Rapport initial de contrôle technique

Commentaires

Transcription

Rapport initial de contrôle technique
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUZONVILLOIS
CONSTRUCTION D’UN CENTRE AQUATIQUE
DCE
RICT
JUIN 2016
00
MAITRE D’OUVRAGE
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUZONVILLOIS
3 BIS, RUE DE FRANCE – BP 90019
57320 BOUZONVILLE
A.M.O.
SARL MISSION H2O
13, RUE VICTOR HUGO
92240 MALAKOFF
TEL : 01.49.12.87.65
FAX : 09.72.30.78.51
[email protected]
MAITRE D’OEUVRE
BVL ARCHITECTURE
66, RUE DE SEVRES
75007 PARIS
TEL : 01.56.58.52.30
FAX : 01.56.58.52.31
[email protected]
ARCHITECTE ASSOCIE
SARL CARINE ARCHITECTURE
14, AVENUE DES ROSES
57150 CREUTZWALD
TEL : 03.87.29.57.30
FAX : 06.82.14.43.68
[email protected]
BUREAU D’ETUDE
T.C.E.
SECA REGION EST
ZAC DE LA BELLE FONTAINE, 400 RUE DE L’ETANG
57155 MARLY
TEL : 03.87.55.57.77
FAX : 03.87.55.98.35
[email protected]
ECONOMIE
JEAN-CLAUDE BRAGEOT
45/47 AVENUE CARNOT
94230 CACHAN
TEL : 01.49.69.16.32
FAX : 01.49.69.16.31
[email protected]
ACOUSTICIEN
JEAN-PAUL LAMOUREUX
4 BIS, RUE SIMONET
75013 PARIS
TEL : 01.45.65.23.64
FAX : 01.45.65.37.25
[email protected]
BUREAU DE CONTRÔLE
QUALICONSULT
4, ALLEE DE VINCENNES
54500 VANDOEUVRE LES NANCY
TEL : 03.83.93.59.80
FAX : 03.83.93.59.81
[email protected]
COORDONNATEUR SPS
ELYFEC SPS – Agence EST
3 RUE DES FRERES LUMIERES
67201 ECKBOLSHEIM
TEL : 03.88.77.21.14
FAX : 03.88.77.92.56
[email protected]
TEL : 03.87.21.00.99
FAX : 03.87.74.78.37
[email protected]
RAPPORT INITIAL
DE CONTRÔLE TECHNIQUE
DCE version 3
Annule et remplace le RICT DCE version 2 du 03/06/2016
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE
COMMUNAUTAIRE
Rue St Hubert
57320 BOUZONVILLE
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUZONVILLOIS
Chargé(e) d’affaire
Alyssia REISS
N° d'affaire
Date rapport
Chrono affaire
024571500621
07/06/2016
4
4 allée de Vincennes - 54500 VANDOEUVRE LES NANCY
Tél : 03.83.93.59.80 - Fax : 0 - Courriel : [email protected]
Siège social : Vélizy Plus – 1 bis rue du Petit Clamart – Bât. E – 78140 VELIZY VILLACOUBLAY – Tél. : 01 40 83 75 75 – Fax : 01 46 30 39 62
SASU au capital de 1 440 000 € – R.C.S B 401 449 855 – SIRET 401 449 855 00535 – APE 7120 B – N° TVA Intracommunautaire : FR 02 401 449 855
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
Sommaire
1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX .............................................................................................3
1.1 Affaire ....................................................................................................................................................................... 3
1.2 Maîtrise d’Ouvrage ................................................................................................................................................... 3
1.3 Maîtrise d’œuvre ...................................................................................................................................................... 3
1.4 Missions de contrôle technique retenue(s) par le Maître d’Ouvrage ........................................................................4
2. RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS ........................................................................................5
2.1 Description sommaire de l’opération ........................................................................................................................5
2.2 Constitution et Classements..................................................................................................................................... 5
3. DOCUMENTS EXAMINÉS .......................................................................................................6
4. DOCUMENTS À TRANSMETTRE À QUALICONSULT ..................................................................7
4.1 Avant la signature des marchés ............................................................................................................................... 7
4.2 Pendant la phase travaux et jusqu’à l’établissement du rapport final de contrôle technique ...................................7
5. REMARQUES PRÉLIMINAIRES ...............................................................................................8
5.1 Avant la signature des marchés ............................................................................................................................... 8
5.2 Après la signature des marchés ............................................................................................................................... 8
5.3 Emploi de Techniques Non Courantes.....................................................................................................................8
5.4 Avant la fin des travaux (en cas de mission « PV ») ................................................................................................9
5.5 Limite de mission...................................................................................................................................................... 9
5.6 Diffusion des documents produits par QUALICONSULT .........................................................................................9
6. NATURE ET PRÉSENTATION DES AVIS .................................................................................10
6.1 Avis favorables dans le cadre de la mission de QUALICONSULT ........................................................................10
6.2 Avis suspendus ou défavorables............................................................................................................................ 10
6.3 Formulation des avis .............................................................................................................................................. 10
6.4 Commentaires « QC+ ».......................................................................................................................................... 11
7. RÉCAPITULATIF DES AVIS DÉFAVORABLES ..........................................................................12
8. RÉCAPITULATIF DES AVIS SUSPENDUS ................................................................................13
9. COMMENTAIRES QC+........................................................................................................17
07/06/2016
RICT DCE version 3
2 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
1.1 Affaire
Désignation
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE
Adresse
Rue St Hubert
57320 BOUZONVILLE
Montant
prévu des
travaux (HT)
Communiqué
Permis de construire
Date
prévisionnelle de
début de chantier
NC
Durée
prévisionnelle de
chantier
NC
N°
NC
En attente

