rapport d`activit. 2006 - Crédit Agricole Nord De France

Commentaires

Transcription

rapport d`activit. 2006 - Crédit Agricole Nord De France
13/02/08 18:26
Page 1
2006
Rapport d’activité
Blanchet Conseil - RCS Lille B 417 783 537 - Crédit Photos : Light motiv - Yves Dalattre - Edmond Waterplas - Digital vision - Sam Bellet
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
Crédit Agricole Nord de France
10, Avenue Foch - 59000 LILLE
www.ca-norddefrance.fr
440 676 559 RCS LILLE
“
Une relation durable, ça change la vie
”
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:26
Page 3
Éditorial
2006
“
Alain Diéval
Paul Bernard
Directeur Général
Président du Crédit Agricole Nord de France
Année historique car le Crédit Agricole Nord de France a atteint les objectifs qu’il s’était fixés dans le
cadre de sa stratégie de développement. Le plan ambitieux de modernisation et de création d’agences
a été respecté, la diversification des activités a été menée à bien, avec un accroissement de nos
participations dans le capital investissement et le développement d’une filière immobilière avec
l’acquisition des deux réseaux immobiliers leaders de la région.
Année historique par une forte progression de notre activité, sur tous nos marchés, et une conquête
de parts de marché qui nous permet de dégager un produit net bancaire et un résultat net en hausse
significative. Par ailleurs, les investissements des années précédentes, notamment dans la création
d’un pôle Belgique, portent maintenant leurs fruits et nous permettent de dégager un résultat consolidé
en hausse de 22,7 % à 224 millions d’euros.
Une année historique
”
Année historique enfin car 2006 constitue le cinquième exercice
du Crédit Agricole Nord de France. Les résultats obtenus sont la
concrétisation des investissements engagés, de la pertinence des
choix stratégiques effectués et de la mobilisation de tous les acteurs de l’entreprise. Ils démontrent
que le projet de fusion des deux Caisses historiques du Nord et du Pas de Calais correspondait à une
véritable logique économique, permettant à la nouvelle entité d’atteindre une taille critique la rendant
incontournable comme acteur et accompagnateur majeur de l’économie régionale.
Pour autant, le Crédit Agricole Nord de France, coté à l’Euronext par son CCI, n’a pas oublié ses
valeurs fondatrices. La solidarité, la proximité, le sens de la responsabilité sociale, sont toujours bien
présents et se sont notamment exprimés, depuis la fusion, par des centaines d’actions de
développement local initiées par les 63 Caisses locales sur la totalité de notre territoire régional. Ces
actions permettent de contribuer d’abord à la lutte contre l’exclusion, à l’insertion, au maintien ou à
la création d’emplois. Elle contribuent aussi à la sauvegarde et au développement du patrimoine
culturel et environnemental de la région.
Le Crédit Agricole Nord de France s’est donné comme objectif d’être le partenaire de ses clients dans
leurs trajectoires de vie, bonnes ou moins bonnes, avec des solutions adaptées, en accord avec le
choix stratégique du Groupe Crédit Agricole d’être la « Banque de la relation durable ».
Toujours en conformité avec les orientations du Groupe, la Caisse régionale a décidé en décembre
2006 d’élargir le sociétariat de ses Caisses locales afin de faciliter la participation de ses clients à la
vie de leur partenaire bancaire. Sa stratégie demeure axée sur le développement, avec le souci de la
rentabilité économique et de la pérennité de l’entreprise, toujours dans le respect de ses valeurs
mutualistes fondatrices.
00 00 01 02 03 04 05
00 00 01 02 03 04 05 06
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:26
Page 5
Les chiffres clés 2006
s
Implantation et ressources
Sommaire
Caisses Locales
63
Sociétaires
221 321
Administrateurs
732
Salariés
2 672
Points de ventes et centres d’affaires
272
Centre d’appels multi-canaux - plates-formes
2
Automates bancaires
672
03 Editorial
05 Chiffres clés 2006
s
Clientèle
Clients
1 056 163
Encours gérés
06 L’activité
14 Les grands axes de développement
22 Résultats financiers
28 Ressources Humaines
Collecte
17,8 milliards d’euros
Crédit
13,5 milliards d’euros
205 000 contrats
Assurance IARD
Situation financière
En millions d’euros
Social
Consolidé*
Total bilan
17 751
20 656
Fonds propres
2 184
3 276
Produit Net Bancaire
551,2
679,8
Résultat Brut d’Exploitation
276,8
352,8
Résultat Net Part du Groupe
175,3
224,5
30 Perpectives 2007
32 Le Groupe Crédit Agricole
*Périmètre intégrant le Crédit Agricole de Belgique, le Pôle Capital investissement et les autres participations et filiales
Ratios
Coefficient d’exploitation
49,8 %
ROE (Résultat sur Capitaux Propres)
9,28 %
ROA ( Résultat sur total bilan)
0,99 %
RSE (>8%)
01 02 03 04 05 06 07
s
12,68 %
01 02 03 04 05 06 07 08
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:26
Page 7
Une activité dynamique
Une conjoncture favorable
En progressant de 2 % en 2006, le produit intérieur brut français a enregistré sa deuxième meilleure
performance depuis 2001. Elle reste cependant en retrait par rapport à la moyenne des autres pays
de la zone Euro qui progresse de 2,7 %.
Plusieurs évolutions favorables expliquent le rebond du quatrième trimestre après un troisième
trimestre atone : une amélioration du pouvoir d’achat des ménages (+2,4 %) tirant la consommation
intérieure, la reprise des créations d’emplois (+ 240 000 postes) ou encore la
progression de l’investissement des entreprises (+ 4,2 %).
Dans ce contexte d’activité économique jugé assez ferme, la BCE a régulièrement
augmenté son taux directeur pour le porter à 3,5 % fin 2006, afin de maîtriser
toute dérive inflationniste.
Sur le plan régional, tous les secteurs affichent une progression de chiffre
d’affaires mais la dispersion est assez large selon les secteurs, de + 0,98 % dans
l’industrie automobile à + 7,74 % dans les biens d’équipement.
Tous les secteurs
affichent
une progression
de chiffre d’affaires
L’activité industrielle régionale enregistre une belle performance (+ 5,4 %). Le chiffre d’affaires du
secteur agroalimentaire progresse de 4,68 % avec un développement des exportations à + 5,43 %.
Ces performances s’expliquent, comme au niveau national, par l’amélioration du climat économique
régional ainsi que par la hausse des prix (l’indice des prix à la production ayant progressé de près de
3 % en 2006). Elles sont amplifiées par le dynamisme des marchés étrangers puisque les exportations
régionales progressent de 15,28 % en 2006.
