programme - Orchestre de Chambre de Lausanne

Commentaires

Transcription

programme - Orchestre de Chambre de Lausanne
SOMMAIRE
SAISON 2016 –2017
2
MESSAGE DE JOSHUA WEILERSTEIN
122
4
MESSAGE D'ALEXANDRE CURCHOD
124
JOSHUA WEILERSTEIN
6
MESSAGE DES AUTORITÉS
126
L’ORCHESTRE DE CHAMBRE
8
LES SÉRIES DE L’OCL
8
LES GRANDS CONCERTS
30
LES DOMINICALES
48
LES DÉCOUVERTES
58
LES ENTRACTES
68
L’OCL EN TOURNÉE
68
EN SUISSE
90
À L’ÉTRANGER
100
LES COLLABORATIONS
100
L’HEMU
104
L’OPÉRA DE LAUSANNE
108
LES SOCIÉTÉS CHORALES
VAUDOISES
112
NOS PARTENAIRES
À PROPOS DE L’OCL
DE LAUSANNE
128
LES MUSICIENS
130
L’ÉQUIPE
131
LA FONDATION
132
ACTUALITÉ DISCOGRAPHIQUE
134
INFORMATIONS PRATIQUES
136
ACCÈS & HORAIRES
137
BILLETTERIE & BOUTIQUE
138
ABONNEMENTS & BILLETS
140
TARIFS
142
PLAN DE SALLE
144IMPRESSUM
BIENVENUE
Espiègle, dramatique, sensible, moderne,
créative — autant de caractéristiques, et
j’en passe, qui font aimer la musique de
Joseph Haydn. Très souvent joué, trop souvent mésestimé, Haydn a longtemps été
perçu comme un compositeur de musique
légère, plaisante, voire facile, bonne à
« chauffer » la salle. Or rien n’est plus faux !
Haydn était un artiste profondément intègre, fin d’esprit, d’une grande envergure
musicale. Je me réjouis d’explorer avec
l’orchestre les multiples facettes de ce
brillant compositeur tout au long de la
saison 2016—2017. Dans la série des Grands
Concerts, nous allons faire découvrir au
public l’humour de Haydn (Symphonie
n° 60, Symphonie n° 100), son inventivité
(Ouverture de La Création) et — aspect
peut-être le plus intéressant — son credo
politique et social (Symphonie n° 100,
Symphonie n° 45). Bertrand de Billy dirigera
en outre la 104e et dernière symphonie
du compositeur autrichien, la joyeuse
Londres, créée vers la fin de sa vie.
« LA SAISON 2016 – 2017 EST UN VIBRANT
HOMMAGE À LA VITALITÉ DE LA MUSIQUE
CLASSIQUE ET DE SES ARTISANS. »
2
Sous l’égide bienveillante de « papa Haydn »,
comme on l’appelait affectueusement,
l’OCL jouera les œuvres de nombreux autres
compositeurs pour un voyage à travers six
siècles d’histoire de la musique, de Carlo
Gesualdo à Michaël Levinas en passant
par des maîtres comme Beethoven, Schubert,
Mozart, Brahms et Bach, et des compositeurs nouveaux et/ou rarement entendus
comme Joseph Hallman, Friedrich Gulda et
Alberto Ginastera.
Mentionnons encore la tournée de l’orchestre
à Zurich, Aix-en-Provence, Grenoble, Rome
et Oviedo, avec Renaud Capuçon, le vio­
loniste mondialement connu. La saison
2016—2017 est un vibrant hommage à la vi­talité de la musique classique et de ses artisans. Son programme satisfera les goûts
les plus éclectiques et réjouira tant les
passionnés de musique classique que les
auditeurs curieux de sonorités et sensations nouvelles.
L’OCL est l’orchestre de Lausanne ; mon
objectif pour cette deuxième saison en
tant que directeur artistique est de resserrer le lien entre Lausanne et son orchestre
et de continuer à cultiver l’incroyable
musicalité de l’ensemble et les capacités
de ses membres individuels. J’espère que
vous allez apprécier cette saison et me
réjouis de vous voir nombreux aux concerts.
JOSHUA WEILERSTEIN
Directeur artistique de l’OCL
MESSAGE DU PRÉSIDENT
L’ALLIANCE ENTRE
CULTURE ET DÉCONTRACTION
Leur empreinte est fraîche et nette. Suivez
les pas de Joshua Weilerstein. Le nouveau
directeur artistique de l’OCL est présent
dans toutes nos séries cette saison. Il vous
invite tous, mélomanes avertis ou simples
curieux, adultes ou enfants, sur les rivages
à la fois aventureux et familiers d’une
programmation d’une belle intelligence. La
Rhénane de Schumann, la 5e de ­Beethoven,
la Pathétique de Tchaïkovski, La jeune fille
et la mort selon Mahler, la suite de ballet
Pulcinella, mais aussi Charles Ives, Béla
Bartók, l’enquête Mystère à l’orchestre ou
encore Frankenstein !! sont au menu. Sur
scène, notre nouveau chef allie culture et
décontraction. Nouvelle ère, nouveaux codes.
Joshua Weilerstein emmènera par ailleurs
l’OCL et Renaud Capuçon dans une tournée
européenne qui passera notamment par
l’Italie, la France et l’Espagne. De son côté,
Bertrand de Billy ira faire briller l’OCL sous
les ors du Musikverein de Vienne et au ­
Palais des Arts de Budapest. Les programmes
de ces tournées seront repris à Lausanne
(Grands Concerts 3 et 8). En terres suisses,
l’OCL se produira notamment à Zurich et
Bâle, de même que dans des escales ro­mandes habituelles (Genève, Fribourg,
La Chaux-de-Fonds, Martigny) ou inédites
(Théâtre du Jorat).
4
En sus des valeurs sûres que le lecteur repérera certainement, s’ajoutent au ­programme
des jeunes artistes qui sont déjà la fine
fleur de la musique classique : la soprano
Sabine Devieilhe, les chefs Raphaël Pichon
et Rafael Payare, la violoniste Alina
­Ibragimova, la violoncelliste Alisa ­Weilerstein
ou le pianiste Igor Levit.
Renouveler le public ici, asseoir la réputa­
tion de l’orchestre à l’international : voilà
deux missions essentielles et non négocia­
bles. Car maintenir l’OCL dans l’élite
mon­diale des orchestres de chambre, c’est
aussi offrir le nec plus ultra aux mélomanes
du Métropole. Et valoriser pleinement
les engagements de ceux avec qui nous
collaborons. Que nos soutiens soient ici
chaleureusement remerciés.
ALEXANDRE CURCHOD
Président de la Fondation OCL
MESSAGE DES AUTORITÉS
UNE NOUVELLE
SAISON HARMONIEUSE
BONHEUR, ÉVASION ET EXALTATION
TOUT AU LONG DE L’ANNÉE
Une multitude d’harmonies composeront
la saison 2016—2017 de l’OCL, représentations de son dynamisme réjouissant.
C’est avec une fierté non dissimulée et une
certaine joie que j‘ adresse ces quelques
mots à l’aube de la nouvelle saison 2016—2017
de l’Orchestre de Chambre de Lausanne.
Une harmonie qui perdure d’abord au sein
de l’institution, avec l’arrivée de Joshua
Weilerstein, initiant depuis la saison passée
une transition idéale à la direction artistique de l’OCL. Figure du lien symbolique
et intergénérationnel entre l’institution
et son public, le jeune chef a su, dans la
continuité de ses pairs, établir une relation
privilégiée avec les spectateurs, instantanément séduits par la maestria avec laquelle
il sublime le talent de ses musiciens.
Une harmonie faite de différentes collaborations : des partenariats interdisciplinaires
que l’OCL entretient avec les jeunes talents
de deux hautes écoles de la région, la
Manufacture et l’HEMU, promesse d’une
source d’opportunités réciproques qui cont­ribueront à tisser un lien fort entre institutions académiques et culturelles, et des
collaborations entretenues hors de nos
frontières, permettant à l’orchestre d’être
invité à jouer en Europe, notamment cette
année dans les prestigieux Palais des Arts
de Budapest et Musikverein de Vienne.
6
L’harmonie, enfin, d’un programme à
l’équilibre subtil, offrant au public la chance
d’apprécier une importante diversité d’œuvres, qu’elles soient dirigées par Bertrand
de Billy, Christian Zacharias, Hugh Wolff,
Jukka-Pekka Saraste, Jamie Phillips,
Alexander Mayer, Josep Pons, Quentin
Hindley, Renaud Bouvier ou encore Elim
Chan, pour ne citer que quelques-unes des
baguettes les plus remarquables invitées à
l’OCL cette année, qui sauront aussi mettre
en valeur les compositions helvétiques
de Karol Beffa, Michael Jarrell ou encore
Michel Hostettler.
Classiques et contemporaines, d’ici et du
monde entier, les œuvres présentées à l’OCL
invitent tous les publics à profiter de cette
belle saison musicale.
DANIEL BRÉLAZ
Syndic de Lausanne
En effet et pour notre plus grand plaisir, le
nouveau chef titulaire de l’OCL, Joshua
Weilerstein, propose sa première programmation complète, avec l’ouverture d’esprit
et le dynamisme qui le caractérisent.
À cette occasion, il sera au pupitre pour
quatre Grands Concerts et lors de la
tournée internationale très attendue, qui
emmènera l’OCL en France, en Italie et en
Espagne, après un passage à la Tonhalle
de Zurich ; de quoi réjouir les mélomanes
de toute l’Europe. Pour le Canton de Vaud,
c’est également un plaisir de savoir l’OCL
sur les routes, portant ainsi au-delà des
frontières du canton la renommée d’un
orchestre d’excellence.
La saison 2016—2017 nous réserve encore
de belles surprises car Bertrand de Billy
nous fait l’honneur de diriger l’OCL lors
d’un concert au Musikverein de Vienne.
Une belle manière de pérenniser une
collaboration très fructueuse sur le plan
artistique.
Plus près de nous, j’aimerais à nouveau
saluer les collaborations qui se développent et se renforcent avec les institutions vaudoises telles que l’HEMU et la
Manufacture, hautes écoles assurant
la formation de la relève artistique, ainsi
qu’une toute nouvelle collaboration avec
l’EPFL qui verra l’OCL se produire sur le
campus ; une grande première qui nous
réjouit.
Sur un tout autre plan, je me plais à saluer
la participation de l’OCL à la commémoration des 500 ans de la Réforme avec, entre
autres, la création de le la pièce La Passion
selon Marc — Une passion après Auschwitz
de Michaël Levinas qui sera donnée à
Lausanne, Genève et Fribourg ; un temps
où la musique rencontre le sacré.
Au nom des autorités cantonales, je remercie l’OCL et son équipe dirigeante pour
ces magnifiques moments à vivre qui, tout
au long de l’année, sont synonymes de
bonheur, d’évasion et d’exaltation.
ANNE-CATHERINE LYON
Conseillère d’État
Cheffe du Département de la formation,
de la jeunesse et de la culture
7
LES SÉRIES DE L’OCL
LES GRANDS
CONCERTS
Une série de dix concerts les lundis et mardis soir avec des invitations
de solistes et de chefs prestigieux, dans des programmes riches et variés.
