dossier de presse

Commentaires

Transcription

dossier de presse
DOSSIER DE PRESSE
Contacts presse
AFNIC
Julien Naillet – Responsable Communication et Partenariats
Stéphanie Pasquet - Responsable Relations Presse
Tel : 01 39 30 83 23
[email protected]
Août 2011
Copyright AFNIC 2011
1
Sommaire
L’AFNIC en quelques mots
p3
Association Française pour le Nommage Internet en Coopération, l’AFNIC est l’organisme
chargé de la gestion administrative et technique des noms de, domaine en .fr (France) et .re
(Ile de la Réunion). La désignation a été faite pour 7 ans, en février 2010, à l’issue d’un appel
à candidature. Cependant, l’AFNIC assure cette mission depuis 1997, date de sa création
par l’INRIA et l’Etat. Véritable centre d’information, elle contribue au développement d’un
Internet sûr et stable, ouvert aux innovations, où la communauté internet française joue un
rôle de premier plan.
L’Internet : cœur d’activité de l’AFNIC
p5
Sites Web, blogs, courriers électroniques, chats, forums, transferts de fichiers… Internet
génère aujourd’hui de nombreux services accessibles de manière universelle, et qui
constituent l’environnement des activités de l’AFNIC au travers de ses missions de registre
des noms de domaine en .fr. Détails et explications sur le fonctionnement d’internet et le
rôle du gestionnaire du .fr.
L’AFNIC, panorama de la structure
p8
Gestionnaire du .fr, l’AFNIC a notamment pour missions de définir les règles
d’enregistrement des noms de domaine en .fr, d’assurer le bon fonctionnement technique de
cette extension ainsi que la mise à jour de la base de données. Elle se doit d’être donc
structurée et performante, avec des services organisés et qualitatifs lui permettant d’offrir
une prestation optimum. Elle est placée sous l’autorité de Mathieu Weill, son Directeur
Général.
L’AFNIC, acteur de réseau global
p 11
Gestionnaire d'un service d'intérêt général, l'AFNIC est au cœur des échanges entre
opérateurs, prestataires et utilisateurs de l'internet, ainsi qu'avec les instances
administratives nationales et internationales. Sa position spécifique lui permet de participer
aux évolutions et innovations dans le domaine des technologies de l'information, ainsi que
dans celui de la coordination (on parle de « gouvernance ») de l'internet. L’AFNIC, de ce fait,
est reconnue au plan international comme un acteur clé de la coordination technique de
l’internet.
ANNEXES
Interlocuteurs au sein de l’AFNIC
Les moments forts de l’AFNIC
Les dossiers thématiques de l’AFNIC
p 13
En savoir plus sur :
- L’AFNIC : http://www.afnic.fr/
- La participation de l’AFNIC aux événements européens et internationaux :
http://www.afnic.fr/actu/agenda
- Suivez l’AFNIC sur twitter sur http://twitter.com/AFNIC
Par ailleurs, nous sommes à votre disposition pour tout complément d’information, que ce
soit par le biais de rendez-vous téléphoniques ou de rencontres lors de déjeuners/petitsdéjeuners.
Copyright AFNIC 2011
2
Présentation
L’AFNIC en quelques mots
Association Française pour le Nommage Internet en Coopération, l’AFNIC est
l’organisme chargé de la gestion administrative et technique des noms de,
domaine en .fr (France) et .re (Ile de la Réunion). La désignation a été faite pour
7 ans, en février 2010, à l’issue d’un appel à candidature. Cependant, l’AFNIC
assure cette mission depuis 1997, date de sa création par l’INRIA et l’Etat.
Véritable centre d’information, elle contribue au développement d’un Internet
sûr et stable, ouvert aux innovations, où la communauté internet française joue
un rôle de premier plan.
C’est en décembre 1997 que l’AFNIC a été créée par la volonté de l’INRIA (Institut
National de Recherche en Informatique et en Automatique) et de l’Etat représenté
par les ministères chargés des Télécommunications, de l’Industrie et de la
Recherche. Association loi 1901 à but non lucratif, l’AFNIC est composée de
représentants des pouvoirs publics, prestataires de services internet (les bureaux
d’enregistrements qui commercialisent les noms de domaine), personnes morales
(associations d’utilisateurs. etc…), personnes physiques (particuliers) et
organisations internationales réunies dans un collège.
L’AFNIC : des missions variées
Pour favoriser le développement de l’internet en France, l’objet de
l’AFNIC est d’assurer les missions suivantes :
- gérer et attribuer des noms de domaine de l’internet de premier niveau
(Top Level Domains ou TLD) correspondant au territoire français.
