CR rEunion du 25 juillet 2016 SNPL HOP SNPL AF et W LATHUILLE

Commentaires

Transcription

CR rEunion du 25 juillet 2016 SNPL HOP SNPL AF et W LATHUILLE
Roissy, le 1er août 2016
HOP! 16080145
Tous pilotes de HOP!
Compte rendu réunion du 25 juillet 2016 !
SNPL HOP! ALPA / SNPL AF ALPA et W. LATHUILLE
En réponse à notre lettre du 28 juin 2016, une délégation du SNPL HOP! et AF a été reçue le
lundi 25 juillet par le responsable de la sélection AF, Monsieur Lathuillé.
Etaient présents :
Pour le SNPL HOP! : Armand SIMON, Philippe BOERO.
Pour le SNPL AF : Philippe EVAIN, Adrien VERMEULEN.
@ RETARD DU PREMIER TOUR :
Le responsable de la sélection AF, Monsieur Lathuillé nous a fait un exposé de la situation
actuelle et notamment au sujet des causes du retard pris par la sélection des pilotes de HOP!.
En effet, le premier tour aurait dû se terminer à la fin du mois d’avril dernier.
Une des causes principales est que 32 pilotes de HOP! ne se sont pas présentés à la sélection
à Villepinte, sans préavis, ce qui a contribué à l’annulation de 26 commissions de sélections. Il
nous dit que cela explique le besoin de candidats du deuxième tour pour finir de gréer les
passages en sélection de ceux du premier.
Un autre problème s’est posé, celui des plannings. Les plannings des pilotes de HOP! sont
publiés 4 semaines à l’avance et ceux des pilotes d’AF qui viennent superviser l’épreuve simu
… 2 mois à l’avance. Ces derniers se sont déplacés parfois sur leurs jours de repos, etc. afin de
minimiser le retard pris dans la sélection.
La fusion de HOP!, avec ses dysfonctionnements, n’a pas contribué à l’évolution du planning.
Le SNPL HOP! demande aux pilotes candidats de se manifester auprès de la DRH PNT HOP!
sans attendre de recevoir une convocation, afin de connaître les dates de sélections
planifiées.
SNPL HOP!! ALPA
Le Dôme – Bât 5 – 5, rue de la Haye - CS 19955 - 95733 ROISSY CDG CEDEX
Tél. : 01.49.89.24.00 - Fax : 01.49.89.24.10 - Email : [email protected]
@ SELECTION : résultats, critères de sélection, simulateur et TO.
Concernant les résultats - Nous avons demandé des informations sur l’avancée et les
résultats du premier tour de la sélection AF dans le cadre de la filière filiale.
Concernant les critères de sélection - Nous avons fait remonter le sentiment général des
pilotes de HOP! au sujet de cette sélection. C’est à dire que la sélection semble calibrée pour
des candidats d’une vingtaine d’années alors que nous sommes des pilotes du groupe AF
depuis de longues années, plus âgés et que nous faisons déjà voler des avions équivalents,
voir même plus perfectionnés, que les avions pour lesquels nous sommes sélectionnés. Nous
demandons que cela soit pris en considération, notamment lorsque les pilotes de HOP! se
présenteront au deuxième tour.
L’objection nous est faite que les critères de compétences techniques (Pilotage Manuel,
Utilisation des automatismes, Procédures, Connaissances) sont acquis par les pilotes de HOP!
puisqu'ils réussissent leur C1 et qu’il n’y a pas de débat à ce sujet. Monsieur Lathuillé en veut
également pour preuve qu’il n’y a eu qu’une seule demande de consultation de dossier
professionnel d’un candidat HOP! sur les 441 passés à ce jour (pour info, le chef pilote
contacté avait donné un avis favorable à la commission à propos de ce candidat).
En revanche, pour le responsable de la sélection, il n’y a pas de différence entre un candidat
externe et un pilote de HOP! car ils évaluent surtout un pilote selon des critères non-
techniques au nombre de 5 : leadership et travail en équipage, conscience de la situation,
prise de décision, gestion de la charge de travail, communication…
A ce titre, une cohérence est recherchée entre la lettre de motivation (souvent négligée par
les pilotes HOP!), le test de personnalité, l’épreuve de groupe et l’épreuve simulateur.
L’ensemble des critères de sélection se divise en trois catégories :
1. COGNITIF
2. COMPORTEMENT
3. MOTIVATION
Nous insistons sur le fait que les critères non-techniques sont déjà évalués lors des passages
en contrôle C1, C2 et CEL pour les pilotes de HOP! et que les taux de réussite à la sélection
nous semblent vraiment faibles. La réponse nous a été apportée en statistique sur une
vingtaine d’année. Les taux de réussite des EPL, PRO, ex-militaires, pilotes ex-DB sont stables
ainsi que ceux des pilotes ex-YS et ex-AN.