Venez écouter les chefs-d’œuvre du répertoire mais aussi vivre
en direct des œuvres en création.
12/13
31/1
SEPTEMBRE
2016
12/13
9/10
DÉCEMBRE
2016
AVRIL
2017
NOVEMBRE
2016
13/14
JANVIER
2017
3/4
21/22
OCT / NOV
2016
6/7
FÉVRIER
2017
15/16
MAI
2017
MARS
2017
12/13
JUIN
2017
Partenaire de saison
et banque officielle
8
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 12 & MARDI 13 SEPTEMBRE 2016, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
MARIE-CLAUDE
CHAPPUIS
MEZZO-SOPRANO
JOSHUA
WEILERSTEIN
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
Die Schöpfung (La Création), ouverture,
Hob. XXI:2
10
JOHANN SEBASTIAN
BACH
Cantate « Wiederstehe doch
der Sünde », BWV 54
CARLO GESUALDO
FRANZ SCHUBERT
Madrigaux (arr. pour orchestre
de chambre de Joseph Hallman)
Quatuor « La Jeune fille et la mort »
(arr. pour orchestre de chambre
de Gustav Mahler)
Ce concert d’ouverture dirigé par Joshua
Weilerstein sera fait d’allers et de retours
dans le temps. Tout commencera, en toute
logique, avec l’Ouverture de La Création,
que suivra une cantate de Bach et deux
partitions qui ont suscité les hommages
d’autres compositeurs. Les madrigaux de
Gesualdo, ainsi, seront révélés dans une
version pour orchestre de chambre de
Joseph Hallman ; de même le poignant
quatuor de Schubert « La Jeune fille et la
mort » sera donné dans l’orchestration
de Mahler.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 31 OCTOBRE & MARDI 1ER NOVEMBRE 2016, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
EMANUEL AX
PIANO
HUGH WOLFF
DIRECTION
OTTORINO RESPIGHI
ALBERTO GINASTERA
Gli Uccelli (Les Oiseaux)
Variaciones Concertantes (Variations
Concertantes), op. 23
WOLFGANG
AMADEUS MOZART
Concerto pour piano et orchestre n° 22
en mi bémol majeur, KV 482
Un autre voyage dans le temps et dans
l’espace. Avec Gli Uccelli, le compositeur
italien Respighi rend hommage au XVIIIe
siècle en reprenant et arrangeant cinq
petites pièces signées Rameau, Pasquini
et quelques autres.
12
On ne change pas d’époque avec Mozart
avant de revenir au XXe siècle, mais cette
fois en Argentine avec les Variaciones
Concertantes pour lesquelles Ginastera
a choisi d’inventer un étonnant folklore
imaginaire.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 21 & MARDI 22 NOVEMBRE 2016, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
RENAUD CAPUÇON
VIOLON
JOSHUA
WEILERSTEIN
DIRECTION
14
JOSEPH HAYDN
GYÖRGY LIGETI
Symphonie n° 60 en do majeur,
Hob. I:60, « Il distratto »
Ramifications
LEONARD BERNSTEIN
ROBERT SCHUMANN
Sérénade (d’après le « Symposium »
de Platon)
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur,
op. 97, « Rhénane »
Les symphonies de Haydn restent l’alpha
et l’oméga de tout orchestre. Conçue
au départ pour accompagner une pièce
très drôle de Regnard, la symphonie
« Il distratto » trouve sa lointaine héritière
dans la « Rhénane » de Schumann, vaste
paysage en musique. Entre ces deux
symphonies, deux pages du XXe siècle
comme Joshua Weilerstein les aime : la
Sérénade de Bernstein, que le compositeur
qualifiait lui-même d’« amusante musique
moderne », et les Ramifications de Ligeti,
qui troublent et enchantent l’auditeur par
leur usage des quarts de ton.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 12 & MARDI 13 DÉCEMBRE 2016, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
ALISA WEILERSTEIN
VIOLONCELLE
JUKKA-PEKKA
SARASTE
DIRECTION
JEAN SIBELIUS
BÉLA BARTÓK
Rakastava (L’Amant), op. 14
Divertimento pour orchestre
à cordes, Sz 113
ROBERT SCHUMANN
Concerto pour violoncelle et orchestre
en la mineur, op. 129
Stravinsky prétendait que la vocation de
la musique était de ne rien exprimer. Il y
a pourtant beaucoup de passion dans le
poème symphonique L’Amant de Sibelius,
et beaucoup de mélancolie dans le
16
Concerto pour violoncelle de Schumann.
Mais la musique est un art de contrastes :
le Divertimento de Bartók revient à la
musique pour elle-même, pour le simple
plaisir de combiner rythmes et harmonies.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 9 & MARDI 10 JANVIER 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
IGOR LEVIT
PIANO
BERTRAND DE BILLY
DIRECTION
LUDWIG
VAN BEETHOVEN
Concerto pour piano et orchestre n° 5 en
mi bémol majeur, op. 73, « L’Empereur »
On connaît bien le Concerto « L’Empereur »,
œuvre majestueuse et conquérante qu’on
a toujours plaisir à réentendre. Mais les
symphonies de Gounod n’ont pas la même
célébrité, loin s’en faut. Quel a été l’apport
de l’auteur de Faust au genre symphonique ?
18
CHARLES GOUNOD
Symphonie n° 2
en mi bémol majeur
Sommes-nous là très près de Beethoven
ou aux antipodes ? Peut-on parler d’un
« esprit français » en musique ? La réponse
vous sera donnée dans ce concert plus
aventureux qu’il n’y paraît.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 13 & MARDI 14 FÉVRIER 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
CHRISTIAN ZACHARIAS
PIANO & DIRECTION
ANTONÍN DVORÁK
ANTONÍN DVORÁK
Légendes n° 1, 2 et 3, op. 59
Légendes n° 6 et 7, op. 59
FRÉDÉRIC CHOPIN
Concerto pour piano et orchestre n° 2
en fa mineur, op. 21
Ancien directeur musical de l’Orchestre de
Chambre de Lausanne, Christian Zacharias
interprète et dirige du clavier le Deuxième
Concerto de Chopin dont le mouvement lent,
en particulier, fait toujours rêver. De part
20
et d’autre de ce concerto, les Légendes
sont autant de poèmes symphoniques
miniatures pleins de rythmes de Bohême,
que Dvorák conçut d’abord pour piano à
quatre mains avant de les orchestrer.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 6 & MARDI 7 MARS 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
HEINZ-KARL
GRUBER
RÉCITANT
JOSHUA
WEILERSTEIN
DIRECTION
IGOR STRAVINSKY
JOSEPH HAYDN
Pulcinella, suite
Symphonie n° 100 en sol majeur,
Hob. I:100, « Militaire »
HK GRUBER
Frankenstein !!
Pulcinella fait partie des œuvres les plus
espiègles de Stravinsky puisque ce ballet
réinvente sans raideur des thèmes de
Pergolèse. Malgré son titre, la Symphonie
« Militaire » de Haydn n’a rien de guerrier ;
elle n’est qu’éclat, grâce en particulier aux
22
instruments à percussion utilisés à cette
époque dans les musiques militaires. Entre
ces deux partitions allègres, le Frankenstein !!
de HK Gruber mettra en scène le compositeur
lui-même dans le rôle du « chansonnier »,
comme il l’appelle lui-même.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 3 & MARDI 4 AVRIL 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
PASCAL ROGÉ
PIANO
BERTRAND DE BILLY
DIRECTION
MAURICE RAVEL
JOSEPH HAYDN
Le Tombeau de Couperin
Symphonie n° 104 en ré majeur,
Hob. I:104, « Londres »
Concerto pour piano et orchestre
en sol majeur
Le Tombeau de Couperin n’est pas qu’un
hymne à Couperin ; c’est aussi un hommage à la forme du Tombeau tel qu’il était
pratiqué à l’âge baroque, et que Ravel
reprend ici à son compte. En contrepoint,
la dernière symphonie de Haydn sonne
24
comme un adieu au genre et une porte
ouverte à tous les compositeurs qui vont
suivre. Ravel n’a jamais écrit pour sa part
de symphonie, mais a composé deux
concertos pour piano dont celui en sol,
modèle de forme et d’orchestration.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 15 & MARDI 16 MAI 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
ALINA
IBRAGIMOVA
VIOLON
JOSEP PONS
DIRECTION
26
JOHANNES BRAHMS
RICHARD STRAUSS
Concerto pour violon et orchestre
en ré majeur, op. 77
Der Bürger als Edelmann (Le Bourgeois
gentilhomme), suite, op. 60
La musique germanique a connu de grands
compositeurs qui ont toujours professé
une conception hédoniste de leur art sans
chercher à bouleverser les canons hérités
du passé. Brahms est de ceux-là, qui écrivit
un célèbre concerto pour violon riche de
rythmes tziganes ; de même Richard Strauss,
dont l’orchestre opulent se glisse avec
souplesse dans une musique de scène écrite
pour Le Bourgeois gentilhomme de Molière.
LES GRANDS CONCERTS
LUNDI 12 & MARDI 13 JUIN 2017, 20H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
JOSHUA
WEILERSTEIN
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
BÉLA BARTÓK
Symphonie n° 45 en fa dièse mineur,
Hob. I:45, « Les Adieux »
Musique pour cordes, percussion
et célesta, Sz 106
CHARLES IVES
The Unanswered Question, S. 50
Central Park in The Dark, S. 34
Une symphonie de Haydn, indispensable
soubassement. Puis deux pages d’un
musicien singulier qui fit carrière dans
les assurances et dont les partitions
furent révélées sur le tard : Charles Ives,
28
qui utilisait les musiques populaires et
expérimentait en toute liberté, loin des
contraintes imposées par l’exécution.
Enfin, incisive, inquiétante, irrésistible,
l’une des partitions les plus belles de Bartók.
LES SÉRIES DE L’OCL
LES
DOMINICALES
La série des Dominicales vous propose huit concerts les dimanches matin
à la Salle Métropole et présente les grands chefs de demain. Une heure de musique
sans entracte où vous pourrez entendre l’OCL avec, en soliste, un de ses musiciens.
L’occasion également d’apprécier une œuvre symphonique interprétée par
l’Orchestre de l’HEMU ou le Sinfonietta de Lausanne.
