Grammaire. Leçon 1. La situation d`énonciation. (qui parle ou qui

Commentaires

Transcription

Grammaire. Leçon 1. La situation d`énonciation. (qui parle ou qui
Grammaire. Leçon 1.
La situation d’énonciation.
(qui parle ou qui écrit ?, à qui ?, où ?, quand ?)
Rappel de la leçon.
Les indices
d’énonciation.
Enoncé rattaché à la
situation d’énonciation :
on sait qui parle, à qui, où
et quand.
Les temps verbaux
Les plus fréquents :
présent, passé composé
et futur.
1ère et 2ème personnes
(« je » et « tu »)
Pronoms personnels,
déterminants, pronoms
possessifs
Indications spatiotemporelles (espace et
temps)
Types d’énoncés
Enoncé détaché de la
situation d’énonciation :
on n’a pas d’indices sur
cette situation
d’énonciation.
Les plus fréquents : passé
simple, imparfait, plus-queparfait, conditionnel simple.
3ème personne (« il »,
« elle », « ils », « elles »)
demain, hier… ; ici, là…
la veille, le jour-même…; à
l’endroit où il se trouvait…
Discours oraux, dialogues,
lettres, journaux intimes,
reportages en direct…
Textes narratifs (romans,
contes, nouvelles…),
ouvrages documentaires,
articles de presse…
Exercice 1.
Pour chacune des phrases, indique si l’énoncé est rattaché ou détaché de la situation d’énonciation.
Souligne les indices qui t’ont permis de répondre.
1.
2.
3.
4.
Demain, je pars.
Il sortit le lendemain de l’opération.
Ici, il fait très beau.
Dans les villes du Sud, le climat est très doux.
Exercice 2.
Souligne les indices d’énonciation puis indique quelle est la situation d’énonciation (rattachée ou
détachée ?).
Paris, dimanche 26 avril 1671
Il est dimanche 26 avril ; cette lettre ne partira que mercredi ; mais ceci n’est pas une lettre, c’est une
relation* que vient de me faire Moreuil, à votre intention, de ce qui s’est passé à Chantilly touchant
Vatel.
Lettre de Mme de Sévigné à sa fille Mme de Grignan.
Relation = récit
Exercice 3.
Indique si les énoncés suivants sont rattachés ou détachés de la situation d’énonciation. Précise dans
quelles circonstances ou dans quel type de texte on pourrait les trouver.
1. « A quelle heure arriveras-tu ? »
2. Mme de Sévigné vivait à l’époque de Louis XIV.
3. Salut Julie ! Rappelle-moi dès que tu auras le message.
4. Les deux chaumières étaient situées au pied d’une colline, les deux familles qui y habitaient
vivaient pauvrement.
Exercice 4.
Relève les indices prouvant que le texte suivant est coupé de la situation d’énonciation.
Le roi Louis XIV écrivit, un jour, un poème qu’il trouva particulièrement raté. Il le fit lire au maréchal
de Gramont sans donner le nom de l’auteur et en laissant entendre que le poème n’était pas bon. Le
courtisan confirma le jugement du roi et assura même qu’il n’avait jamais rien lu d’aussi mauvais.
Alors le roi lui avoua qu’il était l’auteur du poème.
D’après une lettre de Mme de Sévigné à sa fille
Exercice 5.
Récris le texte de l’exercice 4 sous forme de dialogue rattaché à une situation d’énonciation.
Nous sommes à la cour du roi Louis XIV, le 28 novembre 1664, le roi s’adresse au maréchal de
Gramont.