Guide de la mobilité à l`Ile Maurice

Commentaires

Transcription

Guide de la mobilité à l`Ile Maurice
GUIDE DES MOBILITES A
L’ÎLE MAURICE
Vous êtes intéressé(e) pour faire votre mobilité
à l’ILE MAURICE,
ce guide est conçu pour vous aider à le préparer
©IRTS de la Réunion /septembre 2015
1
INTRODUCTION
I.
Principes généraux et quelques lieux de stage
II.
Pourquoi aller faire un stage à l’Île MAURICE ?
III.
Les étapes et le compte à rebours
IV.
A ne pas rater !
V.
Suivi pédagogique pendant un stage à l’Île MAURICE
I.
ANNEXES :
Annexe 1 : Procédure d’élaboration et de suivi des stages en mobilité
Procédure
Modèle - Projet de stage version 1
Fiche - Avis du référent de stage de votre formation sur la
version 1
Fiche – Suivi de l’étape 2 de préparation de votre stage en
mobilité (international, Mayotte, Nouvelle Calédonie)
Fiche - Validation de votre projet de stage en mobilité
(International, Mayotte, Nouvelle Calédonie) ; Commission de
validation des stages en mobilité (Etapes 3, 4, 5)
Annexe 2 : Adresses utiles et infos pratiques
Annexe 3 : Démarches Administratives
Annexe 4 : Modalités de LADOM
Annexe 5 : Constitution du dossier mobilité LADOM (Liste des pièces à
fournir)
Annexe 6 : Dépenses à prévoir
Annexe 7 : Quelques conseils + vos contacts
2
Introduction
S’OUVRIR A L’OCEAN INDIEN
Les stages à l’Île MAURICE proposés par l’IRTS REUNION s’intègrent dans les
projets d’ouverture à l’International des formations de l’IRTS.
La mobilité des étudiants de l’IRTS de la Réunion et l’accueil d’étudiants
étrangers sont une modalité majeure de cette ouverture à l’international.
Ils reposent sur des partenariats entre l’IRTS de La Réunion et des écoles en
travail social dans quelques pays (Belgique, Québec, Madagascar, Suisse, Portugal)
ou des partenariats avec des établissements d’accueil.
A Mayotte, département français de l’Océan Indien, un partenariat est établi avec
le Conseil Départemental de Mayotte et d’autres services locaux.
Par ailleurs, l’IRTS de La Réunion prépare l’intégration de ses formations dans le
dispositif européen de formation et d’harmonisation des diplômes (Licence, Master,
Doctorat (L.M.D), avec l’organisation des parcours de formation en semestres,
l’attribution de crédits par modules et le déploiement de la charte Erasmus.
Vos interlocuteurs:
Doris LOWINSKY, Responsable de Pôle de Formation à l’IRTS, référente des
stages en mobilité à l’Ile Maurice
Cathy GONTHIER, Assistante administrative de la Vie Etudiante, référente sur
la mobilité
Hannaa BANA, Assistante du Département des Formations Diplômantes,
chargée du suivi des conventions de stage.
Egalement :
3
Danièle GALLINARO, Responsable du Département Recherche, Expertise et
Développement à l’IRTS, coordonnatrice des partenariats pour la mobilité à
l’International dans le secteur de l’intervention sociale.
Julien VERNET, Responsable du Département des Formations diplômantes à
l’IRTS et en charge de l’alternance.
Cette équipe a pour mission de vous accompagner dans l’élaboration et la
réalisation de votre projet de mobilité à l’Ile Maurice.
Le nombre de places de stages pour l’Ile Maurice peut varier annuellement en
fonction des offres de stages à notre disposition, et des éléments de LADOM sur les
aides à la mobilité.
La règle d’or d’un projet de stage à l’Ile Maurice, comme tout projet de stage à
l’international, c’est l’anticipation : votre projet de mobilité à l’Ile Maurice démarre
dès votre entrée en formation pour un départ en 2ème étape.
Le drapeau de Maurice a été adopté le 12 mars 1968 suite à l'indépendance
du pays. Il est constitué de quatre bandes colorées horizontales de mêmes
proportions.
le rouge symbolise le sang versé par les esclaves durant la colonisation
européenne (française, anglaise et hollandaise)
le bleu : la couleur du ciel et de l'océan
le jaune : le soleil de l'unité et le rêve de purification
le vert : la nature luxuriante et les champs de canne à sucre qui représente un
des piliers de l'économie mauricienne.
4
L’Ile MAURICE,
Île du sud-ouest de l’océan Indien, située au cœur de l’archipel des Mascareignes entre
la Réunion, à l'ouest, et l'île Rodrigues, à l'est. D’une superficie de 1.865 kilomètres carrés,
la population s’élève à 1,2 million d’habitants.
5
II..
L’IRTS de La Réunion avec ses partenaires fixe le cadre des stages à l’Île
MAURICE afin de garantir la qualité des apprentissages attendus, de sécuriser
le parcours et de s’inscrire dans une démarche de sites qualifiants.
Réaliser un stage à l’étranger n’est pas acquis d’office. Il est soumis à l’avis du
Responsable de la formation concernée, ainsi qu‘au passage en étape
supérieure du parcours de professionnalisation.
Le choix du terrain de stage et de la population est à mettre en lien avec la
cohérence du projet individuel de formation dans le respect des cadres
réglementaires des différentes formations.