“
Pouvoir déposer mes chèques à toute heure, c’est du temps gagné pour mon activité.
”
Amélioration du climat
économique régional
03 04 05 06 07 08 09 10
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:26
Page 9
Une collecte en progression
d’un point de part de marché
La stratégie de conquête mise en œuvre par la Caisse régionale a permis de porter l’encours de
collecte à 17,8 milliards d’euros, en augmentation de 7,6 % avec une forte contribution des encours
d’épargne financière (+9,5 %) et des livrets (+15,4 %).
Les nouveaux livrets Codebis et
Magnific’to ont été lancés avec succès
L’année 2006 enregistre une progression de la
collecte sur tous les marchés dont une part
significative est générée par le secteur Gestion
de patrimoine.
Dans un contexte national de forte décollecte,
l’encours d’épargne logement ne décroît que de
2,4 %, traduisant l’effort d’information et de
conseil engagé pour un vrai arbitrage du client.
Une année exceptionnelle
pour les Crédits
Après une progression de 9.5 % en 2005, l’encours de crédits de la Caisse régionale s’est encore accru
de 15 % en 2006. Le Crédit Agricole Nord de France atteint là aussi un des objectifs fondamentaux
de sa politique de développement et conforte sa place de premier financeur de l’économie régionale.
Les réalisations de crédits à moyen et long
terme connaissent une progression historique
de + 25 % à 3,42 milliards d’euros.
Ces réalisations traduisent le plein déploiement des
choix stratégiques et des investissements effectués
depuis la création de l’entreprise en 2002.
L’ensemble des marchés contribuent à cette dynamique et particulièrement le crédit à l’habitat qui
constitue le cœur de métier de la Caisse régionale.
Une dynamique qui permet au Crédit Agricole Nord de France de porter sa part de marché en
réalisations de crédits à l’habitat à 23,7 % soit + 2,1 points par rapport à 2005.
Le livret boosté Magnific’to lancé fin octobre
2006 a généré un encours de 148 millions
d’euros.
Enfin, dans le domaine de l’assurance-vie, la
Caisse régionale commercialise les produits de
Prédica. En 2006, la collecte nette s’est élevée à
373 millions d’euros, en progression de 11,1 %.
Ces éléments ont permis au Crédit Agricole
Nord de France d’atteindre son objectif de
progression d’un point de part de marché.
L’Epargne Tierce entreprises
Grâce à un partenariat étroit avec les experts placements de CAAM (Crédit Agricole Asset Management),
la direction des Entreprises et de l’International a renforcé son accompagnement des entreprises de
la région dans la diversification de la gestion de leur épargne.
Grâce à une gamme de produits dédiés au marché des Grandes Entreprises, des PME et des
institutionnels (HLM, Mutuelles…), la Caisse régionale voit ses encours progresser de plus de 21 %
sur le marché des entreprises.
L’Epargne Longue Salariale continue son développement
Marché des particuliers
La place majeure que tient le crédit à l’habitat dans un contexte de taux bas ainsi que sa stratégie
de conquête ont amené la Caisse régionale à se réorganiser et à mettre en place en 2006 une
véritable filière immobilière, avec des choix structurants et des investissements significatifs,
constituant un de ses grands axes de développement (cf. infra).
Une attention particulière a été portée au marché des Jeunes pour lesquels un ensemble d’offres
spécifiques ont été déployées dans le cadre du concept de la Banque de la relation durable. Ces
offres, destinées aux étudiants (Banque à 1€, Avance de rentrée, Prêt étudiant à 2,90 %), aux enfants
des clients de la Caisse régionale (Opération Comptes de Noël), ainsi qu’aux jeunes actifs (offre Good
Loc, trois mois d’assurance habitation offerts), ont été soutenues par des actions de promotion et
d’animation.
2006 voit la concrétisation de ces efforts avec 9 000 nouveaux
jeunes de 18 à 25 ans qui, parmi les 43 000 nouveaux clients de la
Caisse régionale, lui ont accordé leur confiance.
Une progression
des crédits à l’habitat
%
24
L’année 2006 a également été une très bonne année dans le
domaine du crédit à la consommation. Les réalisations se sont
élevées à 336 millions d’euros, en progression de 12 %. Le crédit
permanent Open a encore été un grand succès en 2006, avec plus
23 % de contrats, ce qui a permis à la Caisse régionale Nord de
France de se classer au premier rang national pour la deuxième
année consécutive en production et en encours.
Avec une progression d’encours de 19 % et près 2450 clients gérés, le pôle continue le développement
enregistré depuis plus de 3 ans.
Si la Caisse régionale conforte sa seconde place au niveau national
en encours d’actif géré, elle est à la première place sur le PNB
engrangé, traduisant notamment l’activité du réseau de proximité qui
y contribue pour près de 55 %.
05 06 07 08 09 10 11
Une progression
d’encours
de
19 %
43 000
nouveaux clients
dont 9 000 jeunes
05 06 07 08 09 10 11 12
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 11
Marché des Professionnels
L’année 2006 a vu la mise
en œuvre du plan d’actions
«Pro des Pros».
Parmi ses objectifs : le traitement plus efficace des
demandes de crédits des professionnels (artisans,
commerçants, petites entreprises) dont les activités
et les besoins sont très spécifiques.
L’ensemble des process ont été revus et des synergies mises en place entre les
agences et les centres d’affaires, pour une réponse adaptée et rapide aux besoins
de financement des professionnels.
Une action de conquête de nouveaux clients ainsi qu’une conjoncture favorable,
notamment pour l’immobilier professionnel, sont à l’origine d’une forte progression
des réalisations, à 279 millions d’euros, soit +21 % par rapport à 2005.
L’encours se situe désormais à 782 millions d’euros.
Marché de l’Agriculture
L’année 2006 a été une bonne année pour l’agriculture, marché sur lequel le Crédit Agricole Nord de
France confirme sa position de leader avec une part de marché de 75 %.
Les réalisations
de crédit
ont progressé de
%
+13
Les aléas climatiques, qui ont notamment mis en péril la récolte des céréales, ont été
compensés par une montée des cours. Le secteur des endives et le porc se sont bien tenus.
Le secteur de la pomme de terre a connu une année record.
Marché des entreprises et des collectivités
L’année 2006 aura été une excellente année pour le marché des Entreprises avec une activité soutenue
tout au long de l’exercice.
Les réalisations de crédits à moyen et long terme sur les entreprises se sont
élevées à 670 millions d’euros, dont plus de 95 millions sur le pôle PME.
