DP LancerEvolution - Mitsubishi

Commentaires

Transcription

DP LancerEvolution - Mitsubishi
MITSUBISHI
LANCER EVOLUTION
R(E)volution
Avril 2008
- Toutes références à la vitesse et aux performances doivent être dans le cadre des limitations de vitesse officielles et là où la
loi le permet -
1
SOMMAIRE
En bref
........................................................................................... 3
Introduction
........................................................................................... 8
Corporate :
Plate-forme mondiale ....................................................... 10
Héritage :
Loin des conventions ........................................................ 12
Marketing :
Nouvelle ambition ............................................................. 14
Design :
Affûté ................................................................................ 18
Technologie :
Puissance intelligente ...................................................... 21
Caractéristiques :
Rockford Fosgate + MMCS .......................................... 34
Côté pratique :
Think Tank........................................................................ 37
Caractéristiques techniques (voir tableau distinct sur CD)
2
En bref
Timing :
-
-
-
Concepts:
•
Concept-X :
Salon Automobile de Tokyo 2005 (Oct. 2005)
•
Prototype-X :
Salon Automobile de Detroit 2007 (Jan 2007)
Lancer Evolution :
•
Avant-première :
26 avril 2007 / Annonce des résultats MMC FY06
•
Première mondiale :
Salon Automobile de Tokyo 2007 (Oct. 2007)
•
Première européenne :
Salon Automobile de Bologne 2007 (Déc. 2007)
•
Annonce Groupe N :
Rallye de Suède 2008 (Fév. 2008)
•
Homologation FIA Groupe N : Juillet 2008
•
Début des ventes en Europe : Eté 2008 (disponibilité selon les pays)
Gamme Lancer :
•
Lancer Berline :
Première au Salon Automobile de Detroit 2007 (Jan 2007)
•
Lancer Evolution :
Première au Salon Automobile de Tokyo 2007 (Oct. 2007)
•
Lancer Ralliart :
Première au Salon Automobile de Detroit 2008 (Jan 2008)
•
Lancer Sportback:
Première au Salon Automobile de Paris 2008 (Oct. 2008)
Plate-forme mondiale :
-
Nom : « Projet mondial »
-
Fabrication conjointe avec Chrysler.
-
Un investissement de plusieurs millions de dollars
-
Soutiendra le lancement de plusieurs nouveaux véhicules MMC au cours des prochaines années :
-
-
•
Toute la nouvelle gamme Lancer – y compris Lancer Evolution,
•
Outlander de la deuxième génération
•
Crossover Delica D:5 minivan / SUV (marché japonais uniquement).
Fondamentaux :
•
Plancher
•
Suspension Avant
•
Architecture électronique
Contrairement à la règle généralement admise (une plate-forme = un segment), « Projet Mondial » couvre une large gamme de véhicules, appartenant à plusieurs segments (SUV, voitures particulières des segments C/D, monospaces, voitures de sport,…).
-
L’une des 6 plates-formes MMC (on en comptait 14 en 2004).
3
Rôle :
-
-
L’une des trois icônes de la marque Mitsubishi :
•
Lancer Evolution :
Esprit sportif
•
“i” :
Vision écologique
•
Pajero :
Expertise dans le domaine des 4 roues motrices
Ouvre le troisième chapitre dans l’histoire des Mitsubishi de compétition conçues à partir de
voitures particulières,
•
1973 - 1978 : Lancer 1600 GSR & 1980 - 1982 Lancer EX2000 Turbo,
•
1992 - 2008 : Lancer Evolution I à IX,
•
2008 : Nouvelle Lancer Evolution
ère
ème
-
Reprend l’esprit des Lancer de 1
-
En tant que telle, et plus que jamais, la nouvelle Lancer Evolution constitue le modèle phare
et 2
générations (RWD)
de la toute nouvelle gamme Lancer.
-
La Lancer Ralliart à venir – version “light” de l’Evo – relayera cet esprit “Lancer” en s’intercalant entre Lancer Evolution et Lancer berline / Lancer Sportback.
Positionnement :
ème
-
Lancer Evolution de la 10
génération …. Mais loin du modèle … R(E)volution…
-
Rupture par rapport à l’Evo IX <=> Toute nouvelle déclinaison du concept “Evo” :
•
Toujours une berline 4 portes, de rallye.
•
Toujours leader de la technologie (dans ce cas : S-AWC, Twin Clutch SST,…)
•
Mais :
Construite comme telle dès le début Non une évolution de la IX, car la IX
était une évolution de la VIII et la VIII une évolution de la VII,
Design pleinement intégré, remplaçant l’approche évolutive des précédentes
Lancer Evolution.
Conception plus mature, reflétant les demandes du marché
Meilleure utilisation du “pouvoir du cerveau” high-tech afin d’offrir réellement
de meilleures performances sur la route.
-
Nouvelles ambitions – loin de la traditionnelle concurrence avec l’Impreza STi de Subaru –
avec les références correspondantes (sans être des concurrents directs…) :
-
•
Dynamique :
Lancer Evolution…
•
Ambitions :
BMW M3, Audi S4
D’où la décision d'abandonner le suffixe numéral traditionnel après son nom et de se faire désormais connaître sous le nom de “Lancer Evolution” (en dehors du Japon et du Royaume Uni pour des
raisons historiques).
-
Volume attendu : 3.000 unités / an en Europe (85 % avec transmission Twin Clutch SST) 6 % du volume total de la gamme Lancer.
4
Points forts du produit :
-
Carrosserie :
•
Créée chez Mitsubishi Design Europe.
•
Sur la base du concept car Concept-X de 2005.
•
Design commun avec la toute nouvelle Berline Lancer
•
Première calandre « Jet Fighter » intégrale au sein de la gamme Lancer
•
Longueur 450,5 cm x largeur 181,0 cm
•
Empattement 265,0 cm
•
Toute nouvelle structure :
•
Rigidité en torsion :
+ 39 % par rapport à Lancer Evolution IX
Rigidité en flexion :
+ 64 % par rapport à Lancer Evolution IX
Aluminium utilisé pour le panneau de toit, les ailes avant et la structure du cadre du
spoiler arrière.
•
Structure RISE (Reinforced Impact Safety Evolution)
•
Jusqu’à 9 airbags (en fonction du marché / des spécifications), y compris airbag pour
les genoux du conducteur.
•
-
-
Objectif de 5 étoiles EURO-NCAP (test en interne)
Moteur 4B11 :
•
Echelon supérieur dans la gamme des moteurs Lancer
•
Application MMC la plus puissante au sein de la gamme « Moteur mondial »
•
Nouveau remplaçant de la fameuse unité 4G63
•
Construction aluminium Plus léger de 12 kg que le 4G63
•
Permet d’abaisser le centre de gravité
•
Puissance : 295 ch. @ 6.500 tr/min
•
Couple : 366 Nm @ 3.500 tr/min
•
Vitesse maxi (là où la loi le permet) : 242 km/h (Twin Clutch SST)
Transmission :
•
4x4 permanent
•
Boîtes de vitesses :
5 M/T ou,
Twin Clutch SST:
-
Première application de la technologie MMC du double embrayage
-
Choix entre les modes « Manuel » ou « Automatique »
-
Choix entre les réglages « Normal », « Sport » et « Super Sport »
-
Meilleure efficacité de transmission de puissance, avec peu de perte
de puissance motrice, comme on le remarque dans les temps
d’accélération et reprise.
5
-
Châssis :
•
Suspension avant : MacPherson, ressorts hélicoïdaux.
•
Suspension arrière : multi-bras, indépendante
•
Optimisation de la géométrie et rigidité plus élevée au niveau des fixations afin de
maximiser la zone de contact, permettant à S-AWC d’améliorer la stabilité en ligne
droite, la tenue de route en virages et la qualité de conduite.
•
Super-All Wheel Control (“S-AWC”):
Active Stability Control (ASC), Active Yaw Control (AYC), capteurs de contrôle
de freinage et du taux de lacet, ajoutés à Active Center Differential (ACD),
Sport-ABS et AYC.
•
•
-
Modes de fonctionnement : Tarmac (bitume), Gravel (terre) ou Snow (neige)
GSR:
Pneus 245/40R18 sur jantes alliage 18 pouces Enkei à 12 branches
Freins à disques ventilés Brembo 350 mm à l’avant / 330 mm à l’arrière.
MR ajoute un pack « Hautes Performances », monté en usine :
Amortisseurs Bilstein à simple tube,
Ressorts hélicoïdaux Eibach,
Jantes en aluminium forgé 18 pouces BBS,
Disques de frein avant 2 pièces Brembo
Caractéristiques clés de l’équipement (disponibilité selon les marchés) :
•
Deux niveaux de finition / d’équipement : GSR et MR
•
GSR :
S-AWC
Phares Bi-Xenon avec fonction virage
Contrôle automatique de l’éclairage et essuie-glaces automatiques sensibles
à la pluie
Système d’éclairage adaptatif à l’avant
Sièges avant Recaro
Jeu complet de 9 airbags
Système de contrôle automobile électronique total (ETACS)
6
•
MR ajoute :
Pack Hautes Performances (voir ci-dessus)
Système audio haut de gamme Rockford Fosgate 650 W
Navigation avec disque dur - Hard Disk Drive (HDD) - et écran LCD 7 pouces
Kit téléphone mains libres Bluetooth
Sellerie cuir
Sièges avant chauffants
Régulateur de vitesse
Système d’ouverture sans clé
Pack habillage extérieur MR
7
Introduction
Mitsubishi Motors Corporation (MMC), forte d’un dynamisme nouveau, envisage sereinement l’avenir
et nourrit de belles ambitions.
L’entreprise peut en effet compter sur son riche héritage et sur ses 90 années d’expérience dans le
domaine de l’engineering automobile, sans oublier plus de 40 ans de compétition au plus haut niveau ; De plus, les liens très solides qui unissent l’ensemble des sociétés du groupe Mitsubishi tracent
une voie claire vers son futur.
Renaissance
En ce sens, la toute nouvelle gamme Lancer symbolise probablement le mieux la renaissance de
Mitsubishi Motors, en affichant ses meilleurs atouts :
-
Engineering « Projet Mondial »,
-
Fiabilité japonaise sans égale,
-
Excellente dynamique de conduite,
-
Etonnant design japonais moderne,
-
Références indéniables en course automobile,
En complément de ces atouts, Lancer peut également compter sur une approche ventes et marketing
très saine avec une gamme complète de berlines sportives de style japonais : Lancer berline, Lancer
Sportback, Lancer Ralliart et Lancer Evolution.