Quelques lieux de stage proposés au regard des formations EJE – ASS – ES
APEIM - Association de Parents
d’enfants inadaptés de l’île
Maurice
Lotissement Belzim - TRIANON – ILE MAURICE
Tél. : 00230 467 16 81 - Fax : 00230 466 94 90
Courriel : [email protected]
CEDEM - Centre d’Education et
de Développement pour les
Enfants Mauriciens
Centre de Solidarité
pour une nouvelle vie
Beetun Lane - FLOREAL
Tél. : 00230 6977640 - Fax : 00230 6965013
Courriel : [email protected]
Impasse Larcher - ROSE HILL
Tel : 00230 464 99 80
Courriel : [email protected]
Crèche Bethléem
Rue Pope Hennessy, PORT LOUIS
Tel : 00 230 2122911
Courriel : [email protected]
LA CHRYSALIDE - Centre de
réhabilitation pour les femmes
toxicomanes
Route Royale, BAMBOUS
Tél. : 00230 452 5509 - Fax : 00230 452 5504
Courriel : [email protected]
PILS - Prévention Information
Lutte contre le Sida
21 bis, J. Pandit Nehru, PORT LOUIS
Tel : 00 230 210 70 47
Courriel : [email protected]
Le Pont du Tamarinier
Village du Tamarinier
Rivière Noire
Tel: 00 230 4838048
Courriel : [email protected]
SOS Children’s Village
11 Selmour Ahnee St, ROSE HILL
Tel: (230) 454 3436
Courriel : [email protected]
SOS Femmes
36, Ramanah Maharshi St, Belle Etoile, COROMANDEL
Tel : 00230 233 30 54
Courriel : [email protected]
TERRE DE PAIX – Fondation
pour l’enfance
Camp créole - ALBION
Tél. & fax : 00230 238 4196
Courriel: [email protected]
TI BOU LABA
Tamarin
Tel: 00 230 483 7188
Courriel : [email protected]
6
Il y a l’Ile Maurice « carte postale », et puis… une autre réalité, celle de ces hommes et
femmes qui vivent dans la pauvreté et la précarité, et dans des situations de grande
vulnérabilité. Des histoires douloureuses qui, sans l’aide d’autrui, pourraient être
dramatiques.
Etat indépendant depuis 1968, l’île Maurice est dotée de dispositifs législatifs et
réglementaires spécifiques qui cadrent son action sociale. De plus en plus de structures
privées et publiques œuvrant en faveur des personnes en difficulté sont répertoriées, et
offrent des services en réponse aux besoins des populations avec des approches
professionnelles, qui méritent d’être connues.
Au-delà de l’ouverture que revêt toute expérience de stage à l’étranger, l’Île MAURICE
présente un intérêt particulier en matière d’accompagnement des personnes par ses
pratiques basées sur :
Le travail en partenariat et en réseau
La pratique du « life skills »
Le militantisme et l’engagement
Le respect de l’Autre
L’élaboration d’objectifs et la culture de l’évaluation
7
III.
Le compte à rebours est établi à partir de la date butoir du dépôt des dossiers mobilité
concernant LADOM auprès de Mme Cathy GONTHIER c'est-à-dire, M+14, soit Fin
Novembre 2016
COMPTE A
REBOURS
M-14
septembre
2015
LES ETAPES
Etape 1- Profiler votre stage :
Participer à la séance d’information sur les stages mobilité lors de
l’entrée en formation septembre 2015.
Faire part de votre souhait d’effectuer votre stage à l’île Maurice auprès
de la coordinatrice de la promotion et de la référente de Maurice (Mme
LOWINSKY).
M-8
Mars/ Avril
2016
Réaliser un entretien avec votre formateur référent afin d’expliciter le
projet de stage (voir modèle projet de stage – version1)
Etape 2- Approfondir l’information :
Recherches d’information plus approfondies
Entretien avec Mme Lowinsky, référente des stages à l’île Maurice.
M-6
Mai 2016
Si votre option de stage est validée, transmission des demandes de
stage aux référents des lieux d’accueil à l’Ile Maurice par le référent mobilité.
Entamer les démarches concernant la demande de Visa
Etape 3 – Consolider votre projet de stage :
M-2
Septembre
2016
Finalisation de la constitution du dossier d’aide à la mobilité pour
LADOM (cf. Liste des pièces à fournir).
Entretien avec votre formateur référent.
Point sur les réponses reçues des terrains. L’étudiant vérifie auprès de
Mme Cathy GONTHIER que le dossier de LADOM est complet.
Vous pouvez débuter vos recherches de logement.
Demande des attestations d’accueil en stage des structures d’accueil.
M-1
Octobre
2016
Etapes 4 & 5 - Commission de validation de stage à l’international et
transmission des éléments ou report sur métropole
Après l’accord des terrains de stage l’étudiant finalise ses recherches
de logement
- Effectuer les démarches concernant la demande de VISA (annexe 7)
(délai d’obtention du Visa = 1 mois minimum à partir de la date de la
8
demande ou du dépôt du dossier complet). Transmission du dossier
de demande de Visa au Consulat de Maurice à la Réunion au plus tard
fin octobre
M-0
Novembre
2016
A la réception de l’attestation d’accueil en stage délivrée par le structure
d’accueil,
- Transmettre une copie de l’attestation d’accueil en stage à Mme
Cathy GONTHIER ainsi qu’à votre formateur référent.
- Départ des conventions de stage signées par l’étudiant et le
responsable de pôle vers les terrains de stage (cf. Mme Hannaa BANA)
Vous devez impérativement obtenir le visa pour la remise du billet
d’avion.
2 mois avant
le stage, soit
Février 2017
Retour des conventions de stage signées par les terrains de stage pour
clôturer les dossiers de LADOM.
Vous êtes maintenant prêts à découvrir l’Ile Maurice. Préparez votre expérience de stage en
prenant contact avec votre terrain de stage afin d’échanger sur votre prochain stage.