Ces réalisations permettent à l’encours des PME et des Coopératives de progresser de 9 % à 620
millions d’euros.
Une politique volontariste à l’égard des clients associée à un développement soutenu des prospects
expliquent ces excellents résultats.
En parallèle, la bonne tenue des tirages sur
les grandes entreprises et sur le pôle
crédits en pool permet à l’encours global
entreprises de progresser de 14 % à plus
de 1,3 milliard d’euros.
Le marché des collectivités territoriales a
quant à lui connu la même tendance avec
une activité soutenue des réalisations tout
au long de l’année (221 millions d’euros)
permettant à l’encours de progresser de
6,2 % à 1,5 milliard d’euros.
Dans ce contexte, les réalisations de crédit ont progressé de 13 % à 263 millions d’euros,
l’encours s’établissant à 1,43 milliard d’euros.
Les volumes ont été tirés par le financement des reprises d’exploitations ainsi que par la
poursuite des investissements de mise aux normes.
Le tramway de Valenciennes
L’année 2006 a été stable sur les deux départements en ce qui concerne l’installation des
Jeunes Agriculteurs, la Caisse régionale finançant plus de 3 installations sur 4.
Dans le domaine du machinisme, la part de marché a été maintenue en particulier par les
financements Agilor dont les dossiers acceptés ont représenté 74 millions d’euros.
Activité à l’international
Le cap des 300 000 opérations a été franchi, ce qui traduit une progression
de près de 20 % par rapport à 2005.
En dépit des réformes réglementaires, le PNB a bien résisté, affichant une
augmentation de 6,3 %. Sa répartition demeure équilibrée entre flux,
opérations techniques, change et financement.
Une progression
de près de
%
20
Le savoir-faire des équipes spécialisées de la Caisse régionale lui permet de répondre à l’ensemble des
besoins de la clientèle régionale et en particulier des entreprises, par exemple en matière de crédits
documentaires ou de cash pooling, tant à l’import qu’à l’export.
Maîtrise du risque
L’année 2006 est à nouveau une bonne année sur le plan de la maîtrise des risques. Les encours de
créances douteuses et litigieuses (CDL) ont poursuivi leur décrue à 297 millions d’euros, en raison des
efforts déployés pour un traitement le plus en amont possible des difficultés rencontrées par les clients.
07 08 09 10 11 12 13 14
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 13
Les services
Pour la troisième année consécutive, le Crédit Agricole Nord de France
a connu une forte progression de l’équipement de la clientèle en cartes
et en comptes-services.
Pour les cartes, cette progression s’est accélérée avec le déploiement du
nouveau concept d’agences Proxima et la généralisation des points de
vente «sans argent». Le taux d’équipement en cartes s’est accru de 7
points, avec 32 600 nouvelles cartes en 2006. La clientèle régionale est
désormais équipée de 564 000 cartes.
La Banque à accès multiples
Une forte progression
de l’équipement
en cartes et en
comptes-services.
Le Crédit Agricole, fidèle à ses valeurs mutualistes, s’est résolument positionné en 2005 comme la
banque de la relation durable. De nouveaux produits ont été développés pour concrétiser cette
volonté avec notamment le lancement de «L’autre carte» à coût modéré. Elle a été déployée avec
succès en 2006 auprès de 22 000 clients.
La Banque à accès multiples est montée en puissance en 2006 tant en termes de connexions que de
nombre de clients utilisateurs.
Le canal Internet s’est particulièrement développé avec 16 millions de connexions sur l’année pour
111 000 clients mensuels, soit une progression de 36 % sur un an.
Le Minitel représente encore 950 000 connexions annuelles avec 8000 utilisateurs mensuels, en quasi
stabilité malgré le fort développement du canal Internet.
Filvert, le service bancaire par téléphone accessible 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, a quant à lui
enregistré 1 500 000 connexions sur l’année, en stabilité par rapport à l’année précédente, avec 18 000
utilisateurs mensuels.
L’année 2006 a également été très bonne pour les comptes-services avec 19 600 réalisations, en
progression de 6 % dans un contexte national moyen de + 2,9 %. Le nombre de clients équipés est
désormais de 350 000.
Le canal Internet
s’est particulièrement
développé avec
Une stratégie de développement multi-canaux
16 millions
Le Crédit Agricole Nord de France s’est résolument engagé depuis cinq ans dans une stratégie de
développement multi-canaux. Cette stratégie pérenne a été soutenue par des investissements
importants dans la modernisation et la création d’agences, dans les outils technologiques, mais aussi
dans la formation des collaborateurs.
de connexions
Le réseau de proximité - Le concept Proxima
L’année 2006 a vu le plein déploiement du plan de modernisation et de création d’agences de
proximité sur le concept baptisé Proxima. Ces agences allient, dans un environnement modernisé,
accueil, conseil et sécurité. L’architecture des agences Proxima permet une accessibilité aux services
de base, consultations, retraits, virements, et maintenant scannérisation de la remise et du traitement
des chèques, sur une plage horaire de 6h à 22h, et cela 7 jours sur 7.
La Caisse régionale a respecté son programme ambitieux avec 57 modernisations d’agences et la
création de 6 nouvelles agences, permettant une couverture homogène de son territoire avec un
renforcement de sa présence dans les zones urbaines et péri-urbaines.
Le réseau commercial compte désormais 245 agences couvrant la totalité du territoire régional.
Renforcé des centres d’affaires spécialisés, il demeure le pilier de la relation avec les clients.
Ces agences allient accueil, conseil et sécurité
Le Centre d’appels
Le Centre d’appels multi-canaux a connu une profonde adaptation structurelle en 2006 pour
accompagner son développement. L’organisation a été revue sur les deux sites de Lambersart
(65 opérateurs) et Arras (30 opérateurs).
L’objectif du Centre d’appels est d’intervenir en
complément du réseau d’agences de proximité
par le canal téléphonique et Internet, avec une
accessibilité de 8h à 20h.
Intervenir en complément
du réseau d’agences de proximité
par le canal téléphonique et Internet
En 2006, le Centre d’appels multi-canaux a traité plus de 1 200 000 appels téléphoniques entrants,
en progression de 5 %, et 40 000 mails entrants.
09 10 11 12 13 14 15 16
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 15
Les grands axes de développement
Le Pôle immobilier
Le développement de la filière immobilière a été l’un des axes stratégiques majeurs du Crédit Agricole
Nord de France en 2006.
Leader sur le marché du crédit à l’habitat, cœur du métier du crédit, la Caisse régionale a adapté sa
stratégie de conquête pour répondre à un contexte de taux bas et développer une diversification
ambitieuse, dans la ligne des orientations du Groupe.