L'AFNIC gère à ce jour les cctLDs (country-code Top Level Domains)
suivants :
o fr :France
o .re : Ile de la Réunion
o
o
o
o
-
pm : Saint-Pierre et Miquelon
.tf : Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF)
.wf : Wallis et Futuna
.yt : Mayotte
d’exceller dans la fourniture de services essentiels résilients au cœur de
l’infrastructure Internet en France
de développer et de partager son expertise pour faciliter les transitions
vers l’Internet du futur.
Une structure neutre…
Neutre et ouverte, agissant pour l’intérêt général, l’AFNIC ne commercialise pas de
noms de domaine en direct. Cette mission est assurée par les bureaux
d’enregistrement ayant signé un contrat avec l’AFNIC. Elle ne reçoit pas de
subventions. De même, elle n’est :
Copyright AFNIC 2011
3
- ni une autorité juridique pouvant être saisie pour des litiges ou réclamations liés aux
noms de domaine français, en dehors des cas de violations manifestes des dispositions
du décret du 6 février 2007
- ni un législateur en matière de droit sur internet
- ni un prestataire de services internet
- ni un conseiller sur le choix d’un bureau d’enregistrement ou d’un fournisseur
d’accès à internet.
… dotée d’une forte expertise,
Parce que son cadre d’action s’élargi, l’AFNIC a aujourd’hui pour vocation de fournir,
au travers de prestataires de services, des services essentiels pour commercer,
communiquer et participer dans le monde numérique. Dans cette optique, elle
s’appuie sur une expertise démontrée depuis 10 ans. A savoir :
- mériter la confiance de ses clients et des utilisateurs de ses services par une
excellence opérationnelle
- garantir une gouvernance ouverte à tous, une absence de discrimination et la
transparence
- gérer le registre du .fr comme une ressource publique dans le respect de
l’intérêt général
- partager son expérience et son savoir-faire au niveau national et international
- être réactive et performante en matière d’usages, pratiques et technologies
- maintenir des tarifs orientés vers les coûts
- promouvoir et respecter les principes et les valeurs de l’internet
... et d’orientations stratégiques ambitieuses
Aujourd’hui l’AFNIC a pour objectif d’ici 2015, d’être numéro 1 en France des
services de registre sur Internet, reconnue mondialement aussi bien pour la qualité et
la résilience de ses services que pour ses contributions innovantes dans la
construction de l’Internet du futur. Dans cette optique, elle s'est fixée plusieurs
orientations stratégiques, dont la mise en oeuvre a démarré. A savoir :
- viser l’excellence opérationnelle, notamment l’exemplarité en matière de
gestion financière et de gouvernance, en s’appuyant sur le talent et la
motivation de ses collaborateurs.
- développer la préférence pour le .fr en France, notamment dans la
communication, l’échange et le commerce avec les Français
- consolider l’activité d’opérateur technique de registres
- mener des actions pour renforcer la résilience de l’Internet
- diffuser l’expertise de l’AFNIC auprès de la communauté, à travers des offres
facilitant son développement et la transition vers l’Internet du Futur.
Les chiffres clés
- Association à but non lucratif (loi de 1901) fondée en décembre 1997
- Plus de deux millions de noms de domaine en .fr et .re
- Près de 800 bureaux d’enregistrement dont 70 sont membres de l’association
- Budget de 8 M€ en 2010
- 59 collaborateurs
- Siège social implanté à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines
- Site web : www.afnic.fr
Copyright AFNIC 2011
4
Fonctionnement
L’Internet : cœur d’activité de l’AFNIC
Sites Web, blogs, courriers électroniques, chats, forums, transferts de fichiers…
Internet génère aujourd’hui de nombreux services accessibles de manière
universelle, et qui constituent l’environnement des activités de l’AFNIC au
travers de ses missions de registre des noms de domaine en .fr. Détails et
explications sur le fonctionnement d’internet et le rôle du gestionnaire du .fr.
Comment les ordinateurs se connectent entre eux
Pour communiquer entre eux et assurer les différents services que sont par exemple
l’e-mail ou les sites web, les ordinateurs sont identifiés par une adresse internet
unique dite « IP », du type : 192.134.4.20. Mais, parce que cette suite de chiffres est
difficile à mémoriser, il a été décidé de lui faire correspondre un nom, qualifié de nom
de domaine. On parle alors du nommage, à savoir la politique d'attribution des noms
de domaine, différente selon les organismes habilités à gérer leurs espaces internet
(le .fr est géré par l’AFNIC, le .uk par Nominet, le .com par Verisign...).