9
Le compte à rebours est établi à partir de la date butoir du dépôt des dossiers mobilité
concernant LADOM auprès de Mme Cathy GONTHIER c’est à dire M+9, soit Fin Mai 2016
COMPTE A
REBOURS
M-9
Septembre
2015
LES ETAPES
Etape 1- Profiler votre stage :
Participer à la séance d’information sur les stages mobilité lors de
l’entrée en formation septembre 2015.
Faire part de votre souhait d’effectuer votre stage à l’île Maurice
auprès de la coordinatrice de la promotion et de la référente de Maurice
(Mme LOWINSKY).
M-7
Novembre 2015
à
M-6
Décembre 2015
Réaliser un entretien avec votre formateur référent afin d’expliciter le
projet de stage (voir modèle projet de stage – version1)
Etape 2- Approfondir l’information :
Recherches d’information plus approfondies,
Entretien avec Mme Lowinsky, référente des stages à l’île Maurice.
M-5
Janvier 2016
Si votre option de stage est validée, transmission des demandes de
stage aux référents des lieux d’accueil à l’Ile Maurice par le référent
mobilité.
Entamer les démarches concernant la demande de Visa
Etape 3 – Consolider votre projet de stage :
Finalisation de la constitution du dossier d’aide à la mobilité pour
LADOM (cf. Liste des pièces à fournir).
M-4
Février 2016
Entretien avec votre formateur référent.
Point sur les réponses reçues des terrains. L’étudiant vérifie auprès
de Mme Cathy GONTHIER que le dossier de LADOM est complet.
Vous pouvez débuter vos recherches de logement.
Demande des attestations d’accueil en stage des structures d’accueil.
M-3
Mars 2016
Etapes 4 & 5 -Commission de validation de stage à l’international
et transmission des éléments ou report sur métropole
Après l’accord des terrains de stage l’étudiant finalise ses recherches
de logement
Effectuer les démarches concernant la demande de VISA (annexe 7)
(délai d’obtention du Visa = 1 mois minimum à partir de la date de la
demande / ou du dépôt du dossier complet). Transmission du
dossier de demande de Visa au consulat de Maurice à la Réunion au
plus tard fin mars
M-1/0
A la réception de l’attestation d’accueil en stage délivrée par les
structures d’accueil - Transmettre une copie de l’attestation d’accueil en
10
MAI 2016
stage à Mme Cathy GONTHIER ainsi qu’à votre formateur réferent
- Départ des conventions de stage signées par l’étudiant et le
responsable de pôle vers les terrains de stage (par Mme Hannaa
BANA)
Vous devez impérativement obtenir le visa pour la remise du
billet d’avion.
2 mois avant
le stage, soit
Retour des conventions de stage signées par les terrains de stage
pour clôturer les dossiers de LADOM.
Juillet 2016
Vous êtes maintenant prêts à découvrir l’Ile Maurice. Préparez votre expérience de stage en
prenant contact avec votre terrain de stage afin d’échanger sur votre prochain stage.
11
Nous attirons l’attention des étudiants sur la nécessité de respecter la
procédure et de tenir compte des délais d’expédition de la convention de stage. En
effet, un étudiant ne peut pas partir en stage tant que les conventions ne nous ont pas
été retournées signées. Ce sont elles qui déclenchent la demande de couverture
administrative.
TROIS mois avant la date de départ en stage, toutes les démarches en vue de
l’obtention du VISA de stage doivent avoir été effectuées et le dossier transmis à Mme
Cathy GONTHIER pour traitement par les services de l’Etat mauricien.
12
Le suivi pédagogique est réalisé par l’IRTS Réunion et se fait par e-mail, par fax, par
téléphone, par visioconférence ou skype. Il est fortement recommandé aux étudiants de
s’abonner à Skype sur internet et de se doter d’une webcam. L’IRTS de la Réunion en est
également équipé, ce qui facilite les communications et les suivis. La fréquence de
communication est déterminée dans les modalités d’accompagnement de stage du projet
pédagogique de chaque formation.
L’étudiant part en stage avec tous les documents pédagogiques nécessaires. Dans tous
les cas, l’étudiant s’engage à donner de ses nouvelles dès la première semaine de
stage à son formateur référent. Toute difficulté rencontrée doit être portée à la
connaissance du formateur référent, du responsable de la formation concernée et de
la référente des stages à l’Ile Maurice.
Durant le stage, l’étudiant a des rencontres régulières avec le tuteur / formateur de
terrain et les responsables de la structure. Le Responsable de formation est informé des
modalités des rencontres et des dates du bilan mi-parcours. Une visite de stage sera
effectuée à mi-stage par la référente des stages selon les modalités du projet pédagogique
de la filière de formation.
A la fin du stage, l’étudiant remet les documents administratifs et pédagogiques
remplis au responsable de la formation concernée.
Au retour, il est demandé aux stagiaires de transmettre leurs découvertes et
connaissances aux autres étudiants ainsi qu’aux formateurs de terrain et aux professionnels
intéressés en présentant leurs expériences sous forme d’un exposé ou autre (film,
diapositives). La date de ce compte-rendu est à prévoir avec les Responsables de formation
et la référente des stages Maurice. La Direction sera avisée de cette présentation. Le bilan
écrit individuel (trame en annexe) à destination de LADOM et de l’IRTS de La Réunion est à
remettre aux responsables de formation et à la référente des stages à l’Ile Maurice
dans les 3 semaines qui suivent le retour.
