQGLFDSpHV'HVDX[LOLDLUHVGHYLH
RXGHVJDUGHVPDODGHVLQWHUYLHQQHQWDXGRPLFLOHGHVSHUVRQQHV
SRXUOHVDLGHUjHIIHFWXHUWRXVOHVDFWHVGHODYLHGHWRXVOHVMRXUV
%36$575289,//(&('(;
ZZZPHGLFDVHUYLFHVSOXVIU
0HUFLjWRXV
QRVDQQRQFHXUV
A.G.M. S A N I TA I R E S
Lionel GUIBERT
installateur conseil
Tél. 01 39 62 02 12
Fax. 01 39 62 02 14
CHAUFFAGE - COUVERTURE - PLOMBERIE
1 et 2, rue E. Peroux - MAISONS-LAFFITTE
chent du sens à leur
travail, en imaginant
un modèle économique plus humain.
Ils apprécient d’aller
sur place, en France
ou à l’étranger, rencontrer les gens qui
travaillent dans ces PME, du dirigeant à l’ouvrier sur
sa chaîne de production.
Ce nouveau départ, cette remise en cause personnelle
et profonde n’a pas été facile ; il m’a fallu abandonner « le vieil homme ». Aujourd’hui je suis heureux
d’avoir fait le pas.
Si ma société se porte bien, je suis loin de gagner ce
que je gagnais il y a dix ans. Mais quelle joie de pouvoir répondre à mon fils de 16 ans "à quoi ça sert, ton
travail, Papa ?" » ❚
Le Lien
dossier
Réconcilier le dimanche et le lundi
Propos recueillis par Anne Lacroisade
Résidence médicalisée dans le parc de Maisons-Laffitte
Le Belvédère-Eglé
• Accueil des personnes âgées
valides et dépendantes
• Ambiance familiale et chaleureuse
• Infirmière diplômée d'Etat
• Kinésithérapeute
23 bis, Av. Eglé - 78600 MAISONS-LAFFITTE
01 34 93 38 00 - www.belvedere-egle.fr
J.F.L. PARQUETS
Artisan spécialisé
Fourniture et pose
Rénovation - Réparation
DEVIS GRATUIT
Tél. 01 39 68 36 58
Bureau :
18, av. des Platanes
Le travail en question
Le travail est-il punition ou bénédiction ?
Au premier couple humain, Dieu confie la tâche de
soumettre la terre et tout être vivant : les biens créés par
Dieu sont offerts à l’homme comme un bien précieux
placé sous sa responsabilité. Source de richesses et de
bien-être, le travail doit être honoré, sans devenir une
finalité.
Travailler, pourquoi ?
Par son travail l'homme découvre et transforme les
richesses de la nature pour les adapter à ses propres
besoins. En travaillant au bien commun, il se réalise
aussi lui-même comme Homme.
Travailler, pour qui ?
Pour soi-même et sa famille, mais aussi par sollicitude
envers les plus pauvres auxquels le Seigneur nous commande de donner à manger, à boire, des vêtements,
un accueil et des soins (Mt 25, 35-36). Par ses échanges, ses rencontres, le travail possède une dimension
sociale profonde : travailler, c’est œuvrer avec et pour
les autres.
Et le repos ?
Le repos hebdomadaire reste la base de l’enseignement
biblique sur le travail. Il permet de célébrer Dieu et
LA MAIN DES JARDINS - B. MAGNIER Paysagiste
Création et entretien de jardins - Arrosage automatique - Elagage
48, av. Eglé - 78600 Maisons-Laffitte - Tél. 01 39 62 65 37
Fax : 01 39 12 05 05 - Port. 06 60 05 65 37
30, avenue de Longueil
MAISONS-LAFFITTE
Le Lien
Loin de l'idée de considérer l'homme ou le travail comme
une simple marchandise, l’Eglise nous rappelle que le but
de n’importe quel travail demeure toujours l’homme.
profiter de ce temps libre pour enrichir sa vie familiale,
culturelle, sociale et religieuse. Il est un rempart contre
l’asservissement au travail, volontaire ou imposé.
Et si je ne veux pas travailler ?
L’activité bénéficie au corps et à l’esprit. Etre oisif en
vivant aux dépens des autres nous coupe de la communauté solidaire et fraternelle que nous constituons.
Le travail est-il fait pour l'homme ou l'homme
pour le travail ?