1.2 Maîtrise d’Ouvrage
Maître d'Ouvrage
Coordonnées
Diffusion
COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BOUZONVILLOIS - M. FOULIGNY
3 BIS RUE DE FRANCE
BP 90019
57320 BOUZONVILLE
Email : [email protected]
Oui
1.3 Maîtrise d’œuvre
Architecte
07/06/2016
Coordonnées
Diffusion
BVL ARCHITECTURE - M. FOUCAULD
66 rue de Sèvres
75007 PARIS 7EME ARRONDISSEMENT
Téléphone : 01.56.58.52.30 | Email : [email protected]
Oui
RICT DCE version 3
3 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
1.4 Missions de contrôle technique retenue(s) par le Maître d’Ouvrage

L
Solidité des ouvrages et équipements indissociables

LP
Solidité des ouvrages et équipements dissociables et indissociables (L+Pl)

PV
Récolement des procès verbaux d'essais d'installations

PS
Sécurité des personnes en cas de séïsme

LE
Solidité des existants

AV
Stabilité des avoisinants

SH
Sécurité des personnes dans les bâtiments d'habitation

SEI
Sécurité des personnes dans les ERP-IGH

STI
Sécurité des personnes dans les bâtiments tertiaires et industriels

TH
Isolation thermique et économies d'énergie

PHH
Isolation acoustique des bâtiments d'habitation

PHA
Isolation acoustique des bâtiments autres que habitation

F
Fonctionnement des installations

HAND
Accessibilité des handicapés

BRD
Transports des brancards

GTB
Gestion technique du bâtiment

HYSH
Hygiène et santé dans les bâtiments d'habitation

HYSA
Hygiène et santé autres que habitation

AVdemo
Solidité des avoisinants dans le cas d'existant(s) démolis

LVRD
Solidité relative aux VRD

ENV
Environnement - ICPE (complément mission S)

RNT
Sécurité vis-à-vis des risques naturels et technologiques
Les missions de vérifications et d'attestations éventuellement souscrites par le Maître de l'Ouvrage font
l'objet de rapports distincts de ceux relatifs aux présentes missions de contrôle technique relevant de la
norme NF P 03-100.
07/06/2016
RICT DCE version 3
4 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
2. RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS
2.1 Description sommaire de l’opération
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE
Rue St Hubert
57320 BOUZONVILLE
2.2 Constitution et Classements
Etablissement(s) Recevant du Public
Identification
Type
X
07/06/2016
RICT DCE version 3
Catégorie
3
IGH

