Le nouvel espace de la CPAM du Finistère

Commentaires

Transcription

Le nouvel espace de la CPAM du Finistère
Dossier de presse
16 avril 2014
s
u
o
v
i
s
Et
n
i
a
m
n
e
z
e
i
n
e
pr
?
é
t
n
a
s
votre
Le nouvel espace
de la CPAM du Finistère
FINISTERE
Contact presse :
Loïc Guillou
02 98 76 43 17
FINISTERE
Sommaire
Communiqué de synthèse .................................................................................. 2
Santé Active, l’Assurance Maladie de demain ....................................................... 3
Nouveau en Bretagne, un espace Santé Active .................................................... 5
Premier bilan de quatre mois d’activité ................................................................... 7
Nutrition, dos, cœur : trois thématiques prioritaires ............................................... 8
Comment bénéficier de Santé Active................................................................... 14
Un réseau de partenaires .................................................................................... 15
La politique de prévention de la CPAM ............................................................... 16
Communiqué de synthèse
Santé Active est une démarche innovante qui permet de considérer la santé autrement que
par une approche curative, de comprendre nos habitudes de vie impactant la santé et donc
d’adapter nos comportements au quotidien. Il s’agit d’une offre de service gratuite, basée sur
le volontariat, à l’attention de tous les assurés du régime général.
Depuis le 6 décembre 2013, la CPAM du Finistère a ouvert au 7 rue Dupleix de Brest,
l’espace de prévention Santé Active de l’Assurance Maladie en Bretagne.
Plus de 500 visiteurs ont franchi la porte de cet espace depuis son ouverture. 84 personnes
ont adhéré au club Santé Active tandis que 54 bilans nutrition ont été enregistrés depuis fin
janvier.
Des conseillers spécialement formés accueillent, écoutent, conseillent et surtout proposent
aux visiteurs des programmes de santé personnalisés en fonction de leurs attentes. Leur rôle
consiste aussi à orienter si besoin les assurés vers les ressources médicales et/ou
associatives locales.
Documentation, bibliothèque santé, expositions thématiques, ressources multimédias peuvent
être consultées sur place. Deux salles d’atelier permettent également la réalisation de
programmes de coaching adaptés.
L’équipe de santé active est composée de trois conseillères – Edith Kervern, Stéphanie Colin,
Corinne Le Page –, une déléguée départementale qui externalise le programme sur le
département - Christelle Hémon - et une responsable, Michèle Roudaut.
Santé Active propose trois programmes de santé : la Nutrition Active, la santé du dos, la santé
du cœur.
Cinq programmes de coaching Santé Active ont d’ores et déjà été proposés à l’espace Santé
Active.
Le dispositif consiste en une série d’ateliers en petits groupes, conçus et animés par des
professionnels de santé, des diététiciennes, des éducateurs sportifs : ils informent, expliquent
et initient progressivement à de nouvelles habitudes de vie. Un suivi individuel est par ailleurs
assuré pendant toute la durée du programme. 22 ateliers ont été réalisés depuis l’ouverture de
l’espace.
Santé Active, c’est également un bilan Nutrition Active permettant de faire le point sur les
comportements alimentaires, une ligne nationale Nutrition Active (0811 700 724) proposant de
s’entretenir avec une diététicienne, un club Santé Active donnant la possibilité de bénéficier
d’informations santé privilégiées.
Pour s’informer sur Santé Active, le public peut se rendre sur place au 7 rue Dupleix,
téléphoner au 36 46 ou encore consulter le site internet www.masanteactive.com.
Avec Santé Active, la CPAM du Finistère travaille en partenariat avec les acteurs médicaux,
associatifs et institutionnels locaux et nationaux en cherchant à favoriser l’efficacité et la
synergie des actions de prévention sur un même territoire.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
2
Santé Active, l’Assurance Maladie de demain
La santé : un contexte paradoxal en France, pourquoi ?