Les progrès technologiques, scientifiques et la mondialisation des marchés – en soi sources de développement
– exposent les travailleurs à des formes d'exploitation
connues (travail au noir, travail des enfants, travail
sous-payé) ou nouvelles (travail-carrière, modularité
et flexibilité excessives), lourdes de conséquences
pour l'individu. Devenant parfois plus importantes que
l’homme lui-même, les techniques utilisées peuvent se
transformer en ennemis de sa dignité.
Voici des pistes pour amorcer dialogues et réflexions sur
nos comportements et nos choix au quotidien… ❚
Tiré du Compendium de la doctrine sociale de l’Eglise
novembre 2005.
(FROH6DLQWH0DULH
UXHGX)RVVª
0DLVRQV/DIILWWH
7ªO
)D[
(WDEOLVVHPHQWPL[WHVRXVFRQWUDWG
DVVRFLDWLRQ
FODVVHVPDWHUQHOOHVSULPDLUHV
(QVHLJQHPHQWGHO
DQJODLVGX&(DX&0
,QLWLDWLRQDXWKª£WUH*DUGHULHªWXGH
HFROHVWHPDULHPDLVODI#ZDQDGRRIU
Ensemble depuis 1989...
19-21, rue Pierre Curie
LE MESNIL-LE-ROI
www. immo-concept.fr
01 39 62 17 17
spiritualité
La question au Père Sauzay
10
M. Frey / Ciric
Dieu guérit-il encore aujourd’hui ?
D
ans l'Evangile, le Christ
opère de très nombreuses
guérisons de l'âme et du
corps. Il nous montre ainsi l'immense compassion de Dieu envers
tous ceux qui souffrent. Dieu n'est
pas indifférent à nos souffrances.
Bien plus, Jésus va jusqu'à s'identifier avec ceux qui sont atteints par
la maladie : "J'ai été malade et vous
m'avez visité" (Mt 25,36). Jésus
non seulement se laisse toucher par
les malades, mais fait siennes leurs
souffrances. Il est ce bon berger qui
va à la recherche de la brebis affaiblie pour la soulager.
Cependant, Jésus n'a pas guéri les
malades du monde entier d'un seul
coup, et ceux-là même qu'il a guéris
ont connu forcément par la suite la
souffrance et la mort, comme Jésus
lui-même. Il a invité ses disciples à
prolonger son œuvre de guérison.
Il leur a confié deux sacrements de
guérison : le sacrement de la réconciliation et le sacrement des malades. A certains, il donne parfois un
don spécial de guérison.
Les guérisons miraculeuses que
le Christ ou ses disciples opèrent
sont des signes qui anticipent la
Résurrection, la venue du royaume
de Dieu, où il n'y aura plus de souffrance ni de mort. Elles ne sont pas
le fondement de notre foi, mais
elles peuvent nous aider à croire. Le
cœur de notre foi, c'est la mort et la
résurrection de Jésus. Les guérisons
inexpliquées en sont des reflets.
Dieu n'a pas cessé de faire œuvre
de guérison, de donner des signes
de son royaume. Il le fait encore
Organisation d'obsèques
Monuments funéraires
Caveaux funéraires
3, rue du Souvenir
01 39 68 00 18 - 01 39 62 00 27
aujourd'hui. Pensons à certains lieux
de pèlerinage, comme Lourdes, ou
bien récemment à cette religieuse
guérie par l'intercession de JeanPaul II, ou bien encore à ces innombrables guérisons spirituelles qui se
vivent au quotidien dans nos paroisses, dans nos vies.
Nous, prêtres, pouvons en témoigner ! Oui, Dieu guérit aujourd'hui,
Dieu se laisse toucher.
Pourquoi certains sont-ils guéris
jusque dans leur corps, alors que
d'autres non ? Question brûlante
ou révoltante pour nous parfois...
