Processus de fabrication de blocs nutritionnels à base

Commentaires

Transcription

Processus de fabrication de blocs nutritionnels à base
REPUBLIQUE DU SENEGAL
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
PROJET DE DIFFUSION DE TECHNIQUES DE COMPLEMENTATION ALIMENTAIRE POUR AMELIORER LA PRODUCTION LAITIERE BOVINE EN
SAISON SECHE DANS LA ZSP
PROCESSUS DE FABRICATION DE BLOCS MULTINUTRITIONNELS A BASE DE
MELASSE-UREE
PROJET DE
FICHE
TECHNIQUE
Réf. Janvier 2012
REMERCIEMENTS
Nous remercions très chaleureusement le Fond National de Recherches Agricole et Agro
alimentaire (F.N.R.A.A.), qui a bien voulu financer le projet intitulé : « Diffusion de techniques
de complémentation alimentaire pour améliorer la production laitière bovine en saison sèche
dans la zone sylvopastorale » et exécuté au Centre de Recherches Zootechniques (CRZ) de
Dahra-Djolof.
Nos remerciements vont également à l’endroit de nos partenaires techniques qui ont
grandement contribué à la réussite du projet : l’Association pour la Promotion de l’Elevage
au Sahel et en Savane (APESS), l’Agence Nationale de conseil Agricole et Rural (ANCAR), le
Centre National d’Amélioration Génétique (CNAG) et le Service Départemental de l’élevage
(SDEL). Nous n’oublions pas les organisations de producteurs (ADID, UPPRAL, FBAJ,
FEDDANDE, LAROGAL, DIRFEL, GF Hunger Project, GF fromagerie) membres du cadre local de
concertation des acteurs de la filière lait et bénéficiaires des activités du projet pour leur
participation remarquable.
Introduction
Les bovins élevés dans les systèmes pastoraux sahéliens, tirent l’essentiel de leur nourriture
à partir des pâturages naturels dont la productivité varie en fonction des saisons.
Le déficit alimentaire observé pendant saison sèche, compromet lourdement à une bonne
productivité des animaux pendant cette période. Des problèmes de carences nutritionnelles
sont le plus souvent observés chez les animaux occasionnant ainsi, des pertes économiques
importantes pour les producteurs de viande et de lait.
L’apport de blocs multi nutritionnels à base de mélasse-urée en complément alimentaire est
une technique innovante en matière de complémentation alimentaire qui est diffusée dans
le rayon laitier de la zone sylvo-pastorale par le projet FNRAA.
L’utilisation des ces blocs alimentaires par les éleveurs permet de corriger les
déficits nutritionnels et contribue ainsi à améliorer qualitativement et quantitativement à la
production laitière des vaches.
Plusieurs formules de blocs ont été testées au Centre de recherches zootechniques de
Dahra-Djoloff. La présente fiche technique permet d’exploiter la formule testée en milieu
éleveur dont l’efficacité sur la production laitière a été appréciée par la majeure partie des
producteurs de lait l’ayant utilisé.
PROCESSUS DE FABRICATION
Le processus de fabrication des BMU comprend une phase préparatoire et une phase
technique.
I.
Phase préparatoire
La confection de blocs mélasse-urée nécessite un certain nombre de préparatifs pour la
bonne réussite de l’opération. Ces préparatifs doivent permettre un bon climat de travail et
la disponibilité des intrants, du matériel et des ressources humaines.
1. Le milieu :
L’environnement de travail doit être propre et bien aéré pour permettre une bonne
circulation de l’air à l’intérieur du local. Ainsi il doit être proprement nettoyé avant le
démarrage de l’opération.
2. Les intrants :
Ils sont essentiellement constitués des matières premières suivantes :
•
•
•
•
•
•
•
Son de blé ou de riz
Mélasse
Ciment
Phosphate bi-calcique ou bi-chalete
Chlorure de sodium
Oxyde de calcium
Urée
3. Le matériel :
Il est constitué des éléments suivants :
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
Peson
Demi-fûts métalliques
Seaux en plastiques
Bassine
Pots d’1 litre en plastique
Unités de fabrique « Ferlo 85 »
Balais/brosse
Meules
Pelles
Bâches en plastique
Gants
Masques bucco-nasals
4. Ressources humaines :
Il est recommandé d’utiliser un minimum de personnel expérimenté afin d’amoindrir les
coûts de production. L’équipe doit être composée :
• d’un superviseur
• de deux assistants
I.
Phase technique (Processus de la chaîne de fabrication des blocs)
Pour une quantité de 100 Kg de produits (BMU) il faut faire successivement le travail qui suit.
1ère étape
1. Accrocher le matériel de pesée ou peson sur un support.
2ème étape
2. Peser une quantité de 16 kg de son de blé ;
3. Peser 15 kg de phosphate bi-chaléte ;
4. Peser 14 kg de ciment
5. Entasser et Malaxer les trois éléments pendant au moins dix minutes (Mélange 1)
3ème étape
6. Peser 35 kg de mélasse dans un seau métallique (de préférence) après l’avoir taré ;
7. Verser cette même quantité de mélasse (35) kg dans un demi fût ;
4ème étape
8. Peser séparément le sel (8 kg) et l’urée (05) kg ;
9. Mélanger le tout (sel+urée) dans une grande bassine remplie d’eau au 1/3 ; 10. Remuer
pendant au moins cinq minute pour que les cristaux de sel puisent se dissoudre
complètement (Mélange 2).
5ème étape
10. Peser 07 kg d’oxyde de calcium en y ajoutant une quantité proportionnelle en eau et
laisser se refroidir légèrement pendant 5 mn. La réaction exothermique qui va se produire,
permet de chauffer la mélasse jusqu’à atteindre une température de 65°C.
6ème étape
11. Verser et remuer lentement le mélange d’oxyde de calcium dans le fût contenant les 35
kg de mélasse ;
12. Verser le mélange sel+urée dans le même récipient (Mélange 3) ;
7ème étape
13. Prélever à l’aide d’un pot du mélange 3 et verser doucement le contenu dans le tas
constitué du mélange 1 de son de blé, de phosphate bi-chélate et de ciment jusqu’à obtenir
un mélange homogène (Mélange 4) ou mélange final;
8ème étape
14. Remplir les meules du mélange 4 et renverser le contenu sur la bâche déjà installée à ras
le sol. Il est également possible après le remplissage des meules, de les placer dans l’unité de
fabrique « Ferlo 85 » en appuyant sur la pédale de la machine pour libérer le bloc produit.
9ème étape
15. Laisser sécher les blocs pendant 72 heures avant leur enlèvement pour le stockage ;
15. S’assurer que les blocs sont bien secs avant leur distribution aux animaux pour léchage.
UTILISATION DU MATERIEL DANS LE PROCESSUS DE FABRICATION DES BLOCS MELASSE
UREE
Matériel utilisé
Peson
Utilité
Sert à peser le son, le phosphate, le sel, le ciment, le
chlorure de sodium, et l’oxyde de calcium
Demi fût
Sert à contenir la mélasse et les mélanges
Seau en plastique
Bassine
Support pour la pesée de certains intrants
Sert à recevoir l’eau nécessaire pour le mélange de sel et
de l’urée
Pots
Sert à prélever les substances pour les mélanger
Unité de fabrique
Sert au compactage des blocs
Brosse
Nettoyer les fûts et les pelles après usage
Meules
Compactage des blocs
Pelles
Mélange des différents produits (ciment, son, phosphate)
Bâches en toile
Support de séchage des blocs fabriqués
Balais
Nettoyage du site avant et après les travaux
./.