Les points clés du marché immobilier
L’habitat est devenu en 2006
une cause nationale.
Le Gouvernement a fait voter la loi dite Borloo, portant engagement
national pour le logement. Cette loi recouvre un ensemble de
mesures qui, au-delà de l’incidence fiscale, ont pour objectifs de
soutenir la construction de logements. Le nouveau prêt à taux zéro élargit par exemple les conditions
d’accès au logement.
“
Etre accompagnés à toutes les étapes de notre projet, c’est rassurant.
”
Deuxième élément clé, le niveau d’activité est
très élevé. Le nombre des transactions dans
l’ancien s’élève à plus de 600 000 ventes par an
et la demande demeure très élevée dans le neuf.
Le tassement annoncé est très graduel, même en
Ile-de-France, et le marché reste soutenu. Des
tendances structurelles favorisent le marché
immobilier. Aujourd’hui, le besoin en logements
nouveaux s’établit à un million sur le territoire
français.
Troisième élément clé, le crédit à l’habitat est le
1er marché de la Caisse régionale. Il représente
50 % de l’activité crédits. Dans la région Nord Pas-de-Calais, un crédit habitat sur quatre est financé
par le Crédit Agricole Nord de France. L’encours de crédit à l’habitat a progressé de 17 % en 2006.
Le marché immobilier constitue donc bien la base du développement de la Caisse régionale.
Un crédit habitat
sur quatre est financé
par le Crédit Agricole
Nord de France
Un autre élément particulièrement important pour la banque est la baisse
continue des taux de crédits à l’habitat, la moyenne des taux baissant
graduellement de 12 % en 1990 pour passer en dessous des 5 % en 2006,
avec un impact direct sur les marges qui n’ont cessé de s’éroder.
Enfin, le marché de l’habitat est un marché extrêmement concurrentiel,
d’abord entre banques. C’est aussi un marché qui voit apparaître de
nouveaux opérateurs face aux financeurs traditionnels.
Pour toutes ces raisons, et compte-tenu de l’enjeu capital de ce marché, le
Groupe Crédit Agricole, premier financeur de l’habitat, dont la légitimité est
incontestable, maillant le territoire avec son vaste réseau d’agences de proximité, a arrêté une
stratégie nationale que le Crédit Agricole Nord de France développe compte-tenu des particularités
de son territoire régional.
11 12 13 14 15 16 17 18
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 17
Une stratégie d’acquisition de
réseaux immobiliers leaders
Une véritable logique de filière
Le Crédit Agricole Nord de France a lancé sa stratégie de diversification dès
la fin 2005 avec l’acquisition de la Socacil à Douai et en signant un accord
de partenariat avec le Groupe Hainaut Immobilier pour le logement social et
l’immobilier privé (notamment avec les agences immobilières MSI).
Depuis plusieurs années déjà, le Crédit Agricole Nord de France a créé un Centre d’affaires des
Professionnels de l’immobilier composé de 9 personnes qui ont traité près de 1400 dossiers en 2006
pour un total de réalisations de crédits de 188 millions d’euros.
Ces acquisitions, bien que majeures, ne constituent pas les seuls maillons de la filière immobilière.
La Caisse régionale organise annuellement avec ses partenaires
du marché de l’immobilier des salons professionnels pour aller
à la rencontre du public régional, proposer des offres de
logement et de financement. En 2006, ce sont 13 salons qui se
sont tenus sur l’ensemble du territoire régional.
Le bilan très positif des synergies mises en place avec le réseau commercial
du Crédit Agricole Nord de France ont conduit la Caisse Régionale à déployer
cette stratégie en 2006 par l’acquisition de deux réseaux immobiliers
régionaux : Imm’Nord (32 agences) et Arcadim (45 agences).
13 salons immobiliers
sur l’ensemble
du territoire régional
Le Crédit Agricole Nord de France a également créé un service spécifique dédié à la promotion
immobilière. C’est ce service qui a notamment suivi en 2005-2006 l’ambitieux chantier « Cœur de Ville »
de Valenciennes.
Implantation des agences immobilières
Arcadim ● Imm-Nord ● MSI ● Socacil Immobilier
Enfin, au-delà de son programme de rénovation et de création d’agences, la Caisse régionale a développé
son parc immobilier en investissant notamment à Euralille, premier quartier d’affaires de la région.
La création de cette filière immobilière vient donc
pleinement s’adosser au réseau commercial
d’agences de proximité et de services dédiés qui
ont été réorganisés au cours des deux dernières
années. Les investissements structurels
d’adaptation au contexte spécifique du marché
de l’immobilier, ainsi que la très forte activité du
réseau commercial se concrétisent dans les
résultats annuels.
Les réalisations de crédits à l’habitat se sont
établies en 2006 à 1,86 milliard d’euros, en
progression de + 23 %, ce qui a permis à la
Caisse régionale d’accroître sa part de marché de
2 points.
Arcadim et Imm’Nord,
poids lourds du marché immobilier régional
Cette progression est particulièrement sensible
dans le domaine de l’ habitat ancien qui
représente 80 % du marché des réalisations et où
le Crédit Agricole Nord de France voit sa part de
marché s’établir à 24,5 % à fin septembre 2006,
en progression de plus de 3 points sur un an.
Les deux leaders, Arcadim et Imm’Nord, traitent près de 5000
transactions, soit 20% des transactions de la région Nord/Pas de Calais.
Arcadim compte 320 collaborateurs et 45 agences. La société a été
fondée en 1993, et développe un volume de près de 3000 transactions.
Imm’Nord a été créée en 1985 et
l’activité transaction lancée en
1992. Forte de 250 collaborateurs
et de 32 agences, elle réalise près
de 2000 transactions par an.
Arcadim et Imm’Nord,
traitent
20% des transactions
L’ambitieux chantier
“Cœur de Ville”
de Valenciennes
de la région Nord/Pas de Calais
Ce développement est cohérent avec les objectifs de la Caisse régionale d’optimisation de son
maillage de proximité et d’ancrage de sociétés régionales sur leur territoire.
13 14 15 16 17 18 19
13 14 15 16 17 18 19 20
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 19
Le Pôle Belgique
Le Pôle Assurances
La prise de participation (22,5%) en 2003 du Crédit Agricole Nord de France dans le Crédit Agricole de
Belgique, le Landbouwkrediet, a constitué une avancée stratégique dans le développement de l’activité
transfrontalière de la Caisse régionale.