13
14
ANNEXE 1
Procédure d’élaboration et de suivi des stages en mobilité
Version finalisée vendredi 24 avril 2015
Vos interlocuteurs :
-
1/ Référent de stage ou accompagnateur ou coordonnateur de stage de votre
formation désigné par l’IRTS (étapes 1, 3, fin de stage)
-
2/ Si vous envisagez un stage à l’international, à Mayotte ou Nouvelle Calédonie : le
référent mobilité de la destination
-
3/ L’assistante Pôle International pour les aides à la mobilité et les aides
spécifiques ERASMUS (pour les destinations dans les pays de l’union européenne).
• Point de départ : réunion d’information en septembre (1ère année)
Information générale sur les destinations, les accords, les aides, contact avec les référents
mobilité.
 Vous mettez en route votre réflexion et votre projet.
•
1ère étape – profiler le projet de stage:
– Présenter à votre référent de stage de la formation une lettre de
motivation, CV, projet de stage dans sa version1 (voir modèle ci-après)
– Validation de l’option de projet de stage par votre référent de stage.
– Votre option de projet de stage validée est transmise au référent mobilité
de la destination si votre choix est l’international, Mayotte ou Nouvelle
Calédonie.
•
2ème étape- approfondir l’information et engager les démarches- Si option de
destination international ou zone ultrapériphérique validée,
– Vous consultez de façon approfondie les informations de la destination
(guide des stages), notamment le rétro-planning et les lieux d’accueil.
– Vous demandez et réalisez un entretien avec le référent mobilité de la
destination sur la base de votre projet de stage – version 1
 Le Référent mobilité donne informations, reprend le rétro-planning de façon
détaillée, contacte le lieu de stage ou l’école partenaire pour s’assurer d’ 1 accueil
possible ; transmet son avis via la fiche 2 ci-après
3ème étape - consolidation du projet de stage avec le référent de stage de votre
formation (avant fin novembre pour ES-EJE partant au Québec !)
– Vous rédigez la version 2 de votre projet de stage (version détaillée,
selon modèle fourni par votre référent de stage); vous réalisez dans les
temps les démarches attendues en lien avec le départ et vous
transmettez les éléments à la fois au référent de stage de votre
formation et au référent mobilité.
– Vous réalisez un entretien avec le référent de stage de la formation qui
vérifie :
•
le respect des démarches du rétro planning (base du guide)
• et l’élaboration du projet sur le plan pédagogique de la formation.
Il établit tous les liens nécessaires avec le référent mobilité pour sécuriser le projet et
garantir la cohérence.
•
15
4ème étape : Commission de validation de stage à l’international,
Mayotte et Nouvelle Calédonie
Cette commission, présidée par un Responsable de Département, avec la
participation du (des) responsables de pôle, de la coordonnatrice ERASMUS,
des coordonnateurs/RF de promotion, des référents mobilité valide ou invalide
le projet de stage des candidats.
•
2 commissions par an se tiennent :
- avril (pour les départs en septembre)
- octobre (pour les départs en avril et Québec n+1).
Le coordonnateur de promotion (ou, en son absence, le responsable de
formation éventuellement accompagné du référent de stage) présente la liste
des étudiants partant à l’international, Mayotte, Nouvelle Calédonie, les zones
de destination et le lieu de stage et souligne les situations devant être traitées
en commission.
Les étudiants dont le projet de stage à l’international, Mayotte ou Nouvelle
Calédonie est invalidé sont tenus de s’organiser pour réaliser leur stage en
métropole.
Critères de validation des stages à l’international :
- Cohérence entre le projet et le lieu de stage
demandé
- Validation linguistique (éventuellement)
- Respect des délais et réussite dans les
démarches administratives
- Absence de problème dans la formation.
•
5ème étape : information sur la décision du projet de stage à
l’international
– Si le projet est validé par la Commission :
•
le référent mobilité transmet les éléments pour la
convention de stage au secrétariat du Département des
Formations diplômantes, informe le candidat, transmet les
délibérations de la commission aux participants.
• Imprimés selon la destination :
• si la destination est l’Europe, l’ensemble des
pièces du Kit mobilité ERASMUS doit être
renseigné ; vous fournissez au secrétariat (Mme
Karine KHOON-YAM), les pièces nécessaires à
l’attribution des aides ERASMUS si elles sont
mobilisées.
• Si la destination est autre que l’Europe, la
convention de stage est mise en œuvre.
6ème étape : suivi du stage- visite de stage- école relais
– Le suivi de stage (dont la visite de stage, est réalisé par
l’école relais sur l’Europe et Madagascar, ou par le
référent mobilité IRTS sur les autres destinations.
– Le suivi porte sur la mise en œuvre des objectifs de stage
(volet administratif, pédagogique, lien avec le lieu de stage,
…)
Les éléments de suivi et de bilan sont transmis par l’école partenaire
•
(Europe- Madagascar ou par le référent mobilité) au référent de stage de la
formation.
L’accompagnement de travaux spécifiques demandés pendant le stage relève
du formateur qui le demande.
1.2. Modèle –Projet de stage-version 1 (Etape 1)
à renseigner et à remettre au référent de stage de votre formation
Formation, promotion : ……………………Nom, prénom : ........................................
Téléphone : ..............................................................................................................
Adresse e-mail : ........................................................................................................
Référent de stage (ou accompagnateur ou coordonnateur): .....................................
Cohérence du stage dans le parcours de formation (réalisation et/ou projet) :
Stage 1 : ……………………………………………………………………………………
Stage 2 :
…………………………………………………………………………………….
