Semaine de Cannes

Commentaires

Transcription

Semaine de Cannes
La Semaine Internationale de Cannes 2009
racontée par un Sénior
En ce début de campagne olympique pour les Jeux Olympiques de LONDRES 2012 nous nous sommes
rendus à Cannes pour participer à sa Semaine Internationale de Finn.
C’était ma première visite sur la Croisette et dans le Yacht Club de Cannes et dès notre arrivée nous avons
été très bien reçus.
La première bonne surprise fut de voir un très grand nombre de finns sur le parking du club. Il y avait
les irréductibles Masters mais aussi de nombreux coureurs du circuit olympique tels que le finlandais Nirkko
Tapio et l’italien Poggi Giorgio qui ont participé aux derniers JO de PEKIN 2008 mais aussi de nombreux
jeunes. La compétition s’annonçait relevée !
Le premier jour nous étions impatient d’en découdre surtout après ces longs mois d’hiver.
Malheureusement comme souvent à Cannes le vent nous a laissé tombé et malgré une tentative audacieuse
du comité de course il nous a fallut nous rendre à l’évidence que le ski aurait été une meilleure option pour la
journée ! Proposition alléchante à la vue des montagnes couvertes de neige que l’on apercevait du club. Les
grands vainqueurs du jour furent sans doute les membres du bar du club.
Le deuxième jour après une petite hésitation le vent fini par rentrer dans la baie. Une fois l’ensemble
de la flotte sur l’eau il monta même jusque 16 noeuds qui nous permis de faire une très belle 1ère manche.
Pour les 3 manches suivantes il mollit un peu mais resta tout aussi oscillant et farceur. A l’issue de ce
deuxième jour c’est Tapio le Finlandais qui s’installe en tête du classement, place qu’il ne quittera plus jusqu'à
la fin du championnat.
Le troisième jour après une longue attente au soleil sur la magnifique terrasse du club nous allons
disputer une unique course dans la baie côté Antibes. Ce fut une très belle manche dans du petit temps avec
deux options tactiques à jouer à savoir l’accélération du vent sous le monastère ou celle de l’autre coté près
de la côte. A ce petit jeu c’est une fois de plus notre ami Tapio qui fut le plus audacieux.
Le dernier jour fut celui de l’incertitude. Le comité de course à l’affût du moindre souffle d’air nous
organisa une petite promenade en mer, mais face à un tel miroir il pris la décision de nous ramener vers le
point stratégique du yacht club je veux parler de son bar et de sa terrasse. Dans l’après-midi alors que les
plus pessimistes commençaient à ranger les bateaux une jolie brise s’est levée et nous avons pu courir une
magnifique dernière manche remportée à l’arraché par le portugais Frédéric MELO déjà présent cet automne
à Maubuisson.
Pour terminer je pense que cette régate fut une très bonne mise en jambe pour la nouvelle saison et
je vous souhaite à tous bon vent sur les plans d’eau et à très bientôt.
Jonathan Lobert
La Semaine Internationale de Cannes 2009
racontée par un Grand Master
Pour sa 8ème édition, la semaine de Cannes nous présente son nouveau Président/coureur/finniste. Une tache
ardue, mais oh combien prolifique, accueillir 80 concurrents dans un club encombré d’algues, Jean-claude a
relevé le défi, avec humour, acharnement et bienveillance.
Qualifiée de grade 3, la régate de Cannes a l’avantage de regrouper la classe biberon, les anciens, les autres
les très bons80 Finns, 12 pays, une ambiance décontractée, que peut-on demander de mieux ?
Chacun y retrouve ses amis fidèles, l’essentiel est là. La météo aidant, nous avons eu tout le loisir de palabrer
sur la dernière voile à la mode, le compas Tacktick, le test de Lamboley revenu sur le devant de la scène,
pour les 3 malheureux kilos de dégraissage. Que va-t-on manger ce soir chez Yann ? Tout cela fait parler
dans les chaumières, tout cela fait vivre le Finn.
Mardi 17 : soleil mais pas de vent, donc pas de course, chaque petit groupe constitué en profite pour
déplacer une cale de mât, mesurer la distance du mât à l’étrave (en « loucedé »), guigner jalousement sur la
perte des plombs du concurrent (a-t-il été jaugé ?), faire des comparaisons hasardeuses sur les minus, alors
que nous savons très bien que ce sont les meilleurs. Quand même, il manque François six et ses bons mots,
ce sera mon seul regret après la course 6.
Mercredi 18 : Changement de programme, vent, pluie, clapot, froid. Le comité en forme nous colle 4
manches, alors que je n’ai qu’un petit veston manche courte, eh ! Le vent de Sud-Est nous oblige à prendre
des options extrêmes, à gauche toute, cela me plaît, enfin un peu d’humanité, mon corps de grand master ne
s’en tire pas si mal. Les grosses pointures franchouillardes ne dominent pas la situation, moi qui avais investi
dans du LOBERT, plutôt que dans le MADOFF. Bon, il gagne quand même une manche.Quant au nouveau,
Thomas LE BRETON une manche de second, c’est très bien pour un début. Je comprends très vite que ce
gars-là, on aura du mal à le « tisaner ».Laurent HAY comme d’habitude rétrécit les aléas de notre sport, pour
nous gratifier d’une très belle journée.Marc ADB et Stéphane 7 s’embourbent dans la mélasse. Ben oui ! Cela
ne marche pas à tous les coups.
