Trophée infirmière - SOS Douleur Domicile

Commentaires

Transcription

Trophée infirmière - SOS Douleur Domicile
ILM265_P006-018_ACTok
19/11/10
17:24
Page 12
actualité
PROFESSION
Des Idel distinguées
TROPHÉES INFIRMIÈRES > Le jury a décerné ses prix en clôture de la 23e édition du Salon qui
s’est tenu à Paris début novembre. Membre du jury, votre magazine a souhaité récompenser
le réseau charentais “SOS douleur à domicile”, porté par des infirmières libérales.
C
es premiers
Trophées infirmières sont
une démarche
promotionnelle pour valoriser une profession qui en a
besoin », note d’emblée
Monique Montagnon, chef
de projet du service évaluation et amélioration des pratiques auprès de la HAS et
présidente du jury.
réseau charentais SOS douleur à domicile* – composé de
Dominique Arnel, Chantal
Coussières, Sandrine Aupy,
infirmières libérales, Stéfane
Fauran, infirmier libéral, Frédéric Bajon, pharmacien, et
Eric Bures, anesthésiste –
pour « le traitement de la douleur chronique rebelle à domicile par cathéter périnerveux ».
Un réseau efficace
Plus de 50 candidats
Pour cette première édition,
près d’une cinquantaine d’infirmières et d’équipes se sont
portées candidates dans les six
catégories retenues. Un prix
lancé par les rédactions infirmières, en partenariat avec la
Fondation Caisse d’épargne
pour la solidarité, la Mutuelle
nationale des hospitaliers et
des personnels de santé
(MNH) et Adecco Médical.
Le Trophée infirmière libérale
a été attribué à l’équipe du
« L’objectif de notre projet est
de permettre le retour à domicile de patients souffrant de
douleurs chroniques dues, par
exemple, à l’artérite, à un cancer, ou celles induites par les
soins comme le curage de
plaies. Les anesthésistes ont eu
l’idée de poser des cathéters
périnerveux pour permettre
l’administration d’un anesthésiant qui, une fois dilué,
produit des effets analgésiques puissants », précise
Dominique Arnel.
© F. LAUNAY
«
Dominique et Chantal, primées pour le réseau : depuis 2005, près de
900 patients ont bénéficié de 20 000 jours de cathétérisme à domicile.
Comme l’a indiqué Candice
Moors, rédactrice en chef de
votre magazine : « L’an prochain, nous espérons recevoir
davantage de candidatures
d’Idel. Trop d’initiatives, qui ont
pourtant fait leurs preuves localement, restent dans l’ombre,
faute de communication. Ce
trophée permet de valoriser
leur travail et de les encourager.
Mais c’est aussi l’occasion de
Les cinq autres lauréates
des Trophées infirmières 2010
" Gériatrie : Pascale Corrégé, cadre au
Ssiad ADMR Arros-Estéous (65), pour Le
théâtre pour parler de la bientraitance.
" Handicap : Élisabeth Gourdin,
infirmière au centre de soins
Saint-Exupéry (62), pour Prévention
et prise en charge de la douleur
et des soins de manutentions lors
de la toilette de l’enfant et de
12
l’adolescent polyhandicapé.
" Hospitalier : Véronique HermetDouard, infirmière coordinatrice au
centre régional des scléroses latérales
amyotrophiques au CHU Rangueil de
Toulouse (31), pour Rendre acteur de
la santé le patient atteint de la
sclérose latérale amyotrophique par
l’éducation thérapeutique.
L’INFIRMIÈRE LIBÉRALE MAGAZINE - N° 265 - DÉCEMBRE 2010
partager les bonnesidées entre
professionnelles. D’ailleurs,
l’équipe primée m’a proposé de
rédiger des articles. Notre
magazine est friand de ce genre
d’échanges. » En plus du trophée, les lauréates ont reçu
des chèques cadeaux d’une
valeur de 500 euros. Félicitations aux primées !! FRANÇOISE
VLAEMŸNCK
* En savoir plus sur https://sos-douleur-domicile.org.
" Santé au travail : Émilie Durupt,
entreprise Freudenberg Meillor (87),
pour La mise en place expérimentale
d’entretiens médico-professionnels
infirmiers dans le cadre de la
surveillance renforcée des salariés
intérimaires.
" Avenir : Élisabeth Lemoufle, jeune
diplômée de l’Ifsi d’Evreux (27), pour
Pratiques soignantes et besoin
d’élimination chez les sujets âgés en
établissement gériatrique.

Documents pareils