Le coaching de vie médicale

Commentaires

Transcription

Le coaching de vie médicale
Le coaching de vie médicale De la Ligue Rein et Santé Nous avons tous dans notre vie besoin d’un coach accompagnant confidentiel
(même virtuel), pour être moins seul quand on est malade chronique, qui va si il
le peut nous permettre de remettre en questions nos mauvais modes de vie, nos
faiblesses et/ou nos abus, nos appréhensions, nos peurs et nos chagrins.
Un coach associatif compétent et indépendant (des autorités sanitaires),
empathique, souriant et bienveillant (un accompagnant et un soutien de vie, voir
un « aidant personnel* ») est là pour nous aider à comprendre pourquoi nous
devons analyser nos comportements et les modifier, mais plus que tout,
s’efforcer de trouver les ressources en nous pour réaliser ces changements.
Coaching individuel - Accompagnement de projet personnel et professionnel des
insuffisants rénaux et diabétiques (soit des solutions d'entre-aide utilisant les
technologies d'aujourd'hui). Tel est le nouveau projet de la Ligue Rein et Santé.
Avec pour objectif la motivation personnelle le long du parcours de la maladie,
parce qu’en fait : « on ne réussi une aventure que sur soi-même », nous dit
l’auteur.
En fait notre coach ne nous dit jamais ce qu’il faut faire, il écoute, sourit
beaucoup et parle très peu, il nous aide patiemment à entrevoir ce qu’il y aurait
de mieux à faire. Il nous fait y réfléchir puis nous laisse choisir notre destin. Il
nous aide en fait à mobiliser nos forces, à gagner nos propres challenges en
ayant plus confiance en nous. A rebondir quand les choses vont mal.
Pour les malades, cet aidant partage intimement la connaissance de leur
problème de santé. Cet accompagnant, via son propre vécu et son expérience,
peut les aider (et inversement), apporte son aide. Il n’éduque personne et ne se
veut pas expert, il accompagne le malade chronique en lui apprenant à se
questionner sur sa manière de faire, comme lui l’a fait auparavant. Il l’aide à
accepter sa maladie, la regarder d’un œil neuf et d’en gérer le parcours. Il
apprend au malade à être lui-même, à s’aimer, à aimer la vie, à en accepter les
contraintes, à gérer également les stress du quotidien.
En fait le coach nous entraîne et nous aide à réfléchir et peut aider à mieux agir,
cela peut-être un compagnon fécond, tout à l’écoute de son entourage il fait
abstraction de ses propres pensées. A la fois capable de beaucoup d’écoute et de
silence. Ainsi vous aidera-t-il à retrouver votre propre chemin de vie,
notamment quand votre maladie est chronique (soit irréversible), et que son
parcours est long et difficile.

Documents pareils