5 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
3. DOCUMENTS EXAMINÉS
Les documents examinés par QUALICONSULT dans le cadre de sa mission sont ceux figurant sur la liste
établie par la Maîtrise d’œuvre dont copie est jointe en annexe.
07/06/2016
RICT DCE version 3
6 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
4. DOCUMENTS À TRANSMETTRE À QUALICONSULT
4.1 Avant la signature des marchés


Plans architecte modifiés, s'il y a lieu
Descriptifs modifiés, s'il y a lieu
Et plus généralement tout document permettant à Qualiconsult d’avoir la connaissance complète du
dossier soumis à son examen.
4.2 Pendant la phase travaux et jusqu’à l’établissement du rapport final de contrôle
technique
Pendant la phase travaux, Qualiconsult doit se voir communiquer tout document graphique, fiche
technique, rapport d’essai et autre justificatif lui permettant d’émettre ses avis. Ces documents
doivent être adressés au plus tard 2 semaines avant exécution des ouvrages concernés.
07/06/2016
RICT DCE version 3
7 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
5. REMARQUES PRÉLIMINAIRES
5.1 Avant la signature des marchés
Toute modification apportée au dossier de consultation des entreprises postérieurement à notre examen et
avant signature des marchés, devra être portée à notre connaissance, pour avis.
La responsabilité de QUALICONSULT ne saurait être engagée au niveau de la conception du projet sur des
éléments ou prestations modifiés sans son accord.
5.2 Après la signature des marchés
Tout changement par rapport aux documents de base ainsi que sur les matériaux prévus initialement, devra
nous être signalé, de manière à ce que nous puissions donner notre avis sur les nouvelles dispositions.
Chaque entrepreneur est tenu d'effectuer un contrôle interne tel que prévu par la Loi 78-12 du 4 janvier 1978
et portant principalement sur la qualité des matériaux et leur mise en œuvre pendant les diverses phases
d'exécution du chantier.
Les résultats de ces autocontrôles devront être communiqués à QUALICONSULT au fur et à mesure de
l’avancement du chantier.
5.3 Emploi de Techniques Non Courantes
Le Maître d’œuvre et les entreprises doivent systématiquement informer au préalable QUALICONSULT
de tout procédé relevant d’une Technique Non Courante qu’ils entendent prescrire ou mettre en œuvre
(respectivement).
Les Techniques Non Courantes regroupent de manière générale les travaux non décrits par des textes
officiels, ou relevant :

de Règles Professionnelles non acceptées par la C2P,

d'un Avis Technique (ATec) ou de Document Technique d’Application (DTA) faisant l'objet d'une
mise en observation par la C2P,

d'une Enquête de Technique Nouvelle (ETN) ou d’un avis de faisabilité (« avis de chantier »),

d’un Pass’Innovation vert faisant l'objet d'une mise en observation par la C2P,

d’un Pass’Innovation orange ou rouge,

d’un ATE non complété par un DTA.
QUALICONSULT rappelle que la compatibilité de l’emploi de tels procédés avec la mise en œuvre prévue
pour l’opération est à justifier par une évaluation et un examen spécifiques. Cette évaluation et cet
examen ne relèvent pas de la mission de contrôle technique qui a été confiée à QUALICONSULT.
En tout état de cause l’emploi de procédé relevant de Techniques Non Courantes devra faire l’objet d’une
déclaration préalable auprès de l’ensemble des assureurs de l’opération (DO, RCD des constructeurs,…) et
recevoir leur accord ainsi que celui du Maître d’Ouvrage.
07/06/2016
RICT DCE version 3
8 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
5.4 Avant la fin des travaux (en cas de mission « PV »)
Les entreprises devront procéder aux essais et vérifications de fonctionnement des installations,
conformément aux dispositions figurant dans le Document Technique COPREC CONSTRUCTION de
Novembre 1998, paru dans le Cahier Spécial n° 4954 du Moniteur du 06.11.98. Dans le cadre de notre
mission PV les entreprises concernées devront nous adresser leurs PV d'essais.
Les installations potentiellement concernées sont les suivantes :
AS
Ascenseurs, Ascenseurs de charge
CA
Conditionnement d'air
EM
Escaliers mécaniques, trottoirs roulants
VM
Ventilation mécanique
PA
Portes et portails automatiques pour véhicules
CH
Chauffage
AT
Réseaux de distribution collective et
radiodiffusion
FM
Fluides médicaux
EL
Installations électriques
PB
Plomberie sanitaire
PE
Portiers électroniques
RA
Réseau d'alimentation en eau
RE
Réseau d'évacuation
5.5 Limite de mission