16
18
4
5
30
NOVEMBRE
2016
15
DÉCEMBRE
2016
MARS
2017
6
OCTOBRE
2016
SEPTEMBRE
2016
JANVIER
2017
30
AVRIL
2017
21
MAI
2017
LES DOMINICALES
DIMANCHE 18 SEPTEMBRE 2016, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
LIONEL COTTET
VIOLONCELLE
JOSHUA
WEILERSTEIN
DIRECTION
FRIEDRICH GULDA
Concerto pour violoncelle
et instruments à vent
Friedrich Gulda (1930—2000) fut toujours
un musicien irréductible : interprète des
sonates de Beethoven, il entrecoupait
volontiers ses récitals d’improvisations
inspirées du jazz. Mort le jour anniversaire
de la mort de Mozart, il fut trop inventif
32
LUDWIG
VAN BEETHOVEN
Symphonie n° 5 en do mineur, op. 67
et trop fantasque pour devenir une figure
consensuelle de la musique. Son Concerto
pour violoncelle et instruments à vent est à
l’image de sa fantaisie débridée, et dialogue
avec cette autre partition explosive qu’est la
Cinquième Symphonie de Beethoven.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 16 OCTOBRE 2016, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
CATHERINE
SUTER GERHARD
VIOLON
ELIM CHAN
DIRECTION
BENJAMIN BRITTEN
Simple Symphony, op. 4
WOLFGANG AMADEUS
MOZART
Symphonie n° 31 en ré majeur,
KV 297, « Paris »
ANTONÍN DVORÁK
Romance pour violon et orchestre
en fa mineur, op. 11
Un concert comme une machine à remonter
le temps : une petite symphonie (comme son
nom l’indique) du XXe siècle, une romance
du XIXe, enfin une symphonie du XVIIIe.
34
Ou comment la musique est le meilleur
des moyens de locomotion à travers
les siècles.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 6 NOVEMBRE 2016, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
CURZIO PETRAGLIO
CLARINETTE
CASE SCAGLIONE
DIRECTION
THOMAS ADÈS
Three Studies from Couperin (2006)
WOLFGANG AMADEUS
MOZART
Symphonie n° 35 en ré majeur, KV 385,
« Haffner »
CARL STAMITZ
Concerto pour clarinette et orchestre n° 3
en si bémol majeur
Un autre voyage à travers les siècles :
Thomas Adès (né en 1971) s’inspire de
Couperin, cependant que Mozart met
au point le modèle de la symphonie
classique en s’inspirant de l’exemple
36
des Stamitz, représentés ici par un concerto
pour clarinette signé Carl. Rien ne se
perd, rien ne se crée, toute musique est
contemporaine.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 4 DÉCEMBRE 2016, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
BARBARA
STEGEMANN
HAUTBOIS
JAMIE PHILLIPS
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
ANTONÍN DVORÁK
L’isola disabitata (L’île inhabitée),
ouverture, Hob. XXVIII:9
Suite tchèque en ré majeur, op. 39
BOHUSLAV MARTINU
Concerto pour hautbois et orchestre,
H. 353
L’empire d’Autriche, au XVIIIe siècle, est
un conglomérat de nations, de langues, donc
de folklores. Certains en font leur miel,
comme Haydn, qui absorbe toutes les
musiques de son temps et met en scène
l’utopie dans son opéra L’isola disabitata ;
38
d’autres se concentrent sur leur terroir,
comme Dvorák ; d’autres encore, tel
Martinu, l’un des héros de l’école dite
« de Paris », se promènent avec leur terre
natale en bandoulière.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 15 JANVIER 2017, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
OLIVIER BLACHE
VIOLON
ARAM DEMIRJIAN
DIRECTION
JEAN SIBELIUS
MANUEL DE FALLA
Romance pour orchestre à cordes
en do majeur, op. 42
El Amor brujo (L’Amour Sorcier)
Humoresques n° 6, 1, 4, 2 pour violon
et orchestre, op. 87 et 89
Si la musique est l’art du temps, il lui arrive
aussi, quelquefois, d’évoquer l’espace et la
géographie. Elle le fera lors de ce concert
dépaysant qui télescope le feu andalou
de El Amor brujo avec une série de brèves
40
pages pour violon et orchestre de Sibelius,
qui lui-même était violoniste et nous
rappelle ici qu’il n’est pas l’auteur du seul
concerto qui a fait sa gloire.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 5 MARS 2017, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
ORCHESTRE
DE L’HEMU
HERVÉ KLOPFENSTEIN
DIRECTION
ANTON BRUCKNER
Symphonie n° 4 en mi bémol majeur,
« Romantique »
Bruckner est célèbre pour avoir écrit des
cathédrales sonores. Mais il lui arrive de
faire preuve de tendresse et d’exprimer
des sentiments intimes. C’est là tout
42
l’esprit de sa Quatrième Symphonie, la
plus concise de toutes. Une symphonie
à mesure d’homme.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 30 AVRIL 2017, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
SINFONIETTA DE
LAUSANNE
ALEXANDER MAYER
DIRECTION
44
FRANK MARTIN
JOHANNES BRAHMS
Passacaille pour grand orchestre
Symphonie n° 4 en mi mineur, op. 98
La passacaille est une danse qui a vu le
jour en Espagne, pendant la Renaissance,
et qui a donné lieu à bien des œuvres
symphoniques au cours des siècles.
Il sera passionnant de comparer la manière
dont un compositeur suisse du XXe siècle
s’empare de cette forme et celle dont un
musicien allemand, au siècle précédent,
écrit une passacaille en guise de finale de
sa dernière symphonie.
LES DOMINICALES
DIMANCHE 21 MAI 2017, 11H15
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
IVÁN ORTIZ
MOTOS
COR
TUNG-CHIEH
CHUANG
DIRECTION
FELIX MENDELSSOHN
BARTHOLDY
ZOLTÁN KODÁLY
Nyári este (Soir d’été)
Les Hébrides (La Grotte de Fingal),
ouverture, op. 26
KURT ATTERBERG
Concerto pour cor et orchestre
en la mineur, op. 28
Trois œuvres, deux siècles, mais le même
amour de la Nature. Mendelssohn chante
la beauté des îles Hébrides, au large
de l’Écosse ; Kodály chante son besoin de
46
sérénité dans Nyári este ; Kurt Atterberg,
compositeur suédois contemporain de
Stravinsky, fait résonner l’éternelle beauté
nostalgique du cor.
LES SÉRIES DE L’OCL
LES
DÉCOUVERTES
Une série tout spécialement dédiée aux jeunes mélomanes avec quatre concerts
d’une durée de 50 minutes les mercredis après-midi à la Salle Métropole. Contes
musicaux ou œuvres commentées, les Découvertes s’adressent aux petits et grands
et proposent une approche pédagogique et vivante de la musique classique.
21
SEPTEMBRE
2016
7
25
DÉCEMBRE
2016
JANVIER
2017
24
MAI
2017
Partenaire exclusif
des Concerts Découvertes
48
LES DÉCOUVERTES
MERCREDI 21 SEPTEMBRE 2016, 17H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
DÈS
6 ANS
QUENTIN HINDLEY
DIRECTION
COMÉDIEN-NE-S
DE LA
MANUFACTURE
ANIMATION & MISE EN ESPACE
L’ŒIL DU LOUP
Musique de Karol Beffa
Texte de Daniel Pennac
En partenariat avec la Manufacture,
Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande (HETSR)
Dans un zoo, un loup et un enfant se re­gardent. Le loup vient de l’Alaska, il a
perdu un œil. L’enfant, lui, vient d’Afrique.
50
Ils ont tous les deux besoin d’amitié, ils se
racontent leur vie. Un conte écrit par Daniel
Pennac mis en musique par Karol Beffa.
LES DÉCOUVERTES
MERCREDI 7 DÉCEMBRE 2016, 17H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
DÈS
9 ANS
JEAN-FRANÇOIS
ZYGEL
CONCEPTION, PIANO & COMMENTAIRE
ANDREI FEHER
DIRECTION
LA SYMPHONIE PASTORALE
Musique de Ludwig van Beethoven
Fidèle entre les fidèles, Jean-François Zygel
vient nous raconter une histoire en musique : celle de la Symphonie Pastorale de
Beethoven. Une symphonie qui ne décrit
pas naïvement la nature, mais qui exprime
52
les sentiments éprouvés du compositeur
devant cette nature à la fois inquiétante
et consolatrice. Même si Debussy écrivait
que « voir le jour se lever est plus utile
que d’entendre la Symphonie Pastorale » !
LES DÉCOUVERTES
MERCREDI 25 JANVIER 2017, 17H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
DÈS
5 ANS
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTION
COMÉDIEN-NE-S
DE LA
MANUFACTURE
ANIMATION & MISE EN ESPACE
MYSTÈRE À L’ORCHESTRE
En partenariat avec la Manufacture,
Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande (HETSR)
Un beau jour, un instrument de l’orchestre
est retrouvé en mille morceaux. Qui a bien
pu le casser, et pourquoi ? A-t-on voulu le
faire taire, l’empêcher de jouer ? L’inspec-
54
teur va mener l’enquête auprès de toutes
les familles instrumentales. Saura-t-il
résoudre l’énigme ?
LES DÉCOUVERTES
MERCREDI 24 MAI 2017, 17H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
DÈS
5 ANS
PIERRE DUMOUSSAUD
DIRECTION
CEDRIC CASSIMO
ANIMATION SUR SABLE
COMÉDIEN-NE-S
DE LA
MANUFACTURE
ANIMATION & MISE EN ESPACE
LES AVENTURES DE PINOCCHIO
D’après le conte de Carlo Collodi (Carlo Lorenzini)
En partenariat avec la Manufacture,
Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande (HETSR)
Tout le monde connaît l’histoire inventée
par Collodi : une marionnette en bois va
devenir un vrai petit garçon. Il croise des
animaux, son nez s’allonge dès qu’il ment.
56
Cedric Cassimo a imaginé une animation
sur sable pour donner une vie nouvelle à
ce conte inépuisable.
LES SÉRIES DE L’OCL
LES
ENTRACTES
Une série de huit concerts de musique de chambre les mardis à midi trente
à la Salle Métropole. Du trio à l’octuor, les musiciens de l’OCL vous proposent des
œuvres phares du répertoire pour agrémenter de musique votre pause de midi.
