NicOx initie l`étude clinique d`évaluation des effets sur la

Commentaires

Transcription

NicOx initie l`étude clinique d`évaluation des effets sur la
COMMUNIQUE DE PRESSE
NicOx initie l’étude clinique d’évaluation des effets sur
la tension artérielle du HCT 3012 par rapport au rofecoxib
8 septembre 2004. Sophia Antipolis, France. www.nicox.com
NicOx (Nouveau Marché: NicOx) annonce aujourd’hui avoir initié une étude clinique comparative entre HCT 3012,
composé tête de série de la nouvelle classe d’anti -inflammatoires et analgésiques CINOD, et le rofecoxib afin d’évaluer
l’effet respectif de ces deux molécules sur la tension artérielle de patients souffrant d’hypertension modérée. Le but de
cette étude est d’apporter, dans un cadre prospectif, une confirmation définitive aux données rassemblées dans
l’analyse post hoc des données pivotales de Phase II d’OASIS. Les résultats de l’étude OASIS, menée chez des
patients arthrosiques, suggèrent que le HCT 3012 diminue la tension artérielle en moyenne de 3mm Hg alors que les
patients traités par rofecoxib enregistrent une augmentation équivalente en valeur absolue de leur tension artérielle (cf
communiqué de presse du 10 juin 2004). Les résultats de l’étude OASIS ont été acceptés par l’American College of
Rheumatology (ACR) pour faire l’objet d’une présentation (cf note 1) lors de son congrès scientifique annuel qui se
tiendra à San Antonio (Etats Unis) du 16 au 21 octobre 2004.
L’importance des effets potentiellement dommageables liés à une augmentation de la tension artérielle consécutive à
l’utilisation d’AINS et de coxibs est de plus en plus reconnue. Le Joint National Committee on Prevention, Detection ,
Evaluation, and Treatment of High Blood Pressure (Etats-Unis) établit dans son septième rapport qu’une
augmentation, même minime, de la tension artérielle systolique est associée à une fréquence significativement accrue
d’évènements cardiovasculaires (cf note 2). Le HCT 3012, de par son mécanisme d’action unique, peut contribuer à
contrebalancer les effets délétères sur la tension artérielle de l’inhibition des COX sur la pression artérielle et pourrait
ainsi apporter un bénéfice thérapeutique aux patient s arthrosiques présentant des facteurs de risque cardiovasculaires
concomitants.
Cette étude (cf note 3) en double aveugle, randomisée, cross -over sera conduite pendant une durée de six semaines
chez cinquante patients hypertendus à l’Université de Pennsylvanie. L’investigateur principal est le Dr. Garrett
Fitzgerald. Le critère d’évaluation principal consiste à évaluer si une augmentation significative de la tension artérielle
est reportée dans le cadre d’une administration de rofecoxib dosé à 25mg qd c omparé au HCT 3012 dosé à 375 mg
bid (dose équi-analgésique au rofecoxib 25mg qd). Chaque patient se verra administrer les deux principes actifs
testés. Les résultats devraient être disponibles au premier trimestre 2005.
Dr. Garrett FitzGerald, Center for Experimental Therapeutics University of Pennsylvania, a déclaré : “Je suis
très satisfait de conduire cette étude. HCT 3012 a d'ores et déjà démontré une efficacité analgésique comparable à
celle obtenue avec les AINS classiques. Les augmentations de tens ion artérielle observées tant avec les AINS qu'avec
des molécules ayant une plus grande affinité avec la COX -2 peuvent nuire au bon déroulement du traitement. Si le
mécanisme d'action du HCT 3012 permettait de circonvenir ce problème, on pourrait alors par ler d'amélioration
clinique importante dans la pharmacologie des anti-inflammatoires.”
Michele Garufi, Président Directeur Général de NicOx, a ajouté : “A l’heure où les praticiens sont de plus en plus
concernés par les risques cardiovasculaires inhérents à l’inhibition sélective de la COX-2, il existe un besoin réel
d’alternatives thérapeutiques destinées aux patients à risque sur le plan cardiovasculaire qui représentent plus de 40 %
de la population arthrosique. HCT 3012 a déjà démontré, dans le cadre d ’un programme de Phase II incluant plus de
2700 patients, être un anti-inflammatoire puissant et sûr. Avec cette étude nous pensons pouvoir apporter la
confirmation du profil unique, notamment au niveau cardiovasculaire, de la classe des CINOD.”
NicOx S.A. est une société pharmaceutique, spécialisée dans la recherche et le développement de composés donneurs
d’oxyde nitrique présentant un profil d’efficacité et de tolérabilité supérieur dans les domaines thérapeutiques suivants :
inflammation, douleur, cardiovasculaire.
NicOx cherche à commercialiser ses produits par l’intermédiaire d’accords de partenariats et de co -développement dans
lesquels la société entend conserver des droits commerciaux concernant des produits de spécialité.