Nous demandons une fois de plus qu’une attention particulière soit portée à notre population
bien différente des EPL et des PRO. De plus, contrairement à AF, les pilotes des différents
secteurs de HOP! se connaissent et volent très souvent ensemble. Nous avons demandé que
cette spécificité soit prise en compte dans l’évaluation des critères lors de l’épreuve du
simulateur.
Concernant le simulateur - Monsieur Lathuillé nous rappelle que le simulateur est une
épreuve de la sélection à part entière. La validation du C1 lors d’une supervision AF ne vaut
pas réussite de l’épreuve simulateur de la sélection et qu’un rappel sera fait pour éviter que
les évaluateurs fassent des commentaires au candidat à la sortie de la supervision. En effet,
l’observation au simulateur n’est pas une épreuve de « qualification », elle sert à rendre un
avis qui sera ensuite pris en compte lors de la commission de sélection (au même titre que les
épreuves d’entretien de groupe et individuels).
Concernant Transavia - Il est à noter que les différences constatées dans les modalités de
passage en sélection entre les pilotes TO et les pilotes HOP! dans les différents accords, qui
auraient pu engendrer de l’iniquité, ne le sont pas dans les faits. En effet, concernant le
nombre de présentation, aucun pilote de TO n’a présenté plus de deux fois la sélection. Seuls
quelques pilotes TO dans un temps défini n’ont repassé que les entretiens sans l’épreuve du
simulateur. Cela ne se reproduira plus. Pour info, le taux de réussite chez TO est de l’ordre de
50%.
Le SNPL HOP! fera un rappel à l’encadrement PNT HOP! afin que les candidats soient mis dans
les meilleures dispositions lors de l’épreuve du simulateur.
@ DEBRIEFING :
Nous avons fait remonter à Monsieur Lathuillé que le débriefing téléphonique posait plusieurs
problèmes. Les pilotes de HOP! se plaignent d’un briefing trop succinct ne permettant pas
d’appréhender une deuxième présentation dans les meilleures conditions.
Il nous a été répondu que c’était une volonté de leur part afin que la photo prise du candidat
lors de la sélection, notamment d’après les critères Non-Techniques, ne soit pas faussée. Ce
débriefing n’existe pas dans la plupart des autres compagnies.
@ INSCRIPTION SUR LA LCP AF :
Nous soulevons le problème suivant :
Dans la convention cadre signée entre AF et HOP! relative à la filière de recrutement
spécifique des pilotes des filiales de HOP! de septembre 2015, il est stipulé :
« Dans le cas où HOP! déciderait de différer, pour une durée maximale d’une année, l’entrée
en stage d’un de ses pilotes ayant réussi la sélection Air France, HOP! en informera
immédiatement Air France. Dans ce cas, les pilotes concernés intègreront la LCP Air France à
une position calculée sur la base de la première date de stage de qualification qui leur a été
proposée ».
Nous apprenons en séance que cet article de la convention a été défini de manière unilatérale
par les directions, en contradiction avec les règles de l’accord PNT AF qui prévoit qu’un pilote
intègre la LCP le jour de son lâcher en ligne en fonction de la date du premier jour de son
stage de qualification.
Le SNPL HOP! sera vigilant et intransigeant sur les départs vers AF / TO des pilotes de HOP!
ayant réussi la sélection AF, afin que ces derniers ne subissent pas de préjudice de carrière
si la direction de HOP! essayait de retarder leur départ et qu’ils se retrouvent de fait
derrière les EPL et les PRO sans respecter la trame 1/1/1 pouvant aller jusqu’à 6/6/6.
@ UPDATE :
Pendant la réunion, nous prenons connaissance de la réalité des besoins d’AF et de TO pour
les mois à venir afin de gréer les A320 et les B737 pour la saison été 2017.
Ces informations ont été complétées le lendemain.
- 100 places sur A320 pour Air France, (50 avant la fin de l'année et 50 de plus d'ici avril
2017).
- 55 places sur 737 pour Transavia,
- 51 places sur ATR pour HOP!
Il est à noter que HOP! a été informée des besoins d’AF / TO fin juin 2016 et que les 50
embauches sur A320 supplémentaires sont officielles depuis le 13 juillet ! (celles d’avril 2017).
Pour Air France, il y aura 33 pros, 33 EPLs et 34 HOP!
Les qualifications s'étaleront du 10 octobre 2016 au 11 avril 2017, avec la répartition de :
- 24 pros et 24 EPLs sur 2016 (cause indisponibilité planning pour les pilotes HOP!),
- 9 pros, 9 EPLs et 34 HOP! sur 2017.
Pour Transavia, ce seront 20 pros, 18 EPLs et 17 HOP!
Les qualifications s'étaleront là du 21 octobre au 11 avril, avec une répartition de :
- 20 pros et 18 EPLs sur 2016 (même cause, mêmes effets),
- 17 HOP! pour 2017.
Enfin, pour ce qui est de HOP!, il est prévu 25 pros et 26 EPLs.