R(E)volution
Dans ce contexte, le lancement de la toute nouvelle Lancer Evolution emmène l’ensemble de la
gamme vers de nouvelles dimensions…
Destinée à accroître les ventes et le potentiel marketing de Lancer Evolution dans toutes les régions –
afin d’atteindre un nouveau public tout en continuant à attirer les passionnés – cette (r)évolution représente une dynamique plus ambitieuse pour le concept « Evolution ».
Relevant le défi d’une approche à la fois révolutionnaire et évolutive, Mitsubishi Motors a créé une
voiture nouvelle, idéale pour satisfaire aux besoins des marchés de demain : plus mature, plus stylée
et raffinée, et cependant plus talentueuse que jamais, la toute nouvelle Lancer Evolution défie pour la
première fois certaines marques européennes établies – loin de l’image de compétition des modèles
précédents et de certains concurrents.
Alors qu’il était intéressant de comparer les générations précédentes de Lancer Evolution, pour justement apprécier l’évolution (de VII à VIII ou de VIII à IX par exemple), il est inutile d’essayer de comparer Lancer Evolution avec ses prédécesseurs, car elles n’ont rien en commun …
8
Peu importe, cette super voiture high-tech reste terriblement efficace sur route, grâce à la puissance
intelligente de son système intégré Super All Wheel Control (S-AWC) et sa transmission Twin Clutch
Sport Shift Transmission (Twin Clutch SST), offrant des sensations de conduites parmi les plus passionnantes.
Ambassadrice
Pour la première fois, la Lancer Evolution se transforme en une ambassadrice à part entière de la
marque et de l’entreprise :
-
Du point de vue de la marque, la position emblématique de la Lancer Evolution reste intacte
au sein de la gamme Mitsubishi, à côté de la « i » (technologies écologiques) et du Pajero*
(savoir-faire en matière de SUV) et confirme le positionnement de Mitsubishi Motors comme
une marque faisant appel à l’émotion, loin du classicisme ambiant.
-
Du point de vue du marketing, la Lancer Evolution a été prévue pour être le modèle phare de
la nouvelle gamme Lancer et non plus un modèle solitaire, qui partageait peu de points communs avec les autres Lancer, si ce n’est le nom, et avec les autres voitures de la gamme Mitsubishi. La Lancer Evolution est clairement une Lancer ! Ce sera d’autant plus évident après
l’arrivée de la Lancer Ralliart, futur membre de la brillante famille des Lancer.
-
Du point de vue du design, la toute nouvelle Lancer Evolution a été conçue pour être une modèle à part entière dès le début du processus de développement, par opposition à l’évolution
du développement en plusieurs phases (et ajouts !) des précédentes Lancer Evolution. Par
ailleurs, en partageant les lignes affûtées des Lancer adaptées à ses fonctions dynamiques,
Lancer Evolution devient la première Mitsubishi à arborer la (nouvelle) calandre complète
« Jet Fighter », dans sa réalisation la plus agressive.
-
Enfin, du point de vue de l’engineering, la Lancer Evolution démontre la flexibilité et les compétences de l’architecture intelligente du Projet Mondial développé par Mitsubishi Motors, et
partagé avec la nouvelle gamme Lancer (berline, Sportback, etc.,…), le nouvel Outlander et le
Delica D:5 MPV / SUV crossover destiné uniquement au marché japonais.
Toutes ces raisons sont suffisantes pour abandonner le suffixe numéral traditionnel de sa plaque, et
pour se faire désormais connaître sous le nom de « Lancer Evolution »… (en dehors du Japon et du
Royaume Uni, pour des raisons historiques)…
9
CORPORATE
Plate-forme mondiale
Mitsubishi Motors s’est lancé dans son projet automobile le plus ambitieux à ce jour, avec le lancement de sa première plate-forme mondiale, connue sous le nom de « Projet mondial », dévoilée en
octobre 2005 avec l’Outlander de la seconde génération. Il a été suivi en 2007 par la Lancer berline,
premier membre de la toute nouvelle famille Lancer, qui voit arriver aujourd’hui l’emblématique lancer
Evolution.
« Projet Mondial »
Fabriquée par MMC pour les marchés mondiaux et partagée avec Chrysler, cette plate-forme représente un investissement de plusieurs millions de dollars ; elle constituera la base du lancement de
plusieurs véhicules Mitsubishi au cours des prochaines années, incluant (à compter d’aujourd’hui) la
toute nouvelle gamme Lancer - berline, Sportback, Ralliart et Evolution -, l’Outlander de deuxième
génération ou le crossover Delica D:5 minivan / SUV (marché japonais uniquement).
Conçue autour de composants communs (plancher avant + suspension avant + électronique), cette
architecture compétitive et flexible disposera, entre autres, de la technologie de pointe AWC (All
Wheel Control, contrôle actif des 4 roues motrices) et d’innovations conceptuelles (toit aluminium),
fruits des engagements de MMC en compétition, ainsi que de dérivés du « moteur mondial » développé en collaboration avec DaimlerChrysler et Hyundai Motor Company.
Talents électroniques
De plus, ses talents électroniques permettront aux clients de bénéficier d’équipements sophistiqués,
tels que le système d’alarme Mitsubishi « ETACS » (« Electronic Time and Alarm Control System »),
le système de communication multimédia MMCS (« Mitsubishi Multi Communication System ») - système de navigation intégrée Full-map à disque dur de 40 GO avec écran tactile et serveur musical - ou
un système audio de pointe 650W Rockford Fosgate, tous ces équipements étant adaptés à chaque
voiture « Projet Mondial », un kit mains libres Bluetooth avec système perfectionné de reconnaissance vocale ou système d’ouverture et d’allumage sans clé.
Au-delà des segments
Créé dès le début pour l’ensemble des marchés mondiaux, afin de faire face aux spécificités et réglementations régionales (comme le diesel pour l’Europe), ainsi qu’aux évolutions des tendances et aux
nouvelles demandes des clients, « Projet Mondial » génèrera des économies d’échelle grâce à la
flexibilité intégrée des équipes de production, et aux synergies réalisées en matière de design, ingénierie et fabrication.
10
Caractéristique encore plus importante et assez unique dans l’industrie, cette architecture est capable
de couvrir un large éventail de modèles (depuis les berlines Lancer au MPV/SUV Delica D:5 ou au
SUV Outlander, sans oublier la Lancer Evolution…), à la différence des approches moins globales
privilégiées par des plates-formes concurrentes, qui ciblent exclusivement un seul segment.
« Projet Mondial » sera ainsi l’une des 6 plates-formes (environ) auxquelles MMC aura recours pour
développer une vingtaine de nouvelles voitures au cours des 5 prochaines années.
11
HERITAGE
Loin des conventions
Héritière de plus de 40 ans de sport automobile au plus haut niveau – y compris 5 championnats du
monde des rallyes (4 titres pilotes et 1 titre constructeurs) et des victoires au classement général de
certains des rallyes les plus exigeants, tels que l’East African Safari ou le Bandama – la toute nouvelle
Lancer Evolution symbolise l’évolution la plus récente d’une lignée glorieuse de voitures de sport Mitsubishi, commençant avec la Lancer 1600 GSR en 1973, suivie par l’EX 2000 Turbo en 1980, la première Lancer Evolution en 1992 et les huit générations qui lui ont succédé.
Héritage pour l’avenir
Lancée en 1973, la Lancer a été déclinée depuis en huit générations successives, qui se chevauchent
parfois mais arborent toutes le même esprit, pétri d’engineering, de fiabilité, de style épuré et de performances, qu’elles soient à traction arrière (1973-1987) ou avant (1982-aujourd’hui).
Lancer est devenue une véritable bête de course, suscitant l’apparition d’une nouvelle gamme de
berlines sport Mitsubishi Motors hautes performances dérivées des rallyes, qui s’est poursuivit jusqu’à
aujourd’hui avec la Lancer Evolution IX…
Lancer 1600 GSR
Lancer s’est en réalité appuyée sur sa robustesse pour remporter quelques uns des rallyes africains et
ème
australiens les plus difficiles, dès 1973 avec sa victoire dans le 8
Rallye Southern Cross en Austra-
lie. En fait, la Lancer Mark I 1600 GSR a été le précurseur de la Lancer Evolution WRC de 1990, enregistrant de remarquables victoires, telles que :
-
ème
1974 : 22
ème
1975 : 23
ème
1976 : 24
ème
1977 : 9
ème
East African Safari et 9
Rallye Southern Cross.
ème
Rallye Southern Cross.
ème
Rallye Southern Cross.
East African Safari et 10
East African Safari et 11
Rallye Bandama.
Lancer EX 2000 Turbo
Au niveau du showroom, la fougueuse Lancer EX 2000 Turbo de 1980 a envoyé des messages très
clairs à tous les passionnés et concurrents, qu’ils soient au Japon ou en Europe, avec son moteur 2,0
litres Turbo développant 170 ch. (125 kW) @ 5500 tr/min, pour un poids de 980 kg seulement avec
une vitesse maximale garantie de 190 km/h*.
Un précurseur de l’Evolution des années 90 et ses équivalents WRC qui ont connu de grands succès…
* lorsque la loi le permet
12
Lancer Evolution
Dans le sillage des modèles précédents, Mitsubishi Motors a initialement développé la Lancer Evoluème
tion à partir de la berline Lancer de production, comme son 2.500
modèle d’homologation pour le
Groupe A, afin de participer aux compétitions du Championnat du Monde des Rallyes (WRC) de la
FIA.
L’histoire commence en 1991 avec le lancement de la Lancer Mark VI. A côté des modèles plus familiaux, deux versions ont attiré l’attention des passionnés : la Lancer RS et Lancer GSR 1,8 litre turbo
195 ch.
Le nom « Evolution » est apparu par la suite en octobre 1992, bientôt remplacé par le surnom « LanEvo » au Japon.
Grâce à ses succès en WRC, la Lancer Evolution Groupe A a permis de développer une technologie
automobile perfectionnée que Mitsubishi Motors a réutilisée dans le modèle de production.
En janvier 1994, lorsque l’Evolution II, légèrement modifiée, a été lancée, Mitsubishi Motors a annoncé
que 5.000 voitures seraient produites. En avril, elles avaient déjà toutes été vendues …
La suite est dans l’histoire, avec les titres obtenus en WRC : 4 titres pilotes (1996, 1997, 1998,1999)
et 1 titre constructeurs (1998).
Lancer Evolution est l’héritière de la lignée suivante :
-
Octobre 1992 : Lancer RS Evolution et GSR Evolution
-
Janvier 1994 : Lancer Evolution II
-
Février 1995 : Lancer Evolution III
-
Août 1996 :
-
Janvier 1998 : Lancer Evolution V
-
Janvier 1999 : Lancer Evolution VI
-
Janvier 2001 : Lancer Evolution VII (ACD + ABS Sport)
-
Janvier 2003 : Lancer Evolution VIII (Super AYC + toit aluminium)
-
Mars 2005 :
Lancer Evolution IV (AYC + suspension arrière multi-bras)
Lancer Evolution IX (technologie MIVEC)
Une lignée qui a fait partie du plan produit de Mitsubishi Motors Europe, avec le lancement de
l’Evolution VIII au cours du premier trimestre 2004 : la première “Evo” à être officiellement importée et
homologuée en Europe, avec une garantie constructeur complète et disponible dans l’ensemble du
réseau des concessionnaires Mitsubishi Motors.