Jeudi 19 : Une course d’Est, force 1,5 journée de chose pour moi, pas d’inspiration, pas d’envie, totale
déprime. Pascal 150, Jean Claude 3, Benjamin de Toulouse naviguent mieux, ces gars-là sont tout en finesse
et Dieu sait qu’il en fallait ce jour-là.
Vendredi 20 : Enfin du soleil et du vent, Sud Ouest, le comité mouille un parcours près des Lérins.
J’essaie un bord tribord avec ma vieille boussole, 140°, puis 150° et 130° près de l’île, c’est décidé je tire à
gauche le + tôt possible, d’autant que la ligne est neutre, je garde le résultat de la bouée au vent, pour moi,
tellement c’est bon. Jonathan casse son hale bas, après avoir passé la bouée en tête, sa mère était
désespérée, son père savourait de retrouver son fils. Le comité nous a gratifié d’une superbe course,
malheureusement c’était la dernière.
Ce rassemblement est une vraie réussite, le classement par catégorie d’âge est une idée lumineuse de Marc
ADB :
1er Master Laurent HAY
1er Grand Master mézigue
1er Grand Grand Master Pascal TETARD
1er Légende notre Didier national accompagné sur le podium par mon Bernard (c’est la première fois qu’il
monte sur un podium de finn).
Je regrette seulement l’absence de mes proches, François, Fred et Pierre de La Ciotat, nouvelle flotte
prometteuse qui ont manqué à cette grande famille qu’est le Finn. Prochain grand rendez-vous au
Championnat de France, sans oublier entre temps La Ciotat, le CNHS et la coupe Granchamp.
Jean Paul Gaston
SEMAINE INTERNATIONALE DE CANNES du 17 au 20 Février 2009
place
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
coureurs / équipage
TAPIO Nirkko
KURFELD Jan
ALLANSSON Bjorn
POGGI Giorgio
MELO Frederico
LOBERT Jonathan
DRAGOUDSIS Alexandros
MITTERS Martin
HAY Laurent
RAUDASCHL Florian
LE BRETON Thomas
ZETZEMA Wietze
MILLS Andrews
KURFELD Ulli
SCHREIBER Anian
ANDRESEN Kaspar
HOFFMANN Gunter
RECCHI Carlo
MEID Dirk
GUBI Michael
TREMLETT John
GASTON Jean Paul
ZETZEMA Jan
TETARD Pascal
POTTER David
CORDOUANI Riccardo
ANTOLINI OSSI Frabrizio
BRUNTON Adrain
ROUMAILLAC Jean claude
PINHEIRO DE MELO Jorge
JEAN Christophe
CASANDER Rodrick
SELLARS Howard
ITURRALDE Orotz
NICOLAS Patick
LOBERT Philippe
HUBER Alfons
MENONI Nicola
FATZER Hans
BUCCIARELLI Gino
ANTAL Gabor
BAUMGARTEN Régis
BOULAN Damien
QUINA Rodrigo
SMITH Julian
Allain des Beauvais Marc
BAUDIN Arnaud
BOLOGINO Andreas
GROUSSARD Jean Paul
ANDERS Nordin
MONTAGUT Benjamin
FOURCADET Amaury
ALEXIS Stéphane
RICHARD François
D''ALBERTAS Vittorio
GODEFROY Joel
club
FIN
GER
SWE
ITA
POR
S N O NANTES
GRE
GER
Y C ILE DE FRANCE
AUT
SR BREST
NED
GBR
GER
GER
DEN
GER
ITA
GER
AUT
GBR
S R DE CIOTAT
NED
Y C ILE DE FRANCE
GBR
ITA
ITA
GBR
C V BORDEAUX
POR
C.V.C.E.P. SACLAY
NED
GBR
C V ARCACHON
SNOS VOILE
S N O NANTES
GER
ITA
SUI
ITA
HUN
S R V ANNECY
C V BORDEAUX
POR
GBR
S N O NANTES
C N LORRAIN
GER
C V BORDEAUX
SWE
Voile Handi Valide
C V BORDEAUX
C.V.C.E.P. SACLAY
S N O NANTES
ITA
Y C CANNES
nais.
