Offre d`emploi Doctorant(e) - Faculté de médecine vétérinaire

Commentaires

Transcription

Offre d`emploi Doctorant(e) - Faculté de médecine vétérinaire
Offre d’emploi
Doctorant(e) en épidémiologie
Faculté de médecine vétérinaire, Département de pathologie et microbiologie
Intitulé du sujet de thèse :
Changements climatiques et propagation de parasites zoonotiques dans les écosystèmes
marins du Nunavik (Nord du Québec).
Résumé du projet de thèse
Contexte : La faune sauvage est prisée pour sa valeur culturelle, nutritionnelle, économique
et écologique par les communautés nordiques du Canada. Bien que la faune procure de
nombreux bénéfices en termes de sécurité alimentaire, elle peut toutefois présenter des
risques pour la santé humaine en tant que source d’agents pathogènes zoonotiques
(transmissibles des animaux vers les humains et vice versa). Plusieurs études montrent que
les habitants des communautés du Nunavik (Nord du Québec) sont plus à risque d’être
exposés à des parasites tels que Toxoplasma et Trichinella comparativement au reste de la
population québécoise. La consommation de viande crue de mammifères marins, et
notamment de morse et de phoque, est reconnue comme une source d’infestation des Inuits
par ces parasites. Le réchauffement climatique, un facteur de changements particulièrement
important dans l'environnement arctique, devrait influencer la dynamique de transmission de
Toxoplasma et Trichinella, en particulier leur propagation dans le milieu aquatique. Par
exemple, l’augmentation globale des températures pourrait favoriser la survie de ces
parasites et modifier globalement la distribution, l’utilisation du territoire et les relations proies
prédateurs chez leurs hôtes; des modifications dans les régimes pluvieux et la fonte des
neiges devraient améliorer leur mobilisation et leur propagation dans les eaux de surface et
les eaux souterraines.
Objectifs : Ce projet de modélisation permettra ultimement de prédire l’existence de zones
sensibles à risque environnemental élevé pour l’exposition des mammifères marins à
Toxoplasma et Trichinella, dans le contexte du réchauffement climatique en cours. Dans le
cadre de son PhD, l’étudiant(e) participera au développement de modèles mathématiques de
propagation de ces deux parasites, en intégrant des données de terrain issues de la
surveillance ou de projets scientifiques et des données de modèles climatiques régionaux.
Équipe de recherche :
Le projet de l’étudiant(e) fait partie d’un projet global qui vise à mieux évaluer et prédire le
risque d’exposition aux maladies de la faune d’importance pour la santé publique au
Nunavik, dans le but de développer des stratégies de surveillance et de contrôle
culturellement adaptées. Une équipe de recherche multidisciplinaire, évoluant dans les
domaines de la santé publique, la modélisation, l’écologie, la parasitologie, la climatologie, et
l’anthropologie, offrira à l’étudiant(e) un milieu de travail riche et stimulant. Plus
spécifiquement pour ce projet, l’équipe de recherche se compose de professeurs et
chercheurs de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, de l’Agence de
la santé publique du Canada, et de l’Université du Québec à Montréal (Centre pour l’Étude et
la Simulation du Climat à l’Échelle Régionale, ESCER).
Candidat(e) recherché(e) :
Diplômes (ou équivalence) :


Maîtrise ou Master 2 en épidémiologie, mathématiques, écologie, hydrologie ou
autres disciplines pertinentes
Études vétérinaire, médecine, sciences (écologie, biologie, mathématiques, sciences
environnementales), ingénieurs
Expertise :





Bonnes capacités de rédaction et communication scientifiques
Bonnes connaissances en statistiques
Expérience dans l’utilisation de logiciels statistiques (R, SAS, STATA) et de
géomatique (ArcView, Qgis)
Intérêt pour la modélisation
Connaissances en épidémiologie
Qualités :



Capacité de révision, de synthèse et d’analyse de données scientifiques
Aptitudes à la communication et aux relations interpersonnelles
Capacité de prendre des initiatives et de travailler de façon autonome dans l’équipe
Conditions :
Durée : 3 ans; à commencer aussi tôt que possible
Financement : l’étudiant(e) sera partiellement financé(e) par une subvention d’ArticNet pour
une période de 2 ans; l’étudiant(e) sera appelé(e) à compléter des demandes de bourses
auprès d’organismes subventionnaires ou autres.
Direction : Nicholas Ogden, en codirection avec Philippe Gachon et Patrick Leighton
Soumission du dossier et informations:
Envoyez à [email protected]: une lettre de motivation (une page), un CV et
le dernier relevé de notes universitaires ainsi que le nom et les coordonnées de deux
personnes pour référence.
Date limite : Poste ouvert jusqu’à ce qu’il soit pourvu.