Le présent rapport ne traite que de la ou des mission(s) de contrôle technique souscrite(s) par le
Maître de l'Ouvrage et entrant dans le champ d'application de la norme NF P 03-100

A contrario, il ne traite pas d'autres missions non visées par la norme telles que :
o la vérification des installations électriques avant mise sous tension en vue de la délivrance
de l'attestation de conformité par le CONSUEL ;
o la vérification initiale des installations électriques imposée par décret du Ministère du
Travail ;
o toute mission de vérification exhaustive donnant lieu à attestation finale,
o toute mission d'audit ou de diagnostic

Si le Maître de l'Ouvrage a souscrit une ou plusieurs des missions précédentes avec le GROUPE
QUALICONSULT, c'est au titre de contrats distincts de celui de contrôle technique.
5.6 Diffusion des documents produits par QUALICONSULT

Le présent rapport est adressé par courrier au Maître de l'Ouvrage, et par mail aux destinataires en
copie (voir renseignements généraux).

Les avis de la phase exécution seront adressés par mail à l'ensemble des destinataires.
Nota : il appartient au Maître d'Ouvrage de transmettre copie de ces avis aux intervenants qui ne
nous auraient pas communiqué d'adresse mail.

Le rapport final sera diffusé de la même manière que le rapport initial.
07/06/2016
RICT DCE version 3
9 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
6. NATURE ET PRÉSENTATION DES AVIS
Les avis de QUALICONSULT sont présentés sous forme de tableaux comportant 3 colonnes :
Corps d’état
Identification du point de contrôle
Libellé de l’avis
Référence du(es) document(s)
examiné(s)
6.1 Avis favorables dans le cadre de la mission de QUALICONSULT
A l’exception de ceux relatifs au § 6.2 ci-après, les avis de QUALICONSULT sur les documents
répertoriés au chapitre 3 sont FAVORABLES.
6.2 Avis suspendus ou défavorables
Le cas échéant :
 Les avis défavorables sont explicités au chapitre 7.
 Les avis suspendus au sens de l'article 4.2.8 de la NF P 03-100 sur les documents répertoriés
au chapitre 3 sont explicités au chapitre 8 du présent rapport.
6.3 Formulation des avis
La signification des abréviations utilisées est précisée ci-après :
F : Avis Favorable
Les dispositions prévues dans les documents examinés n'appellent pas de remarque. Cet avis,
formulé dans la limite des précisions fournies par ces documents, pourra être confirmé ou infirmé en
fonction des éléments remis lors des phases ultérieures.
S : Avis Suspendu
Les dispositions prévues dans les documents examinés sont insuffisamment définies. Il y aura lieu de
fournir les précisions complémentaires demandées dans des délais compatibles avec la réalisation
des travaux, faute de quoi cet avis deviendra défavorable.
D : Avis Défavorable
Les dispositions prévues dans les documents examinés présentent un risque anormal vis-à-vis de la
pérennité de l’ouvrage ou sont incompatibles avec les référentiels concernés (Règles de l’art, règles
de calculs, DTU, normes)
SO : Sans Objet
Les dispositions techniques citées dans le référentiel d’examen ne rentrent pas dans le cadre du
projet examiné.
Cet avis est notamment formulé en sécurité des personnes, pour les réaménagements de bâtiments
existants pour les parties de l’établissement non modifiées par les travaux
07/06/2016
RICT DCE version 3
10 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
HM : Hors Mission
L'examen des dispositions prévues dans les documents ne relève pas des missions qui nous ont été
confiées. Cet examen peut, le cas échéant, faire l'objet de prestations complémentaires.
6.4 Commentaires « QC+ »
Dans l’exercice de son rôle de conseil au Maître de l’Ouvrage, QUALICONSULT peut émettre des