Sur ces nombres, 4 EPLs sont déjà rentrés en juillet (sur ATR).
La prochaine date est prévue pour le 22 août, et ne devrait compter que des PROs pour
équilibrer.
La rentrée suivante est prévue pour le 3 octobre, et devrait compter 4 PROs et 4 EPLs.
La suite est encore à confirmer, mais on s'orienterait initialement vers une première option
vers fin octobre/début novembre.
Il se peut également qu'il y ait une plus grande proportion d'EPLs si les PROs ne sont pas assez
nombreux à être intéressés par HOP!.
Donc pour l'instant HOP! refuse de libérer des pilotes avant 2017... Cela conduirait à ne pas
respecter la liste de priorité définie par l'accord sur les filières de recrutement (et la
convention entre AF et HOP!) basée sur une trame égalitaire (1/1/1 à 6/6/6 maximum).
Pour respecter l'accord il faudrait que HOP! libère 16 pilotes pour Air France et 12 pilotes
pour Transavia France avant la fin de l'année 2016.
En conclusion, nous remercions Monsieur Lathuillé pour la qualité de ses explications et pour
la transparence dont il a fait preuve lors de cet entretien.
Néanmoins, nous rappelons une nouvelle fois à la sélection Air France que les pilotes de HOP!
n'appartiennent pas à une population comme les autres, ils pilotent des avions et
transportent des passagers pour le compte d'Air France depuis plus de 15 ans pour certains.
Le service de la sélection AF ne peut pas décemment leur demander de démontrer le même
niveau de motivation qu'un candidat externe qui débute sa carrière.
Les pilotes de HOP! sont en attente de la reconnaissance de la qualité de leurs compétences
car ils en font la démonstration tous les jours. Il est temps qu'Air France et le service de la
sélection en tiennent compte.
Pour le SNPL HOP!
Philippe BOERO et Armand SIMON
Roissy, le 28 juin 2016
Monsieur Wilfrid LATHUILLE
Responsable Sélection Recrutement Pilote
IO.GS
95747 Roissy Charles de Gaulle cedex
N/Réf. : 2016/06/28/34-DE
Monsieur,
A ce jour, dans le cadre de l'accord sur les filières de recrutement Air France, les candidats pilotes
de HOP! à la sélection pilotes Air France n'ont pas tous eu l’opportunité de passer en première
présentation alors même que l’ensemble des premières sélections devaient se terminer au mois
d’avril 2016. Ainsi, début juin, 52 pilotes n'avaient pas encore passé l'épreuve du simulateur et 78
étaient en attente de passage devant commission sur les 451 pilotes ayant terminé le processus de
sélection. Les passages en sélection, en deuxième présentation, ont même débuté avant la fin de
l’ensemble des premiers passages.
Nous souhaiterions faire un bilan avec vous des premiers passages car plusieurs éléments ont attiré
notre attention.
Tout d'abord, le taux d'échec nous semble très élevé : près de 60 %. Ensuite nous constatons des
modalités différentes de passage en fonction des individus lors de la deuxième présentation
(uniquement une séance de simulateur ou un entretien pour certains, les deux pour d’autres), ainsi
que des débriefings téléphoniques trop succincts et imprécis ne permettant pas d’aborder un
nouveau processus de sélection dans de bonnes conditions. A cela s'ajoutent des problèmes de
disponibilité de personnels, candidats, instructeurs Air France en observation pour les épreuves de
simulateur, ainsi qu'une volonté manifeste de la direction de HOP! de retarder le départ des pilotes
sélectionnés.
Nous avons également de nombreux retours plutôt troublants que nous souhaiterions évoquer
directement avec vous.
…/…
SNPL HOP! ALPA
Le Dôme – Bât 5 – 5, rue de la Haye - CS 19955 - 95733 ROISSY CDG CEDEX
Tél. : 01.49.89.24.00 - Fax : 01.49.89.24.10 - Email : [email protected]
Comme vous pouvez le voir, Monsieur, les sujets sont nombreux et méritent que nous les abordions
en toute sérénité afin de répondre à une population pilote HOP! de plus en plus désabusée.
Nous avons la conviction que la filière de recrutement propre aux filiales est très importante pour la
cohésion du groupe Air France et l'évolution des carrières de l’ensemble de ses pilotes. En effet, la
mobilité au sein du groupe est un levier vital pour la motivation des pilotes HOP! dans un contexte
lourd en risques psycho-sociaux, lié au gel des carrières depuis de trop nombreuses années.
C'est pourquoi, avec le bureau SNPL Air France, nous sollicitons une entrevue dans les délais les
plus brefs afin d'apporter des réponses à nos pilotes.
En vous remerciant par avance, veuillez agréer, Monsieur, nos plus sincères salutations.
Armand SIMON
Président du SNPL HOP! ALPA
Philippe EVAIN
Président du SNPL AF ALPA