Le Crédit Agricole de Belgique se différencie des autres banques belges par son approche personnalisée,
sa volonté de développer une relation durable, ses valeurs coopératives et solidaires.
Son réseau commercial se compose de
245 agences réparties sur l’ensemble du
t e r r i t o i r e b e l g e , h o r s g ra n d e s
agglomérations. Son effectif est de 1347
collaborateurs salariés et agents
indépendants. Le Crédit Agricole de
Belgique dispose de 290 000 clients,
dont un tiers sont sociétaires.
Keytrade Bank, leader belge
du courtage en ligne
Après l’acquisition en 2004 d’Europabank, spécialisée dans le crédit à la
consommation, qui dispose d’un réseau de 33 agences toutes situées en milieu
urbain, le développement du Crédit Agricole de Belgique s’est poursuivi en 2005 avec l’entrée au capital de
Keytrade Bank, leader belge du courtage en ligne. Cette banque en ligne ultra-moderne donne accès en
temps réel aux bourses européennes et américaines les plus importantes. Elle compte prés de 70 000 clients.
Une contribution significative au résultat
du Crédit Agricole Nord de France
15 16 17 18 19 20 21
Les résultats obtenus démontrent que le Crédit Agricole
Nord de France est un acteur majeur de ce secteur avec
205 000 contrats en portefeuille, pour un chiffre d’affaires
de 50 millions d’euros et un résultat net de 6,4 millions
d’euros.
La création en 1986 de la Mutuelle Régionale d’Assurance (MRA) résultait d’une analyse et d’un choix
stratégique novateur : associer la démarche assurance à l’activité bancaire. A l’époque, aucun banquier
n’avait décidé de mettre l’IARD (assurance dommages) à sa gamme.
L’arrivée du Crédit Agricole Nord de France, du Crédit Agricole Nord Est et de Crédit Agricole SA a
marqué le début d’une période de croissance externe.
Les résultats du Crédit Agricole de Belgique ont généré une contribution de 15,9 millions
d’euros consolidés dans le résultat du Crédit Agricole Nord de France, en hausse de 86 %
par rapport à 2005.
L’assurance des biens et des personnes est devenue un
élément de sécurité et de gestion. De plus en plus de
sociétaires et clients confient ce service à leur agence du
Crédit Agricole.
MRA : 20 ans d’assurances
au Crédit Agricole Nord de France
Croissance grâce à l’arrivée
du Crédit Agricole France
Trois années après son entrée au capital du Crédit Agricole de Belgique, la Caisse régionale
Nord de France voit se concrétiser le succès de ce choix stratégique de diversification
qu’elle a maintenu depuis lors pour accompagner le développement du Pôle Belgique.
Le Crédit Agricole Nord de France a fait de l’activité
Assurances une orientation stratégique pour l’année 2006
et a connu une année record avec la commercialisation de
plus de 30 000 nouveaux contrats d’assurance.
La jeune société s’est rapidement diversifiée à partir des assurances agricoles pour étendre ses
compétences au marché des Particuliers. Elle a ensuite pris une dimension accrue à l’occasion de la
création du Crédit Agricole Nord de France et n’a depuis cessé de se développer.
La MRA a fêté ses 20 ans le 7 décembre 2006, occasion de
rappeler les performances 2006 et la signature en octobre du
200 000ème contrat.
Signature en octobre
du 200 000ème contrat
Une année 2006 record
dans tous les compartiments
86
%
de hausse
pour les résultats
du Crédit
de Belgique
La Caisse régionale ayant retenu l’assurance comme axe stratégique 2006, elle a mis en place une
opération spécifique baptisée « Second souffle Assurance » qui s’est appuyée sur la commercialisation
de nouvelles offres (offre jeunes actifs combinée IARD-Auto, offre combinée IARD - Garantie Accidents
de la Vie - Prévoyance). Elle a été soutenue de septembre à novembre par un dispositif d’animations et
de promotions utilisant l’ensemble des canaux de communication.
15 16 17 18 19 20 21 22
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 21
Le Pôle Capital Investissement
Face à un tissu industriel et commercial régional particulièrement dense (plus de 3.800 entreprises
dépassent aujourd’hui les 3 millions d’euros de chiffre d’affaires) , le Crédit Agricole Nord de France
a toujours confirmé son objectif d’être un acteur économique de premier plan sur
Composition du Crédit Agricole
Nord de France
ce marché.
Devant l’enjeu majeur qu’est la mutation des entreprises (2 sur 5 seront cédées dans les 5 ans à
venir), la Caisse régionale Nord de France se devait d’apporter une réponse à leurs besoins tant sur les
problèmes de transmission de capital que de concentrations industrielles et de développement.
63 Caisses Locales
Dans cet esprit, le Crédit Agricole Nord de France a choisi d’accompagner le Conseil Régional Nord
Pas-de-Calais en devenant en 2005 actionnaire bancaire de Finorpa. Cette structure finance chaque
année 150 à 200 projets de création et de transmission d’entreprises dans le Nord Pas-de-Calais,
préservant et générant plusieurs milliers d’emplois. Selon les projets et la taille de l’entreprise, les
engagements varient de 30.000 euros à 3 millions d’euros.
En parallèle, le Crédit Agricole Nord de France, grâce à ses filiales
Vauban Partenaires et Participex Gestion, s’engage résolument
dans une phase de développement sur le marché du capital
investissement régional lui permettant de conforter sa place de
leader.
Finorpa finance chaque année
150 à 200 projets de création
et de transmission d’entreprises
en Nord Pas-de-Calais
Ayant acquis une taille critique avec prés de 100 millions d’euros de fonds gérés, fort d’une capacité
d’investir des montants de 0,5 à 10 millions d’euros par opération, conformément aux besoins des
PME, le partenariat Vauban Finance - Participex se positionne comme un acteur central en fonds
propres et affirme sa stratégie en direction des entreprises.
Vauban Finance
Caisse Régionale de Crédit Agricole Nord de France
Pôle Immobilier
Pôle Belgique
- SAS CRÉER (30%) dont MSI
- ARCADIM (65%)
- IMM’NORD (100%)
- SOCACIL (100%)
- SCI EURALIANCE (99,9%)
- SCI QUARTZ EUROPE (100%)
- SCI CRYSTAL EUROPE (100%)
SAS BELGIUM CA (45%)
La SAS Créer a été constituée en 2005
conjointement avec le Groupe Hainaut
Immobilier. Elle est entrée dans
le périmètre de consolidation en 2006.
Arcadim et Imm'Nord sont deux réseaux
immobiliers régionaux (cf supra).
Socacil est une agence immobilière situé
à Douai.