commentaires n’entrant pas dans le cadre des avis suspendus ou défavorables : ces commentaires ont pour
objet d’éclairer ce dernier sur des thèmes tels que :
 l’optimisation du projet ;
 d’éventuelles sujétions de mise en œuvre ;
 d’éventuels aléas susceptibles de survenir en cours d’exploitation ;
 et plus généralement toute piste d’amélioration ou de meilleure adéquation du projet au programme.
07/06/2016
RICT DCE version 3
11 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
7. RÉCAPITULATIF DES AVIS DÉFAVORABLES
Chauffage Ventilation Plomberie Climatisation
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS DÉFAVORABLE
REFERENCE
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Ventilation - CH32
Nous notons la demande de dérogation relative à la non mise en
oeuvre de clapets CF au niveau des grilles de soufflage au sol
(Demande de dérogation n°2).
Nous notons également l'avis défavorable des autorités
compétentes concernant cette demande de dérogation.
Notice de sécurité
Nous préciser les dispositions retenues afin de respecter le
CH32 et d'assurer la pérénité de l'installation.
07/06/2016
RICT DCE version 3
12 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
8. RÉCAPITULATIF DES AVIS SUSPENDUS
Architecte
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
REFERENCE
ACCESSIBILITÉ HANDICAPÉS ERP
Accessibilité - Généralités
Documents
Hauteur des marches
Nous rappelons que l'ensemble des éléments ne figure pas sur
les plans et dans les pièces écrites (hauteur des commandes et
poignées comprises entre 0,90m et 1,30m du sol fini, extrémité
des poignées de portes donnant sur les locaux accessibles à
plus de 40 cm d'un angle rentrant de parois, pentes des
pediluves, cheminements extérieurs etc...) et que ces éléments
seront à nous soumettre pour examen et avis en phase
d'exécution.
Nous transmettre la notice d'accessibilité à jour suite à notre avis
sur conception du 02/02/16 ainsi que les attendus du PC des
services compétents.
Conformément à l'arrêté du 1er août 2006, les marches doivent
avoir une hauteur inférieure ou égale à 16 cm.
Sanitaires
A revoir (16,5 cm prévus)
Faire apparaître clairement sur le plan masse la position et les
caractéristiques (largeur, pentes, palier de repos, etc) des
cheminements extérieures accessibles.
Les sanitaires aménagés pour les personnes handicapées
circulant en fauteuil roulant doivent comporter un lave-mains
accessible.
A revoir, notamment pour les vestiaires perso H et F (non prévu
sur plans)
Stationnement
De plus, il faudra prévoir des barres de tirage du côté intérieur
des portes dans l'ensemble des sanitaires PMR.
Les places de stationnement ne sont pas cotées. Nous
confirmer qu'elles mesurent bien 3,30m de large pour 5,00m de
long.
Plan masse
Plan terrassement /
VRD
Plan terrassement /
VRD
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Charpente métallique
Couverture
Documents
Electricité
Nous prenons note de la mise en oeuvre de faux-plafonds sur la
totalité du projet. Nous préciser la nature de ces éléments. Nous
attirons votre attention sur le fait que si la structure est non
visible depuis le plancher, les dispositions du règlement de
sécurité devront être respectées et être clairement identifiées
dans la notice (détection incendie, sprinklage, écran protecteur
SF 1/2H ?)
A nous définir pour examen et avis.
Conformément à l'article CO18 du règlement de sécurité, les
pyrodômes et skydômes de réaction au feu M4 doivent occuper
une surface maximale de 10% de la surface totale.
A nous confirmer
Nous transmettre la notice de sécurité à jour suite à notre avis
sur conception du 02/02/16, ainsi que les attendus du PC des
service de secours.
Au § Locaux à risque : ajouter pour les locaux à risques