1985
1965
1982
1955
1948
1943
1955
1980
1951
1959
1959
1982
1956
1988
1957
1989
1983
1969
1945
1942
points
11
20
29
30
39
40
42
47
50
50
53
53
63
69
72
73
77
83
84
91
94
97
111
125
136
142
144
145
147
153
164
166
166
169
169
171
173
178
183
186
187
188
192
192
196
197
203
205
209
209
223
228
229
231
231
249
(2, 1, 3, 12, 1, 4)
(4, 6, 9, 5, 2, 3)
(3, 21, 4, 1, 10, 11)
(11, 27, 7, 3, 7, 2)
(5, 3, 21, 9, DSQ, 1)
(9, 25, 1, 13, 12, 5)
(6, 8, 10, 8, 19, 10)
(15, 4, 11, 4, 13, 20)
(17, 5, 5, 7, 20, 16)
(10, 20, 8, 18, 5, 9)
(12, 23, 2, 10, 28, 6)
(7, 2, 15, DNS, 15, 14)
(1, 7, 12, 22, 21, DNC)
(20, 16, 16, 2, 18, 17)
(31, 29, 6, 14, 16, 7)
(39, 10, 13, 19, 8, 23)
(42, 19, 14, 11, 9, 24)
(16, 45, 23, 25, 6, 13)
(14, 14, 19, 15, 22, 22)
(24, 48, 20, 31, 4, 12)
(8, 13, 33, 32, 23, 18)
(25, 17, 17, 17, 50, 21)
(26, 26, 62, 6, 14, 39)
(40, 22, 35, 20, 17, 31)
(13, 46, 31, 28, 37, 27)
(DNF, 28, 22, DNF, 3, 8)
(29, 31, 28, 42, 31, 25)
(44, 47, 18, 43, 11, 29)
(47, 30, 38, 21, 26, 32)
(23, 40, 24, 58, 30, 36)
(35, 33, 43, 47, 27, 26)
(46, 12, 60, 44, 34, 30)
(52, 15, 36, 57, 35, 28)
(62, 51, 45, 16, 24, 33)
(50, 18, 37, 24, DSQ, 40)
(37, 24, 40, 51, DSQ, 19)
(27, 9, 29, 27, DSQ, DNC)
(DNF, 43, 39, 39, 42, 15)
(56, 32, 46, 29, 39, 37)
(41, 34, 26, 38, 47, 47)
(34, 37, 48, 36, 32, DSQ)
(58, 36, 30, 23, 54, 45)
(43, 11, 52, 41, 45, DNC)
(28, 50, 25, 46, 55, 43)
(21, 49, 41, 33, 52, DNC)
(22, 44, 50, 56, 25, BFD)
(30, 63, 42, 61, 36, 34)
(18, 59, 53, DNF, 40, 35)
(53, 35, 54, 26, 41, 60)
(36, 62, 49, 30, 43, 51)
(33, 56, 57, 48, 29, DNC)
(55, 42, 47, 40, 60, 44)
(19, 41, 32, DNS, 56, DNC)
(45, 66, 56, 35, 49, 46)
(48, 54, 44, 37, 65, 48)
(RAF, 38, 27, 53, D+D, 50)
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
ZOCCOLA Yves
FAUROUX Jacques
PETELLA Filippo
CISBANI Paolo
PIRAM Pietro
PITINI Antonio
BROWN Paul
TILL Mike
SCHERER Thomas
LIGUET Jean
LE FRAPPER Philippe
GRALL Sébastien
GUILLOU Alain Pierre
RANUNKEL Charles
POISSANT Didier
GRAHAM Douglas
SIOT René
MONTESINOS Jean Claude
HUTTER Patrick
MICHAL Bernard
GAVARRY Max
PHILIPPE Yann
LAPORTE Pierre
KURTZ Michael
C N HAUTE SEINE
UYC
ITA
ITA
ITA
ITA
GBR
GBR
GER
Y C ILE DE FRANCE
C V DE LA FLECHE
S R DE CIOTAT
C N HAUTE SEINE
Y C CANNES
C V ARCACHON
HUN
NAUTIQUE SEVRES
Y C CANNES
S R DE CIOTAT
S R DE CIOTAT
Y C CANNES
Y C CANNES
Y C CANNES
Y C CANNES
1946
1941
1950
1963
1969
1945
1966
1923
1929
1952
1946
1939
1937
1946
1963
1952
250
252
260
260
265
290
294
295
303
304
308
325
329
331
331
335
336
337
357
358
365
370
373
383
(49, 39, 51, 59, 62, 52)
(57, 53, 67, 50, 38, 54)
(32, 57, 66, DNF, 64, 41)
(38, 68, 34, 63, 57, DNC)
(54, 52, 59, 52, 58, 49)
(DNF, DNC, 64, 55, 48, 42)
(61, 60, 58, 34, DSQ, DNC)
(DNF, 61, 63, 54, 61, 56)
(59, 55, 55, DNF, 53, DSQ)
(60, 64, 61, DNC, 66, 53)
(51, 58, 69, 49, DSQ, DNC)
(DNC, DNC, DNC, DNC, 44, 38)
(63, 65, 65, DNC, DSQ, 55)
(64, 73, 68, 45, DSQ, DNC)
(DNF, 72, 70, DNC, 51, 57)
(65, 71, 72, 60, 67, DSQ)
(DNF, 69, 75, 65, 69, 58)
(DNF, 74, 71, 62, 71, 59)
(DNF, DNC, DNC, DNC, 33, DNC)
(DNF, 70, 73, 64, 70, DNF)
(DNF, DNC, 74, DNC, 68, 61)
(DNC, DNC, DNC, DNC, 46, DNC)
(DNF, 67, DNF, DNC, 63, DNC)
(DNC, DNC, DNC, DNC, 59, DNC)