1
13
10
7
58
DÉCEMBRE
2016
14
JANVIER
2017
MARS
2017
13
NOVEMBRE
2016
SEPTEMBRE
2016
FÉVRIER
2017
16
MAI
2017
13
JUIN
2017
LES ENTRACTES
MARDI 1er NOVEMBRE 2016, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
MARDI 13 SEPTEMBRE 2016, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Catherine Suter Gerhard
Nicolas Pache
Olivier Blache
Joël Marosi
Eli Karanfilova
Indira Rahmatulla
Violon
Violon
Alto
Alto
Violoncelle
Violoncelle
Barbara Stegemann
Indira Rahmatulla
Davide Bandieri
Marc-Antoine Bonanomi
Axel Benoit
Arnaud Stachnick
Nicolas Bernard
Véronique Goudin-Léger
Alexandre Faure
Patrice Berger
Hautbois
Clarinette
Basson
Trompette
Trombone
Violoncelle
Contrebasse
Percussions
Piano
Baryton
Olivier Blache
Violon
60
ANTONÍN DVORÁK
JOHANNES BRAHMS
Cyprès n° 1, 2 et 11 pour quatuor
à cordes, B.152
Sextuor à cordes en si bémol majeur
n° 1, op. 18
FRANCIS POULENC
IGOR STRAVINSKY
Le Bal Masqué
L’Histoire du Soldat
LES ENTRACTES
MARDI 13 DÉCEMBRE 2016, 12H30
MARDI 10 JANVIER 2017, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Alexander Grytsayenko
Indira Rahmatulla
Davide Bandieri
Clarinette
Karl Wingerter
Violoncelle
Delia Bugarin
Rusudan Alavidze
Gyula Stuller
Philippe Schiltknecht
Violon
Violon
62
Piano
Violon
Alto
Violoncelle
Eli Karanfilova
Alexander Grytsayenko
Alto
Violon
CÉSAR FRANCK
JOHANNES BRAHMS
Quintette pour piano et cordes en fa mineur, FWV 7
Quintette pour clarinette et cordes en si mineur, op. 115
LES ENTRACTES
MARDI 14 FÉVRIER 2017, 12H30
MARDI 7 MARS 2017, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Sylvia Nopper
Catherine Marie Tunnell
François Sochard
Violon
Daniel Spörri
Violoncelle
Anne Moreau Zardini
Marie-Cécile Bertheau
Julie Lafontaine
Curzio Petraglio
Eli Karanfilova
François Dinkel
Joël Marosi
Iván Ortiz Motos
NICOLAÏ
RIMSKY-KORSAKOV
PIOTR ILYITCH
TCHAIKOVSKI
Shéhérazade (arr. Paul Scharf)
« Roméo et Juliette »,
ouverture — fantaisie (arr. Paul Scharf)
Soprano
Flûte
MAURICE RAVEL
JULES MASSENET
Chansons Madécasses
Elégie
ANDRÉ CAPLET
GABRIEL FAURÉ
Viens ! Une flûte invisible soupire
Trio pour piano, violon (flûte) et violoncelle en ré mineur, op. 120
JACQUES IBERT
Deux stèles orientées
64
Piano
Violon
Alto
Violoncelle
Contrebasse
Clarinette
Basson
Cor
LES ENTRACTES
MARDI 13 JUIN 2017, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Olivier Blache
Beat Anderwert
Gábor Barta
Barbara Stegemann
Nada Anderwert
Gabriele Gombi
Indira Rahmatulla
Iván Ortiz Motos
Sebastian Schick
Andrea Zardini
Violon baroque
Violon baroque
Alto baroque
MARDI 16 MAI 2017, 12H30
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Jean-Luc Sperissen
Flûte
Axel Benoit
Basson
Barbara Stegemann
Iván Ortiz Motos
Curzio Petraglio
Marja-Liisa Marosi
Hautbois
Clarinette
Cor
Piano
CAMILLE SAINT-SAËNS
MAURICE RAVEL
Caprice sur des airs danois
et russes op. 79
Quatuor à cordes en fa majeur
(arr. Mark Popkin)
Le Tombeau de Couperin
(arr. David Walter)
66
Violoncelle baroque
Violone
Hautbois baroque
Hautbois baroque
Basson baroque
Cor naturel
Cor naturel
Giorgio Paronuzzi
Clavecin
JOHANN FRIEDRICH
FASCH
GEORG FRIEDRICH
HÄNDEL
Sonate en ré mineur pour 2 hautbois,
basson et continuo, FaWV N :D1
Sonate en la majeur pour 2 violons et
continuo, op. 5 n° 1
GEORG PHILIPP
TELEMANN
GEORG PHILIPP
TELEMANN
Quintette en fa majeur pour 2 hautbois,
2 cors de chasse et basson, TWV 44 :10
Ouverture-Suite en sol majeur pour
2 hautbois, 2 violons, alto et continuo,
TWV 55 :G11
L’OCL EN TOURNÉE
L’OCL
EN SUISSE
68
SEPTEMBRE
2016
4
OCTOBRE
2016
19
OCTOBRE
2016
20
OCTOBRE
2016
MÉZIÈRES
GENÈVE
FRIBOURG
MARTIGNY
21
OCTOBRE
2016
24
NOVEMBRE
2016
9
DÉCEMBRE
2016
BÂLE
ZURICH
GLAND
4
DÉCEMBRE
2016
16
DÉCEMBRE
2016
21
12
AVRIL
2017
13
GENÈVE
LAUSANNE
LAUSANNE
GENÈVE
14
AVRIL
2017
27
FRIBOURG
MÉZIÈRES
JUIN
2017
AVRIL
2017
L’OCL EN SUISSE
DIMANCHE 4 SEPTEMBRE 2016, 17H00
THÉÂTRE DU JORAT – MÉZIÈRES
SABINE DEVIEILHE
SOPRANO COLORATURE
RAPHAËL PICHON
DIRECTION
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Symphonie n° 35 en ré majeur, KV 385, « Haffner »
Vorrei spiegarvi, oh Dio, KV 418
Adagio pour violon et orchestre en mi majeur, KV 261
Schon lacht der holde Frühling, KV 580
Nehmt meinen Dank, ihr holden Gönner !, KV 383
Vanne t’affretta… Ah se il crudel periglio (Lucio Silla), KV 135
Deutsche Tänze n° 1, 2 et 3, KV 509
Trio « Die Schlittenfahrt » n° 3, KV 605
Deutsche Tänze n° 6, KV 571
Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen (Die Zauberflöte), KV 620
Une scène à la campagne : c’est dans le
Théâtre du Jorat, tout de bois vêtu, que
Raphaël Pichon dirigera l’Orchestre de
Chambre de Lausanne dans un programme
entièrement consacré à Mozart.
70
Une symphonie, des danses allemandes,
des airs, et pour finir la colère la plus
éclatante qui soit : celle de la Reine de la
nuit transfigurée par le timbre et le tempérament de Sabine Devieilhe.
L’OCL EN SUISSE
MERCREDI 19 OCTOBRE 2016, 20H00
VICTORIA HALL – GENÈVE
Coproduction Espace 2
JEUDI 20 OCTOBRE 2016, 20H00
AULA DE L’UNIVERSITÉ – FRIBOURG
VENDREDI 21 OCTOBRE 2016, 20H00
FONDATION PIERRE GIANADDA – MARTIGNY
LOUIS SCHWIZGEBEL
PIANO
SANTTU-MATIAS
ROUVALI
DIRECTION
SERGUEÏ PROKOFIEV
Symphonie n° 1, op. 25, « Classique »
LUDWIG
VAN BEETHOVEN
Symphonie n° 2 en ré majeur, op. 36
CAMILLE SAINT-SAËNS
Concerto pour piano et orchestre n° 2
en sol mineur, op. 22
Il y a un piège dans ce programme : on
y écoutera un concerto pour piano de
Saint-Saëns, une symphonie parmi les
moins connues de Beethoven, mais aussi
une manière de « Tombeau de monsieur
Joseph Haydn ». Un Tombeau ? Oui, sous
72
la forme d’une symphonie « à la manière
de », ou d’un vrai-faux pastiche, ou d’un
exercice de style : la délicieuse Première
Symphonie de Prokofiev, qu’on appelle
habituellement « Classique ».
L’OCL EN SUISSE
LUNDI 24 OCTOBRE 2016, 19H00
MARTINSKIRCHE – BÂLE
LOUIS SCHWIZGEBEL
PIANO
SANTTU-MATIAS
ROUVALI
DIRECTION
CAMILLE SAINT-SAËNS
Concerto pour piano et orchestre n° 2
en sol mineur, op. 22
74
LUDWIG
VAN BEETHOVEN
Symphonie n° 2 en ré majeur, op. 36
L’OCL EN SUISSE
MERCREDI 9 NOVEMBRE 2016, 19H30
TONHALLE – ZÜRICH
RENAUD CAPUÇON
VIOLON
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
GYÖRGY LIGETI
Symphonie n° 60 en do majeur,
Hob. I :60, « Il distratto »
Ramifications
WOLFGANG AMADEUS
MOZART
ROBERT SCHUMANN
Concerto pour violon et orchestre n° 4
en ré majeur, KV 218
Les symphonies de Haydn restent l’alpha
et l’oméga de tout orchestre. Conçue au
départ pour accompagner une pièce très
drôle de Regnard, la Symphonie « Il distratto »
trouve sa lointaine héritière dans la
« Rhénane » de Schumann, vaste paysage
76
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur,
op. 97, « Rhénane »
en musique. Entre ces deux symphonies,
un concerto pour violon de Mozart joué
par Renaud Capuçon, et les Ramifications
de Ligeti, qui troublent et enchantent
l’auditeur par leur usage des quarts de ton.
L’OCL EN SUISSE
DIMANCHE 4 DÉCEMBRE 2016, 17H00
THÉÂTRE DE GRAND-CHAMP – GLAND
BARBARA STEGEMANN
HAUTBOIS
JAMIE PHILLIPS
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
ANTONÍN DVORÁK
L’isola disabitata (L’île inhabitée),
ouverture, Hob. XXVIII:9
Suite tchèque en ré majeur, op. 39
BOHUSLAV MARTINU
Concerto pour hautbois et orchestre,
H. 353
L’empire d’Autriche, au XVIIIe siècle, est
un conglomérat de nations, de langues, donc
de folklores. Certains en font leur miel,
comme Haydn, qui absorbe toutes les
musiques de son temps et met en scène
l’utopie dans son opéra L’isola disabitata ;
78
d’autres se concentrent sur leur terroir,
comme Dvorák ; d’autres encore, tel
Martinu, l’un des héros de l’école dite
« de Paris », se promènent avec leur terre
natale en bandoulière.
L’OCL EN SUISSE
VENDREDI 16 DÉCEMBRE 2016, 20H00
VICTORIA HALL – GENÈVE
Coproduction Espace 2
ALISA WEILERSTEIN
VIOLONCELLE
RAFAEL PAYARE
DIRECTION
WOLFGANG AMADEUS
MOZART
ARNOLD
SCHOENBERG
Symphonie n° 29 en la majeur,
KV 201 (186a)
Verklärte Nacht (La Nuit
transfigurée), op. 4
DMITRI
CHOSTAKOVITCH
Concerto pour violoncelle et orchestre n° 1
en mi bémol majeur, op. 107
De la Vingt-neuvième symphonie de Mozart
à La Nuit transfigurée, il y a un siècle et
demi d’Histoire et nous sommes toujours
chez les Viennois. Mais la clarté de la
forme a laissé la place à l’expression pas-
80
sionnée. Chostakovitch, lui, essaye de
maintenir un équilibre : il écrit un concerto
mais le violoncelle se fait ici le messager
des angoisses qui lui rongeront le cœur
jusqu’à la fin.
L’OCL EN
CONCERT
DESUISSE
NOËL
MERCREDI 21 DÉCEMBRE 2016, 18H00
CATHÉDRALE DE LAUSANNE
CHARLOTTE
MÜLLER-PERRIER
ANNINA HAUG
MICHAEL
FEYFAR
ALEXANDRE
BEUCHAT
ALTO
SOPRANO
TÉNOR
BASSE
CHŒUR PRO ARTE
PASCAL MAYER
DIRECTION
JOHANN SEBASTIAN
BACH
Weihnachtsoratorium (Oratorio de Noël),
BWV 248
L’Oratorio de Noël est un ensemble de
six cantates destinées à être chantées
au moment des fêtes qui vont de Noël
82
à l’Épiphanie. Il trouve sa place, très
naturellement, le 21 décembre dans la
Cathédrale de Lausanne.