Une amélioration des conditions de vie

Une amélioration des traitements de la prise en charge sanitaire des individus

Une augmentation de l’espérance de vie (qui est en 2012 de 84,8 ans pour les femmes et
de 78,1 ans pour les hommes)
Pourtant

Une mortalité prématurée élevée avant 65 ans puisqu’elle représentait 20,7% des décès
en 2008 : à noter que cette mortalité prématurée est due pour 40 % aux conduites
individuelles (tabac, alimentation, sédentarité)

Des inégalités sociales et territoriales de santé

Une augmentation rapide et soutenue des maladies chroniques (16 millions de personnes
touchées en 2007) avec un phénomène nouveau : l’augmentation de l’association de
pathologies
Et

Une augmentation de la population et de la proportion de personnes âgées et de leur
consommation de soins

Des déterminants de santé multiples.
La démarche Santé Active
Santé Active est une démarche innovante qui permet de considérer la santé autrement que
par une approche curative, de comprendre nos habitudes de vie impactant la santé et donc
d’adapter nos comportements au quotidien.
Si rembourser la population de leurs dépenses de santé reste le cœur de mission de
l’Assurance Maladie, aujourd’hui, elle va plus loin. Plus qu’un organisme de remboursement,
elle se veut un acteur clé de la santé publique française.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
3
Cette démarche d’éducation pour la santé se fonde sur des connaissances, des attitudes et
des comportements et prétend développer un savoir, un savoir-faire et un savoir-être
permettant à chacun d’atteindre le plus haut degré de santé possible. Santé Active innove
donc par une information large mais pointue et critique, et des conseils dispensés en proximité
au travers de services pratiques, adaptés et personnalisés.
Initiée par la CPAM de la Sarthe il y a quinze ans, cette démarche de santé publique a été
évaluée scientifiquement et reconnue. La CPAM du Mans s’est d’ailleurs vue récompensée
aux Trophées du management de l’innovation par le Prix de l’innovation émotionnelle en 2011.
Au vu de son efficacité, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie a développé et étendu le
concept à d’autres départements.
En effet, optimiser sa santé et réduire ses facteurs de risque contribuent à maintenir le
système de soins français, à l’heure où les comptes sociaux sont fragiles.
Cette offre de service de l’Assurance Maladie est gratuite, sans incidence financière sur la
prise en charge des remboursements de soins et de médicaments. Basée sur le volontariat,
l’assuré s’inscrit et se désengage selon son souhait.
Le programme Santé Active
Un panel d’outils au service des Finistériens
L’espace Santé Active
Le coaching Santé Active
Le coaching Santé Active en ligne (e coaching)
Le bilan Nutrition Active
La ligne Nutrition Active (0811 700 724)
Le club Santé Active (= adhésion à Santé Active)
Le Délégué Santé Active
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
4
Nouveau en Bretagne, un espace Santé Active
La CPAM du Finistère a donc ouvert depuis décembre dernier au 7 rue Dupleix de Brest la
première agence de prévention Santé Active bretonne de l’Assurance Maladie.
Santé Active est une démarche de bien-être, de bien vivre. C’est comprendre, anticiper,
s’informer pour devenir acteur de sa santé et de celle de ses proches. Initiée par l’Assurance
Maladie, cette idée de santé s’inscrit dans une double vocation : inciter les assurés à protéger
leur capital santé et pérenniser le système de soins français en misant sur la prévention.
Dans cet espace en libre accès à tous, des conseillers sont à l’écoute du public. Ils
accompagnent dans les recherches, répondent aux questions de santé et surtout proposent
des programmes de santé personnalisés pour aider les assurés à prendre en main leur santé
et adopter de bons réflexes.
Conseil, accueil et écoute individualisée
Les conseillers Santé Active, spécialement formés, accueillent les visiteurs pour une
information générale ou spécifique. A l’écoute, ils affinent les questionnements et aident aux
recherches parmi les multiples ressources possibles.
Les besoins du public sont en effet aussi diversifiés que le sont les situations de vie. L’espace
permet de répondre à des attentes variées pour entretenir la santé (alimentation, sommeil,
prévention des accidents, hygiène de vie…), pour réagir face à un problème de santé
(fonctionnement du système de soins, comment y recourir ?..), pour mieux vivre avec un
handicap ou une maladie chronique…
De la documentation est disponible en permanence à l’espace Santé Active. La bibliothèque
santé propose en libre-service des ouvrages récents et de référence : revues, dépliants,
brochures, quiz, fiches-conseils… Des ressources multimédias (vidéos, Cd-Rom…) peuvent
être consultées sur place.
