2 concours aide-soignant, melun, avril 2011

Commentaires

Transcription

2 concours aide-soignant, melun, avril 2011
Annales corrigees concours AS_AP_2012_Concours 170x240 mercredi18/01/12 19:28 Page38
쎲 ÉPREUVE DE CULTURE GÉNÉRALE
2⎪ CONCOURS AIDE-SOIGNANT, MELUN,
AVRIL 2011
SUJET
Analyse et commentaire de texte
« Des ateliers pour préparer à bien vieillir
Puisque chacun de nous vieillit, autant que ce soit en gardant tonus, santé et mental d’acier.
Par exemple en suivant les Ateliers du Bien Vieillir.
« Personne n’aime vieillir, même les plus optimistes, et encore moins se faire traiter de vieux !
J’ai beau argumenter en disant que l’on commence à vieillir dès la naissance, que dans vieillir
il y a le mot vie…, le mot n’est pas vendeur », conclut avec le sourire Dominique Bourgeais, chargée de mission auprès de l’Asept-Touraine. Fine mouche, elle bouscule alors quelques lettres, et
parle aussi d’ateliers de bien vivre.
Les Blésois, Colette et Roger Dugast, 77 et 74 ans, qui ont suivi avec une belle assiduité la saison
dernière les sept ateliers proposés, en témoignent. « Ils s’adressent aux plus de 55 ans mais ce
que l’on apprend s’applique tout aussi bien aux 25-30 ans. Ne serait-ce qu’au niveau de l’alimentation… quand on voit ce qu’ils mangent. »
Colette était mère au foyer, on le serait à moins avec cinq enfants à s’occuper. Roger est retraité
de l’EDF. « C’est par le petit journal des œuvres sociales que nous avons eu connaissance de ces
ateliers du bien vieillir. Nous avons assisté à la réunion de présentation et le programme nous a
plu ». Colette ayant eu des problèmes de santé, le couple avait adopté depuis longtemps une
bonne hygiène. « Une piqûre de rappel, ça ne fait pas de mal ! Cela nous a confortés dans nos
habitudes de vie. Ensuite il est toujours intéressant d’apprendre. Le brossage des dents par
exemple, je faisais vite fait, de façon transversale, un peu comme tout le monde, je pense…
Eh bien, j’ai appris que les dents du haut se brossaient de haut en bas et vice versa pour les
dents du bas. Quand au brossage de la langue, je ne connaissais tout simplement pas la pratique.
D’autres thèmes comme celui portant sur les évolutions de la démographie, l’importance du lien
social, le sommeil, la mémoire, l’activité physique… m’ont tout autant passionnée. On apprend
plein de choses. » Finalement, ces ateliers pourraient aussi s’appeler "les ateliers du resté jeune". »
Annette Plumeau, La Nouvelle République, 1er novembre 2010
38
Annales corrigees concours AS_AP_2012_Concours 170x240 mercredi18/01/12 19:28 Page39
CONCOURS AIDE-SOIGNANT 쎲
1. Dégagez 4 idées essentielles du texte (4 points).
2. Expliquez et argumentez pourquoi la journaliste termine son article en disant « ces ateliers pourraient aussi s’appeler les ateliers du rester jeune » ? Rédigez votre réponse en 15 à 20 lignes
(7 points).
CORRIGE
Les réponses doivent être rédigées pour les deux questions, l’orthographe compte pour un point.
1. Dégagez 4 idées essentielles du texte (4 points).
L’exposé ci-dessous développe 4 des idées présentes dans le texte : la notion de vieillir, l’initiative d’une municipalité, le fait que les ateliers du bien vieillir s’adressent aux plus de 50 ans et
leur contenu.
L’article d’Annette Flumeau met tout d’abord en avant le fait que la vieillesse est inéluctable et que
personne n’aime se sentir vieillir. Ensuite, elle expose une idée originale mise en place par une
municipalité : « les Ateliers du Bien Vieillir » qui sont destinés aux seniors (les plus de 55 ans).
Certains participants ont eu connaissance de cette initiative par un petit journal local et ont été
séduits par son contenu. Ces ateliers ont pour sujets des thèmes très variés et importants pour
bien vieillir comme les notions de sommeil, de nutrition, de sport. En conclusion, cette initiative
permet aux participants de ces ateliers de rester jeunes !
2. Expliquez et argumentez pourquoi la journaliste termine son article en disant « ces ateliers pourraient aussi s’appeler les ateliers du resté jeune » ? Rédigez votre question en 15 à 20 lignes
(7 points).
Pour traiter cette question, essayez d’établir un lien entre ces ateliers et leurs thématiques.
Comment bien vieillir ? Quels conseils doit-on suivre ?
Les ateliers du bien vieillir proposés par la municipalité sont destinés à des personnes âgées de
plus de 55 ans. Ils s’adressent à un public bien précis, celui des seniors. L’espérance de vie est
en constante augmentation : 84,5 ans pour les femmes et 77,8 ans pour les hommes. Ainsi, nous
vivons de plus en plus vieux. La vieillesse est reliée à beaucoup de pathologies : arthroses,
diabète, ostéoporose, troubles de la mémoire, de la vue, de l’audition, etc.
39