Aujourd’hui, la Lancer R(E)volution écrit une nouvelle page de l’extraordinaire histoire des « super
cars » Mitsubishi…
13
MARKETING
Nouvelle ambition
Depuis 1992, Lancer Evolution est restée en haut de l’affiche. Modèle après modèle, elle s’est améliorée progressivement pour maintenir cette suprématie sur route et sur circuit, soutenue par la légitimité
d’une tradition exemplaire et brillante en course automobile.
Cette situation aurait pu perdurer indéfiniment, la « super car » Mitsubishi se reposant sur ses lauriers
… mais le revers de la médaille s’appelle routine et suffisance…
Sensibles aux évolutions des tendances du marché dans le monde entier, conscients des limites de
Lancer Evolution et disposés eux-mêmes à relever de nouveaux challenges, les responsables produits, ingénieurs et designers de Mitsubishi Motors ont donc décidé de mettre un terme à ce dévelopème
pement routinier et de démarrer un nouveau concept « Evo » pour le 21
siècle.
Réalités
Il peut sembler étrange de discuter de la Lancer Evolution en termes de marketing, mais il serait fou
de ne pas le faire, aucune voiture n’existant en elle-même sur le marché mondial aujourd’hui, même
dans le royaume des « super cars ».
A cet égard, la toute nouvelle Lancer Evolution n’est pas (n’est plus ?) un luxe pour MMC, mais une
icône en mission, visant à promouvoir à la fois la marque Mitsubishi et la gamme Lancer comme jamais auparavant. Son rôle est aussi de témoigner de l’esprit sportif de Mitsubishi dans le monde entier.
Les dures réalités du marketing imposent d’étudier les chiffres et de décrypter les messages envoyés
par les clients. A ce stade, il est difficile d’ignorer que le segment que Mitsubishi appelle « segment
Hautes performances »* a connu un essor de 1600 % en Europe au cours des 10 dernières années,
stimulé par un flot interminable de nouveaux concurrents, provenant principalement des marques
européennes haut de gamme.
Tandis que les précédentes Lancer Evolution VIII et IX (les seuls modèles d’importation officiels en
Europe) se sont bien comportées sur le marché, dépassant leur propre objectif chaque année,
Objectif
Ventes
Ecart
2004
2.896 unités
3.188 unités
+ 10%
2005
2.278 unités
2.789 unités
+ 22%
2006
2.254 unités
2.535 unités
+ 12%
* > 200 ch., essence, segment C/D (berline, break, coupé uniquement)
14
Il était clair que la nature des nouveaux arrivants sur le segment exigeait que l’on ne se contente plus
une nouvelle fois d’une simple évolution …
Même si les chiffres ci-dessus sont satisfaisants, il faut noter que la croissance massive dans le segment a bénéficié à des produits d’une nature très différente (et attirant une clientèle très différente) de
celle de la Lancer Evolution et ne reflète pas l’augmentation des chiffres de vente de la super voiture
Mitsubishi en elle-même.
En dernier lieu, la routine et la suffisance auraient pu reléguer Lancer Evolution dans une très petite
niche commerciale ; il fallait prendre la décision réaliste de s’éloigner de l’homologation spéciale et
d’aborder le territoire des « super cars », avec une voiture résolument nouvelle.
R(E)volution
Mitsubishi Motors a adopté une approche révolutionnaire et évolutive, pour créer une nouvelle voiture,
à l’intérieur et à l’extérieur, adaptée au marché de demain.
Plus mature, plus stylée et raffinée, et cependant plus talentueuse que jamais, la toute nouvelle Lancer Evolution défie pour la première fois certaines marques européennes établies – loin de l’image de
« bêtes de course » des modèles précédents.
Alors qu’il était intéressant de comparer les générations précédentes de Lancer Evolution, pour justement apprécier… l’évolution (de VII à VIII ou de VIII à IX par exemple), il est inutile d’essayer de comparer Lancer Evolution avec ses prédécesseurs, car elles n’ont rien en commun.
D’où la décision d'abandonner le suffixe numéral traditionnel de sa plaque, et de se faire désormais
connaître sous le nom de « Lancer Evolution » (en dehors du Japon et du Royaume Uni pour des raisons historiques).
Nouvelles références
En ouvrant le troisième chapitre dans l’histoire des voitures de tourisme Mitsubishi, issues de la compétition,
1. 1973 – 1978 Lancer 1600 GSR & 1980 - 1982 Lancer EX2000 Turbo,
2. 1992 - 2008 Lancer Evolution I-IX,
3. 2008 New Lancer Evolution
Cette nouvelle approche du concept “Evo” se traduit par une nouvelle ambition pour la voiture et la
marque.
15
Loin de l’opposition qui dure depuis une dizaine d’années avec la Subaru Impreza récemment modifiée (il s’agit uniquement d’une évolution par rapport au modèle précédent), la maturité, la sophistication du design et de la technologie de Lancer Evolution, ainsi que son efficacité dévastatrice et le pur
plaisir de conduite appellent un nouvel ensemble de références – non des compétiteurs directs – pour
donner le ton :
-
Dynamique :
Lancer Evolution elle-même
-
Ambition :
BMW M3, Audi S4, etc.
La nouvelle Lancer Evolution demeure une voiture de rallye routière 4 portes avec un héritage incontestable et elle reste leader de la technologie (dans ce cas : S-AWC, Twin Clutch SST,…) ; elle arbore
un design pleinement intégré et plus affûté – loin des changements progressifs des précédentes Lancer Evolution – des détails plus raffinés et des équipements plus complets, et propose un meilleur
comportement routier.
Il en va de même en matière d’utilisation de la « puissance intelligente » pour délivrer de réelles performances sur route ; la transmission Twin Clutch SST en est l’un des meilleurs exemples, offrant une
efficacité de transmission supérieure, avec de faibles pertes de motricité, comme le montrent les
chiffres des accélérations et reprises :
5 M/T
SST
0 – 100 km/h:
5“4
6“3
60 – 100 km/h:
5”1*
3”4*
Le meilleur des deux mondes
Cette « super-car » high-tech reste d’une terrible efficacité sur la route. Grâce au système Super All
Wheel Control (S-AWC) et à la transmission Twin Clutch Sport Shift Transmission (Twin Clutch SST),
elle offre l’une des conduites les plus agréables tout en effaçant les craintes d’un éventuel assagissement de la part des amoureux et anciens propriétaires de Lancer Evolution.
En témoigne le soutien continu de Mitsubishi au sport automobile avec le développement d’une prochaine version groupe N FIA de cette même nouvelle Lancer Evolution… Annoncée en Février 2008
lors du Rallye de Suède, la voiture Groupe N sera homologuée par la FIA en juillet 2008.
*Tests internes
16
Commercialisation de l’icône
Conformément à cette approche plus ambitieuse, Lancer Evolution fait partie de la stratégie nouvellement développée pour soutenir l’esprit sportif de Mitsubishi auprès de toutes les personnes concernées.
Premièrement, Lancer Evolution n’est plus un modèle solitaire partageant peu de points communs
avec les autres Lancer, si ce n’est le badge ; elle représente l’échelon supérieur d’une gamme nouvelle Lancer, composée de modèles étroitement liés.
Par ailleurs, une nouvelle arrivante, la prochaine Lancer Ralliart – assurera le relais de l’esprit Lancer
entre Lancer Evolution et Lancer Berline / Lancer Sportback, se positionnant comme une « petite
Evo ».
En termes de marketing, l’approche Lancer R(E)volution a entraîné des attitudes différentes et plus
approfondies, par comparaison à celles adoptées pour le marketing des modèles précédents. Par
exemple :
-
Au lieu d’un catalogue traditionnel, Mitsubishi Motors Europe a produit un livre comportant des
informations détaillées, des photos, etc., pour raconter une histoire. Mitsubishi a en effet considéré qu’il fallait traiter différemment les clients potentiels de Lancer Evolution : ils constituent
en effet un groupe très spécial, intéressé par cette voiture très spéciale, qui doit être appréciée sous un angle spécial … La « Théorie de l’évolution »...
-
Compte tenu de la nature de ce groupe très spécial et de l’exclusivité du produit, le recours
aux médias de masse (presse, TV, radio, affichage) n’a pas été jugé approprié, et le service
marketing a privilégié une communication très ciblée.
-
Le marketing en ligne sera en réalité au cœur de la communication de Mitsubishi Motors Europe pour la Lancer Evolution. Pour étayer ce point de vue, les études ont montré que les
clients « Evo » sont généralement plus sensibles aux nouvelles technologies, passant beaucoup de temps en ligne, et surfant sur Internet pour obtenir des informations supplémentaires
sur la nouvelle voiture. Ils pourront ainsi visiter un site teaser avant le lancement, et un tout
nouveau micro site dédié à la Lancer Evolution.
-
La campagne en ligne sera davantage liée aux compétences de la voiture, et ne reprendra
plus le type de communication jeu vidéo, plus ciblé sur les loisirs, utilisé pour les précédentes
Lancer Evolution.
17
DESIGN
Affûté
Afin de remplir pleinement sa nouvelle mission à l’égard de la marque et de l’entreprise, Lancer Evolution a été conçue comme une solution à part entière et ce, dès le début de son processus de design, à
la différence des évolutions progressives adoptées pour ses prédécesseurs.
S’appuyant sur le style très affûté de la nouvelle Lancer berline, elle s’écarte de ses concurrents traditionnels et peaufine ses caractéristiques de design « Evo », afin de toucher de nouveaux clients potentiels, en plus de ses supporters traditionnels.
Version extrapolée en production du show car Concept-X, Lancer Evolution est née dans les esprits
de la talentueuse équipe de design de Mitsubishi Design Europe. Masaki Matsuhara, responsable du
studio de design se souvient aujourd’hui de cette phrase de création :
« La nouvelle Lancer Evolution est désormais à la fois une réalité et l’emblème de notre société. Durant les années pendant lesquelles j’ai été en charge du projet, nous sommes restés fidèles aux trois
objectifs suivants :
-
Tout d’abord, nous devions améliorer la fonctionnalité, nous avons donc repoussé les limites
dans tous les domaines : allonger l’empattement afin d’améliorer la stabilité, abaisser le centre
de gravité et élargir les voies. Dans le même temps nous avons réduit les porte-à-faux avant
et arrière pour rendre la voiture plus maniable durant les trajets rapides et en ville.
