chronique cd.32

Commentaires

Transcription

chronique cd.32
COUNTRY CD’S N° 32
Martina Mc Bride:Shine
RCA Nashville.
Martina McBride est l’une des plus belles voix de la Country moderne depuis le
début de sa carrière en 1992 ou elle chantait en première partie de Garth Brooks.
Martina McB ride a vendu plus de 16 millions d’albums.
Pendant plusieurs années de suite, Martina McBride remporte les plus hautes
récompenses des divers institutions de la Country « Entertainer of the years »,
Grammy Awards « Le plus prestigieux », CMA Awards sans oublier les nombreux
number one, un record pour une artiste féminine.
Son 10éme album intitulé « Shine » a été number one top country album.
Martina McBride est accompagnée par le gratin des musiciens de Nashville sur cette
super production country aux influences pop.
Orientation country teinté de rock comme « Wrong baby wrong baby wrong » et
« Ride ».
Album riche en mélodies telles que « I ‘m trying », « Don’t cost a dime » et «Wild
rebel rose ».
Morceaux plus rythmé sur « Sunny side up » et « You’re not leaving me » sans
oublier mon petit coup de foudre pour le titre « I just call you mine » écrit par Carrie
Underwood.
Cet album est un délice.
http://www.martinamcbride.com/
20.04.10.
.
. Justin Moore:Justin Moore.
The valory music co.
Voici un nouvel artiste qui m’a séduit à l’écoute de son premier opus.
Justin Moore ancien champion de rodéo et originaire de l’Arkansas a écrit 9 titres sur
les 10 proposé dans cet album aux influences rock.
Justin Moore a débuter à la 3éme place du « top country album chart » et obtient son
premier number one au billboard country charts avec le single « Small town USA »
splendide mélodie country.
On retrouve des influences rock avec « How i got to be this way » east coast swing et
« Back that thing up » West coast swing.
plusieurs titres teinté de rock avec « Backwoods » et « Good ole American way » et
epoustouflant night club two step sur « Grandpa ».
Très bon premier album, artiste de talent qui mérite toute notre attention.
http://www.justinmoore.com
20.04.10.
Truck stop rules:On track
Pour ce deuxième album « On track », Truck stop rules dégage une énergie
époustouflante.
Ce quatuor de Montpellier assure musicalement un son d’enfer et percutant.
Dans le registre aux influences country, rock et bluegrass, ils nous propose 9
compositions personnel et 1 reprise au punch indéniable.
Two step sur ces ballades rythmé « Ifeel all right without you » et « Bonnie ».
Très bon rock avec « Froggy country », ça swing bien sur « The chicken picker »,
Ballade au influence bluegrass sur « Hard to climb ».
Morceau musical bluegrass avec « The longford special » ou cet hommage à Jerry
Read sur « The Reed » pour finir avec un classique « Mystery train » une version
rythmée excellente.
Avec Truck stop rules on est dans le sérieux, de la country qui déménage qui décolle
et qui nous emporte.
http://www.myspace.com/truckstoprules
20.05.10
.
Tennessee stud:What if
Deuxiè
Deuxième album pour ce groupe « Tennessee stud » particuliè
particulièrement bon aux
influences bluegrass,
,
country,
folk
et
blues.
bluegrass
Ce groupe se compose de Sandrine Varnet « chant », Thierry Aili « chant,
guitare », Jean marc Salas « guitare, dobro », Pascal Rabillaud « bass »,
Philippe Jeoffroy « batterie », Christian Labonne « banjo ».
L’ensemble de l’
l’album est de trè
très bonne qualité
qualité.
Douze titres composent cet opus avec quatre reprises comme « Muddy river »
belle ballade (Alecia
(Alecia Nugent),
Nugent), « Day by Day » two step de Danni Leigh,
Leigh, « Nine
pound hammer » au influence blues et « I’ll stay me » two step excellent ou la
voix de Sandrine et Thierry s’associe à merveille.
Les compositions personnelles sont toutes excellentes « Where i long to go »
polka rythmé
rythmé et voix superbe, « Down the river » est un rock qui swing bien,
« Song for lowell » est un titre musical bluegrass rythmé
rythmé, ballade agré
agréable avec
« Funny way », « Jesse » et « Au fond l ’amour » est une mé
mélodie chanter en
Franç
Français.
Cet album est un coup de cœ
cœur.
Contact: 06.61.28.66.42.
[email protected]
www.tennessestud.com
20.05.10.
Coup de cœur
JOHANNE PROVENCHER