Stage 3 : ……………………………………………………………………………………
Stage 4 (EJE) :……………………………………………………………………………
Stage 5 (EJE) : ……………………………………………………………………………
Publics, champs et zone géographique souhaités :
Publics :
Champs :
Cocher la case
□ enfants
□ adolescents
□ adultes
□ personnes âgées
□ familles
Précision éventuelle :
…………………………………………………………
□ Gérontologie
□ Handicap
□ Lutte contre les exclusions et
la pauvreté (insertion, précarité)
□ Petite enfance
□ Protection de l’enfance
□ Santé
Internat :
 oui  non
 Autres :
(précisez)………………………………………………………………………
Zone géographique souhaitée :
□Belgique
□Portugal
□Suisse
□Ile Maurice
□Madagascar
□Mayotte
□ Nouvelle Calédonie
□Métropole
(uniquement pour les assistants
de service social à ce jour)
Type de service ou de structure, dispositif envisagé :
………………………………………………………………………………………………………
…………
Documents à joindre à cette fiche et à remettre au référent de stage (ou coordonnateur ou
accompagnateur) de votre formation :
 Lettre de motivation
 Curriculum vitae.
1.3. Fiche : Avis du référent de stage de votre formation
sur votre projet de stage- version 1 (avis sur étape 1)
(Partie à remplir par le Référent de stage de Formation après entretien avec l’étudiant,
sur la base de la fiche « Projet de stage, version 1 »
Promotion :…………….
Nom, prénom de l’étudiant :
…………………………………………………………………
Rappel des éléments du stage :
Période :
Type de stage, structures, ….
Nom, prénom du référent de stage :
………………………………………………………
-
Clarté, stabilité des motivations exprimées :
-
Cohérence de ce projet dans le parcours de formation de l’étudiant :
-
Capacité du stagiaire à organiser ce projet (sur le plan personnel, matériel,
professionnel…) et sur la destination proposée :
-
Validation de l’option de stage : Oui  non
Avis et/ ou réserves éventuelles formulées à l’étudiant :
Fait le :
Signature du Référent de stage de la formation
Si l’option de stage validée est prévue pour l’international, Mayotte, Nouvelle Calédonie,
cette fiche est transmise au référent mobilité de la destination :
Transmis au référent mobilité :
Oui, en date du ……………………………..
 non
Si le stage est prévu en métropole, cette fiche continue à être suivie par le
référent de stage de votre formation.
1.4. Fiche – Suivi de l’étape 2 de préparation de votre
stage en mobilité (International, Mayotte, Nouvelle Calédonie)
(à renseigner par le référent mobilité de la destination)
Promotion : ………………Nom, Prénom (étudiant) : …………………………
Nom, Prénom de votre référent de stage :…………………………………………
Suivi de la 2ème étape- approfondir l’information et engager les démarches- (option
de destination international ou zone ultrapériphérique validée)
Entretien avec le référent mobilité
- Le (date) : ………………………………………..
- Nom, prénom du référent mobilité : ……………………………………..
Eléments issus de l’entretien :
- Rétro-planning détaillé repris
Oui,
 non
 Observation : ……………………………………………………………….
- Nom des sites de stage contactés / à contacter par le référent mobilité ou les
partenaires (Québec) :
Lieux de stage :
1
2
3
Après démarches, accord obtenu :
 en cours
 oui
non
Si oui :
oralement
Nom et fonction du contact :
-
 par courriel
 par courrier
Observation :
…………………………………………………………………………………………………………
Cette fiche est transmise à l’étudiant et au référent de stage dès qu’il y a un accord du
lieu de stage, ou s’il n’y a pas d’accord :
- Fiche transmise au référent de stage le (date) : ………………….
- Copie de la Fiche transmise à l’étudiant le (date) : ………………….
Date :
Signature du référent mobilité
1.5.
Fiche : Validation de votre projet de stage en
mobilité (International, Mayotte, Nouvelle Calédonie) ;
Commission de validation des stages en mobilité
(Etapes 3, 4, 5)
Promotion : ……………………………………………
Nom, Prénom (étudiant) : …………………………………………………………………
Nom, Prénom de votre référent de stage :…………………………………………….
Destination : …………………………………………………………………..................
Nom, Prénom de votre référent mobilté :…………………………………………….
Validation du projet de stage consolidé Etape 3 (à renseigner par le référent de
stage de la formation)
Date de l’entretien entre l’étudiant et le référent de stage de la formation :
……………………………
Eléments du projet de stage validés :
Eléments non validés :
Eléments restant en suspens :
Avis du le référent de stage de la
formation :
Commission de validation des stages à l‘international, Mayotte, Nouvelle
Calédonie :
Décision de la commission :
Le projet de stage à l‘international, Mayotte, Nouvelle Calédonie :
 Est validé
 N’est pas validé
Observation :
…………………………………………………………………………………………………………
Date : ………………………………………
Signatures :
Transmission de la décision le ……………………. par le référent mobilité :
- Etudiant
- Référent de stage
- Assistante Département des Formations Diplômantes
- Membres de la commission : ………………………………………………….
Annexe 2
Actuellement (depuis septembre 2013), pour l’APEIM et Terre de Paix (et uniquement
ces deux associations), la demande de visa peut transiter par l’établissement qui fera la
demande, en même temps qu’il traite la convention.
