Benoit Allart, nouveau maître de la Famenne Wilkin et

Commentaires

Transcription

Benoit Allart, nouveau maître de la Famenne Wilkin et
Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes
Rallye de la Famenne, le 18 août 2013
Benoit Allart, nouveau maître de la Famenne
Wilkin et François, les Marchois ont brillé à domicile
Souvent très attendu, le Rallye de la Famenne bénéficie toujours d’une
cote très élevée au sein du public et des acteurs de la discipline. Avec 167
partants, l’épreuve a d’ailleurs signé le record de fréquentation de cette saison
2013. Néanmoins, la météo très délicate a présenté des conditions de route
difficiles, offrant les joies de l’arrivée à 86 pilotes seulement ! Parmi ceux-ci, les
locaux Benoit Allart (D4), Laurent Wilkin (D1-2-3) et Marc François (PH) ont
porté très haut les couleurs marchoises.
Favori d’une épreuve qu’il connaît par cœur, Jean-Pierre Van de Wauwer (Peugeot 307
WRC) a souffert sur les terres de son copilote, Guy Hérion. Si beaucoup rêvait d’un
superbe duel entre « Vande » et Allart, on peut dire que celui-ci a très rapidement tourné,
surprise, à l’avantage du pilote de la Skoda Fabia WRC. Six secondes plus rapide dès le
premier chrono, le garagiste marchois n’a en effet laissé que deux scratchs (et deux autres
ex aequo) à son adversaire qui sortait malheureusement de la route dans la dixième
spéciale. L’arrivée de la pluie, parfois très abondamment, n’allait pas déranger l’ancien
pistard de talent qui signait une superbe victoire pour sa deuxième course en WRC ! Des
montures toujours très impressionnantes auxquelles il fallait encore rajouter la Ford Fiesta
WRC que découvrait Jourdan Serderidis. Finalement sur la dernière marche de son premier
podium au général, Jourdan était très heureux de sa progression marquée par un premier
scratch dans la dernière spéciale. Intercalé à la deuxième place, Olivier Collard (Mitsubishi
Lancer Evo10) était avant tout très heureux de rejoindre l’arrivée après de gros soucis de
boîte en fin d’épreuve. Si elle faisait le bonheur de son copilote-journaliste, Jo Pétron,
beaucoup n’auront malheureusement pas cette chance.
Très bien parti, Laurent Léonard sortait tout aussi vite de la route, ce qui
n’engendrait « que » des dégâts matériels sur sa Subaru contrairement à Jean-Marie Wirtz
qui s’en sortait moins bien avec une clavicule et plusieurs côtes cassées, tout comme son
copilote Kenny Van Der Snickt. Avant leur sortie, ceux-ci jouaient la dernière place du
podium avec Steve Zimmer, encore une fois très impressionnant avec sa BMW M3 avant
une touchette qui cassait sa suspension, et Kris Princen qui se retirait pour raison
personnelle. Très efficace avec sa Peugeot 208, Cédric De Cecco était le seul, en R2, à
devancer le leader du Junior WRC, le Suédois Pontus Tidemand (venu préparer le prochain
Deutschland en Ford Fiesta R2). Malheureusement, un accident en liaison privait De Cecco
d’un podium final qui n’aura cessé d’évoluer puisque Julien Collette (turbo) ou encore
Grégory Sacré (pont) auraient, eux aussi, pu prétendre à la place occupée par Serderidis.
Sans une crevaison, Didier Bosseloir (Honda Civic R3) aurait pu précéder l’excellent
Tidemand, premier en traction, ou encore Harry Hérion (Renault Clio R3) qui sauvait
l’honneur familial en finissant dans le top 5 du général et avec la coupe du vainqueur de
classe 13. Enfin, c’est « Gazman » (BMW M3), le bien nommé, qui remportait la 4-15
après le retrait de Christophe Thonon (radiateur cassé sur BMW 328i).
Association Sportive Automobile Francophone
(085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes
Rallye de la Famenne, le 18 août 2013
Alignant une très performante Peugeot 306 dans les divisions 1-2-3 où les pneus
de tourisme sont obligatoires, Laurent Wilkin était le grand favori de ce deuxième
classement, toujours très bien fourni. Sans surprise, il prenait rapidement le meilleur sur