Peut-être nous faut-il rester toujours ouverts à la manière dont
Dieu répond à notre demande de
guérison. Nous ne savons ni quand
ni comment. C'est là que la fidélité
du Christ dans sa Passion est notre
soutien. Le temps de Dieu n'est pas
notre temps, mais nous savons qu'à
la Résurrection, toutes nos vraies
prières seront exaucées. ❚
Père Thierry Sauzay
Prêtre à Maisons-Laffitte
et au Mesnil-le-Roi
Une diversité de produits
frais, légumes, fruits,
fromages, crèmerie
et notre cave à vins
du mardi au jeudi de 9h à 12h30
et de 14h30 à 19h30
La Bonne Table du Mesnil
Boucherie - Charcuterie
Traiteur - Rôtisserie
01 39 12 00 12
B
D
C.Cial Maurice Berteaux - 78600 LE MESNIL-LE-ROI
SANS INTERRUPTION
Vendredi et Samedi de 9h à 19h30
Dimanche de 9h à 13h00
et de 15h à 19h
45, rue Maurice Berteaux - 78600 Le MESNIL-LE-ROI
Tél. 01 39 12 17 31 - www.lesjardinsdumesnil.fr
spiritualité
Gestes et symboles
Méditation
Le Lien
L’or, l’encens, la myrrhe
Les cadeaux précieux offerts à
Jésus par les mages témoignent de
l’hommage qu’ils lui rendent. L’or
est la reconnaissance de sa royauté,
l’encens, sa divinité, et la myrrhe,
son humanité.
L’or est, depuis l'Antiquité, le symbole de puissance et de règne. Il est
cité 890 fois dans la Bible. Jésus, né
dans une étable, est désigné comme
un roi.
Les Egyptiens, les Grecs et les
Romains font grand usage de l'encens. Elle est le signe d’un hommage
réservé à Dieu, qu’ils reconnaissent
dans cet enfant. Elle symbolise la
prière de ceux qui croient en lui.
La myrrhe est une plante médicinale, un baume utilisé pour les
funérailles. Elle honore l’humanité
de Jésus et annonce sa passion et sa
mort. ❚
Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
ni le regard ambitieux ;
Je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.
R. Rétière
Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ;
Mon âme est en moi
comme un enfant,
Comme un petit enfant
contre sa mère.
Le Lien
Attends le Seigneur, Israël,
Maintenant et à jamais.
Psaume 130
PÂTISSIER - CHOCOLATIER - TRAITEUR
B
AU G E T
DY GH /RQJXHLO 0$,6216/$)),77(
01
Notre
Spécialité :
39 62 01 85 ZZZEDXJHWFRP
11, av. de Longueil - Maisons-Laffitte
Tél. 01 39 12 17 17 - www.optic2000.fr
HÔTEL DES VENTES
MAISONS LAFFITTE ENCHÈRES
VENTE SUR ENTREPÔT D'ÉLECTROMÉNAGER
Les plus grandes marques à petits prix
Garantie 2 ans pièces, main d'œuvre et déplacement - Garantie 5 ans payante
Spécialiste encastrable intégrale
Ouvert tous les jours de 9h à 12h30 et de 14h à 19h30, sauf dimanche et lundi matin
01 39 12 43 69
69, rue St-Nicolas - 78600 Maisons-Laffitte
François-Xavier Dugué
Ventes aux enchères - Estimations - Successions
Inventaires - Partages
39, rue Saint-Nicolas - MAISONS-LAFFITTE
Tél. 01 39 62 22 61
www.maisonslaffitte-encheres.com
S.V.V.A.R.L. au capital de 20 000� - Agrément n°2006-598
11
culture et détente
Comment ça marche ?
Les couleurs du temps
Bon, je mets laquelle aujourd'hui ? La rouge,
la verte… Allez la violette finalement !
E
t, non ! Le prêtre n'a pas ce
genre de question métaphysique devant son armoire le
matin : il lui suffit de regarder son
calendrier ! Pas le calendrier civil
mais celui de l'année liturgique qui
commence quatre semaines avant la
fête de Noël. Chaque année, l'Eglise
nous fait revivre les différents événements de la vie du Christ au fil des
cérémonies religieuses. Et comme
nous ne sommes pas des purs
esprits, nous célébrons Dieu avec
tout notre être. Les célébrations
font donc appel à nos sens ! Ainsi
les couleurs des vêtements du prêtre
DR
12
sont symboliques et leur usage est
directement lié au temps liturgique
ou à la fête célébrée. Il existe quatre couleurs liturgiques : le blanc, le
rouge, le vert, et le violet.
Le blanc évoque la pureté mais plus
encore la gloire de Dieu et la résurrection. En effet, c'est revêtu d'un
vêtement blanc éblouissant que Jésus
s'est montré à trois apôtres le jour
de la Transfiguration : c'est aussi le
blanc qui habille, dans la Bible, tous
les êtres illuminés par Dieu. Il est utilisé au temps de Noël, de Pâques et à
la Toussaint, pour les autres fêtes du
Christ, de la Vierge Marie, des anges
et la plupart des saints.