Pour les autres, la demande doit être faite auprès du Consulat de Maurice à La Réunion
(377, rue du Marechal Leclerc - 97400 Saint Denis à Saint-Denis)
Liste des pièces à fournir (originales + photocopies):
□ Formulaire de demande de VISA à télécharger et à remplir
□ Certificat d’hébergement
□ Copie des 4 premières pages du passeport
□ Attestation bancaire des parents ou du demandeur (voir « observation No.4 cidessous)
□ Attestation de prise en charge (Si le compte est au nom d’une autre personne)
□ Relevé d’identité bancaire (RIB)
□ Relevé de compte du demandeur (moins de 3 mois)
□ 2 photos d’identité
□ Certificat médical : maladies contagieuses, vaccins et test VIH
□ Autorisation de sortie du territoire des parents (pour les mineurs)
□ Attestation de voyage (billet d’avion ou réservation)
□ Attestation de non rémunération sur papier libre
□ Attestation de ressources sur papier libre signé par les parents / demandeur
□ L’original de la convention de stage (signée par les 3 parties)
□ Attestation de prise en charge du stagiaire par l’établissement
□ Attestation de l’établissement scolaire du demandeur précisant que le stage fait partie
de son cursus scolaire
□ Frais d’envoi : 50€
Observations :

Bien vérifier que les photos sont identiques

Bien vérifier les signatures sur la convention de stage
 Bien préciser les dates sur les attestations
 Attestations, avec un montant en Euros, mentionnant que le demandeur où les
parents du demandeur sont des clients réguliers de leur établissement bancaire
et qu’ils disposent de fonds nécessaires afin de financer toute la période de stage
du demandeur.
377 rue du Maréchal Leclerc- 97400 Saint-Denis de la Réunion
Tél 0692 20 44 44 Fax 0262 90 40 57 Email : [email protected]


Dossier d’aide à la mobilité (annexes n°3 et 4) :
Vous trouverez les modalités 2015 de LADOM ainsi que la liste des pièces à fournir afin
de constituer votre dossier de demande d’aide à la mobilité. Le dossier complet (dont le
Visa) devra être déposé dans les délais (2 mois avant la date de départ) auprès de
Madame Cathy GONTHIER pour pouvoir bénéficier des aides de LADOM.
 Modalités 2015 de la Direction de la Mobilité : A.F.V (annexe n°6) :
La Direction de la Mobilité a mis en place une aide spécifique dans le cadre du stage
mobilité : l’Allocation de Frais de Vie. Les modalités d’attribution de cette aide tiennent
compte de l’avis d’imposition (quotient familial) de l’étudiant ou des parents s’il y a
rattachement fiscal et du pays de destination (cf. modalités)
Annexe 3
MODALITES DE LADOM 2015
(Sous réserve des enveloppes budgétaires et conditions au moment du départ)
SONT CONCERNES :
les boursiers régionaux
les SFP (Stagiaires de la Formation Professionnelle) indemnisés par Pôle Emploi
les SFP non rémunérés dont les formations et le parcours ont été agréés par le Conseil
Régional de la
Réunion.
Sont exclus les salariés.
PRISE EN CHARGE DU BILLET D’AVION AU REGARD DU QUOTIEN FAMILIAL
(Q.F = revenu imposable / nombre de parts fiscales figurant sur le dernier avis d’imposition
(avis fiscal impératif à la Réunion)):
Fournir l’avis d’imposition N-1 sur les revenus de N-2 (et non la déclaration de
revenus) :
Ne pas avoir bénéficié d’une mesure du fonds de continuité territoriale
(Passeport mobilité Etude – Passeport Mobilité Formation Professionnelle –
Aide à la Continuité Territoriale) dans l’année de la présente demande
SI QUOTIEN FAMILIAL < à 26 631 euros = gratuité du billet d’avion pour le candidat à
la mobilité
SI QUOTIEN FAMILIAL > à 26 631 euros = Pas de prise en charge du billet d’avion
Attention :
Le passeport mobilité formation professionnelle n’est pas cumulable avec le dispositif
continuité territoriale.
Il s’agit de billets groupe. Le calendrier est communiqué en amont par l’IRTS aux promotions
concernées; l’IRTS doit transmettre à LADOM les dossiers complets au moins 2 mois avant
le départ. Le traitement s’effectue entre l’IRTS et LADOM. Toute personne n’ayant pas fourni
l’intégralité des pièces dans les délais impartis se privera elle-même du recours aux aides de
LADOM.
Annexe 4
DOSSIER INDIVIDUEL MOBILITE STAGE PRATIQUE
NOM : ................................................................................. PRENOM .......................................................................................
CRITERES D’ELIGIBILITE :
18 ans révolu au jour de la demande
Etre rattaché à un foyer fiscal de la Réunion dont le Quotient Familial (Revenu Imposable/ Nombre de Parts) ne dépasse pas les
26631€ sur le dernier avis d’imposition (avis d’imposition de l’année 2015 sur les revenus 2014)
Ne pas avoir bénéficié d’une mesure du Fond de Continuité Territoriale* dans l’année de la présente demande
Avoir le statut de stagiaire de la formation professionnelle sur une formation ouverte à l’ile de la Réunion
Etre actuellement inscrit sur une formation professionnelle agrée et conventionnée par le Conseil Régional de la Réunion.
(fournir une preuve d’inscription)
* Fond de continuité territoriale : Passeport Mobilité Etude – Passeport Mobilité Formation Professionnelle – Aide à la
Continuité Territoriale.
L’ensemble de ces pièces est à fournir à votre centre qui transmettra à LADOM en respectant un délai
d’instruction incompressible de 2 mois entre le moment du dépôt du dossier complet et la date prévisionnelle de vol
Aller.
Photocopie intégrale de la FICHE de PROPOSITION de STAGE ou CONVENTION de STAGE signée par
l’entreprise et l’organisme de formation ou tout document officiel qui confirme le stage en attendant la fiche de stage
ou la convention.
CV actualisé et daté + Lettre de motivation adressée à Mr le Délégué Régional de LADOM (le point fort de ce
courrier sera de convaincre de l’intérêt pour vous même de ce stage à l’extérieur de l’Ile)
Photocopie de la carte d’identité recto verso en cours de validité pour les pays Européens
ou
Photocopie du Passeport + VISA ou Permis de Travail en cours de validité pour les pays autres (attention aux
délais d’expiration et d’obtention des visas obligatoires dans le cadre de stages).