les Renault Clio de Maxime Warlomont et Patrick Grignet pendant que David Schmetz
rencontrait des ratés moteur. Pendant que Wilkin signait enfin sa première victoire à
domicile après un rallye parfait, Warlomont sortait malheureusement de la route. De quoi
offrir un doublé aux Marchois puisque Grignet précédait Schmetz, satisfait de prendre la
tête du championnat. Au pied du podium, Eddy Marique (Opel Astra) réalisait également
une jolie course sur ce parcours rapide et revoyait enfin l’arrivée d’un rallye. Du côté de
Julien Delleuse (Opel Corsa), superbe cinquième avant la dernière spéciale, un cardan le
maudissait à quelques kilomètres de l’arrivée, de quoi permettre à Ali Chouaïbi et Serge
Minet de s’offrir un nouveau top 5 avec leur Clio de division 2. Faisant la différence lorsque
les conditions devenaient difficiles, Nicolas Blérot signait tout simplement sa plus belle
performance en rallye avec une Peugeot 205 qui ne rajeunit pourtant pas. De retour avec
son Opel Corsa, Frédéric François repartait avec la victoire de classe même s’il profitait de
la crevaison de Christophe Doeran (très proche de Chouaïbi avant celle-ci avec sa Citroën
Saxo). Sans leurs soucis, Jean-Yves Lejeune (ralenti par une crevaison sur sa Clio),
Maxime Hébrant et Romain Delhez (pont cassé sur leur « historique » propulsion) ou
encore Jean-François Nizet (câble d’embrayage cassé sur sa Suzuki Swift) pouvaient
prétendre à une belle performance dans un top 10.
Si Eric Gillet (BMW 323i) n’était pas loin de la victoire de classe en début de
course, Jean-Loup Morel (BMW 325i) faisait la différence lorsque les conditions devenaient
plus difficiles. Après l’abandon de Nizet, la bagarre restait très intense en 3-8 entre Marc
Delfosse (Swift) et Vincent Jottard (nouvelle Peugeot 106). Malheureusement, le premier
effectuait un tour trop peu dans une show, de quoi offrir la victoire au second. Une classe
disputée où l’on retiendra également les bonnes performances de Bastien Rouard (Swift),
Jérôme Linchamps et Charles Blérot (tout deux en 106), très proches l’un de l’autre avant
de rencontrer divers soucis mécaniques. Leader d’un bout à l’autre de l’épreuve, la victoire
en 2-5 d’Olivier Leroy (Saxo) ne souffrait d’aucune contestation. Sans batterie en fin
d’épreuve, Kevin Lepaily (Seat Ibiza) devait offrir, bien malgré lui, le succès dans la
division 1 des voitures d’origine à Robby Denis (205). Quant à la dernière classe 4, c’est le
jeune Jonathan Rosen (106) qui la menait autoritairement avant des soucis de boîte.
Ludovic Titeux (106) espérait également briller à domicile mais cassait rapidement un
cardan. Nicolas Havaux (Citroën AX) prenait donc la tête pour ne plus la lâcher même si
Richard Pouilly, Michaël Pirnay ou encore Nicolas Donnay restaient très menaçants avant
leur abandon mécanique.
En historique, Marc François était clairement favori avec sa Porsche 911 et il n’a pas
déçu. Seul Romuald Thirion (Opel Ascona), vainqueur du classement S/R où les voitures
diffèrent de la fiche d’homologation de l’époque, est resté très proche des chronos de la
911. Derrière celle-ci, Bernard Dor (Opel Ascona) a savouré ses débuts en historique en
Association Sportive Automobile Francophone
(085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes
Rallye de la Famenne, le 18 août 2013
finissant sur le podium devant la jolie Datsun 240Z de Pascal Goosse. Derrière Thirion,
Thierry de Latre du Bosqueau (Ford Escort) devançait de peu Jérémy Gatez (Citroën Visa).
FICHE TECHNIQUE
Sixième manche du Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des
Rallyes
Météo : sèche en début de journée puis parsemée d’averses parfois intenses
Participants : 167
Classés : 86 (51 %)
Principaux forfaits : D. Genten, J. Evrard
Principaux abandons : J-P. Van de Wauwer, St. Zimmer, J-M. Wirtz, L. Léonard, Fr.