Le rouge exprime le sang, le feu
et l'amour. C'est la couleur de la
Passion du Christ, témoignage
suprême de l'amour (dimanche des
Rameaux, Vendredi saint…). C'est
aussi la couleur du feu de l'Esprit
Saint (Pentecôte) et celle des apôtres et des martyrs, témoins du
Christ jusqu'à l'effusion du sang.
Le vert est synonyme de la nature au
printemps et de l’espérance. Le vert
symbolise donc la vie de l'Eglise
nourrie par la grâce de Dieu. Il est
porté pendant le temps dit ordinaire,
Conception et coordination tous corps d’état
Pour construction de maisons individuelles
Extension et réhabilitation - Expertises
31, AV DU GENERAL DE GAULLE - 78600 MAISONS-LAFFITTE
Tél : 01 39 12 35 73 - E-mail : [email protected]
Le Castel Fleuri
Maison de retraite et de repos - Grand Standing
Accueil valides - Invalides - Atmosphère Chaleureuse
6, av. du Général Leclerc - 78 600 Maisons-Laffitte - 01 34 93 24 24
5RÃEKCNKVÃU
DGNIGUGVTÃIKQPCNGU
/CÉVTG#TVKUCP
$QWNCPIGT2¸VKUUKGT
CXFGNQPIWGKN
/CKUQPU.CHſVVG
mais pas banal pour autant !
Le violet, sombre et plus austère,
est choisi par l'Eglise pour les temps
d'attente, de conversion, de pénitence que sont l'Avent et le Carême.
Le troisième dimanche de l'Avent et
le quatrième dimanche de Carême
il s'éclaircit en rose, marquant ainsi
une pause au milieu du temps de
pénitence, pour laisser entrevoir la
joie qui se prépare. Enfin, le violet
est désormais préféré au noir pour
les offices des défunts.
Alors, vous avez bien suivi ? Pour
Noël, de quelle couleur sera la chasuble du Père Grégoire… ?
Marine Cazenave
Illustration reproduite avec l'aimable autorisation de la revue Transmettre (poster disponible
sur www.transmettre.fr)
NE PASSEZ PAS
À CÔTÉ DE LA PLAQUE…
LE NOTAIRE LE PLUS PROCHE
DE CHEZ VOUS
culture et détente
Lu pour vous
Education
Année sacerdotale :
la « figure du mois »
Pour vivre cette année dans la
communion voulue par le Pape
Benoît XVI et prier régulièrement pour les prêtres du monde
entier, nos paroisses proposent
chaque mois un petit livret
présentant une nouvelle figure
de prêtre. Charles de Foucauld,
saint Augustin, Zhao Rong, saint Vincent de
Paul ont déjà été retenus. Quelques éléments de biographie, une
prière de sa composition, quelques intentions de prières à porter ensemble dans notre communauté chrétienne… Venez, dans les églises et les secrétariats paroissiaux, découvrir un nouveau visage !
Ma plus belle qualité ?
« Les enfants, quelle est votre plus
belle qualité ? », demande le prêtre
lors d'une séance de catéchèse. Les
fronts se plissent, les regards se perdent dans le vague... C'est vraiment
dur, de trouver sa plus belle qualité !
A l'image de Clotaire, le héros du
Petit Nicolas tellement habitué au
« piquet » qu 'il y va tout seul, nos
enfants connaissent souvent mieux
leurs défauts !
Le saviez-vous ?
Dans notre langage de tous les jours, nous utilisons souvent des
expressions toutes faites, souvent issues de la Bible. Jésus aurait été
un publicitaire remarquable tant il avait l’art des formules chocs !
Rien de nouveau sous le soleil, Ecclésiaste 1.9.
A chaque jour suffit sa peine, Matthieu 6.34.
S'en laver les mains, Matthieu 27.24.
Telle mère, telle fille, Ezéchiel 16.44.
Tout travail mérite salaire, Luc 10.7.