Des expositions régulières permettront des focus sur des sujets de santé.
Le cyber espace donne accès à une sélection de sites Internet santé validés.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
5
Orientation et animation santé
Le rôle de l’équipe Santé Active est aussi d’orienter les assurés vers les ressources médicales
locales
(professionnels
de
santé,
structures
de
soins)
et
vers
les
acteurs
de
l’accompagnement (associations, réseaux). En fonction des besoins, les conseillers
fournissent la liste des contacts utiles et les adresses des réseaux de santé.
Des temps forts en matière de prévention sont régulièrement proposés au public.
Organisation et animation d’ateliers
Deux salles d’atelier au sein de l’espace permettent la réalisation de programmes de coaching
adaptés aux assurés.
L’équipe Santé Active
L’équipe Santé Active est composée de :
Trois conseillères : Edith Kervern, Stéphanie Colin, Corinne le Page,
Une déléguée départementale : Christelle Hémon,
Une responsable : Michèle Roudaut.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
6
Premier bilan de quatre mois d’activité
Depuis son ouverture, plus de 500 visiteurs se sont rendus à l’Espace Santé Active brestois :
70,3 % de femmes et 29,7% d’hommes.
84 personnes ont d’ores et déjà adhéré au club Santé Active.
54 bilans nutrition ont été enregistrés depuis fin janvier.
5 programmes de coaching Nutrition Active ont été déployés.
22 ateliers ont été réalisés au sein de l’Espace depuis son ouverture.
Plusieurs temps forts ont été organisés depuis le début de l’année :
. Une conférence animée par l’ADEC 29 sur le thème du dépistage du cancer colorectal
. Une présentation de Santé Active aux médecins généralistes de Brest Métropole Océane
. Une exposition des « profils santé » des communes de Brest Métropole Océane et des villes les
plus importantes du Finistère
. Une journée de l’audition avec l’organisation des tests auditifs gratuits pour les adhérents Santé
Active
Prochainement, d’autres événements seront programmés au sein de l’Espace :
. Un atelier Nesting organisé par la Mutualité
. Un atelier de sevrage tabagique à l’occasion de la journée mondiale sans tabac
Les premiers retours des visiteurs témoignent d’une grande satisfaction du public, notamment
concernant l’accueil, l’organisation des ateliers et la qualité de leurs animateurs.
De nombreux partenaires contribuent d’ores et déjà au développement de l’activité de l’Espace :
Brest Métropole Océane, les personnels territoriaux de Saint Renan, l’Echelon local du Service
Médical de la CPAM, la CARSAT, les Ateliers Santé ville, les collectifs sida Brest et Quimper, les
dispositifs d’insertion, l’ADEC 29,…
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
7
Le coaching Santé Active
Le vieillissement de la population et l’allongement de l’espérance de vie favorisent le
développement de pathologies qui peuvent être évitées en adoptant au plus tôt de saines
habitudes de vie. C’est le cas des maladies cardio-vasculaires, deuxième cause de décès
en France, de l’obésité qui affecte plus d’un adulte sur dix, et des lombalgies, première
cause de pathologie professionnelle et d’invalidité chez les moins de 45 ans en France.
Soutenir de manière personnalisée les assurés dans leur démarche de changement
d’habitudes de vie, que ce soit pour améliorer leur quotidien et/ou prévenir d’éventuels
problèmes de santé : c’est l’objectif qu’affiche l’Assurance Maladie au lancement du coaching
Santé Active.
Pour atteindre cet objectif, Santé Active propose donc trois programmes de santé : la nutrition
active, la santé du dos, la santé du cœur.
S’inscrire à un programme de coaching signifie s’engager à participer aux ateliers animés par
des professionnels de santé, se rendre aux entretiens de suivi, au bilan en fin de programme
et six mois après.
Nutrition active
L’objectif de Nutrition active est d’apprendre à manger et à bouger pour rester en forme. Ce
programme est composé d’ateliers informatifs et pratiques. Ils apportent une aide concrète
pour manger équilibré et bouger plus au quotidien. On y apprend à élaborer des menus
complets pour une semaine en consommant et cuisinant malin, à découvrir les aliments ayant
un bon rapport qualité nutritionnelle/prix, à réaliser des plats de saison, à s’initier à la
relaxation, à décrypter les étiquettes…
Ces ateliers pratiques animés, selon le thème, par une diététicienne, un cuisinier, un
éducateur sportif ou un professionnel de santé, sont au nombre de six : « Consommer malin :
les astuces », « Cuisiner santé », « 1, 2, 3… Bouger santé », « S’initier à la relaxation »,
« Bien manger à petit prix », « Equilibrer mes repas semaine après semaine ».
Environ un adulte sur deux est concerné par un problème de poids en France, c’est-à-dire