Les SCI Euralliance, Quartz Europe et
Crystal Europe gèrent des immeubles
de bureaux au sein du quartier d'affaires
Euralille.
Société de capital risque qui intervient
dans des opérations financières de haut
de bilan dans le secteur des PME. La part
de détention de Vauban Finance est
passée de 33,4 % à 35,7 %.
Le Fonds d’Investissement de Proximité
(FIP) Vauban Régions Nord 1 a réalisé
quatre nouveaux investissements dans
des entreprises régionales en 2006 par
des opérations de type LBO (Leverage
buy-out), OBO (Out buy-out) et de
développement.
Participex, un vecteur privilégié d’investissement
dans les entreprises de la région
Ce sont des sociétés civiles
coopératives et mutualistes.
Leur rôle essentiel est l'examen
des demandes de prêts des sociétaires.
Organes de base du Crédit Agricole,
elle permettent de garder un contact
constant avec l'environnement local.
Pôle Assurances
- MRA (77,5%)
50%
SA CRÉDIT AGRICOLE
(Belgique)
- EUROPABANK
- KEYTRADE
La SAS Belgium CA est une société holding détenue
conjointement par la Caisse régionale Nord
de France (45 %), la Caisse régionale
du Nord Est (45%) et par Crédit Agricole SA (10%).
La SAS Belgium détenant 50 % du Crédit Agricole de
Belgique, la Caisse régionale Nord de France détient
donc 22,5% du Crédit Agricole de Belgique.
Le Crédit Agricole de Belgique consolide et détient
100% d' Europabank, banque spécialisée dans
le crédit à la consommation, et 100 % de Keytrade,
spécialiste et leader en Belgique des opérations de
bourse et de banque en ligne.
Pôle Capital
Investissement
- PARTICIPEX (87,1%)
- VAUBAN FINANCE (35,7%)
- FINORPA (16%)
Participex
Société de capital investissement dont l’activité est l’acquisition et la gestion de prises de participation dans des
sociétés régionales. Le Crédit Agricole Nord de France a renforcé sa participation dans la société Participex et
détient désormais 87,1 % de contrôle et 83,9 % de droits de vote.
Le résultat net social de Participex s’élève à 3,4 millions d’euros au 31 décembre 2006.
17 18 19 20 21 22 23
La MRA a pour objet de pratiquer
toutes opérations relevant du régime
IARD (assurances dommages).
Participex est une société de captital investissement
dont l'activité est l'acquisition et la gestion
de prises de participation dans des sociétés régionales.
Vauban Finance est une société de capital
investissement qui intervient dans des opérations
financières de haut de bilan dans le secteur des PME.
Finorpa finance des projets de création et de transmission
d’entreprises dans le Nord Pas-de-Calais.
16 17 18 19 21 22 23 24
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 23
Les résultats financiers
Bilan de la Caisse régionale Nord de France :
17,5 milliards d’euros, en progression de 24,5% sur un an.
Actif au 31/12/2006 en millions d’euros
Passif au 31/12/2006 en millions d’euros
355
2 164
270
2 344
9 174
1 771
5 964
13 461
Créances sur la clientèle
Opération Interbancaires et Internes au CAM
Titres et Immobilisations
Opérations avec la Clientèle
Opérations Interbancaires et Internes au CAM
Capitaux propres et FRBG
Autres postes d’actifs
Autres postes de passif
Les opérations avec la clientèle à l’actif du bilan représentent près de 76% du total bilan. Leur
progression annuelle de 15,2% provient de la bonne tenue des encours de crédits sur l’ensemble des
marchés de la Caisse régionale.
Les opérations avec la clientèle au passif du bilan regroupent les comptes à vue des clients auprès
de la banque et les dépôts rémunérés à terme, ainsi que les titres émis par la Caisse régionale composés
essentiellement des Titres de Créances Négociables (CDN et BMTN).
“
Investir dans une banque dynamique, c’est la certitude d’optimiser mes placements
”
Les Fonds Propres et provisions atteignent 2,3 milliards d’euros et progressent de 306 millions d’euros
par rapport à décembre 2005, dont +17,4 millions d’euros liés à l'accroissement du résultat net sur
l'exercice, +148,7 millions d’euros sur les provisions et dettes subordonnées et +116,4 millions d’euros
sur les Capitaux propres du fait de la mise en réserve du résultat conservé de 2005.
Bilan de la Caisse régionale Nord de France et
de ses filiales consolidées :
20,6 milliards d’euros, en progression de 22,3% sur un an.
Actif consolidé au 31/12/2006 en millions d’euros
314 211 194
Passif consolidé au 31/12/2006 en millions d’euros
2 945
487
2 861
103
318
16 966
13 512
3 348
Prêts et créances sur les établissements de crédit
et la clientèle
Dettes envers les établissements de crédit et la clientèle
Actifs financiers
Comptes de régularisation et passifs divers
Caisses, banques centrales, CCP
Provisions et dettes subordonnées
Valeurs mobilières et écarts d’acquisition
Capitaux propres part du Groupe
Compte de régularisation et actifs divers
Passifs financiers à la juste valeur par résultat
Dettes représentées par un titre
19 20 21 22 23 24 25 26
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 25
Les résultats financiers
de la Caisse régionale et
de ses filiales consolidées
Au 31 décembre 2006, le Produit Net Bancaire (PNB) de la Caisse régionale Nord de France a atteint 551 millions
d’euros, en progression de 11%. Le résultat net de la Caisse régionale s’établit à 175,2 millions d’euros (+11% / 2005),
tandis que le résultat net Part du Groupe Nord de France est porté à 224,5 millions d’euros en hausse annuelle
de 22,7%.
Résultats sociaux de la Caisse régionale Nord de France
Le Produit Net Bancaire de la Caisse régionale, addition des marges d’activités,
s’établit pour 2006 à 551,2 millions d’euros en hausse de 11% sur un an.
Décomposition du PNB en millions d’euros
600
551,2
496,6
500
600
171,1
551,2
496,6
500
175,3
+7,8%
400
184,4
400
157,9
Opérations
de portefeuille
300
60,9
+77%
74,7
107,8
300
72,8
26,9
8,6
200
Du PNB au Résultat net Part du Groupe
en millions d’euros
Du PNB au Résultat net social en millions d’euros
+ 11%
Total commissions
et produits divers
Résultats consolidés de la Caisse régionale Nord de France
Avec 679,8 millions d’euros de Produit Net Bancaire
(+16,8%), le résultat consolidé du Groupe
700
Crédit Agricole Nord de France s’établit à
224,5 millions d’euros en 2006, en progression
600
de 22,7%. La part de la Caisse Régionale dans ce résultat se
monte à 193,5 millions d’euros avec l’effet de l’application
des normes IAS/IFRS. Les filiales consolidées contribuent à
hauteur de 31,1 millions d’euros au résultat consolidé du
Groupe, dont 15,9 millions d’euros pour le pôle Belge, 3,6 millions
d’euros pour le pôle Capital Investissement et 6 millions d’euros
pour le pôle Assurances.