Et si un jour, on vous dit : « Si tu me cherches, tu me trouves ! », ne
vous sentez pas insultés ! Retenez le sens biblique et plutôt positif de
cette expression : « Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez, et
vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira. » Matthieu7.7
Et pourtant... Antoine est toujours
joyeux ; Camille a beaucoup de répartie
et un bon sens à toute épreuve. Arthur
est déjà un champion toutes catégories
des problèmes informatiques. Hugo
sait rendre service et Léa voit toujours,
dans un groupe, si quelqu'un est malheureux. Montrons à nos enfants leurs
qualités, et aidons-les à les faire grandir en en faisant profiter les autres ! Ils
gagneront une plus grande confiance
en eux et pourront donner de la joie !
13
I. P. R.
Chantal MIGEON
Tél. 01 39 62 57 75
www.coiffures.com.fr
4, rue Jean Mermoz - 78600 MAISONS-LAFFITTE
Show room-Atelier
Maisons Laffitte
Sur rendez-vous
01 39 62 94 24 - 06 15 46 02 78
LE MESNIL-LE-ROI
Tél. 01 34 93 00 39 - Route de Poissy, sortie Maisons-Laffite
CONTROLE TECHNIQUE AUTOMOBILE
� 01 39 12 12 74
UN MAGASIN PRÈS DE CHEZ VOUS
FAIT POUR VOUS
Ouvert du lundi au samedi
de 8h30 à 20h00
C.C.T.A.
(derrière les Jardins du Mesnil)
Les produits frais,
notre priorité
Livraison à domicile
45, rue M. Berteaux
78600 LE MESNIL-LE-ROI
Agrément n° S 078 f 062
www.marie-laporte.com
rubrique
Touchet Gestion
pratique
SYNDIC ET GESTION LOCATIVE
Maisons-Laffitte
01 39 79 31 78
www.touchet.fr
/·(SLFHULHGH/RQJXHLO
Tradition de Qualité depuis 1880
Epicerie des terroirs - Caves à vins et spiritueux
Fromagerie artisanale
28, av. Longueil - Maisons-Laffitte - Tél. 01 39 62 00 50 - www.epiceriedelongueil.com
Fatigué des tâches ménagères ?
Vous cherchez une employée de maison de confiance ?
Ne cherchez plus, nous pouvons vous aider.
L.H. SERVICES vous propose :
ménage, repassage, petits travaux, vitres et jardinage
avec une déduction fiscale de 50%
et une prise en charge de toute la gestion du personnel et formalités administratives.
11, rue Victor Hugo - 78600 Le Mesnil-le-Roi
Tél. 06 07 43 44 61 - [email protected]
Daniel BOISSEL
Coiffure Homme - Enfant
Journée continue - sans rendez-vous
1, Avenue de Longueil 78600 MAISONS-LAFFITTE
01 39 62 03 09
Dans un cadre rustique
et une ambiance sympathique,
venez déguster crêpes et bolées
01 39 62 84 08
14, Place du Marché
fermé le dimanche midi, lundi midi et mardi midi
Marie Aimée
Ouvert
le dimanche matin
de 10h30 à 13h
/LQJHULHIHPLQLQH
3UHWDSRUWHU
1RXVDYRQVpJDOHPHQWGHVJUDQGHVWDLOOHV
DYGH/RQJXHLO
0DLVRQVODIILWWH
7pO)D[
BOULANGER - PÂTISSIER
DUFOUR Florent
2, rue Georges V - Maisons Laffitte - 01
39 62 56 99
CENTRES MEDICAUX
LA NORMANDE BUREAUX
- IMMEUBLES
NETTOYAGE GÉNÉRAL
HYGIÈNE
109, rue des Côtes
MAISONS-LAFFITTE
01 39 15 41 80
Pour vous
accueillir
Vous voulez préparer le baptême de votre enfant ; vous envisagez
de vous marier ; l’un de vos proches est décédé ; vous souhaitez
connaître les horaires des messes, confier un souci, une intention
de prière, ou simplement parler avec un prêtre... : n’hésitez pas
à passer à l'accueil des paroisses ou à appeler.
❚ Maisons-Laffitte
églises Saint-Nicolas (rue de la Muette), Sainte-Thérèse (rue
Laffitte), Notre-Dame-de-la-Croix (place Colbert)
Presbytère : 43 rue du Fossé - Tél. : 01 39 62 01 12
• du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h
• les mardi et jeudi de 13 h 30 à 16 h 30 (sauf juillet et août)
❚ Le Mesnil-le-Roi
église Saint-Vincent (rue de Romilly)
Presbytère : 6 rue de Romilly - Tél. : 01 39 62 22 33
• le mercredi de 16 h à 18 h 30
• le samedi de 10 h à 12 h
❚ Permanences des prêtres
Père Grégoire de Maintenant (curé), Père Thierry Sauzay
(vicaire), Père Paul Wang (vicaire).