REAL COUNTRY
Johanne Provencher,
Provencher, une voix superbe, des chansons qui dé
dévoilent un auteurauteur-compositeur de talent avec
la complicité
complicité de Pierre Coté
Coté (son bien aimé
aimé) et Martine Hudon,
Hudon, des musiciens à la hauteur de ce
challenge, voilà
à
un
vrai
coup
de
cœ
œ
ur
du
dernier
album
de
Johanne Provencher (Real Country) qui nous
voil
c
propose 11 titres avec toute les influences de la country.
Dés le premier morceaux le ton est donné
donné avec « Real country » un two step rythmé
rythmé et titre de l’
l’album.
On se ré
régale à l’écoute
’écoute de cette polka « Le train file », les amateurs de ballades traditionnelles vont
appré
apprécier les titres suivants « Le dé
début de la faim », « Tomber bas » et « Le maitre de piste ».
Johanne Provencher s’est aussi être sensuelle et tendre sur cette valse « Sous le clair de lune ».
Trè
Très bon morceau aux influences honky tonk « Le filet.net » ou changement de rythme sur ce morceau
Country teinté
teinté de rock (west coast swing) avec « Sûrement l’
l’amour » sans oublier cette reprise de « Honky
Tonk woman » vraiment ré
réussi.
Johanne Provencher passe en revue tous les styles de la country avec un talent et une facilité
facilitée étonnante.
Cette album est un vrai ré
réconfort car il est musicalement de qualité
qualité supé
supérieur mais surtout parce qu’
qu’il est
« Real country ».
Chapeau bas madame Provencher.
Provencher.
[email protected]
www.johanneprovencher.com
20.05.10.
Easton Corbin:Easton Corbin.
Mercury Nashville.
Easton Corbin , jeune chanteur originaire de Floride nous présente son premier album
avec une bonne impression dans un style country traditionnelle sans reproche.
Le single « A little more country than that » écrit par Rory Lee Feek du duo Joey and
Rory a été number one dans le billboard hot country songs charts en Avril 2010.
Easton Corbin a écrit quatre chansons sur les 11 titres de l’album.
On remarque une prédominance de ballades bien réussies comme « Roll with it » , « The
way love looks » aux influences honky tonk , « Don’t ask me about a woman » et
« Leavin’a lonely town » qui reste ma préférée.
Le style rock est aussi présent avec ce West coast swing « A lot to learn about livin ».
Magnifique country valse sur « Someday when i’m old » et chacha avec « Let alone
you » ou cette sympathique mélodie entraînante « This far from Memphis ».
Ce nouveau venu a la voix convaincante ( très proche de George Strait sur certain
morceaux) fait plutôt bonne figure.
Cet album est un bon produit de country traditionnelle qui ne révolutionne pas le style ,
mais on n’aime car c ’est pure country.
www.eastoncorbin.com
http: :: www.eastoncorbin.com :
10.09.10.
Alan Jackson: Freight train.
Arista Nashville.
Depuis 1987, Alan Jackson a vendu plus de 50 millions d’
d’albums
Sa musique est de la country traditionnelle mé
mélangeant le honky tonk et la country
classique.
Avec plus de vingt album studio et compilations comprises , il a atteint de nombreuses
places dans les classements country et de nombreuses ré
récompenses dans le domaine de la
country music.
Alan Jackson s’est une n nouvelle fois associé
associé au producteur Keith Stegall,
Stegall, qui a produit
ses plus grand hits pour son dernier album intitulé
intitulé « Freight train » et comme à son
habitude c’
c’est du trè
très grand Alan Jackson.
Jackson.
Il a écrit 8 titres sur les 12 proposé
proposés sur cet opus.
L’album « Freight train » a dé
débuté
buté 7éme au classement billboard 200 et 2é
2éme au billboard
top country album.
Alan Jackson est à son meilleur niveau avec ces ballades traditionnelles « Hard hat and a
hammer », « After 17 » et « True love is a golden ring ».
On retrouve également une mé
mélodie country « Every now and then », un 2 step avec « I
could get used to this lovin thing » et cette excellente polka intitulé
intitulée « Freight train ».
A noter un moment fort de l’
l’album, ce duo en compagnie de Lee Ann Womack sur ce
morceau « Till the end » qui date de 1977.
Il s’
s’agit d’
d’un hommage à Vern Gosdin,
Gosdin, grand artiste country des anné
années 70 et 80 dé
décédé en
avril dernier.
Indispensable.
www.alanjackson.com
10.09.10.

Documents pareils