L’OCL EN SUISSE
MERCREDI 12 AVRIL 2017, 20H00
ÉGLISE SAINT-FRANÇOIS – LAUSANNE
JEUDI 13 AVRIL 2017, 20H00
CATHÉDRALE SAINT-PIERRE – GENÈVE
VENDREDI 14 AVRIL 2017, 18H00
CATHÉDRALE SAINT-NICOLAS – FRIBOURG
ENSEMBLE VOCAL
LAUSANNE
PRÉPARATION : DANIEL REUSS
MARC KISSÓCZY
DIRECTION
MICHAËL LEVINAS
Passion selon Marc — Une passion après Auschwitz
création mondiale
Dans le cadre de la commémoration
des 500 ans de la Réforme.
84
L’OCL EN SUISSE
LES 500 ANS
DE LA RÉFORME
L’année 2017 marquera le Jubilé des 500
ans de la Réforme. Depuis le XVIe siècle,
on fait en effet remonter ses débuts à l’affichage par Martin Luther de ses 95 thèses
contre les indulgences, le 31 octobre 1517
à Wittenberg. La Réforme a certes été
d’abord une réformation de l’Eglise, entraî­
nant la division de la chrétienté occidentale
en Eglises confessionnelles longtemps
rivales. Mais elle a provoqué d’importantes
mutations de la société, de l’Etat et de la
culture. C’est le cas aussi dans le Canton
de Vaud.
On a souvent souligné que la musique
était l’art protestant par excellence. Dès
les premières années de la Réforme, le
chant des chorals réformateurs a ainsi été
un instrument de propagande populaire
et efficace. Et le chant polyphonique des
psaumes est la seule forme d’art que C
­ alvin
intégra au culte réformé. La popularité
du chant choral dans le Canton de Vaud
est sans doute l’héritage de cette pratique
séculaire.
Aussi est-ce avec joie que nous voyons
l’OCL s’associer à ce Jubilé et inscrire dans
ce cadre nombre de ses concerts de la
saison 2016—2017. Des concerts avec les
sociétés chorales vaudoises d’abord, qui
seront l’occasion de revisiter certaines
grandes œuvres du répertoire protestant.
86
Mais surtout la création de la Passion selon
Marc, du compositeur Michaël Levinas,
bien connu des mélomanes lausannois.
Commandée par l’association « Musique
pour un temps présent » grâce au soutien
de nombreux mécènes, cette œuvre relira
un genre musical éminemment protestant
dans une perspective marquée par la
mémoire de la shoah. Sans le soutien in­défectible de l’OCL, ce projet eût été inconcevable. La création de la Passion selon
Marc de Michaël Levinas sera à n’en pas
douter l’un des événements musicaux
de la saison 2016—2017.
JEAN-MARC TÉTAZ
Chargé de mission dans le cadre
du Jubilé de la Réforme
Vice-président de l’association
« Musique pour un temps présent »
L’OCL EN SUISSE
MARDI 27 JUIN 2017, 20H00
THÉÂTRE DU JORAT – MÉZIÈRES
ÉCOLE RUDRA BÉJART
DIRECTION : MICHEL GASCARD
FRANÇOIS JEANNEAU
QUARTET
CHRISTOPHE MANGOU
DIRECTION
MUSIQUE EN MOUVEMENT
Rencontre à l’occasion des 25 ans de l’École Rudra Béjart, organisée par la Fédération
Romande d’Improvisation Musicale (FRIM) à l’occasion de son colloque international
« Improviser pour apprendre ou apprendre pour improviser ».
Pour fêter ce jubilé, l’École Rudra Béjart,
l’OCL et le François Jeanneau Quartet, sous
la houlette du chef d’orchestre Christophe
Mangou, vous proposent d’explorer
l’univers du mouvement, de la musique
et de l’improvisation. Qu’elle soit écrite
ou improvisée, de style jazz, classique, ou
du monde, la musique précède-t-elle le
mouvement ? Est-elle plutôt la traduction
sonore d’un geste ? Musiciens et danseurs
vous emmènent dans un spectacle en trois
temps à la découverte de musiques et
danses, tantôt écrites, tantôt improvisées.
88
Meeting in Blue, une composition de François
Jeanneau, permettra d’abord aux musiciens
de l’orchestre d’explorer le monde du jazz
et de l’improvisation. C’est ensuite à travers
un voyage musical que les danseurs de
l’École Rudra Béjart vous proposeront de
découvrir l’interaction entre le geste et les
sons. Enfin tous les artistes se réuniront
pour présenter une pièce créée grâce au
langage du Soundpainting, langage gestuel
de composition en temps réel.
L’OCL EN TOURNÉE
L’OCL
À L’ÉTRANGER
13
NOVEMBRE
2016
15
ROME
NOVEMBRE
2016
AIX-EN-PROVENCE
GRENOBLE
NOVEMBRE
2016
19
31
OVIEDO
BUDAPEST
MARS
2017
2
AVRIL
2017
VIENNE
90
16
NOVEMBRE
2016
L’OCL À L’ÉTRANGER
DIMANCHE 13 NOVEMBRE 2016
ROME
RENAUD CAPUÇON
VIOLON
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTION
JOSEPH HAYDN
GYÖRGY LIGETI
Symphonie n° 60 en do majeur,
Hob. I:60, « Il distratto »
Ramifications
WOLFGANG AMADEUS
MOZART
ROBERT SCHUMANN
Concerto pour violon et orchestre n° 4
en ré majeur, KV 218
Les symphonies de Haydn restent l’alpha
et l’oméga de tout orchestre. Conçue au
départ pour accompagner une pièce très
drôle de Regnard, la Symphonie « Il distratto »
trouve sa lointaine héritière dans la
« Rhénane » de Schumann, vaste paysage
92
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur,
op. 97, « Rhénane »
en musique. Entre ces deux symphonies,
un concerto pour violon de Mozart joué
par Renaud Capuçon, et les Ramifications
de Ligeti, qui troublent et enchantent
l’auditeur par leur usage des quarts de ton.
L’OCL À L’ÉTRANGER
MARDI 15 NOVEMBRE 2016
MERCREDI 16 NOVEMBRE 2016
GRAND THÉÂTRE DE PROVENCE
AIX-EN-PROVENCE
MC2 – GRENOBLE
SAMEDI 19 NOVEMBRE 2016
AUDITORIUM – OVIEDO
RENAUD CAPUÇON
VIOLON
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTION
94
JOSEPH HAYDN
GYÖRGY LIGETI
Symphonie n° 60 en do majeur,
Hob. I:60, « Il distratto »
Ramifications
LEONARD BERNSTEIN
ROBERT SCHUMANN
Sérénade (d’après le « Symposium »
de Platon)
Symphonie n° 3 en mi bémol majeur,
op. 97, « Rhénane »
Les symphonies de Haydn restent l’alpha
et l’oméga de tout orchestre. Conçue
au départ pour accompagner une pièce
très drôle de Regnard, la Symphonie
« Il distratto » trouve sa lointaine héritière
dans la « Rhénane » de Schumann, vaste
paysage en musique. Entre ces deux
symphonies, deux pages du XXe siècle
comme Joshua Weilerstein les aime : la
Sérénade de Bernstein, que le compositeur
qualifiait lui-même d’« amusante musique
moderne », et les Ramifications de Ligeti,
qui troublent et enchantent l’auditeur par
leur usage des quarts de ton.
L’OCL À L’ÉTRANGER
VENDREDI 31 MARS 2017
PALAIS DES ARTS – BUDAPEST
PASCAL ROGÉ
PIANO
BERTRAND DE BILLY
DIRECTION
MAURICE RAVEL
JOSEPH HAYDN
Le Tombeau de Couperin
Symphonie n° 104 en ré majeur,
Hob. I :104, « Londres »
Concerto pour piano et orchestre
en sol majeur
Le Tombeau de Couperin n’est pas qu’un
hymne à Couperin ; c’est aussi un hommage à la forme du Tombeau tel qu’il était
pratiqué à l’âge baroque, et que Ravel
reprend ici à son compte. En contrepoint,
la dernière symphonie de Haydn sonne
96
comme un adieu au genre et une porte
ouverte à tous les compositeurs qui vont
suivre. Ravel n’a jamais écrit pour sa part
de symphonie, mais il a composé des
concertos pour piano dont celui en sol,
modèle de forme et d’orchestration.
L’OCL À L’ÉTRANGER
DIMANCHE 2 AVRIL 2017
MUSIKVEREIN – VIENNE
OLIVIER LATRY
ORGUE
BERTRAND DE BILLY
DIRECTION
MAURICE RAVEL
JOSEPH HAYDN
Le Tombeau de Couperin
Symphonie n° 104 en ré majeur,
Hob. I :104, « Londres »
FRANCIS POULENC
Concerto pour orgue, orchestre à cordes
et timbales en sol mineur
Le Tombeau de Couperin n’est pas qu’un
hymne à Couperin ; c’est aussi un hommage à la forme du Tombeau tel qu’il était
pratiqué à l’âge baroque, et que Ravel
reprend ici à son compte. En contrepoint,
la 104e et dernière symphonie de Haydn
sonne comme un adieu au genre et une
98
porte ouverte à tous les compositeurs
qui vont suivre, au XIXe et au XXe siècle.
Quant au Concerto pour orgue de Poulenc,
il a tout d’un portrait en miniature de
son auteur : brillant, léger, mélancolique,
espiègle.
LES COLLABORATIONS
L’OCL
AVEC L’HEMU
HAUTE ÉCOLE
DE MUSIQUE DE LAUSANNE
22
JANVIER
2017
SALLE MÉTROPOLE
LAUSANNE
100
CONCERT SYMPHONIQUE
DIMANCHE 22 JANVIER 2017, 17H00
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
ILYA GRINGOLTS
VIOLON
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTION
ORCHESTRE
DE CHAMBRE DE
LAUSANNE
CLAUDE DEBUSSY
Prélude à l’après-midi d’un faune
ORCHESTRE
DE L’HEMU
PIOTR ILYITCH
TCHAIKOVSKI
Symphonie n° 6 en si mineur,
op. 74, « Pathétique »
MICHAEL JARRELL
Concerto pour violon et orchestre
(création mondiale, Œuvre Suisse #32)
Dans le cadre d’œuvres suisses
www.oeuvressuisses.ch
Joshua Weilerstein dirige une grande
formation : celle qui réunit l’Orchestre de
Chambre de Lausanne et l’orchestre de
l’HEMU. Un ensemble idéal pour jouer la
Symphonie « Pathétique » de Tchaïkovski
102
après avoir fait le détour par le toujours
enchanteur Après-midi d’un faune de
Debussy. Mais tout concert mérite sa
surprise : en l’occurrence, il s’agira d’un
concerto pour violon de Michael Jarrell.