importants le local produits dangereux (chlore...)
Notice de sécurité
Au§ Installations techniques, ajouter que les installations
électriques seront conformes à la NFC 15-100 de décembre
2002 et ses 5 amendements.
Au§ chauffage: Préciser qu'un coffret de coupure force/Eclairage
devra être implanté avant l'entrée dans le local.
Au§Installations électriques, préciser qu'un arrêt d'urgence
établissement devra être prévu. Celui-ci sera innaccesible au
public mais facilement accessible pour les services de secours.
Par ailleurs, l'éclairage de sécurité d'ambiance devra être basé
07/06/2016
RICT DCE version 3
13 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
LIBELLE POINT DE CONTROLE
Locaux à risques particuliers
Plan masse
Plans
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
sur un flux lumineux de 5 lumens/m2 et respecter les
prescriptions de l'article EC10.
Le local rangement est un local à risques moyens et nécessite
une porte CF1/2H munie d'un ferme-porte.
A revoir (non prévu sur plan)
Faire apparaître clairement sur le plan masse les voies pompiers
et la position du poteau incendie pour examen et avis.
Faire apparaître clairement sur les plans le comportement au feu
des éléments, notamment les parois des locaux et les portes
(aucune précision sur le plan de sous-sol notamment).
REFERENCE
Préciser également les équipements des portes sur les plans et
dans les descriptifs (ferme-portes, barre antipanique, crémone
pompier, etc...) pour examen et avis
SOLIDITÉ
Avis techniques
Bardage bois
Classes d'exposition
Etude géotechnique
Garde-corps
Isolant sous dallage
Murs enterrés
Structure
Zone vent
De manière générale, les systèmes constructifs non visés par un
DTU devront bénéficier d'un Avis technique en cours de validité.
A prévoir et à définir dans les CCTP, notamment pour les murs
rideaux et les systèmes d'étanchéité
La pose de bardages à claire-voie avec lames verticales n'est
pas visée par l'annexe A du DTU 41.2 sur support béton avec
ITE.
A revoir ou avis technique en cours de validité à nous
transmettre en phase exécution
Préciser au CCTP les classes d'exposition des bétons prévues
pour tous les éléments de structure (XD2 à prévoir pour un
environnement soumis à un risque de corrosion par les
chlorures en milieu humide/rarement sec).
Nous transmettre l'étude géotechnique mentionnée dans le
CCTP Gros Oeuvre et sur le plan de fondations.
Sans ce rapport de sol, nous ne pouvons pas nous prononcer
sur le système de fondations retenu, ni sur la possibilité de
réaliser un dallage sur terre plein.
Les ouvrages de garde-corps devront être conformes à la NF P
01-012
A préciser au CCTP
L'isolant prévu sous dallage devra répondre aux exigences du
DTU 13.3, notamment :
- ds = 2 %
- Es > 2,1 MPa.
A préciser au CCTP
Nous transmettre une coupe de principe au droit des murs
enterrés pour examen et avis.
Toutes les fiches techniques et avis techniques des produits mis
en oeuvre seront également à nous transmettre.
Les plans de structure présentent certaines zones avec un G=0
daN/m². A revoir
Le dossier d'exécution complet sera à nous transmettre pour
examen et avis, avec notamment des plans faisant apparaître
clairement les hypothèses de dimensionnement (comportement
au feu, hypothèses de charges et géotechniques, etc) ainsi
qu'une note de calculs précisant le dimensionnement des
bassins.
Revoir les hypothèses prises dans les CCTP (GO, charpente
métallique, bardage bois, couverture, etc...), notamment pour la
zone de vent (zone 2 et non zone 1)
Chauffage Ventilation Plomberie Climatisation
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
REFERENCE
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Chauffage/Ventilation - CH2
07/06/2016