Pour rencontrer un prêtre, il suffit d’appeler aux secrétariats.
Ils prendront rendez-vous pour vous.
Confessions
En tout temps sur rendez-vous, et aussi :
❚ A l’église Saint-Nicolas à Maisons-Laffitte
Le mardi et le samedi de 9 h 30 à 10 h 15,
❚ A l’église Saint-Vincent du Mesnil-le-Roi
Chaque vendredi de 18 h 30 à 19 h
Adoration eucharistique
❚ A l’église Saint-Nicolas à Maisons-Laffitte
Du vendredi 19 h au dimanche 11 h,
puis du dimanche 19 h au mercredi 19 h
❚ A l’église Saint-Vincent du Mesnil-le-Roi
Du mercredi 19 h au vendredi 19 h
Les messes du dimanche
❚ Messes anticipées du samedi soir
Sainte-Thérèse : samedi 18 h (sauf juillet et août)
Saint-Vincent : samedi 18 h 30
❚ Messes
Notre-Dame-de-la-Croix : dimanche 10 h
Saint-Vincent : dimanche 10 h 30
Saint-Nicolas : dimanche 11 h 30
et 18 h (sauf juillet et août).
❚ Messes en semaine
Saint-Nicolas : du mardi au samedi à 9 h
Saint-Vincent : les mardis et vendredis à 19 h 15
RM
Serrures et portes de sécurité - Dépannage
➨ Plus d’infos sur le site internet
www.paroisse-maisons-laffitte.com
Serrurerie Darmon A
Véronique
LELIEUR
Joaillerie
Des bijoux
de créateurs
www.joaillerielelieur.com
Tél. 01 39 62 27 98
Journal quadrimestriel des paroisses catholiques de Maisons-Laffitte et Le Mesnil-le-Roi
Rédaction et administration : Association paroissiale - 28 rue du Fossé - 78600 MaisonsLaffitte - Tél. : 01 39 62 01 12. Directeur de la publication : Père Grégoire de Maintenant, curé
de Maisons-Laffitte et du Mesnil-le-Roi. Rédactrice en chef : Anne Lacroisade.
Responsable de la diffusion : Henri et Françoise Flament.
Édition et publicité : Bayard Service Édition Île-de-France - Centre - 1 rond-point Victor-Hugo
92137 Issy-les-Moulineaux cedex • Secrétaire de rédaction : Louise d'Orglandes.
Impression : Imprimerie LBC - Tourouvre (61).
Tirage : 13 500 exemplaires. Dépôt légal : à parution.
La rédaction du Lien tient à remercier les annonceurs sans lesquels ce journal ne pourrait paraître.
Elle remercie également les nombreux bénévoles qui assurent sa distribution.
le lien
toutes marques - Automatisme de portails pour particuliers et collectifs
Toute ferronnerie - Vitrerie - Climatisation - Contrôle d'accès - Fenêtres - Volets
71, rue de Paris - 78600 Maisons-Laffitte - 01 349 349 55 - Fax : 01 39 62 16 01
la rencontre
Globe-trotters pour servir
Pendant un an, Anne
et Ian Wilders et leurs
quatre enfants ont sillonné
le monde.
Partis de Maisons-Laffitte,
ils ont vécu une extraordinaire aventure sous
le signe de la rencontre,
du service et
du don de soi.
Anne : C’était un vieux rêve…
Nous voulions découvrir le monde,
mais surtout vivre un temps fort
en famille, rencontrer les autres et
partager leur quotidien, aider dans
la mesure de nos moyens. Tout cela
dans les mains de la Providence.
Ian : Nous voulions partir loin pour
nous déconnecter de notre univers
et prendre le temps de dire « oui »
en famille, même si c’était parfois
dur.
❚ Le Lien : Comment l’avez-vous
organisé ?
A : Cela s’est décidé très vite… En
trois mois, nous avons dû choisir
nos destinations, remplir les formalités administratives et préparer les
scolarités de nos enfants. Notre projet était d’aller (avec notre « billet
tour du monde ») dans tous les
continents et d’arriver au Mexique
pour la Semaine sainte.