avec un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 25.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
8
Santé du cœur
Le programme Santé du cœur est destiné aux personnes en surpoids ayant des antécédents
familiaux, aux fumeurs, aux gens stressés, ou simplement aux personnes ayant envie de
protéger leur cœur. Les objectifs sont les suivants :
informer et sensibiliser le public sur les risques, les signes et les causes des maladies cardiovasculaires,
favoriser la prise de conscience sur la possibilité d’agir sur certains facteurs de risque,
éviter ou retarder l’apparition de complications en adoptant une bonne hygiène de vie,
sensibiliser aux bienfaits des activités physiques,
orienter vers le milieu médical et associatif spécialisé.
147 000 décès par an sont dus aux maladies cardio-vasculaires. Entre 35 et 55 ans, plus de
trois quarts des hommes et plus de deux tiers des femmes ont au moins un facteur de risque
modifiable (en particulier le tabac, l’obésité et la sédentarité).
Santé du dos
Le programme Santé du dos vise les personnes sensibles du dos ou celles qui veulent
prévenir les problèmes de dos. Les objectifs sont les suivants :
informer et sensibiliser sur l’intérêt de prendre soin de son dos au quotidien,
faire prendre conscience que les causes de mal de dos sont multifactorielles,
communiquer sur les méthodes d’entretien du dos,
promouvoir le maintien ou la reprise d’une activité en phase aiguë.
En France, la lombalgie est à l’origine de près de six millions de consultations par an, près du
tiers des actes de kinésithérapie et de 5 à 10 % des actes de radiologie. Elle représente 13 %
des accidents du travail.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
9
Coaching Santé Active : mode d’emploi
Gratuit et ouvert à tous les assurés du Régime Général, le coaching Santé Active est proposé
à l’espace Santé Active. Pour en bénéficier, les Finistériens doivent au préalable s’inscrire. Un
premier entretien avec un conseiller les guide dans la marche à suivre.
1. L’entretien individuel
Première étape pour bénéficier du coaching Santé Active : la prise de rendez-vous pour un
entretien individuel à l’espace Santé Active, 7 rue Dupleix à Brest. Pendant ce rendez-vous
individuel d’une heure, le conseiller fait le point et évalue les habitudes de vie, les attentes et
les motivations de la personne. Cet entretien permet aussi de vérifier si le coaching Santé
Active est en adéquation avec le besoin exprimé.
Le cas échéant, le conseiller propose alors une inscription à l’un des programmes du
coaching. Sinon, une orientation vers les ressources locales ad hoc (professionnels de santé,
associations, structure médicale, etc…) est proposée.
2. L’inscription dans un programme
Le participant et le conseiller décident du programme qui convient le mieux aux besoins de
l’assuré : programme Santé du dos, du Cœur ou Nutrition Active. Le programme consiste en
une série d’ateliers en petits groupes, conçus et animés par des professionnels.
L’entrée dans le programme est formalisée par la signature d’une charte entre le participant et
l’Assurance Maladie du Finistère : celle-ci stipule les engagements de chacun (pour le
participant, prévenir en cas d’empêchement, répondre aux questionnaires de suivi et de
bilan… et pour la CPAM, respecter la confidentialité des données, garantir la compétence des
intervenants…).
Les rendez-vous pour chaque atelier sont fixés sur une durée allant de 1 à 3 mois.
3. Les ateliers
Interactifs, ludiques et dynamiques, les ateliers sont animés par des professionnels de santé,
des diététiciennes, des éducateurs sportifs…. Ils informent, ils expliquent et initient
progressivement à de nouvelles habitudes de vie.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
10
Chaque programme est composé d’ateliers obligatoires et d’ateliers optionnels. Ces derniers
peuvent être réalisés selon les besoins et le profil du participant.
A la fin de chaque atelier, un questionnaire est remis au participant, permettant de recueillir
leurs impressions et d’évaluer leur satisfaction.
4. Un suivi
A tout moment du coaching Santé Active, les participants peuvent s’entretenir avec un
conseiller pour faire le point sur leur motivation.
A la fin du programme, un bilan est prévu afin de vérifier l’atteinte des objectifs fixés et la
satisfaction globale du participant. Le bilan permet aussi d’aider celui-ci à continuer sa
démarche de changements d’habitudes de vie.
Enfin, un bilan est effectué six mois après la fin du programme, soit par téléphone, soit par
rendez-vous. Le conseiller et le participant observent les bénéfices procurés par le
programme, l’atteinte des objectifs et réajustent si besoin la démarche, avec l’intégration
éventuelle de nouveaux services.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
11
Le bilan Nutrition Active