LES COLLABORATIONS
L’OCL
À L’OPÉRA DE
LAUSANNE
2
104
19
4
7
5
5
22
7
8
24
28
9
10
26
29
3
11
12
12
29
30
5
14
OCTOBRE
2016
FÉVRIER
2017
MARS
2017
AVRIL
2017
MAI
2017
JUIN
2017
9
OPÉRA DE LAUSANNE
2, 5, 7, 9 ET 12 OCTOBRE 2016
28, 29, 30 AVRIL & 3, 5 MAI 2017
L’ORFEO
LES ZOOCRATES
Musique de Claudio Monteverdi
Livret d’Alessandro Striggio
Direction musicale : Ottavio Dantone
Musique de Thierry Besançon
Livret de Örs Kisfaludy
Direction musicale : Andrei Feher
5, 8, 10 ET 12 FÉVRIER 2017
4, 7, 9, 11 ET 14 JUIN 2017
HAMLET
DON GIOVANNI
Musique d’Ambroise Thomas
Livret de Michel Carré et Jules Barbier, d’après la tragédie de William Shakespeare
Direction musicale : Fabien Gabel
Musique de Wolfgang Amadeus Mozart
Livret de Lorenzo da Ponte
Direction musicale : Michael Güttler
FAVOLA IN MUSICA EN UN PROLOGUE ET CINQ ACTES
OPÉRA EN CINQ ACTES
19, 22, 24, 26 ET 29 MARS 2017
LA BOHÈME
OPÉRA EN QUATRE TABLEAUX
Musique de Giacomo Puccini
Livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica, d’après Scènes de la vie
de bohème de Henri Murger
Direction musicale : Frank Beermann
106
UNE LOUFOQUERIE ANIMALIÈRE ET OPÉRATIQUE
DRAMMA GIOCOSO EN DEUX ACTES
LES COLLABORATIONS
L’OCL AVEC
LES SOCIÉTÉS
CHORALES
VAUDOISES
18
JANVIER
2017
CATHÉDRALE
DE LAUSANNE
108
MARS
2017
1
10
CATHÉDRALE
DE LAUSANNE
SALLE MÉTROPOLE
LAUSANNE
MAI
2017
LES SOCIÉTÉS CHORALES VAUDOISES
MERCERDI 1ER MARS 2017, 20H00
CATHÉDRALE DE LAUSANNE
Sophie Graf
Soprano
Annina Haug
Chœur de la Cité de Lausanne
Les Vocalistes Romands
Alto
Renaud Bouvier
MICHEL HOSTETTLER
VALENTIN VILLARD
Naissance de la Lumière
Fresque poétique I
Direction
MERCREDI 18 JANVIER 2017, 20H00
MERCREDI 10 MAI 2017, 20H00
CATHÉDRALE DE LAUSANNE
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Clémence Tilquin
Sophie Graf
Soprano
Ahlima Mhamdi
Mezzo-soprano
Rolf Romei
Ténor
Christian Immler
Baryton
Soprano
Chœur Bach
Laura Andres
Ensemble Post-Scriptum
Romain Mayor
Direction
Soprano
Bertrand Bochud
Ténor
Geoffroy Perruchoud
Baryton
Chœur Universitaire de Lausanne
Fruzsina Szuromi
Direction
FELIX MENDELSSOHN BARTHOLDY
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Elijah (Elias), oratorio, op. 70
Kyrie en do majeur, KV 323
Te Deum en do majeur, KV 141
Messe en do mineur pour soli, chœur et orchestre, KV 427
110
REMERCIEMENTS
NOS PARTENAIRES
La Fondation de l’Orchestre de Chambre de Lausanne remercie pour leur fidèle soutien
les autorités, institutions, personnalités et entreprises suivantes :
CONTRIBUTIONS PUBLIQUES
ÉCHANGES PROMOTIONNELS
Ville de Lausanne
Lausanne Palace
État de Vaud
Meylan Fleurs, Lausanne
Fonds intercommunal de soutien
aux institutions culturelles de la région
lausannoise
PARTENAIRES INSTITUTIONNELS
PARTENAIRES MÉDIAS
Haute École de Musique de Lausanne
(HEMU)
Espace 2
RTS Radio Télévision Suisse
24 heures
Opéra de Lausanne
La Manufacture, Haute École de Théâtre
de Suisse Romande (HETSR)
Conférence des Sociétés Chorales Vaudoises
de Concert (CSCVC)
MÉCÉNAT
Loterie Romande
Fondation Leenaards
Pro Helvetia
Fondation notaire André Rochat
Association des Amis de l'Orchestre
de Chambre de Lausanne
PARTENAIRE DE SAISON
ET BANQUE OFFICIELLE
L’Orchestre de Chambre de Lausanne
est membre d’orchester.ch
Banque Cantonale Vaudoise
PARTENAIRE EXCLUSIF DES
CONCERTS DÉCOUVERTES
Nestlé
112
113
MESSAGE DE LA RTS
L’émotion
partagée
Retrouvez les concerts
de l’Orchestre de Chambre de Lausanne
le mardi soir sur Espace 2.
La saison 2016—2017 de l’Orchestre de
Chambre de Lausanne est la première à
être profondément marquée du sceau de
son nouveau directeur artistique. Joshua
Weilerstein possède une culture large et
des idées fraîches, qui procurent à ces
programmes une grande variété, une ouverture à des répertoires nouveaux et des
associations d’œuvres réjouissantes.
Les chef-d’œuvres et les grands classiques
ont passé l’épreuve du temps et méritent
toujours d’être relus, reproposés. Mais si
le spectre musical peut s’ouvrir à des couleurs inédites, c’est aussi pour réaffirmer
que la musique classique ne rime pas
qu’avec répertoire et conservatoire.
La RTS est heureuse de s’associer à ce mou­vement et de proposer à son public les
principaux moments de la saison 2016—2017
de l’OCL, d’enregistrer et conserver la mémoire sonore de l’orchestre à travers ses
évolutions et son renouvellement.
Le Concert
du mardi soir
20 h — 22 h 30
espace2.ch
Une soirée dédiée
aux concerts
de l’OCL, le plus
souvent en direct.
diffusés le mardi soir sur Espace 2 sont
régulièrement proposés à la Suisse entière,
voire même à toute l’Europe, par l’entremise
de l’Union Européenne de Radiodiffusion.
L’image peut parfois s’y ajouter et, sur
RTS.CH, RTS1 ou ARTE, donner à voir au
plus large public la formation lausannoise.
En concertation permanente avec l’OCL,
la RTS assure ainsi avec un zèle constant
sa mission de service public, qui consiste
notamment à promouvoir et diffuser la
culture et tout particulièrement la culture
musicale.
Je vous souhaite, au Métropole et partout
ailleurs, de vivre de grands moments de
musique et d’émotion avec l’OCL.
ALEXANDRE BARRELET
Rédacteur en chef
Rédaction culture RTS
Si l’OCL rayonne de lui-même par le biais
des tournées et des parutions discographiques, on rappellera que les concerts
115
LA FONDATION LEENAARDS
Orchestre de
Chambre de
Lausanne
Aller à la rencontre du public de demain.
Telle est l’ambition de l’OCL avec le
développement de nouvelles formes de
médiation culturelle, soutenues par la
Fondation Leenaards.
Dans ce but, l’OCL met notamment tout en
œuvre pour permettre aux enfants de vivre
des concerts de musique classique. Et afin
de créer un véritable lien avec eux, l’OCL
mise sur la participation active de ce jeune
La BCV s’associe
à de grands
moments de
musique classique
public et sur l’interaction des musiciens
animant des ateliers collaboratifs.
Aider de nouveaux publics à franchir le
seuil d’une salle de concerts, voilà une
perspective particulièrement stimulante
pour l’OCL et un mécène tel que la
Fondation Leenaards.
FONDATION LEENAARDS
Photo: Stéphanie Meylan
Avec passion et
avec vous.
Ça crée des liens
www.bcv.ch/sponsoring
116
Berner Symphonieorchester • Luzerner Sinfonieorchester
Musikkollegium Winterthur • Orchestre de Chambre de Lausanne
Orchestre de la Suisse Romande • Orchestra della Svizzera italiana
Sinfonieorchester Basel • Sinfonie Orchester Biel Solothurn
Sinfonieorchester St. Gallen • Tonhalle-Orchester Zürich
Zürcher Kammerorchester
Nouvelle musique symphonique pour la Suisse
Sous l’intitulé « œuvres suisses », un nouveau répertoire de création musicale symphonique est en
voie d’élaboration : pour les années 2014 à 2016, onze orchestres suisses s’engagent à créer trois
œuvres suisses. En contrepartie, la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia s’engage à soutenir
financièrement les tournées internationales de ces orchestres. Le site www.oeuvressuisses.ch offre
la possibilité de se faire une idée de ce nouveau répertoire, d’écouter les enregistrements des nouvelles compositions et de découvrir les partitions. C’est à l’initiative commune de l’Association suisse
des orchestres professionnels (orchester.ch) et de Pro Helvetia que l’on doit cette réalisation. Les deux
organisations sont épaulées par la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SRG SSR), qui enregistrera toutes les créations d’œuvres.
Les orchestres ont mobilisé les compositrices et compositeurs suivants: Dieter Ammann,
Oscar Bianchi, Caroline Charrière, Jean-Luc Darbellay, Jacques Demierre, Richard Dubugnon,
Paul Giger, Edu Haubensak, David Philip Hefti, Martin Jaggi, Michael Jarrell, Rudolf Kelterborn,
Thomas Kessler, Ezko Kikoutchi, Cécile Marti, Jost Meier, Fabian Müller, Isabel Mundry, Daniel Ott,
Rolf Urs Ringger, Katharina Rosenberger, Urs Peter Schneider, Daniel Schnyder, Bettina Skrzypczak,
Iris Szeghy, Nadir Vassena, Helena Winkelman, Julien-François Zbinden und Alfons Karl Zwicker
www.oeuvressuisses.ch
en partenariat avec
ASSOCIATION DES AMIS DE L’OCL
JOINDRE L’UTILE
À L’AGRÉABLE
Alors que nous nous apprêtons à célébrer
les 75 ans de l’Orchestre de Chambre de
Lausanne, il faut souligner à quel point
c’est un privilège pour le Canton de Vaud
et sa capitale de pouvoir compter depuis
trois quarts de siècle sur une formation
musicale dont la réputation est une ambassadrice extraordinaire pour notre région.
Cela étant, après avoir joué dans les plus
grandes salles de Suisse et d’Europe, c’est
à la salle Métropole que l’OCL retrouve
ses racines et SON public dont la fidélité
et la bienveillance sont sans doute des
ressources précieuses pour la direction et
les musiciens.
Conscients de la chance qu’ils ont de pouvoir
régulièrement jouir des talents conjugués
des musiciens de l’OCL, les mélomanes
de la région lausannoise savent aussi que
chaque saison et toute nouvelle prestation de l’orchestre sont dues à un travail
intense et un engagement de tous les
instants. L’excellence musicale largement
reconnue à l’OCL, dont nous profitons
tout au long de l’année, n’est évidemment
pas le fruit d’un heureux hasard et justifie
pleinement les soutiens publics et privés
N’hésitez pas et remplissez la demande
d’adhésion disponible sur le site Internet
de l’OCL www.ocl.ch/les-amis-de-locl et
adressez-la par mail à [email protected] ou
par courrier postal.
120
dont l’OCL bénéficie. Sans ces apports
financiers, essentiel carburant d’une direction résolument ambitieuse, rien ne serait
en effet possible.