-
Le deuxième objectif était de créer une forme optimale, tout en mettant l’accent sur
l’aérodynamique de la Lancer Evolution. Pour l’extérieur en particulier, nos ingénieurs ont réalisé un vaste programme d’essais en soufflerie.
-
Le troisième objectif consistait à donner à la voiture un design séduisant pour les clients, la
tâche la plus ardue de toutes pour n’importe quel styliste ! Mais nous pensons que la beauté
peut aussi se trouver dans une forme destinée à être fonctionnelle. Si le design est exécuté
avec talent et émotion, il possèdera les capacités de faire naître la passion.
Maintenant que ce développement est terminé, nous, les designers sommes persuadés que la Lancer
Evolution sera un emblème pour Mitsubishi. Allez la voir. Ensuite, testez les sensations. Vous ne serez pas déçus »
Deux propositions de design
La meilleure façon de souligner les mots de M. Matsuhara est d’explorer deux phases intéressantes
dans le développement de la Lancer Evolution et d’entendre les designers les plus proches du projet.
L’histoire commence avec les premières idées qui étaient de simples esquisses, mais qui ont, en définitive, conduit au développement de deux projets de design en 2004.
18
Hiroaki Matsunobu, directeur global de Lancer/ Lancer Evolution, explique : « Comme avec la nouvelle
Lancer, le design initial était basé sur une proposition de MDE. M. Matsuhara était alors chez MDE, il
a apporté la proposition au Japon et nous avons commencé le développement de la Lancer Evolution.
Les deux propositions ont été ensuite développées au centre de R&D de Mitsubishi à Okazaki au
Japon. »
Au Japon, le designer spécialiste de l’extérieur, Norihiko Yoshimine était responsable de l’un des deux
projets, et il a réalisé un modèle à l’échelle 40 %. N. Yoshimine explique : « La forme était inchangée,
mais l’aile avant était différente. Ma proposition était basée sur le style des voitures de rallye WRC qui
adoptent des ailes «en bulle » pour des raisons aérodynamiques ; notre objectif est devenu la mise en
œuvre de cette caractéristique dans une voiture particulière. J’ai eu cette idée lors du Rallye du Japon
WRC, où j’ai entendu des gens dire que ces formes extrêmes étaient vraiment séduisantes. J’ai pensé
que nous pourrions appliquer cette théorie à une berline routière. »
La décision
Le designer Norihiko Yoshimine et le modeleur sur argile Norikazu Nakao ont participé aux essais en
soufflerie jour après jour, améliorant le modèle de N. Yoshimine en collaboration avec les ingénieurs.
N. Yoshimine explique : « L’aile « en bulle » inspirée des rallyes devait permettre d’atteindre une
beauté fonctionnelle, mais il a été difficile de réduire l’échelle. Dans la soufflerie avec le modèle à 40
% nous poursuivions l’objectif de fonctionnalité, mais nous n’avions pas le temps de raffiner le design. »
Le moment était venu de décider laquelle des deux propositions choisir pour le modèle 40 %. La décision a été prise et M. Matsuhara annonça à N. Yoshimine : « Votre proposition a été retenue, faites de
votre mieux ».
Le modèle 1/1
L’étape suivante consistait à faire un modèle à l’échelle 1/1 en argile à partir de la proposition de N.
Yoshimine : « En deux semaines de soufflerie, nous nous sommes assurés que tout fonctionnerait
comme il faudrait, tandis que Norikazu Nakao façonnait le modèle en argile selon les informations
aérodynamiques collectées. C’était la saison froide, ses doigts étaient engourdis, mais nous y
sommes parvenus » explique N. Yoshimine.
Véritablement fonctionnel
L’équipe a commencé alors à fabriquer un prototype en fibre de verre. N. Yoshimine : « Il était impossible d’ouvrir une conduite d’air dans le capot du modèle en argile, donc Tsuyoshi Imaizumi du Groupe
de Numérisation a scanné le modèle en argile. Ces données ont permis de créer la carrosserie en
FRP (plastique renforcé par des fibres). Habituellement nous ne faisons pas de prototype de fibre de
verre à ce stade, mais la Lancer Evolution était différente. »
19
H. Matsunobu ajoute que son équipe souhaitait s’assurer à ce moment que le design était véritablement fonctionnel. Toutes les conduites et prises d’air devaient avoir une fonction – aucun ornement ne
serait autorisé. L’équipe a testé le design sous tous les angles à travers lesquels l’air serait susceptible de passer. N. Yoshimine : « Même l’orifice derrière les roues avant n’est pas simplement fait pour
le spectacle, il laisse s’évacuer la chaleur du moteur. Nous avons fait une forme devant cet orifice
pour améliorer son efficacité, et nous avons même dépassé le désavantage aérodynamique de l’avant
à l’oblique inversée. Ce n’était pas un avant incliné qui allait nous arrêter ! »
La lutte
Maintenant, la partie la plus délicate du design de N. Yoshimine restait à faire: la construction des
ailes qui apporteraient à la fois une aérodynamique plus importante et un look distingué. Cela s’est
révélé être un énorme défi.
Le bord de l’aile avant, au dessus des roues, suit avec fluidité une direction horizontale, mais, à
l’arrière, un petit problème inévitable est apparu. N. Yoshimine constate : « Les poignées des portes !
Pour les éviter, l’aile arrière devait être inclinée vers le bas. La forme aérodynamique idéale semblait
impossible à créer, parce qu’elle couvrirait l’évidement nécessaire à la place de la main sur la poignée. Nous avons essayé tous les types de données, en changeant de la forme concave à la forme
convexe ou en adoptant une courbe qui éliminerait la bulle à l’arrière. La conversion des données de
CAO en modèle d’argile s’est révélée pratiquement impossible, mais nous avons finalement réussi. Le
renflement de la bulle se fond aujourd’hui doucement dans la porte. »
Beauté
Une fois cet élément important conquis, N. Yoshimine, N. Nakao et les autres se sont tournés vers le
Modeleur Numérique, Tsuyoshi Imaizumi, pour une transposition de toutes les données réelles en
données numériques et inversement. Les parties finales, telles que le diffuseur, les surfaces concaves
et convexes, la prise d’air et les orifices dans le capot, ont été finalisées progressivement, malgré leur
complexité respective.
Afin de respecter les idées de M. Matsuhara, la Lancer Evolution devait être plus belle que jamais et
réaliser cet idéal de beauté par des formes fonctionnelles. T. Imaizumi : « Je pense qu’ensemble,
nous avons réussit, jusque dans les moindres détails. »
Une réalisation dûment reconnue par la communauté des designers japonais, qui a décerné à la Lancer Evolution l’un des prestigieux prix de design 2007 dans la catégorie « Design des produits / véhicules de tourisme, biens et dispositifs associés ».
20
TECHNOLOGIE
Puissance intelligente
Affichant un classicisme résolument moderne, la toute nouvelle Lancer Evolution a été développée
dans le souci d’être la plus rapide que possible (lorsque la loi le permet), tout en conservant une sécurité
de conduite maximale.
Comme l’explique Ryogo Nakao – Directeur du « Projet Mondial » : « En développant la série des
Lancer Evolution jusqu’à ce jour, notre motivation principale était axée sur la vitesse la plus élevée
possible. Ce sont en effet leurs performances sur route qui ont procuré à ces voitures cette notoriété
dans le Championnat WRC et les autres grandes compétitions automobiles dans le monde entier. »
Il ajoute : « Mais les choses ont désormais évolué. La nouvelle génération de voitures « super hautes
performances » d’aujourd’hui doit apporter plus que la vitesse absolue ; cette vitesse doit être enveloppée dans la sécurité et le confort. Rapprocher ces qualités apparemment contradictoires est devenu notre mission lors du développement du nouveau modèle. »
Par ailleurs : « En relevant ce défi, nous avons obtenu les solutions suivantes : le système de contrôle
de la dynamique du véhicule S-AWC, qui régule le couple et la force de freinage sur chaque roue ; la
nouvelle transmission Twin Clutch SST (Sports Shift Transmission) qui allie les réactions sportives
d’une boîte manuelle et le côté pratique et sans effort d’une automatique ; une carrosserie et une suspension entièrement revues et un nouveau moteur turbo. »
Il conclut : « Nous sommes convaincus que ces systèmes et cette technologie permettront au conducteur d’éprouver un réel plaisir de conduite, tout en offrant les niveaux de sécurité et de confort que
recherchent les familles dans une voiture. »
Moteur 4B11 :
Le légendaire moteur turbo Mitsubishi 4G63 4 cylindres 2 litres a propulsé des générations successives de Lancer Evolution jusqu’à la IX.
Alors que ce chapitre se referme, le nouveau moteur turbo 4B11 DOHC MIVEC prend du service sur
la toute nouvelle Lancer Evolution. Lors de la phase de développement, les efforts se sont concentrés
sur la création d’un moteur de puissance élevée, capable de parcourir de longues distances en produisant des émissions propres, et surtout, un moteur capable d’être extrêmement compétitif sur la
scène du sport automobile.
Appartenant à la gamme de moteurs « Moteur mondial », développée en commun avec Chrysler et
Hyundai Motor Company (chaque partenaire développant ses propres versions, comme c’est ici le
cas), ce moteur génère plus de couple et possède une meilleure réaction que son prédécesseur
4G63.
21
Les chiffres de performances globales sont (spécifications européennes / sous réserve d’homologation finale) :
-
Puissance :
295 ch. @ 6500 tr/min
-
Couple :
366 Nm @ 3500 tr/min
-
Vitesse maxi (TC-SST / lorsque la loi le permet) : 242 km/h
-
Accélérations (5 M/T vs. SST):
0– 100 km/h:
5“4 vs. 6“3
0 – 100 km/h:*
5”1 vs. 3”4
Le moteur turbo 4B11 DOHC MIVEC dépasse son prédécesseur 4G63, grâce à une amélioration significative de ses réactions :
-
Par comparaison au bloc 4G63 qu’elle remplace, la nouvelle unité développe un couple supérieur (366 Nm @ 3500 tr/min au lieu de 355 Nm @ 3500 tr/min) et elle est également réglée
pour générer plus de couple aux régimes inférieurs. Associée à la révision des rapports
d’engrenage, cette amélioration donne à la voiture des performances excellentes.
-
La principale caractéristique du nouveau moteur est, un bloc cylindre en aluminium moulé
sous pression, permettant de réaliser une diminution du poids de 12 kilos par rapport à un moteur similaire doté d’un bloc en fonte.