NicOx S.A. (Bloomberg : COX:FP, Reuters : NCOX.LN), dont le siège social se situe à Sophia -Antipolis, France, est
cotée sur le Nouveau Marché d’Euronext Paris (segment : Next Economy).
NicOx S.A.,
2455 route des Dolines, Espace Gaïa II, BP313, 06906 Sophia Antipolis cedex, France. Tel. +33 (0)4 9238 7020 • Fax +33 (0)4 9238 7030
Les éléments qui figurent dans cette communication peuvent contenir des informations prévisionnelles impliquant des risques et des
incertitudes. Les réalisations effectives de la Société peuvent être substantiellement différentes de celles anticipées dans ces informations
du fait de différents facteurs de risque qui sont décrits dans le Document de Référence de la Société.
CONTACT:
NicOx: Sylvain Goyon – Directeur des Relations Corporate • Tél +33 (0)4 92 38 70 20 • [email protected]
Notes Techniques:
(1) Abstract ID # 1859 :
AZD3582, a CINOD, differs significantly from Rofecoxib in having a Neutral Effect on Blood Pressure in Patients
with Osteoarthritis: Results of a randomized controlled trial
1
2
3 1
2
Thomas Schnitzer , Maria Ballabio , Erminio Bonizzoni . Northwestern University Feinberg School of Medicine, Chicago, IL; NicOx S.A., Sophia
3
Antipolis, France; Institute of Medical Statistics and Biometry, Milan, Italy
Purpose: The relevance of potentially harmful effects of antiinflammatory drugs (NSAIDs and COXIBs) as a consequence
of raising arterial blood pressure is increasingly acknowledged. Novel COX-inhibiting nitric oxide donators (CINODs) have
been recently developed to provide a dual mechanism of COX inhibition and controlled nitric oxide release. Through NO
release, they may potentially counteract the detrimental effects of COX-inhibition on blood pressure.
Methods: Two randomized, double-blind studies have been conducted to evaluate the efficacy and safety of the first
compound of CINOD class, AZD3582 (NO-naproxen), in patients with osteoarthritis. 672 and 543 patients, respectively ,
with symptomatic knee/hip OA were enrolled and treated with AZD3582 at different doses, naproxen 500mg bid, rofecoxib
25mg qd (R) or placebo for 6 weeks. For cardiovascular safety, systolic blood pressure (SBP) was measured at baseline
and at multiple time points throughout the 6 week treatment period.
Results: AZD3582 at doses of 375mg and 750mg bid showed a significantly superior analgesic activity compared to
placebo and were equi-efficacious to naproxen and rofecoxib. At 6 weeks, mean supine SBP decr eased from baseline with
both doses of AZD compared to an increase with R. In the 1st study ANCOVA showed statistically significant LS
differences between AZD and rofecoxib: R vs. AZD at 375mg bid: 5.9 mmHg (95%CI 2.3, 9.5); R vs. AZD at 750mg bid:
4.2 (0.69, 7.7). Furthermore, in the subset of patients with hypertension (38.4% of total) changes of SBP were more
relevant: R vs. AZD at 375mg bid: 7.5 (1.4, 13.6), p=0.015; R vs. AZD at 750mg bid: 7.2 (1.2, 13.3), p=0.018. Similar
findings were observed in the 2nd study. Baseline SBP was 135.5 (1.6) mmHg in AZ 750mg bid and 136.4 (1.6) in R 25mg
qd, while 6-week values were, respectively, 133.4 (1.7) and 139.4 (1.7).
Conclusions: These results indicate that equi-analgesic doses of AZD3582 and rofecoxib exert o pposite effects on systolic
blood pressure after long term treatment, especially in hypertensive patients. Since even small increases of blood pressure
are associated with significantly increased frequency of cardiovascular events, AZD3582 may prove to be beneficial in
patients with osteoarthritis and concomitant cardiovascular risk factors.
(2) Joint National Committee. JAMA. 2003. 289. 2560-72
(3) Après une première phase de sélection et d’inclusion (2 à 4 semaines) les patients seront randomisés en double
aveugle afin de recevoir soit rofecoxib dosé à 25mg qd ou HCT 3012 dosé à 375 mg bid pour une durée de six semaines.
Cette première période de traitement sera suivie de deux semaines sans administration des produits testés. Enfin les
patients recevront pendant une nouvelle période de six semaines le principe actif qui ne leur a pas été administré lors de
la première phase de traitement. Les effets des traitements sur la tension artérielle seront évalués de manière continue
sur 24 heures avant administration et à la fin de chacune des phases de l’étude soit à la fin de la première période de six
semaines de traitement, à la fin de la période sans traitement de deux semaines et à la fin de la seconde période de
traitement.
NicOx S.A.,
2455 route des Dolines, Espace Gaïa II, BP313, 06906 Sophia Antipolis cedex, France. Tel. +33 (0)4 9238 7020 • Fax +33 (0)4 9238 7030

Documents pareils