A cet égard, grâce aux cotisations de
ses membres, aux dons et aux produits
de ses activités, l’Association des Amis
de l’Orchestre de Chambre de Lausanne
(AAOCL) offre à l’orchestre des aides
ponctuelles et appréciées, que ce soit par
exemple lors de l’achat d’instruments ou
pour une tournée de prestige à l’étranger.
De leur côté, les membres de l’AAOCL
bénéficient d’avantages particuliers et de
liens privilégiés avec l’OCL, ses musiciens
et sa direction et peuvent se retrouver avec
des personnes partageant des goûts et des
intérêts culturels analogues.
En adhérant à l’AAOCL, vous contribuez
ainsi à entretenir l’excellence dont
l’OCL nous gratifie depuis sa fondation.
Quelle plus belle façon de joindre l’utile
à l’agréable ?
STÉPHANE MÉROT
Président de l’Association des Amis
de l’Orchestre de Chambre de Lausanne
Association des Amis de l’OCL
c/o Orchestre de Chambre de Lausanne
Rue de Genève 12
1003 Lausanne.
À PROPOS
DE L’OCL
JOSHUA WEILERSTEIN
L’ORCHESTRE DE CHAMBRE
DE LAUSANNE
LES MUSICIENS
L'ÉQUIPE
LA FONDATION
ACTUALITÉ DISCOGRAPHIQUE
122
JOSHUA WEILERSTEIN
DIRECTEUR ARTISTIQUE
Avec un répertoire allant de Carlo Gesualdo
à Christopher Rouse, Joshua Weilerstein
est prédestiné à élargir et dynamiser l’expérience du concert en ouvrant le monde
du classique à un nouveau public et en
créant un dialogue mutuel entre ce dernier
et les musiciens.
En 2016—2017, il fait ses débuts au Verbier
Festival en dirigeant Don Giovanni de
Mozart. Il dirige également le Royal
Concertgebouw Orchestra, le Rotterdam
Philharmonic Orchestra, le Czech Philharmonic, la NDR Hannover et le London
Philharmonic Orchestra. Il est réinvité au
BBC Symphony Orchestra, au Netherlands
Philharmonic Orchestra, à l’Orchestre
National de Lyon, au Royal Stockholm
Philharmonic Orchestra, au Danish National
Symphony Orchestra, et à l’Oslo Philharmonic Orchestra.
Né dans une famille de musiciens, Joshua
Weilerstein a remporté le premier prix ainsi
que le prix du public du Malko Competition
for Young Conductors de Copenhague, ce
qui lui a permis de lancer sa carrière.
Il a ainsi dirigé le Finnish Radio Symphony
Orchestra, le Swedish Chamber Orchestra,
le hr-Sinfonieorchester, le Deutsches Symphonie-Orchester de Berlin et l’Orchestre
Philharmonique de Radio France.
Son expérience lui a depuis lors démontré
l’importance de forger un lien naturel et
immédiat autant avec l’orchestre qu’avec
son public. Il croit fortement en l’universalité et l’immédiateté des grands maîtres
124
du passé de même qu’il apprécie l’innovation, mais aussi l’accessibilité des compositeurs d’aujourd’hui. Il s’efforce, dans la
mesure du possible, d’inscrire au moins
une pièce d’un créateur vivant dans les
concerts qu’il dirige.
Conscient de l’importance de la médiation musicale, Joshua Weilerstein se plaît
à s’adresser au public depuis la scène
ou lors de rencontres avant ou après les
concerts. Il s’est beaucoup impliqué dans
les concerts pour jeune public pendant ses
années à New York. Il a aussi été premier
violon solo du Discovery Ensemble, un
orchestre de chambre de Boston dédié à
présenter la musique classique aux écoles
de la ville. Avec l’Orchestre de Chambre de
Lausanne il dirigera un concert Découvertes
pour les enfants.
Joshua Weilerstein aime échanger avec les
musiciens et son public. Il est accessible
sur les réseaux sociaux pour discuter du
futur de la musique classique, de la programmation ou encore de l’expérience du
concert.
www.intermusica.co.uk/weilerstein
facebook.com/joshuaweilerstein
@joshweilerstein
L’ORCHESTRE DE CHAMBRE
DE LAUSANNE
Fondé en 1942 par le violoniste Victor
Desarzens, l’Orchestre de Chambre de
Lausanne (OCL) n’a cessé de déployer ses
ailes pour devenir aujourd’hui l’une des
phalanges de chambre les plus demandées d’Europe. La nomination à sa tête
en 2015 de l’un des jeunes chefs les plus
prometteurs de la nouvelle génération,
l’Américain Joshua Weilerstein, en est la
preuve éclatante. De formation Mannheim
(soit une quarantaine d’instrumentistes),
il embrasse un vaste répertoire qui va des
premiers baroques à la création contemporaine. Très vite convié à l’étranger —
il participe au Festival d’Aix-en-Provence
dès la deuxième édition, ses tournées en
Allemagne puis aux Etats-Unis sont des
succès retentissants, comme ses concerts
plus récents au Théâtre des Champs-Elysées
ou aux BBC Proms de Londres. Parmi ses
dernières invitations, on citera le Théâtre
Mariinski de Saint-Pétersbourg, le Festival
Rostropovitch de Moscou et le Festival
d’Istanbul. En 2016—2017, l’OCL se produira
entre autres à Rome, Budapest et Vienne.
Ses concerts sont rythmés par l’engagement de solistes de premier plan : de Clara
Haskil, Alfred Cortot, Walter Gieseking et
Edwin Fischer à Murray Perahia, Radu
Lupu, Martha Argerich et Nikolai Lugansky
chez les pianistes, d’Arthur Grumiaux à
Frank Peter Zimmermann chez les violonistes, de Paul Tortelier à Truls Mørk chez
les violoncellistes, ou encore de Jean-Pierre
Rampal à Emmanuel Pahud chez les
flûtistes, les plus grands noms l’ont gratifié
126
de leur concours et continuent plus que
jamais à lui faire confiance. L’OCL a aussi
toujours su attirer les baguettes les plus
intéressantes du moment : de Günter Wand
à Charles Dutoit, de Paul ­Hindemith à
Ton Koopman, de Jeffrey Tate à Bertrand
de Billy, il s’enrichit sous leur direction
des influences les plus diverses. À l’instar
du disque, qui offre un miroir pérenne
de cet esprit d’ouverture : de l’intégrale
des opéras de Haydn dans les années
1970–1980 sous la direction d’Antal Dorati
aux concertos de Beethoven avec Christian
Zacharias (en DVD chez Bel Air Media), en
passant par les récentes gravures dédiées
à Schönberg et Webern (avec Heinz
Holliger) et à Spohr et Weber (avec Paul
Meyer), la vitrine est séduisante et parfaitement en phase avec l’identité historique
de l’OCL. Consacré à Stravinsky, le premier
disque de l’orchestre sous la direction de
Joshua Weilerstein paraît au printemps 2016.
Résident de la Salle Métropole, l’OCL est
l’hôte régulier de la fosse de l’Opéra de
Lausanne et le partenaire privilégié
de nombreuses institutions de la région
telles que la Haute Ecole de Musique de
Lausanne, la Manufacture (Haute Ecole de
Théâtre de Suisse Romande), la Fondation
Pierre Gianadda de Martigny, le Festival
d’opéra Avenches ou le Concours de piano
Clara Haskil de Vevey. Il est également un
partenaire historique de la Radio Télévision
Suisse, dont il nourrit les programmes
depuis l’origine et profite en retour de
son vaste réseau de diffusion national et
européen. C’est ainsi que ses concerts,
enregistrés par Espace 2, sont mis à la disposition du public en écoute à la demande
sur www.espace2.ch.
Une phalange du rang de l’OCL, c’est bien
sûr des affiches aux noms de solistes
et de chefs invités prestigieux, mais c’est
d’abord une identité forte forgée au fil
des ans par un petit nombre de directeurs
artistiques. Au fondateur Victor Desarzens
(1942—1973), qui marque l’institution par
son engagement infatigable en faveur des
créateurs suisses (Frank Martin en tête)
succèdent Armin Jordan (1973—1985), qui
par les disques (chez Philips et Erato)
accentue considérablement le rayonnement
international de l’orchestre, puis Lawrence
Foster (1985—1990), Jesús López Cobos
(1990—2000), Christian Zacharias
(2000—2013) avec une exceptionnelle intégrale des concertos pour piano de Mozart
chez MDG, pour arriver en 2015 à Joshua
Weilerstein, qui d’emblée déclare son
intention de poursuivre l’œuvre de ses prédécesseurs tout en inscrivant l’OCL dans
le 21e siècle, par le biais de programmes
audacieux ou l’exploitation plus efficace
des nouveaux moyens de communication.