La correspondance entre le nom de domaine et l'adresse IP est assurée par le DNS
(Système de Noms de Domaine), à savoir la base de données qui permet
d'enregistrer les ressources internet (ordinateur, routeur…) sous la forme d'un nom de
domaine (ex : afnic.fr) et de leur faire correspondre une adresse IP.
Pour en savoir plus : www.afnic.fr/doc/lexique/d
Exemple : www.afnic.fr dont il est plus facile de se souvenir plutôt que
« 192.134.4.20 », qui est l’adresse IP correspondante.
Lorsque l’on tape dans son navigateur www.afnic.fr, le DNS va chercher sur
quel serveur ce nom est installé. Les serveurs mentionnent l’adresse IP vers
laquelle est pointé le nom de domaine.
Composition d’un nom de domaine
Un nom de domaine est constitué d'une suite de caractères (A à Z, de 0 à 9 et le
tiret) et d'un suffixe appelé TLD - Top Level Domain - (".fr"," .de", ".ca", ".jp",".net",
".com"...), en rapport soit avec un territoire (.fr = le code de la France, .de = celui de
l’Allemagne…), soit avec un type d’activité (.com pour le monde commercial, .org
pour les organismes à but non lucratif, mais aussi .net, .info…).
Copyright AFNIC 2011
5
Signification du .fr et avantages
Le .fr est le « code pays » internet correspondant à la France : l’extension .fr
désigne donc l’espace territorial de la France, au sens large (DOM et TOM inclus).
Le particulier qui choisit le .fr affirme et revendique son identité ainsi que son
appartenance à la communauté nationale ou linguistique francophone.
Par ailleurs, lors de l’enregistrement d’un nom de domaine en .fr ou en .re par des
personnes physiques, celles-ci doivent fournir des données personnelles. Ces
données sont protégées par défaut : elles n’apparaissent pas lors d’une interrogation
du Whois (le service permettant d'effectuer des recherches sur les bases des
registres afin d'obtenir des informations sur un nom de domaine ou une adresse IP).
Le particulier est donc protégé contre les courriers indésirables. Néanmoins, cette
protection ne s’applique pas aux contacts représentant des personnes morales.
Enfin, leur titulaire devant justifier d’un lien avec le territoire français, le .fr et le .re
sont aussi gages de confiance dans la mesure où les tribunaux français sont
compétents.
Pour en savoir plus : www.afnic.fr/guide/confiance et www.afnic.fr/doc/lexique/w
Une qualité technique optimale
Mis en place par l’ AFNIC, l’outil « ZoneCheck » permet d’entretenir un niveau de
gestion technique optimal du .fr et du .re avec des avantages tangibles en matière de
fiabilité, de performances techniques des noms de domaine et de fonctionnement
global de l’internet.
Copyright AFNIC 2011
6
Copyright AFNIC 2011
7
Organisation
L’AFNIC, panorama de la structure
Gestionnaire du .fr, l’AFNIC a notamment pour missions de définir les règles
d’enregistrement des noms de domaine en .fr, d’assurer le bon fonctionnement
technique de cette extension ainsi que la mise à jour de la base de données.
Elle se doit d’être donc structurée et performante, avec des services organisés
et qualitatifs lui permettant d’offrir une prestation optimum. Elle est placée
sous l’autorité de Mathieu Weill, son Directeur Général.
Direction des Systèmes d’Information et Opérations, qui comprend :
Service Clients, composé de 2 entités :
- les chargés de clientèle qui gèrent les dossiers d'enregistrement des noms de
domaine : identifications des titulaires des noms de domaine, blocage ou
déblocage d'un site en raison d'irrégularités, transmission d'un nom de domaine à
un repreneur potentiel, modifications des coordonnées administratives d'un ayant
droit (personnes physiques ou morales)...
- le support qui a pour mission de répondre aux questions liées à l'enregistrement
de noms de domaine en .fr émanant de particuliers, personnes morales, bureaux
d'enregistrements...
Conception et développement : cette entité s'occupe du développement et du
déploiement de nouvelles applications dans le cadre de l'activité d'enregistrement
des noms de domaine et de leur publication DNS et Whois.
Monitoring/astreinte/exploitation : cette entité a pour attributions la
maintenance des infrastructures, serveur et réseaux, ainsi que la maintenance
applicative de la chaîne d'enregistrement, afin d'assurer une qualité de service
homogène 24h sur 24 et 7 jours sur 7
Communication opérationnelle : afin d'assurer une information et une
assistance aux bureaux d’enregistrement, une personne est dédiée à la
publication immédiate d'informations critiques telles que des interventions de
maintenance, ainsi qu'à l'élaboration d'une documentation technique pointue.