-
Une autre différence se situe dans la disposition des orifices d’admission et d’échappement :
le 4B11 utilise désormais un orifice d’admission face vers l’avant et un orifice d’échappement
face vers l’arrière. Ce changement permet de disposer la tubulure d’échappement ailleurs que
sous le moteur ; le moteur peut ainsi être abaissé de 10 mm, contribuant ainsi au centre de
gravité plus bas de la voiture.
En détails :
Bloc cylindre
-
Le bloc cylindre en aluminium moulé sous pression utilise des manchons avec un alésage et
une course mesurant 86,0 mm. Un capteur de cognement non résonnant est installé dans le
bloc, afin de contrôler plus précisément le cognement que le capteur de type résonnant utilisé
dans le moteur 4G63 ne le faisait.
-
Le moteur utilise des pistons entièrement flottants fabriqués par Mahle, une marque réputée
en F1 et dans d’autres domaines du sport automobile. Fabriqués en alliage extrêmement dur
et résistant, ces pistons sont capables de faire face aux charges importantes rencontrées
dans les conditions de course.
*test interne
22
Culasse
-
La culasse est en aluminium moulé sous pression et a recours à la technologie MIVEC de levée variable des soupapes, sur les arbres à cames d’admission et d’échappement. Le changement pour l’actionnement direct de soupape entraîne un ensemble plus simple que sur les
blocs employant des culbuteurs. Il en résulte par ailleurs une réduction de poids de 1 kg.
-
L’utilisation du système MIVEC de levée variable des soupapes sur les arbres à cames
d’admission et d’échappement permet de réaliser un timing adapté de manière optimale à la
vitesse et à la charge du moteur, et contribue à une puissance supérieure, avec une consommation réduite.
-
Chaque cylindre est doté de sa propre bobine d’allumage, garantissant une énergie puissante.
Les bougies M12 Iridium longue portée permettent d’utiliser des chemises de refroidissement
plus importantes, pour une performance améliorée, des caractéristiques de combustion plus
stables et une fiabilité accrue.
-
La culasse et le bloc utilisent des systèmes de refroidissement distincts, avec des chemises
individuelles pour chaque cylindre, d’où une fiabilité accrue. La pompe à eau fait appel au déflecteur de ventilateur avec un design de turbine plastique intégrale, qui a déjà fait ses
preuves sur le nouvel Outlander.
-
Le poids et les pertes dues aux frottements ont été réduits, grâce à l’utilisation d’une chaîne
de distribution pour entraîner les arbres à cames et à l’élimination des arbres d’équilibrage de
vilebrequin.
Systèmes d’admission et d’échappement
-
Lancer Evolution bénéficie d’une nouvelle tubulure d’admission en aluminium, dotée d’un papillon des gaz à commande électronique, situé en amont.
-
Le système d’échappement utilise un papillon en acier inox avec un turbocompresseur en titane / aluminium, situé en aval. L’optimisation de la roue du compresseur a amélioré la réponse de 18 % par rapport à l’ancien modèle.
-
Afin de réduire autant que possible les pertes, le trajet par lequel l’air comprimé par le turbo
est délivré au papillon d’admission, après avoir été refroidi par l’intercooler, a été revu.
-
Plus en aval encore, le système utilise une conduite d’échappement avec une pression de retour significativement plus basse. La disposition du papillon d’échappement vers l’arrière permet de raccourcir sensiblement la conduite d’échappement. La nouvelle tubulure de 65 mm
de diamètre est plus large de 5 mm que sur le modèle actuel.
-
Le convertisseur catalytique utilise un catalyseur métallique haute performance. Dans le nouveau design, le pot d’échappement principal de 21 litres est installé transversalement, et utilise les tuyaux d’échappement à gauche et à droite. La disposition vers l’arrière du papillon
d’échappement empêche les gaz d’échappement de se refroidir, notamment après un démarrage à froid, et amène le convertisseur catalytique à sa température de fonctionnement plus
rapidement, pour lui permettre de purger plus tôt les émissions.
23
-
Le fait que le nouveau modèle soit capable d’atteindre des valeurs élevées d’émission, malgré
l’élimination du système de recirculation des gaz d’échappement démontre un contrôle supérieur de la combustion résultant du nouveau système de gestion du moteur. L’efficacité des
équipements auxiliaires du moteur a également été revue, grâce à un nouvel alternateur de
haute efficacité.
Twin Clutch SST (Sport Shift Transmission)
Mitsubishi Motors a développé Twin Clutch SST pour concilier le plaisir d’une boîte de vitesses manuelle avec les qualités pratiques de la transmission automatique.
Avec une boîte de vitesses manuelle classique, la vitesse du changement dépend de l’habileté et de
la technique du conducteur. Parce qu’elle change automatiquement, Twin Clutch SST ne nécessite
aucune action sur l’embrayage si aucun changement, de la part du conducteur ; la durée du changement et la vitesse du changement ne dépendent donc plus de quelqu’un. Cela permet au conducteur
de se concentrer sur sa conduite.
Twin Clutch SST offre une grande efficacité de transmission de puissance, avec peu de perte de motricité, ainsi le montrent les temps d’accélérations et de reprises :
5 M/T
SST
0 – 100 km/h:
5“4
6“3
60 – 100 km/h:
5”1*
3”4*
Le poids et la compacité ont été les préoccupations centrales lors du développement de Twin Clutch
SST pour Lancer Evolution.
Comme son nom l’indique, Twin Clutch SST a recours à un double embrayage permettant un changement de vitesses dynamique, en douceur et sans décalage. On peut concevoir la transmission essentiellement comme un système comprenant deux boîtes manuelles de trois rapports.
Avec Twin Clutch SST, les pignons des rapports impairs (1, 3, 5) et pairs (2, 4 et 6) sont montés sur
deux arbres distincts, chacun ayant son propre embrayage pour alimenter le couple vers l’arbre de
sortie. La configuration multi-arbre augmente la gestion efficace de l’espace en autorisant l’utilisation
d’arbres plus courts et fournit une structure capable de résister aux vitesses de rotation élevées.
Twin Clutch SST utilise deux embrayages multi-plateaux de type humide. En roulant avec un pignon
de rapport pair, par exemple, l’ordinateur du système surveille la vitesse du véhicule et l’ouverture du
papillon et, présélectionne en conséquence un rapport impair, soit supérieur soit inférieur. La transmission change alors la vitesse, en désengageant le pignon pair et en engageant le pignon impair.
*Tests internes
24
Avec son moteur turbo haute puissance, Lancer Evolution génère un couple impressionnant de 366
Nm, ce qui implique qu’il fallait donner à la transmission la capacité de couple nécessaire. Le défi a
été surmonté en utilisant des embrayages multi-plateaux de type humide du même diamètre disposés
parallèlement – la première disposition de ce type.
Twin Clutch SST peut être utilisée soit comme une boîte manuelle séquentielle, soit comme une boîte
entièrement automatique :
-
En mode manuel, le conducteur peut utiliser soit les palettes montées sur la colonne de direction, soit le sélecteur de changement. Il passe la vitesse supérieure en utilisant la palette
droite et rétrograde en utilisant la palette gauche. Il peut choisir de changer les vitesses manuellement à l’aide des palettes, même lorsque Twin Clutch SST est en mode automatique.
Le système utilise une alarme sonore et désactive le changement pour protéger la transmission si le conducteur essaye de changer la vitesse manuellement, lorsque le moteur fonctionne à régime trop élevé.
-
En mode automatique, faire glisser le sélecteur sur « D » engage le changement automatique
« Auto-shift », qui correspond à la gamme « D » sur une voiture automatique. En parallèle, un
interrupteur à bascule situé à la base du sélecteur permet au conducteur de choisir entre trois
programmes de changement de vitesse “Normal”, “Sport” et “Super Sport” :
•
Le mode « Normal » convient idéalement à la conduite de tous les jours et utilise une
programmation qui réduit les secousses lors des changements afin d’accélérer en
douceur et de permettre une conduite souple, normalement associée à une transmission automatique avec convertisseur de couple. Ce mode implique aussi une économie d’essence (plus de 10% de mieux que pour une transmission automatique classique), Twin Clutch SST n’intégrant pas de convertisseur de couple.
•
En mode « Sport », la programmation utilise des points de changement plus élevés et
rapides. Cela signifie que la transmission rétrograde plus activement qu’en mode normal, pour aider les freins, lorsqu’on conduit sur des routes sinueuses ou en descente,
lorsque le frein moteur est requis, ou lorsque le conducteur freine.
•
Enfin, le mode « Super Sport » maintient des régimes élevés du moteur, et actionne
les embrayages jumeaux à la vitesse maximale. Cela permet à la transmission de
fonctionner comme si le conducteur changeait les vitesses lui-même manuellement
sur un circuit.
A cet égard, le mode “Super Sport” est recommandé sur les circuits, ou autres situations de conduite sur route non ouverte au public. (La garantie ne couvre pas les défaillances
de Twin Clutch SST résultant d’une utilisation sur les circuits, ou autres manifestations de compétition).
Twin Clutch SST est disponible en Europe (disponibilité en fonction des marchés) dans les versions
GSR et MR.
25
Boîte manuelle 5 vitesses
Pour les conducteurs qui apprécient un contrôle plus direct sur leur voiture, la version GSR est disponible avec une nouvelle transmission manuelle 5 vitesses.
Bénéficiant du know-how accumulé par Mitsubishi Motors dans le sport automobile, la nouvelle boîte
manuelle intègre une plus grande capacité de couple, pour faire face au couple développé par le nouveau moteur turbo sans recourir à de plus grandes dimensions. La capacité de couple a été augmentée grâce à l’utilisation de dents d’engrenage plus larges.
Les vitesses une à quatre utilisent des rapports étroits. La première utilise un rapport inférieur, assuème
rant une meilleure accélération départ arrêté, tandis que la 5
utilise un rapport plus élevé pour des
trajets plus confortables à vitesse élevée. La nouvelle transmission fait appel à des bagues de synchronisation à cônes multiples sur toutes les vitesses pour un passage plus doux et de meilleures
sensations, sans oublier la fiabilité.
Il est intéressant de noter que cette nouvelle transmission élimine la marche arrière dédiée et utilise à
ère
la place une disposition dans laquelle les 1
ème
et 3
vitesses s’engagent avec un pignon intermédiaire
sur un arbre distinct, pour inverser la direction de la rotation.
Super All Wheel Control (S-AWC)
Mitsubishi Motors ne limite pas l’application de son système de contrôle de la dynamique du véhicule
4x4 aux machines inscrites dans le rallye Dakar ou dans le WRC.
Le système, qui a fait ses débuts sur la Galant VR lancée en 1987, a évolué avec la Galant VR4 de
1996, le premier modèle Mitsubishi à utiliser l’Active Yaw Control (AYC, différentiel arrière piloté) puis
sur toutes les générations de Lancer Evolution depuis 2001 sous la forme d’un différentiel central actif
(ACD) à commande électronique + AYC qui améliore fortement le contrôle du couple et les performances en virage.