I : Ma sœur, religieuse, nous a beaucoup aidés à trouver des contacts
dans chaque pays. Un contact nous
en amenait un autre ; c’est ainsi
que nous trouvions nos missions de
volontariat.
❚ Le Lien : Quelles ont été vos principales missions ?
A et I : Nous ne savions jamais à
l’avance ce que nous allions faire.
Nous nous mettions à la disposition
des paroisses. En Afrique du Sud,
nous avons aidé dans un orphelinat, repeint une école, jardiné. Au
Chili et au Mexique, nous avons
Le Lien
❚ Le Lien : Pourquoi ce tour du
monde en famille ?
En Inde, la famille Wilders découvre le site marial Maria Matha Giri
avec le Père Fathima.
témoigné de la dimension universelle de l’Eglise catholique auprès
de familles et fait du porte à porte
pour évangéliser. Mais c’est l’Inde
qui nous a le plus marqués. Un mois
dans un village catholique très pauvre nous a permis de partager le
quotidien de ses habitants. Nous
y avons enseigné l’anglais aux
enfants à travers des chants et des
histoires. Ce n’était pas facile car
nous avons vécu comme les habitants du village, dans un dépouillement presque total. En même temps,
rencontrer ces personnes et voir la
foi profonde qui les animait nous a
vraiment touchés. Leur accueil a été
extraordinaire !
❚ Le Lien : Vous êtes-vous parfois
sentis en danger ?
A et I : Pas vraiment. Mais dans
certains pays, il fallait rester vigilant : ne pas sortir le soir en Afrique
du Sud, faire attention à l’eau non
potable, etc. A Bombay, nous avons
vraiment eu peur car nous sommes arrivés pendant les attaques
terroristes. Côté santé, quelques
problèmes digestifs… mais rien de
grave ! En revanche, deux mois en
Inde nous ont éprouvés sur le plan
psychologique, car la misère y est
omniprésente, à un point difficilement imaginable et supportable.
❚ L e L ien : Le bilan de cette
aventure ?
A : Aujourd’hui, nous sommes tous
plus proches, plus soudés ; nous
nous sommes recentrés sur l’essentiel. Au niveau spirituel, cela nous
a rapprochés de Dieu. Les enfants
ont beaucoup mûri… Nous avons
été comblés au-delà de nos espérances ! Merci à la Providence d’avoir
su nous guider, nous ouvrir au prochain et permis de vivre tout cela
avec nos enfants.
I : Pour un père, passer autant de
temps avec ses enfants, c’est un
cadeau extraordinaire !
A et I : Nous avons décidé de
continuer cette aventure en créant
une association pour promouvoir le
développement du village indien où
nous avons vécu.
Propos recueillis par L. Roussel
Pour en savoir plus
www.6autourdumonde.wordpress.com
Conférence le 10 février 2010
au centre Saints-Pierre-et-Paul
15
rubrique
OFFRES EXCEPTIONNELLES SUR FENÊTRES ET VOLETS
AUGU
Fermetures
9RXVSURWqJHGXEUXLWGXIURLGGHO
HIIUDFWLRQ
Votre artisan conseil depuis 1984
Point fort FICHET depuis 1984
Rénovation d'habitats anciens
Fenêtres et volets PVC, bois, aluminium
Vérandas à vivre
Portails, clôtures, automatismes
Portes de garage, automatismes
Stores solaires, rideaux métalliques
Portes blindées FICHET, coffres forts
Alarmes et télésurveillance
Contrôle d'accès immeubles et entreprises
Dépannages d'urgence
SARL ACSF 32, av. du Gal de Gaulle - 78600 Maisons-Laffitte
45, rue de Poissy - 78100 St-Germain-en-Laye
01 39 62 44 45 - www.augu-fermetures.com
Alain AUGU : 06 03 79 01 81 - [email protected] - Fax : 01 30 87 04 40
GARAGE GUILLUT
Proche de chez vous
Tél. 01 39 62 16 97
3, rue Pauline Kreuscher - 78600 MAISONS-LAFFITTE
16
Lundi au vendredi de 7h30 à 12h30 et de 14h à 18h30 - Samedi de 9h à 12h30

Documents pareils

Métiers hautement improbables - Paroisse Maisons Laffitte Mesnil le

Métiers hautement improbables - Paroisse Maisons Laffitte Mesnil le je décide de rentrer au séminaire. Je veux connaître le sacerdoce, construire ma vocation. Répondre présent !

Plus en détail