264,6
Intermédiation
globale
259,0
581,8
500
+22,7%
183
5,6
400
300
257,2
679,8
224,5
200
100
+ 16,8%
5
94,5
80,1
28,1
9
274,4
200
100
Résultat net part du Groupe
-2,1%
327
+7,3%
304,7
Intérêts minoritaires
0
0
2005
2006
Charges fiscales
2005
2006
Coût du risque, QP Entr mises en équiv. écart d’acquisition
Résultat net
Dans un contexte d’évolution des taux défavorable aux banques,
la marge d’intermédiation affiche une baisse de 5,6 millions
d’euros. En 2006, la courbe des taux s’est inscrite dans un
mouvement haussier qui a fortement réduit le spread entre les
taux courts et les taux longs et amplifié la réduction des marges
sur les nouveaux crédits réalisés. Cette tendance a cependant
été atténuée par l’effet positif des volumes de crédits.
La marge sur commissions clientèle s’est accrue, elle, de
7,8% en 2006, soit plus de 13,3 millions d’euros. Cette
progression est due aux produits issus des activités
d’assurances ainsi qu’à la gestion de compte (Compte-Service).
Charges de fonctionnement nettes
0
Impôts sur les Sociétés
2005
Coût du Risque, Rés except et divers
2006
Charges de fonctionnement nettes
Déduction faite de la charge du coût du risque,
des éléments exceptionnels et de la charge
Décomposition du Résultat net Part du Groupe 2006
en millions d’euros
1,1
résultat net social 2006
s’établit à 175,3 millions d’euros, en
4,5
15,9
6
193,5
progression de 11 %.
Les charges de fonctionnement nettes sont en augmentation de 6,7% en 2006. Les charges de
personnel progressent de 2,6%, tandis que les autres charges de fonctionnement nettes sont
marquées par le déploiement du nouveau concept d’agence et les dépenses courantes engagées pour
accompagner l’activité. Le résultat brut d’exploitation affiche ainsi une hausse de 15,6%, contribuant
à l’amélioration du coefficient d’exploitation (49,8% : - 2 points).
Contribution des filiales consolidées
au Résultat Net Part du Groupe 2006 en millions d’euros
31,1
fiscale, le
Les marchés financiers ont connu une forte croissance en 2006. En conséquence, la marge sur
portefeuille a progressé de 77%, tirée également par la hausse des dividendes sur titres de
participation.
21 22 23 24 25 26 27
100
0,4
3,2
Caisse Régionale Nord de France
Crédit agricole Belge
Filiales consolidées
Participex SA
Vauban Finances
Assurances
Caisses locales Nord de France
SCI Euralliance et SAS Créer
21 22 23 24 25 26 27 28
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:27
Page 27
L’affectation du Résultat net
social de la Caisse régionale
Le Certificat Coopératif
d’Investissement Nord de France
Depuis sa création, le CCI de la Caisse régionale a fluctué entre 20,02 € et 34,2 €.
Au cours de l’exercice 2006, le CCI a évolué de 27,02 € à 28,5 € et a bénéficié d’un dividende de 0,85 €
par titre soit un taux de rendement brut de 8,6 % après un rendement de 8,1% en 2005.
Le résultat net social 2006 de 175,2 millions d’euros a été affecté de la manière suivante :
– le paiement d’intérêts aux parts sociales détenues par les Caisses locales de 2 % soit 0,06 euro par titre,
– le paiement d’un dividende de 0,94 euro par Certificat Coopératif d’Investissement et par
Certificat Coopératif d’Associé.
Affectation du Résultat net social 2006
en millions d’euros
1,6
14,2
13,4
0,94 €
1,00 €
0,85 €
0,80 €
0,75 €
+6,3%
146
+10,6%
0,50 €
0,25 €
Réserves
Dividendes aux CCI
Dividendes aux CCA
Intérêts aux Parts Sociales
0,00 €
2004
2005
2006
Capital social de la Caisse régionale Nord de France
A fin décembre 2006, le capital de la Caisse régionale est constitué de 56 129 461 titres d’une valeur
nominale de 3,05 € chacun soit un capital de 171 194 856,05 €. Il se décompose comme suit :
● 26 730 975 parts sociales
● 14 300 815 Certificats Coopératifs d’Associé (CCA) intégralement détenus par Crédit Agricole SA
● 15 097 546 Certificats Coopératifs d’Investissement (CCI) cotés sur l’Euronext Paris (code FR0000185514).
Evénements 2006 liés à la vie du CCI
Les ratios prudentiels
2005
2006
Ratio de Solvabilité Européen
12,95%
12,68%
Return On Equity ROE : Résultat net / Capitaux propres
9,12%
9,28%
Return On Asset ROA : Résultat net / Total bilan
1,11%
0,99%
Coefficient de liquidité (calculé sur la base sociale)
336%
299%
Ratio de Solvabilité Européen : Le règlement du Comité de la Réglementation Bancaire (CRB) impose
aux établissements de crédit de respecter un ratio de solvabilité supérieur à 8 %. Il vise à s'assurer
que leurs fonds propres sont suffisants pour faire face à des pertes importantes dues à la défaillance
de leur clientèle.
● La valeur nominale des titres constitutifs du capital de la Caisse régionale de Crédit Agricole Nord
de France a été divisée par cinq (résolution votée par l’assemblée générale extraordinaire du 17
octobre 2005).
L’assemblée générale du 10 avril 2006 a proposé le paiement du dividende du CCI en certificats à
émettre. En application de cette décision, 310 676 CCI nouveaux ont été souscrits, près de 65% des
porteurs ayant opté pour le paiement en certificats à émettre.
L’exercice de l’option s’est réalisé au prix de 26€ soit une décote de 3,8€ par rapport au cours du 7
avril 2006 (dernier cours connu avant le Conseil d’Administration du 10 avril 2006 qui a fixé le prix
d’émission).
●
●
● Coefficient de liquidité : Les établissements de crédit sont tenus de pouvoir faire face en toutes
circonstances à leurs engagements. Le coefficient de liquidité doit être au moins égal à 100 % pour
respecter les normes du CRB.