www.ocl.ch
127
LES MUSICIENS
DIRECTEUR ARTISTIQUE
ALTOS
HAUTBOIS
Joshua Weilerstein
Eli Karanfilova
premier solo
Beat Anderwert
premier solo
Nicolas Pache
deuxième solo
Barbara Stegemann
deuxième solo
VIOLONS
François Sochard
Gyula Stuller
premiers violons solo
Julie Lafontaine
deuxième solo
des premiers violons
Alexander Grytsayenko
chef d’attaque
des seconds violons
Olivier Blache
deuxième solo
des seconds violons
Gábor Barta
Delia Bugarin
Stéphanie Décaillet
Edouard Jaccottet
Stéphanie Joseph
Janet E. Loerkens
Catherine Suter Gerhard
Ophélie Vadot
Anna Vasilyeva
NN
Johannes Rose
Janka Szomor-Mekis
Karl Wingerter
VIOLONCELLES
Joël Marosi
premier solo
Catherine Marie Tunnell
deuxième solo
Lionel Cottet
Indira Rahmatulla
Philippe Schiltknecht
CONTREBASSES
Marc-Antoine Bonanomi
premier solo
Sebastian Schick
deuxième solo
CLARINETTES
Davide Bandieri
premier solo
Curzio Petraglio
deuxième solo
BASSONS
Axel Benoit
premier solo
François Dinkel
deuxième solo
CORS
Iván Ortiz Motos
premier solo
Andrea Zardini
deuxième solo
Daniel Spörri
TROMPETTES
FLÛTES
Marc-Olivier Broillet
premier solo
Jean-Luc Sperissen
premier solo
Nicolas Bernard
deuxième solo
Anne Moreau Zardini
deuxième solo
TIMBALES
Arnaud Stachnick
premier solo
128
L'ÉQUIPE
DIRECTEUR EXÉCUTIF
ATTACHÉE DE PRESSE
Benoît Braescu
Hélène Brunet
T 021 345 00 20
[email protected]
ASSISTANTE
DE DIRECTION
Roberta Ocozia
T 021 345 00 24
[email protected]
COMPTABLE
Aude Leclerc
T 021 345 00 23
[email protected]
Joséphine Moretta Piguet
T 021 345 00 27
[email protected]
RÉGISSEUR
ADMINISTRATIF
AIDE COMPTABLE
Pierre-François Bruchez
T 021 345 00 26
[email protected]
Gaétan Golay
T 021 345 00 29
[email protected]
RESPONSABLE
DE LA COMMUNICATION
ET DU MÉCÉNAT
Lydiane Pittet
T 021 345 00 28
[email protected]
130
RESPONSABLE
DES ACTIVITÉS JEUNESSE
RÉGISSEUR TECHNIQUE
André Goy
T 021 329 03 74
[email protected]
BIBLIOTHÉCAIRE
LA FONDATION
RESPONSABLE
DE LA BILLETTERIE
Yannick Geering
T 021 345 00 25
[email protected]
CONSEIL DE FONDATION
COMMISSION ARTISTIQUE
Alexandre Curchod *
Président
Beat Anderwert
Alexandre Barrelet
Benoît Braescu
Delia Bugarin
Mitsou Carré
Alexandre Curchod
Julie Lafontaine
Joël Marosi
Antonin Scherrer
François Sochard
Jean-Luc Sperissen
Gyula Stuller
Catherine Marie Tunnell
Joshua Weilerstein
Daniel Brélaz *
Vice-Président
PRODUCTION ESPACE 2
Stéphane Mérot *
Secrétaire
CHARGÉ
DES RELATIONS
Georges Caille
Marc Floquet *
Marianne Jaccard
Anne-Catherine Lyon
Nicole Minder
Jean-David Pelot
Jean-Yves Pidoux
Fabien Ruf *
Antonin Scherrer *
Jean-Luc Sperissen *
Catherine Marie Tunnell *
Claudine Wyssa
Mitsou Carré
[email protected]
ASSISTANTE
DE PRODUCTION
Géraldine Ulrich
[email protected]
* membre du Comité de Direction
Pierre Béboux
T 021 329 03 73
[email protected]
131
ACTUALITÉ DISCOGRAPHIQUE
CARL MARIA VON WEBER
Concerto pour clarinette et orchestre
en fa mineur n° 1 WeV N.11
Concerto pour clarinette et orchestre
en mi bémol majeur n° 2 WeV N.13
Concertino pour clarinette et orchestre
op. 26 WeV N. 10
Paul Meyer
Clarinette et direction
À PARAÎTRE
IGOR STRAVINSKY
WOLFGANG AMADEUS MOZART
Pulcinella, suite
Ouvertures et airs d’opéras
Apollon Musagète, ballet en deux
tableaux pour orchestre à cordes
(version 1947)
Bertrand de Billy
Concerto en ré pour orchestre à cordes
Direction
Maria Bengtsson
Joshua Weilerstein
Direction
Disques produits par
MDG Dabringhaus und Grimm Audiovision
www.mdg.de
132
Soprano
INFORMATIONS
PRATIQUES
ACCÈS & HORAIRES
BILLETTERIE & BOUTIQUE
ABONNEMENTS & BILLETS
TARIFS
PLAN DE SALLE
134
ACCÈS & HORAIRES
ACCÈS
OUVERTURE DE LA SALLE DE CONCERT
BILLETTERIE
Les concerts de l’OCL ont lieu à la Salle
Métropole. L’accès se fait par la Rue de
Genève 10.
Les portes de la salle de concert ouvrent
30 minutes avant le début des concerts.
La billetterie de l’OCL vous accueille du lundi au vendredi, de 9h à 13h. Les abonnements
et billets sont également en vente sur www.ocl.ch.
En cas d’arrivée tardive, l’accès à la
salle ne sera autorisé qu’à un moment
opportun, sans garantie d’attribution
des places numérotées vendues.
Rue de Genève 12
1003 Lausanne
Tél. +41 (0)21 345 00 25
[email protected]
PERSONNES À MOBILITÉ RÉDUITE
BOUTIQUE
Une rampe d’accès ainsi que des toilettes
sont accessibles à l’entrée de la Rue de
Genève 10. Un ascenseur dessert tous les
étages de la salle.
La billetterie de l’Orchestre de Chambre de Lausanne vous propose des CD et DVD de
l’orchestre, des affiches de concerts et autres articles aux couleurs de l'OCL, ainsi que
des bons cadeaux du montant de votre choix.
GUICHET
Le guichet pour la vente des billets ouvre
une heure avant le début de chaque
concert, à l’entrée de la Salle Métropole
(Rue de Genève 10).
BAR
Le bar de la Salle Métropole est ouvert
une heure avant le début des concerts
ainsi que durant les entractes et à l’issue
des concerts.
136
BILLETTERIE & BOUTIQUE
137
ABONNEMENTS & BILLETS
ABONNEMENTS & BILLETS
L’achat d’abonnements et de billets s’effectue sur notre site internet www.ocl.ch
ou auprès de notre service de billetterie.
ABONNEMENTS
BILLETS
Un formulaire de commande est joint à cette
brochure pour renouveler ou souscrire un
abonnement. Nous vous invitons à nous le
retourner rapidement afin que nous puissions vous garantir les meilleures places.
La vente de billets en ligne est ouverte
dès le lundi 22 août 2016 sur www.ocl.ch
et dès le jeudi 1er septembre 2016 à notre
service de billetterie (Rue de Genève 12).
Les renouvellements d’abonnements
seront traités en priorité jusqu’au 31 mai
2016. Les nouvelles souscriptions seront
traitées dès le 20 juin 2016.
Les billets sont également en vente au guichet de la Salle Métropole (Rue de Genève
10), une heure avant le début des concerts.
Pour les concerts des Entractes, la vente
de billets s’effectue uniquement le jour du
concert à la Salle Métropole.
ÉCHANGES ET REMBOURSEMENTS
Les billets ne sont ni repris ni échangés, y compris en cas de changement de programme
ou d’interprète. Seule l’annulation d’un concert donne droit à un remboursement.
De plus amples informations ainsi que nos conditions générales de vente sont
disponibles sur www.ocl.ch/billetterie.
138
SÉRIE LES GRANDS CONCERTS
TARIFS
LES TARIFS JEUNES
Plan de salle en page 142
Plein tarif
– de 26 ans
& Étudiants
AVS – AI
Enfants dès 13 ans
Catégorie A
70.–
35.–
66.–
156.–
Catégorie B
50.–
25.–
46.–
126.–
Catégorie C
30.–
15.–
26.–
76.–
BILLETS
Famille *
ABONNEMENTS
Série de 10 concerts
10 CONCERTS POUR 100.–
PASSCULTURE
Catégorie A
610.–
600.–
Etudiants et jeunes de moins de 26 ans,
abonnez-vous pour les Grands Concerts et
bénéficiez d’un tarif spécial de seulement
CHF 100.– pour 10 concerts ! (Catégorie C).
Destiné aux étudiants du degré secondaire II du Canton de Vaud (formation
professionnelle, gymnase ou OPTI), le
Passculture est gratuit et donne droit à un
tarif unique de CHF 8.- pour les Grands
Concerts (Catégorie C).
Catégorie B
410.–
400.–
Catégorie C
210.–
CARTE CULTISSIME
Tu as entre 18 et 25 ans et habites à Lausanne ou dans une commune avoisinante ?
Commande ta carte cultissime au prix de
CHF 25.– et bénéficie d’un rabais de 50 %
sur tous les billets « – de 26 ans
& étudiants ».
Informations et inscription sur
www.carte-cultissime.ch
Informations et inscription sur
www.vd.ch/themes/culture/passculture
ABONNEMENT CULTUREL
Les élèves des classes de 9e à 11e ainsi
que celles de COES, VER, ACCS et RAC de
Lausanne bénéficient de l’offre de l’Abonnement culturel et paient un prix unique
de CHF 8.– pour certains Grands Concerts
(Catégorie C), sur inscription auprès de
leur enseignant.
Plus d’informations sur
www.lausanne.ch/prog-culturel
LES TARIFS FAMILLE
Venez écouter les concerts de l’OCL en
famille et profitez d’un tarif spécial pour
les Grands Concerts (dès CHF 76.–), les
Dominicales (CHF 36.–) et les Découvertes
(CHF 36.–). Les tarifs sont valables pour
maximum 2 adultes et 2 enfants (selon
l’âge indiqué sous « Tarifs »).
100.–
200.–
SÉRIE LES DOMINICALES
BILLETS
ABONNEMENTS
Série de 8 concerts
Placement libre
Plein tarif
– de 26 ans
& Étudiants
– de 16 ans
Enfants dès 10 ans
15.–
10.–
5.–
36.–
96.–
56.–
36.–
Famille *
SÉRIE LES DÉCOUVERTES
BILLETS
ABONNEMENTS
Série de 4 concerts
Placement libre
Plein tarif
– de 26 ans
& Étudiants
AVS – AI
Enfants dès 5 ans
15.–
10.–
15.–
36.–
48.–
32.–
48.–
SÉRIE LES ENTRACTES
BILLETS
ABONNEMENTS
Série de 8 concerts
Famille *
Placement libre
Plein tarif
– de 26 ans
& Étudiants
AVS – AI
MDA
14.–
10.–
10.–
100.–
72.–
72.–
* Maximum 2 adultes et 2 enfants (selon âge indiqué)
Tous les prix sont en francs suisses (CHF), impôt sur les divertissements compris (14 %).
Les bénéficiaires de tarifs réduits sont invités à présenter un justificatif au contrôle.
140
141
PLAN DE SALLE
SALLE MÉTROPOLE – LAUSANNE
Catégorie A
Catégorie B
BALCON
Catégorie C
PAIR
PARTERRE
PAIR
PAIR
IMPAIR
SCÈNE
142
SCÈNE
PAIR
IMPAIR
SCÈNE
SCÈNE
IMPAIR
IMPAIR
143
IMPRESSUM
Responsable de la publication
Benoît Braescu
Coordination éditoriale
Lydiane Pittet
Textes introductifs des concerts
Christian Wasselin
Graphisme
trivial mass
Photolithographie
Images 3
Impression
Imprimerie Cornaz SA
www.ocl.ch
facebook.com/OrchestreChambreLausanne
@Orchestre_OCL
@orchestre_chambre_lausanne
144
Photographies
Felix Broede — p.2, 11, 17, 19, 29, 33, 55, 77, 125
federal-studio.com — p.8, 30, 48, 58, 68, 90,
93, 100, 104, 108, 127, 129
Lisa Marie Mazzucco — p.11
Paolo Roversi — p.15, 95
Klaus Rudolph — p.21
Priska Ketterer — p.23
Marco Borggreve — p.25, 73, 97
Sussie Ahlburg — p.27
Lau Kwok Kei — p.35
Christian Steiner — p.37
Russell Duncan — p.39, 79
Jesse Weiner — p.41
Pénélope Henriod — p.43
Tashko Tasheff — p.45
HfM Weimar — p.47
David Duchon-Doris — p.51
Frank Jueri/Naïve — p.53
Marion Pouliquen — p.57
Stéphanie Meylan — p.60, 62, 64, 66, 106,
110, 112, 119, 122, 133, 134, 139
Jen Supaph — p.71
Kaapo Kamu — p.75
Decca / Harald Hoffmann — p.81
José Staub — p.83
Daniel Vass — p.85
Mario del Curto — p.87
Jean-Baptiste-Millot — p.89
Jean-François Badias — p.99
Tomasz Trzebiatowski — p.103
Rue de Genève 12
CH — 1003 Lausanne
T +41 21 345 00 20
F +41 21 345 00 21
www.ocl.ch
L’OCL est résident de la Salle Métropole

Documents pareils