Aujourd’hui, Lancer Evolution présente la toute dernière version de S-AWC.
S-AWC a été développé pour apporter une « maniabilité intuitive » et une exceptionnelle stabilité en
utilisant le potentiel complet des quatre pneus et roues grâce au système à commande électronique ;
ainsi, le comportement du véhicule reflète fidèlement les intentions du conducteur.
S-AWC est un système de contrôle de dynamique du véhicule qui comprend et gère intégralement
quatre composants :
-
ACD (Active Center Differential, différentiel central actif) : Le différentiel central actif intègre un
embrayage multi-plateaux hydraulique à commande électronique pour optimiser la répartition
du couple entre les roues avant et arrière et réaliser ainsi le meilleur équilibre entre la motricité et la réponse de direction.
26
-
AYC (Active Yaw Control, différentiel arrière piloté) : Le système AYC utilise un mécanisme de
transfert du couple dans le différentiel arrière pour contrôler le différentiel de couple de la roue
arrière pour différentes conditions de conduite, et ainsi limiter le moment de lacet agissant sur
la carrosserie du véhicule et accroître les performances en virage. AYC présente un contrôle
du feedback de la vitesse de lacet, faisant appel à un capteur pour déterminer avec plus de
précision la dynamique en virage en temps réel. Par ailleurs, l’addition d’un contrôle de la
force de freinage permet au système de refléter plus fidèlement les intentions du conducteur.
-
Active Stability Control (ASC), contrôle de stabilité actif) : Le système ASC stabilise le véhicule, tout en maintenant une motricité optimale, en régulant la puissance du moteur et la force
de freinage à chaque roue. ASC accroît aussi la stabilité du véhicule, en supprimant le dérapage au cours d’une manœuvre d’urgence, ou suite à une commande de direction brutale. Il
améliore aussi la motricité en accélération, en empêchant les roues motrices de patiner sur
revêtements glissants. L’ASC de Lancer Evolution peut aussi être coupé).
-
Sport ABS: L’ABS permet au conducteur de maintenir le contrôle de la direction et favorise la
stabilité en empêchant les roues de se bloquer en cas de freinage brusque ou sur des revêtements glissants. L’addition de capteurs de la vitesse de lacet et de capteurs de la pression
des freins au système ABS Sport améliore les performances de freinage en virage.
Le recours à la gestion intégrée de ces systèmes permet à S-AWC de contrôler efficacement la dynamique du véhicule et d’accroître sa stabilité, que ce soit en accélération, au freinage, ou en virage,
ainsi que dans toutes les autres situations de conduite.
Le sélecteur du mode “AWC” sur le volant permet au conducteur de choisir la commande la mieux
appropriée aux conditions de route :
-
“Tarmac” (bitume) pour les surfaces sèches, goudronnées ;
-
“Gravel” (terre) pour les surfaces mouillées ou irrégulières ;
-
“Snow” (neige) pour les surfaces enneigées.
Par comparaison avec le précédent système, le nouveau S-AWC de la Lancer Evolution apporte certaines améliorations pour l’ensemble des situations, allant de la conduite normale à la conduite « sportive » ainsi qu’aux manœuvres d’évitement d’urgence. Et il le fait par petites touches, de sorte que le
conducteur ne se rend pas compte du contrôle exercé sur le comportement du véhicule.
ACD/AYC
En complément des capteurs utilisés sur la Lancer Evolution IX (vitesse individuelle des roues, accélération longitudinale et latérale, angle de direction), le système ACD/AYC bénéficie maintenant de capteurs surveillant l’amplitude du mouvement de lacet ainsi que la pression du liquide de frein, recueillant aussi des informations sur le couple et la vitesse du moteur.
Ceci permet de juger plus rapidement comment le véhicule se comporte et de fournir un contrôle plus
rapide, tout en douceur.
27
Le système ACD/AYC comprend maintenant un contrôle du dérapage, avec lequel il utilise les informations du capteur d’amplitude du mouvement de lacet et de l’angle de direction, pour comparer
l’attitude réelle du véhicule avec le comportement du conducteur. Selon la divergence entre ces deux
paramètres, il corrige le comportement du véhicule pour refléter fidèlement les intentions du conducteur.
En plus de son rôle classique qui est de transférer le couple aux roues arrière, le système AYC intègre
désormais une nouvelle fonction de contrôle de l’effort de freinage, qui aide à réguler le mouvement
de dérapage, notamment dans les situations de conduite sportives. Si par exemple, le système détecte que l’avant de la voiture chasse en virage, il applique, en cas de sous-virage, la force de freinage sur la roue intérieure et permet au conducteur de suivre la trajectoire prévue.
ASC / Sport ABS
Nouveau sur la Lancer Evolution, le système ASC comprend une fonction de contrôle de stabilité, qui
stabilise l’attitude du véhicule en limitant le dérapage sur des surfaces glissantes ou provoqué par un
changement soudain de direction, et une fonction de contrôle de la motricité, qui améliore la traction
en accélération tout en empêchant les roues de patiner sur des revêtements glissants
Un capteur de pression de frein sur chaque roue, ainsi que l’utilisation de valves de commande hydrauliques linéaires permettent une régulation plus douce et plus précise de la force de freinage.
Le système ABS Sport utilise aussi les informations des nouveaux capteurs pour déterminer précisément le comportement du véhicule et actionner les freins de manière adéquate dans toutes les situations. Il en résulte des distances de freinage plus courtes et une amélioration de la stabilité, notamment en virage.
Carrosserie et sécurité
Dans le cadre du développement de la nouvelle gamme Lancer, Lancer Evolution utilise la Lancer
berline comme point de départ : une amélioration significative par comparaison aux modèles précédents.
Structure de base
La nouvelle carrosserie de Lancer Evolution utilise des voies plus larges de 30 mm que celles de Lancer Evolution IX MR, pour une stabilité accrue ; l’empattement a, quant à lui, été étendu de 25 mm.
L’adoption de porte-à-faux aussi courts que possible signifie que la longueur hors tout de Lancer Evolution est pratiquement identique à celle de la version précédente.
Par ailleurs, le moteur a été placé plus bas, ce qui a permis d’abaisser le centre de gravité et
d’améliorer la performance dynamique.
Afin d’optimiser la répartition des poids entre l’avant et l’arrière, la batterie est désormais située dans
le coffre. Par comparaison à Lancer Evolution IX MR, les modèles avec Twin Clutch SST permettent
28
une amélioration de 2% du ratio de poids avant/arrière, elle est de 3% pour les modèles dotés d’une
boîte manuelle 5 vitesses
Le recours à des panneaux d’aluminium pour le capot moteur, les ailes avant et le toit, comme sur le
modèle précédent permet aussi de réduire le poids de la voiture. Sur Lancer Evolution, les pare-chocs
avant et arrière sont en aluminium pour absorber plus efficacement l’énergie produite en cas d’impact.
Ces diminutions de poids et du moment de dérapage en résultant, contribuent à de meilleures performances dynamiques.
Carrosserie plus rigide
Une voiture sportive à hautes performances exige une carrosserie très rigide, conforme à ses aptitudes en virage, ses capacités de contrôle, etc., pour accroître le confort de ses occupants, tout en
améliorant la tenue de route et en réduisant les niveaux de bruits et de vibrations.
La carrosserie de Lancer Evolution présente d’importantes augmentations de la rigidité, avec le renforcement de différentes parties, résultant de l’utilisation de l’analyse CAE (Engineering assisté par
ordinateur) et des nombreux tests du prototype.
La structure basique de la carrosserie présente des gains en rigidité de torsion et en flexion, de 39%
et 64%, par rapport au modèle précédent. Pour y parvenir, Lancer Evolution intègre les évolutions
suivantes :
-
L’utilisation de rail de toit / contrefiche latérale, adoptant un arceau de toit à section fermée et
des renforts de cabine de type gaine, a permis d’améliorer la stabilité, la tenue de route et les
niveaux de bruits et de vibrations.
-
L’utilisation de renforts plus bas supprime la distorsion du châssis, pour une meilleure réaction
de la direction et des performances optimisées en virage, tout en améliorant la conduite et en
réduisant les vibrations désagréables.
-
L’installation de barres spécialement conçues à l’avant accroît la rigidité vers le montant avant
et renforce la stabilité.
-
La structure du montant arrière accroît la rigidité de la fixation de la suspension arrière à la
carrosserie, afin de créer une structure de cabine qui gère confortablement les inputs de la
suspension et entraîne une meilleure stabilité et tenue de route.
-
La jonction du renfort du siège arrière en forme de V, à la traverse du cadre de châssis supérieur, augmente la rigidité en torsion de la cabine de 30 % pour une meilleure stabilité et tenue
de route.
-
Lancer Evolution bénéficie de 50 points de soudure supplémentaires dans les ouvertures de
porte droite et gauche, par rapport à Lancer berline, ce qui accroît la rigidité pour une meilleure stabilité et tenue de route.
29
La rigidité supplémentaire découlant de ces mesures a été complétée par le positionnement stratégique dans toute la carrosserie des derniers matériaux légers d’insonorisation et d’amortissement des
vibrations, y compris le remplissage en mousse des piliers, autorisant des performances en matière
de bruits et de vibrations à la hauteur d’une berline haute performance de la nouvelle génération, tout
en limitant au minimum l’augmentation du poids.
Résistance au crash
La Lancer Evolution utilise la structure mono-carrosserie exclusive Mitsubishi Reinforced Impact Safety Evolution (RISE), dont les dernières évolutions apportent des avantages uniques en termes de performances de sécurité en cas d’impacts multidirectionnels.
-
Mesures pour résister à un impact frontal :
•
Les membres latéraux droits à section octogonale et la structure de support à trois
jambes dispersent efficacement l’énergie d’un impact frontal, de manière à minimiser
la déformation de l’habitacle et protéger ses occupants.
•
L’utilisation de membres latéraux avec structure de déformation à leur extrémité avant
minimise les dommages en cas de choc frontal à faible vitesse.
•
La structure « rabattante » de la traverse de châssis minimise la déformation de la
cabine en cas d’impact frontal à grande vitesse et protège les occupants.
•
Un mécanisme prévient le déplacement vers l’arrière de la pédale de frein, lors d’un
impact à grande vitesse, afin de protéger les jambes du conducteur.
•
Le conducteur et le passager avant bénéficient d’airbags « dual-stage », dont la pression de gonflage est contrôlée, de manière à s’adapter à la gravité de l’impact. Le déploiement de l’airbag est contrôlé lors de l’impact par les capteurs d’accélération fixés
autour de la carrosserie, qui déterminent la sévérité du choc.
