Le système nerveux périphérique

Commentaires

Transcription

Le système nerveux périphérique
SYSTEME NERVEUX
PERIPHERIQUE
I – LES NERFS CRANIENS
II – LES NERFS RACHIDIENS
III – LE SYSTEME NERVEUX VEGETATIF
1) Le système sympathique
2) Le système parasympathique
Le système nerveux périphérique (S.N.P) est d’une importance vitale pour la réception et la transmission des données
sensorielles qui sont conduites vers le système nerveux central par les voies afférentes, tandis que les influx moteurs sont
conduits hors du système nerveux central par les voies efférentes vers les muscles et les glandes.
I –LES NERFS CRANIENS
Les paires de nerfs crâniens I et II sont issues de la partie antérieure du cerveau, les paires de III à XII du tronc cérébral.
La plupart jouent un rôle dans l’innervation de la tête et du cou et les expressions faciales, mais le nerf vague (ou X) a des
fibres à destinations thoracique et abdominale.
I – Nerf olfactif
II – Nerf optique
III – Nerf moteur oculaire commun
IV – Nerf pathétique ou trochléaire
V – Nerf trijumeau
VI – Nerf moteur oculaire externe
VII – Nerf facial
VIII – Nerf auditif
IX – Nerf glosso-pharyngien
X – Nerf pneumogastrique ou vague
XI – Nerf spinal
XII – Nerf grand hypoglosse
II – LES NERFS RACHIDIENS
Les 31 paires de nerfs rachidiens sont issus de la moelle épinière et véhiculent les influx entre le système nerveux central et
le cou, le corps et les membres. Elles sont nommées selon le niveau auquel elles quittent la moelle.
- 8 paires cervicales (C1- C8)
- 12 paires thoraciques ou dorsales ( D1- D12)
- 5 paires lombaires (L1- L5)
- 5 paires sacrées (S1- S5)
- 1 paire coccygienne (C0)
Les nerfs rachidiens sont sensitifs et moteurs (mixtes).
Les plexus  ce sont des entrelacements de nerfs.
Dermatome  Les branches cutanées d’un nerf rachidien donné véhiculent les informations sensitives d’une zone cutanée
appelée dermatome.
III - SYSTEME NERVEUX VEGETATIF
Le système nerveux végétatif est la partie du système nerveux périphérique qui contrôle les fonctions involontaires
nécessaires à la régulation de l’homéostasie du milieu intérieur, dont dépendent la fréquence cardiaque, la pression
artérielle, les sécrétions digestives. Il fournit l’innervation motrice des muscles lisses involontaires, du myocarde et des
glandes.
Il est principalement sous la gouverne de l’hypothalamus.
Le système nerveux végétatif est composé de 2 parties :
- le système sympathique :
- le système parasympathique
Les actions du système sympathique et du système parasympathique s’effectuent par l’intermédiaire de substances chimiques
sécrétées par les terminaisons nerveuses : les neuromédiateurs.
Pour le sympathique c’est la noradrénaline ou l’adrénaline, pour le parasympathique, l’acétylcholine.
1) - Le système sympathique :
En période de stress physique ou psychologique, le système nerveux sympathique prend le pas sur le système nerveux
parasympathique.
L’activation du système nerveux sympathique déclenche une série de réponses physiologiques désignées par le terme de
réaction de lutte ou de fuite :
- Les pupilles se dilatent
- La fréquence cardiaque, les forces des contractions cardiaques et la pression artérielles augmentent.
- Les voies respiratoires se dilatent, ce qui favorise la ventilation.
- Les vaisseaux sanguins qui irriguent les organes non essentiels, comme les reins et le tube digestif, se
contractent.
- Les vaisseaux sanguins qui desservent les organes sollicités par l’exercice ou la résistance au danger
(les muscles squelettiques, le muscle cardiaque, le foie et le tissu adipeux) se dilatent, ce qui favorise
l’irrigation des tissus.
- La libération de glucose par le foie entraîne une augmentation de la glycémie.
- Les activités non essentielles dans la situation présente sont inhibées. Par exemple, le péristaltisme et
la sécrétion des sucs digestifs ralentissent et s’arrêtent.
Il est associé à l'activité de deux neurotransmetteurs : la noradrénaline et l'adrénaline
2) - Le système parasympathique :
Tandis que le système sympathique s’active lorsque l’heure est à la lutte ou à la fuite, le système nerveux parasympathique
entre en jeu en période de calme et de digestion.
Ce qui était augmenté, dilaté ou accéléré par le système sympathique est ici diminué, contracté et ralenti. Il n'y a que la
fonction digestive et l'appétit sexuel qui sont favorisés par le système parasympathique.
Effets liés à l’augmentation
Du tonus sympathique
Le repos du guerrier,
la restauration….
Fréquence cardiaque
Bronchoconstriction
Péristaltisme intestinal
Salive
Tonus parasympathique
Myosis
Erection