Ouvert aux adhérents du club Santé Active.

Entretien d’une heure avec une diététicienne pour faire le point sur les comportements vis-àvis de l’alimentation, de l’hygiène de vie.

Porte d’entrée vers une démarche individualisée de modification d’habitudes de vie.

Déroulement en face à face, au sein de l’espace Santé Active (bureau individuel)
La ligne Nutrition Active

Un service téléphonique national au 0811 700 724 : une diététicienne répond aux questions
relatives à la nutrition et à l’équilibre alimentaire tous les mercredi de 13h30 à 17h30.

Ce service est ouvert à tous.
Le club Santé Active

Pour pouvoir bénéficier du bilan Nutrition Active et du coaching, l’assuré du régime général
doit adhérer au club Santé Active. Cette adhésion est gratuite et permet de bénéficier
d’informations santé privilégiées, sous la forme de newsletters, de conférences…

Recueil d’avis et suggestions (questionnaires de satisfaction, tables rondes)
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
12
Le délégué Santé Active

Il externalise l’action Santé Active sur le département

Il identifie les zones d’actions prioritaires (communes ou communautés de communes
atypiques)

En lien avec la géographie de la santé, le délégué Santé Active développe des actions de
régulation des comportements à risques et d’éducation pour la santé auprès des assurés du
Finistère.

Véritable acteur de proximité, il est amené à rencontrer des élus et des partenaires locaux
afin d’organiser et d’animer des manifestations publiques autour de la santé.
Le coaching Santé Active en ligne ou e-coaching
Il s’agit d’un coaching Santé Active « virtuel » (questionnaires, ateliers, suivi personnalisé… en
ligne).
Il propose les trois programmes du coaching présentiel (Nutrition, Dos, Cœur)
Accès :

Aux assurés du régime général France entière (réseau 101 CPAM).

