la gestion des finances personnelles en période d`incertitude

Commentaires

Transcription

la gestion des finances personnelles en période d`incertitude
Services à
la famille
Programmes
d’aide aux
employés
Numéro
5353
Issue
LA GESTION DES FINANCES PERSONNELLES
EN PÉRIODE D’INCERTITUDE ÉCONOMIQUE
En cette période d’incertitude économique, la gestion
budgétaire devient une compétence élémentaire de la
vie quotidienne. La sécurité d’emploi est à peu près
inexistante. Les mises en disponibilité et les réductions
de personnel ébranlent les familles à double revenu.
Comment surmonter la situation et où obtenir de
l’aide?
Les personnes qui utilisent les services du counselling
en matière de crédit ne sont pas nécessairement des
gens à faible revenu qui abusent de leur crédit, mais
plutôt des familles qui jouissaient d’un bon salaire
avant d’être touchées par une grève, la maladie ou une
interruption imprévue de leur source de revenus. Elles
sont alors forcées d’utiliser leur crédit pour couvrir des
dépenses nécessaires, jusqu’à ce que leur source de
revenus soit rétablie.
Il est essentiel de prévoir la possibilité d’une
interruption d’une source de revenus
Dans des situations de ce genre, selon la durée de
l’interruption, il se pourrait que la famille doive
attendre longtemps avant de pouvoir reprendre le mode
de vie auquel elle s’était habituée. Une bonne
préparation à la possibilité d’une interruption d’une
source de revenus peut faire toute la différence entre
vivre de ses économies et vivre avec l’argent de
quelqu’un d’autre – LE CRÉDIT.
Les dix règles fondamentales de la gestion
budgétaire
1. Élaborez un plan précis
• Planifiez les futurs achats importants et les
dépenses périodiques.
2. Établissez des objectifs financiers
• Déterminez vos objectifs financiers à court terme
(moins d’un an), à moyen terme (d’un an à cinq
ans) et à long terme (plus de cinq ans).
3. Ayez une excellente connaissance de votre
situation financière
• Déterminez vos frais de subsistance mensuels, vos
dépenses périodiques et le remboursement
mensuel de vos dettes.
4. Fixez-vous un budget réaliste
• Tenez-vous-en le plus possible à votre budget.
• Évaluez votre budget.
• Comparez vos dépenses courantes et les
dépenses que vous aviez planifiées.
5. Ne laissez pas vos dépenses augmenter
• Évitez de ne payer que le minimum exigé sur le
solde de votre carte de crédit.
• Payez vos achats comptant. Mettez vos cartes
de crédit de côté jusqu’à ce que le solde soit
raisonnable ou remboursé.
Il est permis de reproduire ce document en mentionnant que les PAESF de Kingston et de la Vallée de la Thames en sont la source.
Les dix règles fondamentales de la gestion
budgétaire
(suite)
6.
Épargnez
• Épargnez pour des dépenses périodiques telles
que l’entretien de l’automobile et de la maison.
• Épargnez 10 % de votre revenu net.
• Constituez un fonds d'urgence de deux ou trois
mois de revenu.
• Si vous épargnez en prévision de votre retraite
ou d’objectifs à long terme, il serait sage de
consulter un conseiller financier reconnu.
7.
Payez vos factures à temps
• Maintenez une bonne cote de crédit.
• S’il vous est impossible de payer vos factures
avant l’échéance, communiquez avec vos
créanciers et expliquez votre situation.
• Pour obtenir des conseils en matière de gestion
budgétaire, communiquez avec un bureau de
counselling en crédit.
8.
Sachez faire une distinction entre vos besoins
et vos désirs
• Assurez-vous de satisfaire à vos besoins en
premier.
• Vos désirs pourront être satisfaits lorsque vos
besoins seront comblés.
9.
Utilisez votre crédit avec sagesse
• N’utilisez votre carte de crédit que pour la
sécurité qu’elle procure et des achats planifiés.
• Déterminez le montant total des achats qu’il
vous sera facile de rembourser s’ils sont
effectués sur votre carte de crédit.
• Vos paiements d’achats à crédit ne devraient
pas dépasser 15 % de votre revenu net.
• N’empruntez pas d’un créancier pour en payer
un autre.
10. Conservez un registre de vos dépenses
quotidiennes
• Vous saurez ainsi où va votre argent.
• Utilisez un cahier de dépenses pour vous aider
à déterminer les domaines où il est nécessaire
d’effectuer un redressement.
Les enfants et l’argent
Souvent, nous entendons les parents exprimer
leur frustration à l’égard de leurs enfants qui ne
connaissent pas la valeur de l’argent. Voici
quelques moyens de les renseigner à ce sujet.
• Donnez à votre enfant une allocation
proportionnelle à son âge. Apprenez-lui à en
épargner une partie, à en dépenser une partie et à
en donner une partie.
• Aidez-le à se fixer des objectifs, simples et à
court terme.
• N’hésitez pas à expliquer à votre enfant le coût
des choses par rapport à son allocation, par
exemple, le coût de cet article équivaut à dix
semaines d’allocation.
• Encouragez-le à épargner pour acheter des
articles qu’il désire obtenir. Il constatera alors
l’effort que cela implique et il apprendra à faire
des choix et à établir des priorités.
• Si vous commencez tôt à lui montrer la valeur de
l’argent, la tâche sera plus facile quand il
grandira.
• Ouvrez un compte bancaire à votre enfant et
encouragez-le à y effectuer des dépôts.
• Recueillez la petite monnaie, puis laissez votre
enfant la compter et l’insérer dans des papiers à
rouler afin de la déposer dans son compte
bancaire.
• Si votre enfant est plus âgé, encouragez-le à
effectuer du travail à temps partiel, par exemple,
faire du gardiennage, pelleter la neige, tondre le
gazon ou livrer le journal. Il acquerra le sens des
responsabilités et obtiendra de l’argent pour
s’acheter des articles qui l’intéressent.
• Si votre enfant est adulte, évitez d’être
cosignataire ou endosseur d’un prêt, sauf si vous
êtes certain qu’il assumera la responsabilité des
paiements.
Il est important d’enseigner aux enfants la valeur
de l’argent et les pièges du crédit et des dettes.
L’article original a été rédigé par Tim Utting, conseiller au
Bureau de counseling en crédit de la ville de Brockville, et
adapté en 2008 par les conseillers en crédit du PAESF de la
Vallée de la Thames.
Le PAESF d’Ottawa offre des services confidentiels de counselling en matière de crédit, y compris la planification
budgétaire, une représentation auprès des créanciers et de l’assistance en proposition de consommateur. L’aide offerte par
le counselling couvre un large éventail de problèmes personnels et professionnels. Pour obtenir de plus amples
renseignements à ce sujet, composez le
613-725-5676 ou le 1 877 725-5676

Documents pareils