diaporama

Commentaires

Transcription

diaporama
18 avril 2014
European Association for the Philosophy of Sport
Le Mixed martial arts:
Une pratique transgressive au service du bien-être?
Matthieu QUIDU
Professeur agrégé d’EPS à l’ENS de Lyon
Docteur en STAPS.
(avec l’aide de Matthieu DELALANDRE)
Questionnement
Comment une discipline, initialement professionnelle, créée
par et pour la médiatisation télévisuelle, s’est-elle
transformée en une pratique amateure au service du bien-être
personnel?
Thèse
Le MMA possède, dans sa logique interne, des traits pertinents
(permissivité, liberté d’action…) capables de susciter le bienêtre du pratiquant loisir, dans un contexte individualiste,
ultralibéral et numérique.
Plan
I) Une pratique professionnelle, créée par et pour la médiatisation.
II) Une logique interne; des modalités de pratique.
III) Des pratiquants de MMA à l’ENS de Lyon.
1ère partie.
Une pratique professionnelle, créée par et pour la médiatisation
Une tradition de rencontres inter-styles
Ex: Vale tudo, Sambo, Shooto…
Homologie MMA et mondialisation libérale (Dalla Pria et al., 2009)
« Qui est le combattant le plus efficace en contexte dérégulé ? »
=>Discipline hybride, dérégulation et mesure de l’efficacité.
Ultimate Fighting Championship n°1
Karaté versus Sumo.
1ère partie.
Une pratique professionnelle, créée par et pour la médiatisation
Une tradition de rencontres inter-styles
Ex: Vale tudo, Sambo, Shooto...
Homologie MMA et mondialisation libérale (Dalla Pria et al., 2009)
« Qui est le combattant le plus efficace en contexte dérégulé ? »
=>Discipline hybride, dérégulation et mesure de l’efficacité.
Vague de retour à l’agôn dans les sports de combat (Gaudin, 2009)
Une contestation en acte des logiques de
spiritualisation, hygiénisation, esthétisation.
Aïkido, Capoeira, Systema vs karaté kyokushinkaï ; jujitsu brésilien; muay thaï.
1ère partie.
Une pratique professionnelle, créée par et pour la médiatisation
Une subordination à la perspective du téléspectateur
Emergence du marché pay-per-view
Spectacularisation
Un marketing de l’ « ultime »
Une image sulfureuse savamment cultivée
Ex: cage; surnoms des combattants; No holds barred; free fight…
=>Une mythologie du réalisme.
Une tension constitutive
Efficacité (« qui est le plus fort? ») versus Télégénie (« qui est le plus bankable »?)
Ex: Ground and pound vs jujitsu brésilien.
Ex: Ben « the boring » Askren.
Une dialectique Désportivisation / Resportivisation
(van Bottenburg & Heilbron, 2009)
Ultimate fighting Championship n°4
International Vale tudo Championship
=> « panique morale ».
Une dialectique Désportivisation / Resportivisation
(van Bottenburg & Heilbron, 2009)
Ultimate fighting
championship n°165
Unified rules: introduction des gants, des catégories de poids, des reprises…
↗ nombre coups prohibés; autonomisation d’un corpus technique.
Appellation MMA => vers un show sportif moralement acceptable.
2ème partie. Une logique interne; des modalités de pratique.
Valence libertaire et transgressive
Opposition des pouvoirs publics (Delalandre & Collinet, 2013).
Faible contrainte réglementaire (frappes au sol).
Intensité maximale des percussions.
Incertitude des combats.
Diversité technique + procès d’expérimentation technique.
Complexité informationnelle et richesse tactique.
Game plan + Choix en cours d’action => métissage réflexif (Léséleuc, 2007)
« Si la boxe est une science, alors le MMA est la physique quantique » (Miller, 2008)
Adaptation corporelle (Downey, 2006)
Maîtrise de la douleur; Acceptation des pertes de connaissance.
2ème partie. Une logique interne; des modalités de pratique.
Un recrutement sociologique hétérogène (Pellaud, 2009; Sheridan, 2007)
Underdogs versus Golden boys (cf. Vale tudo).
« Prendre une revanche sur la vie » versus « Rompre avec une enfance dorée »
Le cas des felony fights:
underground and unsanctionned
Brent & Kraska, 2013; Salter & Tomsen, 2012.
2ème partie
Une logique interne; des modalités de pratique.
Le cas des felony fights
La dimension technico-tactique minorée.
Une permissivité maximale.
Une mise en scène des conflits:
genrés, politiques, ethniques.
Motivations et expériences vécues
Valeur transgressive et ordalique (Le Breton, 2002): « vérité, authenticité ».
Sentiment de contrôle et de maîtrise vs hétéronomie (Lyng, 1990) .
Déroutinisation vs planification (Brent & Kraska, 2013):
=>« a visceral reaction to today’s highly rationalized modes of social governance ».
Crise de la masculinité (Blin, 2013).
3ème partie
Des pratiquants de MMA à l’ENS de Lyon.
+ IEP de Paris, ESSEC…
Une dissonance culturelle en termes de légitimité? (Erard, 2007)
3ème partie. Des pratiquants de MMA à l’ENS de Lyon
Besoin de relâchement
(Elias & Dunning, 1994)
Trajectoire martiale
+ zapping martial
(Delalandre & Collinet, 2013)
+ progression rapide
Image sulfureuse
pour soi et autrui
Normalien et pratiquant de MMA:
Entre compensation et continuité
Pluralité des
dispositions (Lahire, 2004)
Individualisme réflexif
(De Léséleuc, 2007)
Efficacité libérale
=auto-détermination
(Dalla Pria et al., 2009)
NB: Fabrication sociale du sentiment de singularité (Lahire, 2013)
Conclusion
Hyper-individualisme
=>réflexivité
Efficacité et flexibilité
libérales
Le MMA: une transgression conformiste,
en phase avec les évolutions sociétales contemporaines
Critique des modèles hiérarchiques
Pédagogie « rhizomatique »
(Pellaud, 2009)
Communauté de pratique
numérique (Sheridan, 2007)

Documents pareils