•
L’airbag pour les genoux du conducteur se déploie au stade initial d’un impact pour
protéger les membres inférieurs. La limitation du mouvement du bas du corps accroît
l’efficacité du prétensionneur de ceinture et celle de l’airbag.
-
Mesures pour résister à un impact latéral et arrière :
•
Les renforts de type gaine minimisent la déformation de l’habitacle en cas d’impact latéral.
•
L’utilisation d’acier haute résistance 590 MPa dans les renforts des piliers avant et
central et dans les traverses de plancher, et d’acier ultra haute résistance dans les
renforts des longerons crée une cabine très rigide et solide.
•
Les airbags latéraux et rideaux assurent la protection en cas de choc latéral.
30
-
Protection des piétons :
•
Le capot moteur utilise désormais un panneau intérieur ondulé, au lieu de la structure
longitudinale classique, permettant une absorption plus efficace de l’énergie d’un impact et une meilleure protection contre les blessures à la tête des piétons.
•
La prise d’air dans le capot moteur – une caractéristique des Lancer Evolution – a été
optimisé du point de vue de sa forme et de sa zone d’ouverture, pour faire face aux
exigences en matière de protection des piétons, de refroidissement du moteur et
d’aérodynamique.
•
Un espace suffisant est prévu entre le capot moteur et le moteur lui-même pour permettre une déformation efficace. Des ouvertures et espaces à absorption d’impact ont
aussi été incorporés dans les panneaux avant et les ailes avant.
Châssis
Pour qu’une voiture haute performance autorise une tenue de route et des réactions inégalées, il est
nécessaire qu’elle soit équipée d’un excellent système de suspension, lui assurant le contact maximal
pneu/surface de la route et une adhérence optimale.
Le système de contrôle de dynamique du véhicule S-AWC exprime son potentiel complet lorsque les
pneus maintiennent un contact optimal avec la surface de la route.
A cette fin, le système de suspension de Lancer Evolution a fait l’objet d’une révision complète et
maintient le degré le plus élevé de contact entre les pneumatiques et la route. Il a été réglé pour offrir
d’excellentes performances en virage, tout en proposant une qualité de confort de conduite qui convient à une berline sport de la nouvelle génération.
Suspension avant :
Lancer Evolution conserve l’architecture de la suspension avant MacPherson du modèle précédent.
Même si elle hérite de l’amortisseur inversé et d’autres savoir-faire, pratiquement tous les composants
ont été redessinés pour élever encore le niveau de performances.
Lors du développement de ce système, la rigidité de la suspension a été accrue à la limite, pour gérer
les charges supérieures et les contingences générées par une voie plus large et des pneus plus importants. Ceci a permis d’obtenir l’équilibre optimal entre les niveaux élevés de performance en virage
et de stabilité sur route, et l’amélioration du confort de conduite :
-
L’addition de renforts et barres spécialement adaptés aux traverses plates très rigides, développés dans le cadre de la nouvelle plate-forme utilisée par les gammes Outlander et Lancer
du Projet Mondial, a permis une augmentation significative de la rigidité de la fixation du bras
de suspension inférieur avant.
-
L’optimisation de la section transversale des isolants des montants augmente la rigidité, et
permet au système de gérer des inputs de carrossage plus importants, tout en autorisant une
amélioration des performances en virage.
31
-
L’optimisation de la forme des joints d’articulation, grâce à l’analyse CAE, a induit un allègement du poids et une augmentation de rigidité requise pour faire face aux conditions de route.
Ceci, associé à l’utilisation de paliers plus larges pour les moyeux, implique une augmentation
de 7% de la rigidité de carrossage et une augmentation de 23% de la rigidité latérale.
-
En termes de géométrie de suspension, le recours à des angles de chasse plus larges donne
un sentiment de direction plus précis en ligne droite, avec une performance améliorée en virage.
-
Les propriétés élastiques de la bague de palier du bras inférieur ont été réglées afin de supprimer les vibrations causées par le revêtement routier et d’améliorer la qualité de conduite.
-
Le système de direction a été revu, de manière à faire face aux exigences de cette nouvelle
génération. Le système d’assistance hydraulique a été optimisé pour autoriser une direction
plus directe, avec une sensation de qualité, de solidité et de souplesse.
Suspension arrière
La suspension arrière multi-bras à fixations basses, utilisée sur les précédents modèles y compris
Lancer Evolution IX MR, a été entièrement revue. La configuration de base des bras suit celle de la
disposition multi-bras sur les modèles précédents, mais des changements significatifs ont été apportés au positionnement des montants des bras, afin d’accroître la rigidité et le contact pneu / surface de
la route :
-
La traverse reliée de manière rigide à la carrosserie en six points a été modifiée, de manière à
former une structure très résistante et dure.
-
La traverse est également utilisée pour supporter le différentiel arrière ; l’optimisation de la
position des paliers de la structure supportant la charge en trois points a permis de réduire les
vibrations et les bruits.
-
L’écart entre les pivots reliant les bras de suspension à la traverse a été étendu. La rigidité et
la fiabilité ont été toutes deux significativement augmentées, grâce à l’utilisation de paliers à
moyeux plus larges.
-
Des paliers à rotule sont désormais utilisés dans le pivot du bras oscillant, le pivot arrière du
bras supérieur et le pivot du bras inférieur afin de réaliser d’importantes augmentations de
chasse et de rigidité de respectivement 56% et 53%. La course plus douce ainsi réalisée permet au système de contrôle de dynamique du véhicule de livrer son potentiel complet.
-
La paroi du palier utilisé sur les bras de suspension en aluminium a été épaissie au point
d’insertion, pour une fiabilité accrue dans des conditions de conduite difficiles.
32
Amortisseurs et ressorts :
A l’avant, Lancer Evolution conserve l’amortisseur inversé qui délivre une meilleure réaction et une
très bonne rigidité latérale :
-
Le montage des amortisseurs et des ressorts à l’arrière sur des joints d’articulation a réduit la
force de levier de la suspension et augmenté l’efficacité de la course. Cela donne aussi une
meilleure sensation tout en améliorant la conformité au type de surface, et donc une sensation
de qualité de tenue de route et de maniabilité.
-
L’utilisation de ressorts non linéaires et l’allongement de la course de rebond ont induit une
augmentation du contact pneu/surface au niveau de la roue avant en virage, produisant une
sensation de course plus souple.
Packs châssis :
-
GSR est proposée en série avec des pneus 245/40R18 avec des jantes alliage 18 pouces
Enkei à 12 branches, et des freins à disque ventilés Brembo 350 mm à l’avant / 330 mm à
l’arrière. Les dimensions supérieures des disques, par rapport à la Lancer Evolution IX améliorent la puissance d’arrêt, la résistance au fading et la sensation sur la pédale de frein.
-
La finition MR peut être dotée du pack « High Performance », monté en usine, apportant
d’autres améliorations en termes d’adhérence, de réponse de la direction, de stabilité et de
tenue de route. Ce pack sport comprend des amortisseurs Bilstein à simple tube, des ressorts
hélicoïdaux Eibach et des jantes an aluminium forgé 18 pouces BBS, ainsi que des disques
de frein Brembo plus légers de 1,3 kg et des pneus hautes performances avec une meilleure
adhérence.
33
CARACTERISTIQUES
Rockford Fosgate
 + MMCS
Dans le souci de mieux répondre aux demandes actuelles des marchés mondiaux, une évidence s’est
rapidement imposée lors du processus de développement de la nouvelle gamme Lancer, de la berline
à l’Evolution : tous les modèles devaient présenter des caractéristiques aussi performantes à bord, en
phase avec celles étudiées en termes de design ou de dynamique. L’architecture électronique intelligente « Projet Mondial » a apporté la solution.
A cet égard, Lancer Evolution, affichant sa maturité et ses talents, apporte un degré inégalé de confort, de sécurité, et d’équipement, attendu par sa nouvelle vague de clients…
Système audio de qualité supérieure
Le nouveau système audio, spécifiquement étudié pour la Mitsubishi Lancer par Rockford Corporation
est proposé sous la marque Rockford Fosgate, parallèlement à une unité plus traditionnelle (disponibilité en fonction des modèles et des marchés).
-
En détail :
Amplificateur haute puissance 650W
L’amplificateur 8 canaux « balance » 650W au total de puissance sans distorsion, pour délivrer des niveaux supérieurs de qualité audio.
-
Woofer 25 cm dans une enceinte de 20 litres
Le système comprend un woofer à double bobine vocale 25 cm dans le côté gauche du compartiment à bagages. Une enceinte de 20 litres, spécifiquement conçue pour Lancer exploite
le potentiel complet du woofer, pour une reproduction du son claire et totale, avec des basses
profondes.
-
9 haut-parleurs à 7 emplacements :
Le système fait appel à neuf haut-parleurs au total, positionnés à 7 endroits différents, qui utilisent les matériaux les mieux adaptés à leur emplacement respectif, et sont disposés de manière optimale pour créer un espace de champ acoustique idéal.
-
Processeur de son numérique :
Le système audio haut de gamme permet à l’auditeur de créer les caractéristiques et les
champs acoustiques optimums, afin d’assortir la source sonore à ses préférences. Le système est exclusivement réglé pour Lancer. Il utilise un égaliseur paramétrique, qui compense
les caractéristiques particulières de la Lancer, pour produire des caractéristiques de fréquence douce et un système de réglage de temporisation compensant les retards dus aux différences entre le haut-parleur et l’auditeur, afin de produire une phase d’image stable. Enfin,
le système offre le choix entre quatre champs acoustiques – normal, scène, live et salle – et
cinq types de son – classique, jazz, pop, rock et hip-hop.
34
-
Compensation de la qualité en fonction de la vitesse du véhicule :
Le bruit de la route et du vent s’intensifie à mesure que la vitesse du véhicule augmente ; de
ce fait, il est plus difficile d’atteindre la même qualité sonore lorsque le véhicule est à l’arrêt ou
en mouvement. Le système acoustique haut de gamme de la Lancer utilise la compensation
qui dépend de la vitesse du véhicule pour délivrer un son de la même qualité dans toutes les
situations. Le système compense le volume automatiquement, en tenant compte du bruit de la
route et du vent.
-
Portes abritant les haut-parleurs et mesures d’assourdissement :
Pour extraire chaque décibel du système, Lancer a recours à un panneau mince, des revêtements plastiques ABS et un matériau d’absorption sonore pour calfeutrer les ouvertures de
porte et transformer les portes en enceintes haut-parleurs. Les portes ont été rigidifiées pour
assourdir les vibrations indésirables. Le résultat est un son sans distorsion, clair, avec des
notes précises, et une désintégration rapide.