Les attestations de marquage CE des équipements installées
seront à nous communiquer.
RICT DCE version 3
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation
14 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
LIBELLE POINT DE CONTROLE
Chaufferie - CH2
Chaufferie Conduit de fumée - CH9
Dalle active
Evacuations EU/EV/EP
Local chlore - Type X annexe
PAC - CH35
Ventilateur CTA - CH36
Ventilation - CH32
Ventilation - CH34
Ventilation CTA - CH38
Ventilation zone sanitaire/douche CH32/CH34/CH28
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
La puissance nominale du préparateur ECS gaz sera à nous
communiquer.
Gaine pompier / raccord ZAG: Dans la mesure où la chaufferie
est en sous-sol, il convient de nous préciser l'implantation de la
gaine pompier et de son raccord ZAG, ainsi que la stabilité au
feu de cette gaine.
Il manque les arrêts électriques et combustible à l'entrée de la
chaufferie.
VB/VH: Nous préciser l'implantation de la ventilation basse de la
chaufferie.
La ventilation haute de la chaufferie est à sortir en toiture
(DTU65.4).
Nous confirmer que le collecteur de fumée (partie entourée sur
le plan CH00) des 2 chaudières cheminera bien en chaufferie et
non en dehors.
L'avis technique en cours de validité à nous communiquer
concernant le procédé de dalle active.
Nous rappelons que les dispositions des articles CO30 à 32
seront notamment à respecter concernant la mise en oeuvre des
réseaux EU/EV/EP et les traversées de plancher et parois.
Attention, réseaux PVC en chaufferie à proscrire.
Nous préciser où est implanté le local chlore.
Nous rappelons que les dispositions en type X + annexe
s'appliquent concernant la ventilation de ce local. Précisions à
nous communiquer.
Nous notons la mise en oeuvre d'un récupérateur
thermodynamique en local de traitement d'air. Dans la mesure
où cette unité constitue une pompe à chaleur, le local contenant
ce groupe constitue une salle des machines au sens de la
norme NF EN 378. Dans le respect du CH35 du règlement de
sécurité et de cette précédente norme, nous préciser les
dispositions retenues concernant la ventilation mécanique
d'urgence avec commandes d'urgence de ce local (NF EN 3783+A1 §5.16.3&4 et §5.1), ainsi que l'implantation des coupures
d'urgence de la PAC conformément aux §5.1 et §5.8 de la
norme NF EN 378-3+A1.
La note de calcul de dimensionnement de cette ventilation sera
à nous communiquer.
Afin de respecter les dispositions de l'article CH36, il conviendra
de nous communiquer les fiches techniques de compositions
des centrales de traitement d'air et de nous confirmer que les
turbines des ventilateurs (soufflage/reprise) sont bien réalisées
en matériaux M0.
Attention, les turbines en matériaux synthétiques sont à proscrire
si non M0. Précisions à nous apporter.
Au cctp, nous notons la mise en oeuvre de clapets CF entre
niveaux et les parois coupe-feu. L'implantation des clapets est à
nous préciser sur les plans.
Les déclarations de performances (DoP) de ces clapets et PV
des gaines d'encoffrement CF seront à nous communiquer.
Implantation de l'arrêt d'urgence ventilation à nous préciser.
CTA Traitement d'air et de déshumidification: Nous confirmer la
présence d'un détecteur autonome déclencheur (DAD) conforme
à la norme NF S 61-961.
Dans la mesure où les débits d'extraction par local (sanitaires
H/F, douches H/F, ...) sont supérieurs à 200 m3/h/local, nous
confirmer que cette installation d'extraction est bien considérée
en ventilation de confort.
REFERENCE
Plan PRO CH00 Sous-sol
Plan PRO CH00 Sous-sol
Plan PRO CH00 Sous-sol
Plan PRO CH00 Sous-sol
Plan PRO CH00 Sous-sol
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation
Plans PRO PL02 et
PL03 / CCTP lot 8 PB
SA
CCTP lot 9 Traitement