23 24 25 26 27 28 29
310 676 CCI
nouveaux
ont été souscrits
23 24 25 26 27 28 29 30
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:28
Page 29
Ressources Humaines
Le recrutement
En 2006, le Crédit Agricole Nord de France a accueilli et formé près de 170 nouveaux collaborateurs
dont 85% exercent leur métier au sein du réseau commercial.
Le programme d’intégration des nouveaux collaborateurs s’est enrichi d’une réunion d’information et
d’un livret d’accueil remis le jour de leur arrivée.
L’effectif de la Caisse Régionale en 2006
Contrat durée Indéterminée
Contrat durée déterminée
Total
2522
170 nouveaux
collaborateurs
150
2672
La gestion de l’emploi
Pour que chacun puisse être acteur de son projet professionnel, la Caisse régionale propose de
nombreuses opportunités de carrière par la diffusion régulière d’offres d’emploi internes (270 en
2006, soit 30% de plus qu’en 2005) et par le développement de filières de formation métier. Une
nouvelle filière a été lancée en 2006 pour préparer les futurs techniciens bancaires de demain.
La formation
“
Privilégier la formation, c’est garantir l’efficacité.
”
Cette année encore, 6,26 % de la masse salariale (soit 5,4 millions
d’euros) ont été consacrés à la formation professionnelle. La
politique de formation a pour objectif d’accompagner les
collaborateurs tout au long de leur carrière professionnelle et pour
ambition de personnaliser les réponses qui leur sont apportées.
En 2006, près de 90 % des collaborateurs ont bénéficié d’au moins
une formation pour une durée moyenne de 39 heures.
6,26 %
de la masse salariale
consacrés à la formation
La politique de rémunération
La politique salariale de la Caisse régionale s’inscrit dans une approche globale de la rémunération.
Elle comprend, outre la rémunération fixe, une rémunération calculée à partir d’objectifs spécifiques
et une rémunération variable (participation et intéressement) directement liée aux performances de
l’entreprise.
L’accord d’intéressement et de participation est un véritable contrat social fondé sur le partage des
fruits de la croissance. Il permet aux salariés d’être pleinement associés au développement de
l’entreprise puisqu’il prévoit le partage de 12,5% du résultat de la Caisse régionale.
25 26 27 28 29 28 27 26
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:28
Page 31
Perspectives 2007
Construisons l’avenir
Le Crédit Agricole Nord de France a atteint en 2006 tous ses objectifs de développement et a renforcé
sa position de leader régional. Il a poursuivi avec succès sa stratégie de conquête sur l’ensemble des
marchés, la modernisation de son réseau d’agences, la diversification de ses activités en investissant
fortement dans la filière immobilière.
Cette stratégie de développement, de modernisation et de diversification est le gage du souci du Crédit
Agricole Nord de France de garantir sa pérennité et sa rentabilité.
La stratégie de développement
sera maintenue en 2007
Elle sera maintenue en 2007, au sein d’une conjoncture
annoncée comme moins favorable. C’est pourquoi la Caisse
régionale a déterminé quatre grandes orientations :
- la conquête de nouveaux clients
- le développement de la filière immobilière et l’approfondissement des synergies avec ses filiales
- la diversification des sources de chiffres d’affaires (équipement, services, assurances) par
le développement de produits (Good’Loc) ou le lancement de nouveaux services (Services d’aides à
la personne, Garantie obsèques)
- la transformation des contraintes de contrôle interne en opportunités afin de garantir aux clients
l’application des règles de conformité.
“
Anticiper les besoins de demain, c’est savoir y répondre dès aujourd’hui
”
Lancement d’un Projet d’Entreprise
Après « Clients 2006 », premier projet d’entreprise du Crédit Agricole Nord de France, 2007 sera
l’année de la construction d’un nouveau Projet auquel seront associés l’ensemble des collaborateurs
et des administrateurs. Conçu de façon très participative, à travers des réunions
de travail par thèmes et un e-forum, ce Projet donnera lieu à une synthèse finale
en septembre qui constituera une référence commune pour les trois ans à venir.
27 28 29 30 31 32 33 34
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:28
Page 33
Le Groupe Crédit Agricole
Le Crédit Agricole,
un groupe uni et décentralisé
Présent dans tous les métiers de la banque et de la finance, le Crédit Agricole est le 1er groupe
bancaire en France. Il est également le 1er groupe bancaire en Europe par le nombre de clients
détenteurs de comptes courants et par les revenus dans la banque de détail. Le Crédit Agricole est
n°2 en Europe et n°6 dans le monde par le niveau de ses fonds propres.
Au sein du Crédit Agricole, Crédit Agricole S.A. assure la cohérence du développement stratégique du
Groupe ainsi que son unité financière. Dans une démarche qui unit les Caisses régionales et ses
filiales spécialisées par métier, Crédit agricole S.A. met en œuvre une stratégie de croissance durable
et rentable.
Groupe Crédit Agricole
5,7 millions de sociétaires
2 573 Caisses Locales
Fédération
Nationale
du Crédit Agricole
“
M’apporter les réponses appropriées à chaque situation, c’est la force d’un groupe
”
41 Caisses Régionales
Public
détenant, via SAS Rue de la Boétie,
le contrôle de Crédit Agricole S.A.
y compris
autocontrôle
25%
54,7%
45,3%
Crédit Agricole S.A.
Banques de proximité
Caisses
régionales
de Crédit
Agricole
(25% de chacune
des Caisses
régionales sauf
la Corse)
LCL
Banques
de détail à
l’international
Métiers spécialisés
Services
financiers
spécialisés :
Sofinco, Finaref,
Crédit agricole
Leasing, Eurofactor
Banque
de financement et
d’investissement
Gestion
d’actifs,
assurances
et banques
privées :
Calyon
CAAM, Predica,
Pacifica, BGPI, Crédit
Agricole (Suisse) S.A.
Activités et filiales spécialisées : Capital investissement, Cedicam, Crédit Agricole Immobilier, Uni-Editions.
25 30 31 32 33 34 35 36
RAPPORT D'ACTIVITÉ 2006
13/02/08 18:28
Page 35
Une présence dans plus de 70 pays
41 caisses régionales
bancaire
er groupe
en France avec 28%
1
1
6
du marché
des ménages
bancaire
er groupe
en Europe
150 000
salariés dans le monde
31 32 33 34 35 36 38
36
millions
de clients
Banques
de proximité
dans le monde
par les revenus
de la banque de détail
ème
groupe
bancaire mondial
par le niveau des fonds propres
(Sources : The Banker)
10 800
points de vente

Documents pareils