Jamoulle, M. Warlomont (erreur/sortie), Kr. Princen (raison personnelle), C. De Cecco, J.
Scaillet (accident en liaison), J. Collette, P. Lemince (turbo), Gr. Sacré, M. Hébrant, R.
Delhez (pont), Damsin (problème de freins), H. Deferm, St. Boelens, B. Rouard (problème
moteur), O. Docquier, M. Henrard, S. François, O. Renaud (problème mécanique), Thonon
(radiateur), J. Delleuse, A. Daco (cardan), J-Fr. Nizet (cable d’embrayage), Chr. Biris, Jor.
Remilly, Chr. Ledent, Linchamps, Sadzot (problème de boîte), Ch. Blérot (allumage)
Leaders successifs :
D4 : B. Allart
D1-2-3 : L. Wilkin
PH : M. François
PH SR : R. Thirion
CLASSEMENT (www.asaf.be/annee_en_cours/classements/classements.htm)
Division 4 :
1. B. Allart-Th. Surson (Skoda Fabia WRC-1er 4/14) en 1h22’21
2. O. Collard-J. Petron (Mitsubishi Lancer Evo10-4/14) +3’31
3. J. Serderidis-E. Mombaerts (Ford Fiesta WRC-4/14) +6’51
4. P. Tidemans-O. Floene (Ford Fiesta R2-1er 4/12) +8’45
5. H. Hérion-M. Comble (Renault Clio R3-1er 4/13) +10’06
6. E. Morée-P. Meijs (Mitsubishi Lancer Evo10-4/14) +10’26
7. E. Poucet-D. Jacob (Mitsubishi Lancer Evo9-4/14) +10’45
Association Sportive Automobile Francophone
(085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be
Championnat de la Fédération Wallonie-Bruxelles des Rallyes
Rallye de la Famenne, le 18 août 2013
8. P. Thiry-Gr. Vanherle (Peugeot 306 GTi-4/13) +12’09
9. C. Hubin-E. Rigo (Renault Clio R3-4/13) +12’15
10. B. Kellen-N. Hoffmann (Ford Escort-4/13) +12’19
21. Gazman-P. Wuestenberg (BMW M3-1er 4/15) +20’53
(26 classés)
Divisions 1-2-3 :
1. L. Wilkin-E. De Bolle (Peugeot 306 GTi-1er 3/10) en 1h30’52
2. P. Grignet-W. François (Renault Clio 3 RS-3/10) +2’31
3. D. Schmetz-Th. Delrez (Renault Clio RS-3/10) +2’58
4. E. Marique-E. Lesire (Opel Astra GSi-3/10) +4’00
5. A. Chouaïbi-S. Minet (Renault Clio RS-1er 2/6) +4’40
6. N. Blérot-C. Henkinet (Peugeot 205-3/10) +5’51
7. Fr. François-B. Baudoin (Opel Corsa GSi-1er 3/9) +6’07
8. J-Y. Lejeune-L. Denis (Renault Clio RS-3/10) +6’32
9. Chr. Doeran-D. Van Steenbrugge (Citroën Saxo VTS-3/9) +6’35
10. O. Martin-A. Peeters (Renault Clio RS-2/6) +6’41
11. J-L. et Th. Morel (BMW 325i-1er 3/11) +7’07
12. St. Devillez-L. Wojzehowskij (Opel Astra-3/10) +7’08
13. V. Jottard-C. Pirsoul (Peugeot 106 GTi-1er 3/8) +7’35
14. U. Naab-H. Korz (Opel Astra-3/10) +8’40
15. Fr. Wirtz-P-Y. Godfrin (Opel Corsa-3/10) +9’04
16. O. Leroy-J. Bastin (Citroën Saxo-1er 2/5) +9’29
26. R. Denis-B. Cadiat (Peugeot 205-1er 1/3) +12’43
36. N. Havaux-S. Joris (Peugeot 106-1er 2/4) +15’39
(52 classés)
Prov’Historic :
1. M. François-A. Collard (Porsche 911-1er PH/18) en 1h06’57
2. B. Dor-E. Frère (Opel Ascona-1er PH17) +4’11
3. P. Goosse-E. Rodenbourg (Datsun 240Z-PH/18) +4’50
4. L. De Sordi-J. Lemaire (Opel Kadett-PH/17) +5’34
(4 classés)
Prov’Historic S/R :
1. R. Thirion-Fr. Jacquemin (Opel Ascona-1er PH/SR) en 1h07’19
2. Th. de Latre du Bosqueau-E. Werner (Ford Escort-PH/SR) +2’05
3. J. Gatez-A. Braem (Citroën Visa-PH/SR) +2’15
4. L. Caprasse-J. Minguet (Opel Ascona-PH/SR) +4’35
(4 classés)
Association Sportive Automobile Francophone
(085/27.14.60)
Résultats complets et informations: www.asaf.be

Documents pareils

Une première victoire très attendue pour David Bonjean et Bruno

Une première victoire très attendue pour David Bonjean et Bruno Rallye de la Famenne, les 20 et 21 août 2011 Décidément, les problèmes de transmission étaient nombreux puisque c'est également pour cette raison que Laurent Wilkin (Peugeot 306), grand favori avec...

Plus en détail

La troisième et la plus belle à domicile pour Eric Cunin Blaise et

La troisième et la plus belle à domicile pour Eric Cunin Blaise et Pour prendre en mains sa nouvelle Ford Focus WRC ex-Tsjoen, Mélissa Debackere avait choisi les difficiles routes de la Semois avant la prochaine manche nationale le weekend prochain. Malheureusemen...

Plus en détail