Photocopie de l’attestation des droits ouverts à la CGSS (pas de copie de carte Vitale) et de votre
couverture médicale et rapatriement sanitaire pour un séjour à l’étranger.
Photocopie de la carte Européenne. (Si séjour en Europe)
Photocopie de la décision de l’ASP ou notification POLE EMPLOI ou autre rémunération
Photocopie de l’avis d’imposition 2015 sur les revenus 2014. (Dernier avis d’imposition)
Photocopie intégrale du livret de famille et attestation sur l’honneur du rattachement. (pour les personnes
rattachées à un foyer fiscal)
Photocopie du justificatif de domicile à votre nom (moins de 3 mois (Quittance de Loyer, Facture (Edf, eau…).
Pour les enfants majeurs et les personnes hébergées : une attestation sur l’honneur de l’hébergeur + copie de la
pièce d’identité de la personne.
Votre adresse personnelle dans le pays d’accueil qui valide la résidence + numéro de téléphone sur place
(Nom + adresse).
Questionnaire FSE / IEJ
Nota bene : tout dossier remis incomplet à LADOM ne pourra être traité par nos services
Annexe 5
Règlement
L’ « Allocation de Frais de Vie » (AFV) est une aide financière aux étudiants, demandeurs d’emplois
ou stagiaires de la formation professionnelle poursuivant leur cycle d’études dans un
établissement de formation à la Réunion et qui dans ce cadre doivent effectuer un stage pratique
hors du département d’une durée de 1 à 3 mois maximum.
Le projet de mobilité est porté par un établissement local de formation.
ARTICLE 1 : MODALITÉS D’ACCÈS
Une demande écrite est effectuée par l'établissement de formation porteur du projet.
Cette demande doit être faite au moins deux mois avant le départ.
Le candidat à l’aide régionale, doit être :
- de nationalité française ;
- inscrit dans un établissement de formation à la Réunion : Chambre de Commerce, Chambre de Métier,
Centhor , ILOI, IRTS, institut régional de formation en d'ergothérapie, IFSI, école de
kinésithérapie ou toute autre organisme local de formation qui en ferait la demande sur
appréciation et analyse du projet par le service ;
- rattaché à un foyer fiscal à La Réunion.
Le stagiaire pourra alors prétendre au bénéfice d’une « Allocation de Frais de Vie » (AFV) pour la
réalisation de sa période de mobilité (voir modalité à l’article 4). L’AFV est une aide mensuelle.
ARTICLE 2 : DATE D’EFFET DU DISPOSITIF D’AIDE
Le dispositif est mis en œuvre pour l’année 2015. Il n’a pas d’effet rétroactif.
Pour les années suivantes, la mise en œuvre du dispositif est subordonnée aux crédits disponibles au
Budget de la Région et spécialement affectés à cet effet.
ARTICLE 3 : RENOUVELLEMENT DE L’ALLOCATION DE FRAIS DE VIE
L’étudiant est informé que l'AFV n’est pas renouvelable dans un même cursus de formation.
ARTICLE 4 : MONTANT DE L’AFV
Le montant est déterminé en fonction du lieu de réalisation du stage et de la situation de chaque
bénéficiaire.
L’AFV sera versée au prorata du nombre de jours en stage (du 1er jour d’entrée en stage au dernier
jour).
Elle sera calculée selon le tableau suivant :
Situation du
stagiaire
(Quotient familial)
Entre 0 et 108 000€
France et Union
Européenne
Étranger
Zone Océan Indien
150€/semaine
180€/semaine
100€/semaine
* PAYS DE: COMORES, SEYCHELLES, ILE MAURICE, MADAGASCAR
ARTICLE 5 : DÉPÔT ET EXAMEN DES DOSSIERS - MODALITÉS D’ATTRIBUTION
Les projets de mobilité sont portés par les établissements locaux de formations et
devront
être déposés au Bureau du courrier de la Région ou envoyés par la poste.
Les établissements de formations sont avisés que tout dossier incomplet ou
mal
renseigné peut les pénaliser.
L’envoi de la demande doit se faire impérativement au plus tard deux mois avant le départ en
mobilité.
L’instruction des demandes est effectuée par la Direction de la Mobilité, sur la base du
dossier renseigné par le centre de formation et des pièces justificatives fournies.
L’établissement sera avisé par écrit de la suite réservée à sa demande.
Une notification individuelle sera transmise à chaque stagiaire bénéficiaire d'une aide régionale.
ARTICLE 6 : MODALITÉS DE VERSEMENT DE L’AFV
Les sommes seront versées individuellement par virement bancaire au profit de chaque
stagiaire (les modalités de versement seront définies par arrêté d’attribution).
ARTICLE 7 : DOCUMENTS A PRODUIRE
1. Un dossier de demande dûment complété
2. La liste des stagiaires concernés (accompagnée des destinations et entreprises d’accueil en stage)
3. Les justificatifs permettant d’instruire le dossier :
- copie des pièces d’identité des stagiaires ;
- l’avis d’imposition du foyer fiscal de rattachement (avis d'imposition 2014 sur les revenus de 2013)
;
- les notifications ou conventions de stage ;
- un justificatif d’adresse ;
- un RIB au nom de chacun des stagiaires ;
- tout autre document jugé utile à l’instruction du dossier.