d'eau
Plan PRO TA00 Traitement d'air soussol
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation/ Plan PRO
CH00 et CH01
Plan PRO CH01 - RDC
Plan PRO TA02 Schéma de principe
Plans PRO CH00 et
CH01 / CCTP lot 10
Chauffage Ventilation
Courants Forts
LIBELLE POINT DE CONTROLE
07/06/2016
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
RICT DCE version 3
REFERENCE
15 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS SUSPENDU
REFERENCE
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Electricité
Au § Locaux à risque : ajouter pour les locaux à risques
importants le local produits dangereux (chlore...)
Notice de sécurité
Au§ Installations techniques, ajouter que les installations
électriques seront conformes à la NFC 15-100 de décembre
2002 et ses 5 amendements.
Au§ chauffage: Préciser qu'un coffret de coupure force/Eclairage
devra être implanté avant l'entrée dans le local.
Au§Installations électriques, préciser qu'un arrêt d'urgence
établissement devra être prévu. Celui-ci sera innaccesible au
public mais facilement accessible pour les services de secours.
Par ailleurs, l'éclairage de sécurité d'ambiance devra être basé
sur un flux lumineux de 5 lumens/m2 et respecter les
prescriptions de l'article EC10.
Au § 2.2.6 préciser que les appareils devront être conformes aux
normes de la série NF EN 60598
CCTP LOT11
Au§2.2.12 canalisations souterraines, préciser que
l'entrepreneur devra fournir lors de l’exécution un plan des
canalisations enterrées.
Au§ 4.2 remplacer "décret du 14/11/88 " par décret 2010-1017
du 30/08/2010"
Pan EL02:
Concernant le local attente scolaire, si celui-ci est susceptible de
recevoir des enfants en bas âge (0-6 ans), les appareillages et
notamment les prises de courant devront être implantés entre
1,2 et 1,3 m du sol fini.
07/06/2016
RICT DCE version 3
Plans électricité EL01
et EL02
16 / 17
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE PISCINE COMMUNAUTAIRE - 024571500621
L + SEI + PS + HAND
9. COMMENTAIRES QC+
Chauffage Ventilation Plomberie Climatisation
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS QC+
REFERENCE
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Chauffage - CH25
Chaufferie Conduit de fumée - CH9
Conduit de distribution de chauffage CH25
Dalle active
Préparateur ECS - Notice de sécurité
Nous notons que les réseaux de chauffage serons
principalement et donc M0.
Attention, en cas d'usage de tube synthétique, nous rappelons
que celui-ci doit être calorifugé d'usine afin de garantir de
garantir un classement à minima M1 (calorifuge + Tube) avec
PV valable à nous communiquer.
Nous notons que les conduits de fumée chemineront à l'extérieur
du bâtiment.
Nous notons que les réseaux aériens de distribution de
chauffage seront réalisés en cuivre.
A titre préventif, s'il est fait l'usage de la dalle active en
rafraîchissement dans des locaux à fort taux d'humidité, nous
vous informé du risque d’apparition de condensation au sol et
donc de parois glissante. (Ce point est hors mission QC).
Attention, il n'est pas fait mention de l'utilsation d'un préparateur
gaz ECS dans la notice de sécurité. Production instantanée via
les chaudières.
Plan PRO CH01 - RDC
Plan PRO CH00 Sous-sol
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation
CCTP lot 10 Chauffage
Ventilation
CCTP Lot 10 Chauffage
Ventilation / Notice de
sécurité
Courants Forts
LIBELLE POINT DE CONTROLE
LIBELLE D'AVIS QC+
REFERENCE
SÉCURITÉ INCENDIE ERP
Electricité
Les BAES posés à plat ou sur faux plafonds devront être du type
drapeaux directionnels.
Plans électricité EL01
et EL02
Concernant les locaux douches ceux ci devront respecter
l’amendement 2 de la NFC 15-100
07/06/2016
RICT DCE version 3
17 / 17
ANNEXE