-
Revêtement exclusif du tweeter :
Le système haut de gamme dispose d’une grille de tweeter maillée qui assure une surface
plus large que les revêtements plastiques classiques. La grille mince de la tranche couvre une
zone diagonale plus vaste, étendant la portée de l’écoute et réalisant une reproduction plus
claire de la gamme des aigus.
Navigation + Entertainment
En complément de cet équipement exceptionnel, Lancer Evolution offrira également les systèmes de
divertissement à bord high-tech suivants (disponibilité en fonction des modèles et des marchés) :
-
Navigation embarquée avec disque dur (HDD) écran à LCD 7 pouces :
Le système Mitsubishi Multi-Communication System (MMCS) intègre les systèmes audio, navigation embarquée et autres systèmes de communication.
Le système est composé d’un disque dur de 40 GO et d’un écran tactile à LED 7 pouces.
L’unité principale est légèrement plus large que la taille 2DIN pour actionner plus facilement
les commandes. Le système de navigation exploite au maximum la capacité du disque dur et
utilise des circuits LSI dédiés pour assurer une recherche et un accès ultra rapides aux plans
de ville en 3D, aux repères polygonaux 3D, cartes détaillées, photos des sites touristiques et
autres contenu de navigation très riche.
* 30 GO du disque sont réservés au système de navigation (cartes etc.), 10 GO sont réservés au MP3, dont 9 GO pour les
données musicales et 1 GO pour CDDB (info titre des chansons).
35
MMCS dispose en série d’un tuner AM/FM, d’un lecteur de DVD qui peut lire les formats CD,
CD-R, CD-RW et DVD-vidéo. MMCS propose un serveur musical numérique avec accès immédiat à la musique et à CDDB (CD Database) quel que soit le format du support (MP3 ou
WMA).
Avec un amplificateur 140W DSP et 6 haut-parleurs, ce système est véritablement à la pointe
de la technologie. MMCS est aussi compatible avec le système audio haut de gamme Rockford Fosgate 650W 9 haut-parleurs.
36
COTE PRATIQUE
Think Tank
Lancer Evolution offrira aussi une vaste gamme de caractéristiques pratiques, destinées à simplifier la
vie à bord
-
Système sans clé :
Lancer utilise une commande à distance sans clé permettant d’ouvrir ou fermer les portes et
le hayon et de démarrer ou arrêter le moteur, la télécommande restant dans la poche du conducteur :
1. Mode entrée à distance :
Le conducteur peut ouvrir les portes ou le hayon s’il porte la télécommande sur lui, en
saisissant simplement l’une des poignées de porte. Le système émet deux « bips » et fait
clignoter les « warnings » deux fois pour l’avertir que les serrures sont ouvertes.
Pour activer les serrures, il lui suffit d’appuyer sur l’interrupteur LOCK dans les poignées
de porte. Le système émet un « bip » et fait clignoter les « warnings » une fois, pour avertir que les serrures sont engagées.
Le système d’entrée à distance fonctionne lorsque le conducteur porte la télécommande
sur lui, et qu’il se trouve à une distance de 70 cm maximum des portes avant ou du
hayon.
2. Mode démarrage/arrêt du moteur :
Le conducteur peut faire démarrer le moteur s’il porte la télécommande sur lui ; il lui suffit
d’appuyer sur le bouton d’allumage, pour désengager le verrou et de tourner le bouton sur
ON, comme avec une clé traditionnelle.
Ramener le bouton dans sa position initiale coupe le moteur Ce processus fonctionne
sans le bouton marche/arrêt que l’on rencontre souvent, afin de conserver le caractère
familier de cette action pratiquement instinctive.
Les interrupteurs sur la télécommande actionnent les vitres, en liaison avec les serrures
des portes. Un interrupteur situé au dessus de la poignée de porte fait fonctionner les
vitres et les rétroviseurs.
Le système sans clé dispose de deux télécommandes en série, mais il est possible d’en
enregistrer jusqu’à quatre. L’unité abrite une clé d’urgence avec immobiliseur de moteur,
à utiliser dans les cas où la pile de la télécommande est déchargée, ou lorsque le système fonctionne mal.
Utilisée comme une clé normale, la clé d’urgence peut servir pour ouvrir ou fermer les serrures de porte et pour démarrer ou arrêter le moteur.
37
-
Ensemble d’instruments et affichage à informations multiples :
Utilisant un écran LCD avec matrice à larges points et graphiques rouges, l’écran Multi-Information Display (MID) affiche toutes les informations dont le conducteur a besoin (l’écran contient cinq langues différentes : français, japonais, anglais, allemand, espagnol et italien) :
•
Distance à parcourir et compteur kilométrique
•
Indicateur de position de changement (CVT)
•
Rappel indiquant le nombre de mois ou de kilomètres avant la prochaine révision
•
Température de l’eau
•
Autonomie avec le carburant restant
•
Consommation
•
Vitesse moyenne du véhicule
•
Température extérieure
•
Rappel pour le bouclage de la ceinture de sécurité
Le conducteur peut modifier l’affichage, en utilisant l’interrupteur de mode d’informations situé
à droite des instruments.
-
Kit mains libres Bluetooth
:
Disponible en sortie usine (selon les modèles et les marchés) ce kit mains libres est entièrement intégré dans l’unité audio ou dans MMCS (Mitsubishi Multi Communication System).
Fonctionnant par l’intermédiaire de commutateurs montés sur le volant (décrocher, raccrocher
et activer la commande vocale) et utilisant les haut-parleurs du véhicule (+ microphone intégré
dans le plafonnier) il est contrôlé par commande vocale.
La commande vocale très perfectionnée fonctionne en 5 langues (allemand, anglais, français,
italien et espagnol); elle peut être optimisée vers une personne (fonction « recrutement de locuteur » / entraînement vocal) (par langue) pour avoir la meilleure reconnaissance vocale
possible.
Il est possible d’enregistrer jusqu’à 7 téléphones, en réglant les priorités. Le système peut
également mémoriser les numéros de téléphone et les noms (32 noms au total / 4 numéros
par nom). L’écran de l’unité audio / MMCS pourra afficher le numéro de l’appel entrant.
En cas d’appel entrant lorsque l’unité audio est déconnectée l’unité se mettra en service, effectuera l’appel via les haut-parleurs du véhicule, raccrochera et l’unité se coupera à nouveau.
MMCS se présente avec un clavier à écran tactile intégré pour composer les numéros.
38
-
Commande automatique des phares et essuie-glaces sensibles à la pluie :
Disponible en fonction des marchés et des modèles, la commande automatique des phares et
des essuie-glaces sensibles à la pluie contribue à la sécurité active, libérant le conducteur du
geste pour actionner les commandes correspondantes. Il peut ainsi se concentrer pleinement
sur sa conduite :
•
Commande automatique des phares : Grâce à un capteur périmétrique, qui surveille
l’intensité de la lumière devant le véhicule. Cela permet au système de distinguer plus
précisément si le véhicule passe sous un pont ou dans un tunnel et prévient ainsi
toute activation inutile des phares.
•
Essuie-glaces automatiques, sensibles à la pluie : Le système détecte les gouttelettes
de pluie sur le pare-brise et régule automatiquement l’intervalle de fonctionnement des
essuie-glaces, en fonction de l’intensité de la pluie. Le conducteur peut adapter la
sensibilité du capteur, pour que celui-ci se conforme à ses préférences personnelles et
à son environnement de conduite.
-
Système d’éclairage adaptatif à l’avant (AFS)
Disponibles en fonction des marchés et des modèles, les phares à haute intensité sont équipés d’un nouveau système adaptatif qui accroît le champ de vision du conducteur, rendant la
conduite de nuit plus sure.
Lorsque le véhicule roule sur des routes de montagne sinueuses par exemple, les lumières
auxiliaires tournent lorsque la roue directrice est orientée vers l’angle intérieur et augmentent
la zone de route éclairée.
-
Climatisation entièrement automatique, avec filtre à air
Une climatisation entièrement automatique, utilisant un filtre pour enlever le pollen, la poussière et autres impuretés et garder l’intérieur propre, peut être proposée en fonction des marchés et des modèles.
Des orifices de radiateur distincts dans le compartiment arrière permettent aux passagers des
sièges arrière de régler l’air du radiateur en hiver.
-
Verre à contrôle des rayons solaires :
Le verre à contrôle des rayons solaires utilise un matériau absorbant les infrarouges dans sa
couche intermédiaire, pour réduire la transmission de la chaleur solaire entre 66 et 100% (en
fonction de la position).
Le verre coupe également la transmission des ultraviolets tout en laissant passer la lumière,
afin de maintenir la clarté de l’habitacle.
39
-
ETACS (Electronic Total Automobile Control System):
Autre résultat direct de l’architecture électronique “Projet Mondial”, ETACS représente
l’ordinateur de commande intégrée, une exclusivité Mitsubishi disponible dans toutes les voitures de spécifications européennes, et enrichie pour Lancer et tous les autres véhicules
« Projet Mondial ».
ETACS est une interface home/machine connectant :
•
LIN (Local Interconnect Network), un système embarqué de communication globale à
vitesse moyenne (Vitesse de transmission : 19.2 kbps
•
CAN (Controller Area Network System), un système embarqué de communication
globale à vitesse élevée (Vitesse de transmission: 500 kbps)
Permettant d’activer de nombreux systèmes de sécurité et de confort – tous intégrés et disponibles sans frais supplémentaire – ce système possède une flexibilité élevée, car il permet la
customisation d’un véhicule en fonction des besoins et demandes d’un client, soit en concession par le biais du testeur MUT III (Multi-Use Tester) soit de manière très intuitive par le client
lui-même, grâce à l’écran tactile du système de communication Mitsubishi Multi Communication System (lorsque le véhicule en est équipé).
De nouvelles fonctions supplémentaires peuvent être intégrées. Elles comprennent entre
autres :
•
Système d’entrée sans clé : par exemple émetteur automatique du signal de virage,
durée des signaux,…
•
Système de fonctionnement sans clé : toutes les fonctions ci-dessus plus l’entrée et le
démarrage du moteur.
•
Essuie-glaces : par exemple fonctionnement intermittent, essuie-glace lié au laveglace, fonctionnement de l’essuie-glace arrière, capteurs de pluie,…
•
Lumières extérieures et intérieures : par exemple coupure automatique des phares,
sensibilité automatique, temps de fonctionnement du plafonnier,…
•
Alarme antivol : par exemple durée d’une alarme, alarme panique,…
•
Vitres électriques : par exemple fonctionnement après le démarrage, position P/W interdite par la condamnation,…
•
Signal de virage, fermetures des portes, repli du rétroviseur et coupure du courant
ACC…
•
Feux extérieurs : par exemple fonctionnement auto-off des feux de brouillard avant et
arrière
•
Etc.…
***