Les demandes doivent impérativement être déposées ou envoyées 2 mois avant les départs en
mobilité à l'adresse suivante :
HOTEL DE REGION
Service Courrier
à l’attention de la Direction de la Mobilité
Avenue René Cassin – Moufia
97719 SAINT DENIS MESSAG CEDEX 9
Annexe 6
29
 Coût du billet d’avion :
Si prise en charge de LADOM : gratuité du billet d’avion (voir modalités 2014
de LADOM en annexe 8)
Si prise en charge individuelle : environ 300 € + frais de transport (bus ou taxi)
pour vous rendre sur votre lieu de stage.
 VISA de stage :
Pour la demande de VISA : environ 50€
 Loyer, nourriture, frais de transport, …
Un stage comme celui-ci nécessite des dépenses supplémentaires : il est donc
impératif de mesurer celles-ci avant de confirmer votre souhait d’effectuer votre
stage à l’Île MAURICE et de commencer les économies durant les mois de
préparation de ce projet.
©IRTS de la Réunion /septembre 2015
Annexe 7
Quelques conseils
VOL
L'île Maurice est à 200 kilomètres de l'île de la Réunion. L'aéroport international, le
Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport, est situé dans le sud de l'île, à 7
km de Mahébourg, 45 km de Port Louis et 66 km de Grand Baie. Compter autour de
900 MUR (Roupies mauriciennes) en taxi jusqu'à Port Louis et environ 20 MUR en
bus.
Taux de change en septembre 2015 : 1 euro = 39 MUR
SECURITE
Se méfier des pickpockets sur les marchés et endroits où il y a de l’affluence.
Les Mauriciens sont plutôt pacifiques, mais comme partout, prudence la nuit si vous
sortez seul(e).
LANGUE
La langue officielle de l'île est l'anglais, mais les Mauriciens pratiquent, dans la vie
quotidienne, le créole et le français. L'anglais restant utilisé dans l'administration. Le
plurilinguisme est particulièrement développé dans l'île, puisque outre le français,
l'anglais et le créole, pratiqués par pratiquement tous les Mauriciens, on parle aussi,
selon son appartenance ethnique, la langue des ancêtres, d'Inde ou de Chine.
FORMALITÉS
Pour se rendre à l'Ile Maurice, il faut avoir un passeport valide pour la durée du
séjour. Il faut également posséder un billet d'avion aller-retour, une réservation ferme
dans un hébergement ainsi que des moyens financiers suffisants pour assurer ses
frais sur place.
A l'arrivée, les services d'immigration remettent aux voyageurs une autorisation de
séjour (Landing Permit) pour un mois – à renouveler chaque mois, en accord avec le
terrain de stage. Elle devra être présentée à nouveau lors de la sortie du territoire.
RELIGIONS
Les Mauriciens sont en majorité hindous (52 %). Plus de 150 temples sont réservés à
leur culte et les grandes fêtes religieuses rassemblent des centaines de milliers de
fidèles. Catholiques (26 %), musulmans (16 %), protestants (2 %), et une poignée de
bouddhistes ont également leurs lieux de culte.
MONNAIE
La monnaie est la roupie mauricienne (MUR). Les cartes de crédit, MasterCard, Visa,
American Express, Diners et les chèques de voyages sont acceptés dans les hôtels
et les grands magasins. Des distributeurs automatiques sont disponibles dans toutes
les agglomérations importantes, à Maurice et à Rodrigues. Dans les banques, le
retrait d'argent avec une carte de paiement est facile et rapide. Les banques sont
ouvertes de 9 h à 15 h du lundi au jeudi et de 9 h à 17 h le vendredi.
CIRCULER SUR PLACE
©IRTS de la Réunion /septembre 2015
30
o En bus
Les transports en commun sont bien développés sur l'île Maurice et permettent
de se déplacer facilement. Le bus reste le moyen de transport le plus économique
pour circuler. Toutes les villes principales de Maurice comportent une gare routière.
Port-Louis en compte deux : la gare routière de Victoria, qui dessert le Sud
(Mahébourg), l'Ouest (Flic en Flac) et les villes du plateau central (Curepipe, etc.) ; et
celle d'Immigration Square, qui dessert le nord et l'est de l'île (Pamplemousses,
Grand Baie, etc.).
Les bus circulent en zone urbaine de 5 h 30 à 20 h (23 h pour la ligne Port-LouisCurepipe) et en zone rurale de 6 h 30 à 18 h 30.
O
En voiture
Les taxis appliquent un tarif européen. Pour traverser l'île, du sud au nord,
compter 50 euros. Mais il est possible de louer un véhicule, à la journée, en
kilométrage illimité pour la même somme. Lors de la location, le permis
français est accepté. Toutefois en cas d'accident, un permis international vous
sera demandé. Également possibilité de location de deux roues, entre 20
euros et 30 euros par jour. La conduite se fait à gauche sur des routes
relativement bonnes.
SANTE
Aucune vaccination n'est exigée, mais il peut être judicieux de s'assurer que vos
vaccins
courants sont à jour. La vaccination contre les hépatites A et B est conseillée. L'eau
est potable, mais il vaut mieux la consommer bouillie ou boire de l'eau en bouteilles.
ELECTRICITE
220 V. Prise continentale à deux fiches ou anglaise à trois fiches. Adaptateur à
prévoir.
TELEPHONE
Pour appeler Maurice depuis La Réunion, composer le 00 + 230 + numéro du
correspondant.
Sur place pour appeler La Réunion, composer le 020 262 + numéro du correspondant
sans le zéro.
©IRTS de la Réunion /septembre 2015
31
32
Votre référent mobilité pour l’Ile Maurice :
Doris LOWINSKY : [email protected]
Assistante Administrative de la Vie Etudiante :
Mme Cathy GONTHIER : [email protected]
©IRTS de la Réunion /septembre 2015

Documents pareils