Ayant ouvert un compte assuré ameli (non accessible aux ayants droits)

Gratuit, via l’adhésion au Club Santé Active,

Depuis un ordinateur, via Internet
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
13
Comment bénéficier de Santé Active ?
Pour s’informer sur Santé Active, le public peut :
Se rendre sur place, au 7 rue Dupleix à Brest. L’espace Santé Active est ouvert les :
-
mardi : de 14 heures à 19 heures,
-
mercredi, jeudi, vendredi : de 10 heures à 19 heures,
-
samedi : de 10 heures à 17 heures.
Téléphoner au 36 46, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30.
Consulter le site Internet www.masanteactive.com
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
14
Un réseau de partenaires
Partenaires institutionnels, professionnels de santé, associations, pôles médicaux, collectivités
locales…
Avec Santé Active, la CPAM du Finistère travaille en partenariat avec les acteurs de santé
nationaux et locaux pour aider les assurés à préserver leur capital santé.
Ce service en santé se positionne en complément de l’action des médecins.
Les programmes et actions de prévention de Santé Active sont conçus avec l’INPES (Institut
National de Prévention et d’Education à la Santé) notamment et le concours de professionnels
de santé locaux.
En associant les acteurs venus des pôles médicaux, associatifs et institutionnels, Santé Active
contribue également à une meilleure connaissance et reconnaissance des territoires et des
compétences de chacun. Il favorise l’efficacité et la synergie des actions de prévention sur un
même territoire.
La CPAM du Finistère répertorie les acteurs de santé locaux (associations, fédérations,
réseaux de santé…) de son département et oriente vers eux les assurés susceptibles d’en
avoir besoin.
Pourquoi devenir partenaire de Santé Active ?
Etre partenaire de Santé Active, c’est permettre aux assurés de rester bien portants le plus
longtemps possible en participant à la préservation du système de santé.
La CPAM du Finistère travaille en partenariat dans le domaine de la prévention avec l’Agence
Régionale de Santé, les villes de Brest (départements santé et sport), Concarneau, Morlaix et
Quimper, le Conseil Général, l’Education Nationale, la Direction Départementale de
l’Enseignement Catholique, les établissements hospitaliers, l’ensemble des professionnels de
santé, le centre d’examens de santé et aussi les associations comme la FEDETHE29,
l’UFSBD, l’IREPS, l’ADEC29, les réseaux de santé, les associations de malades, les missions
locales et toutes autres structures qui peuvent contribuer, elles aussi, à la mise en œuvre du
Programme Santé Active : associations sportives, diététiciens…
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
15
La politique de prévention à la CPAM du Finistère
L’Assurance Maladie contribue à la mise en œuvre de la politique de santé nationale en
permettant à ses assurés de bénéficier d’actions de prévention tout au long de leur vie, de
façon coordonnée avec l’action des autres opérateurs et notamment l’Etat, désormais
représenté par l’Agence régionale de santé en région.
Cet engagement constitue une mission de l’Assurance Maladie, qui associe des approches de
prévention (dépistages, éducation pour la santé, communication…) aux niveaux national et
local dans le cadre des priorités définies par l’Etat.
Les programmes, financés sur le Fonds national de prévention, d’éducation et d’information
sanitaires (FNPEIS) sont définis dans une Convention d’objectifs et de gestion signée entre
l’Assurance Maladie et l’Etat.
Sur les bases du programme arrêté par la CNAMTS, les actions nationales réalisées par la
CPAM du Finistère portent sur :
les campagnes de dépistages des cancers du sein et colorectal,
la promotion des vaccinations,
l’amélioration de la santé dentaire par la poursuite du programme de prévention buccodentaire «M’T dents».
La CPAM est également un acteur local de prévention. En fonction des priorités de
l’Assurance Maladie, des actions finistériennes sont déployées. On peut citer entre autres :
la prévention aux risques de surexposition solaire,
la prévention des accidents domestiques,
la participation au parcours du cœur,
le sevrage tabagique,
le programme Santé Active,
le dispositif sophia (accompagnement des personnes diabétiques)
Ces actions sont souvent réalisées avec l’appui ou en complément de partenaires, d’où
l’importante des relations partenariales institutionnelles et associatives (régionales,
départementales et locales), et avec les professionnels de santé.
Santé active
Dossier de presse - CPAM du Finistère – 16 avril 2014
16