Copyright AFNIC 2011
8
Direction Juridique et Politiques de Registre
Créé en 2007, elle intervient sur trois domaines :
- le suivi administratif et contractuel des relations avec les bureaux d’enregistrement
les membres et partenaires de l’association (de l’adhésion à la résiliation…)
- la formulation des politiques du registre qui accompagneront la vie des titulaires des
noms de domaine. Ce service veille notamment au respect de la charte de nommage
(de la confidentialité des données personnelles aux règles de publication de la base
whois…)
- la gestion des litiges entre les titulaires des noms de domaine et les ayants droit,
mais aussi le traitement des signalements, des plaintes (de la vérification des
données administratives à la suppression d’un nom de domaine…)
Direction Marketing et Innovation, qui comprend
Communication et Partenariats, qui a pour vocation :
- d’identifier les attentes et les tendances du marché des noms de domaine en
France et dans le monde
- de développer la notoriété du .fr ainsi que celle de l’AFNIC, de son offre et de son
expertise
- de faciliter et coordonner les échanges avec les bureaux d’enregistrements
Il dispose de ce fait de compétences en marketing, conception des supports de
communication, partenariats et relations avec les bureaux d’enregistrements.
Il est également en charge des relations presse
Recherche et Développement :
En tant qu'acteur clé de l'Internet français, l'AFNIC se doit de rester performante sur
le plan technologique. Pour ce faire, elle s'est dotée d'une activité de recherche et
développement structurée, dont les missions s'articulent autour de trois axes :
- veille technologique et standardisation de l'Internet tout d’abord : une activité qui
permet à l'AFNIC de suivre et de participer à l'évolution/l'élaboration des standards
qui régissent l'Internet, et par conséquent d'anticiper sur les solutions et choix
technologiques de demain.
- actions de transfert des savoirs et des savoir-faire liés aux métiers de registre et
bien au-delà, un tel transfert pouvant avoir lieu aussi bien en interne (notamment
vers les équipes opérationnelles) qu'en externe, tant à l'échelle nationale
qu'internationale (séminaires, formations avancées...).
- projets R&D structurants, représentant de véritables opportunités d'innovation
technologique dans des domaines identifiés comme porteurs et pour lesquels
l'AFNIC partage un intérêt commun avec des partenaires académiques et industriels.
Développement de l’activité registre :
Il a pour mission de développer les offres de l’AFNIC en matière de nouvelles
extensions, que ce soient des gTLDs ou des ccTLDs.
Copyright AFNIC 2011
9
Direction Administrative et Financière
Ce service, transversal, s’est étoffé au fur et à mesure que l’AFNIC se développait. Il
est en charge au quotidien de la comptabilité, des ressources humaines, de la
politique des achats/services généraux et de la vie associative (relations avec le
Conseil d’administration, instances de concertation….), indispensables au bon
fonctionnement d’une entité composée de 59 personnes.
Des instances pour permettre à tous les membres
De l’association de s’exprimer
Le conseil d’administration est composé de :
- cinq représentants désignés par les membres fondateurs : deux pour l’INRIA
(Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) et un pour les
ministères en charge respectivement des télécommunications, de l’industrie et de la
recherche.
- cinq représentants élus par et parmi les membres suivants : deux pour le comité de
concertation « prestataires/bureaux d’enregistrement », deux pour le comité de
concertation
« utilisateurs », un pour le Collège International (membres
correspondants)
Par ailleurs, afin de faciliter les échanges opérationnels avec ses membres, l’AFNIC
a également mis en place des groupes de travail technique, juridique et
marketing/communication.
Enfin, le gestionnaire du .fr a mis en place deux comités de concertation :
- le comité de concertation Bureaux d’enregistrement qui réunit les membres
bureaux d’enregistrement de l’AFNIC
- le comité de concertation Utilisateurs qui regroupe les membres personnes
morales et personnes physiques.
Ces comités, qui se réunissent deux fois par an, permettent des échanges entre
l’AFNIC et ses membres autour des grands dossiers en cours, ainsi que sur les
orientations stratégiques qui seront ensuite soumises au conseil d’administration.
Copyright AFNIC 2011
10
International
L’AFNIC, acteur de réseau global
Gestionnaire d'un service d'intérêt général, l'AFNIC est au cœur des échanges
entre opérateurs, prestataires et utilisateurs de l'internet, ainsi qu'avec les
instances administratives nationales et internationales. Sa position spécifique
lui permet de participer aux évolutions et innovations dans le domaine des
technologies de l'information, ainsi que dans celui de la coordination (on parle
de « gouvernance ») de l'internet. L’AFNIC, de ce fait, est reconnue au plan
international comme un acteur clé de la coordination technique de l’internet.
Participation de l’AFNIC aux instances de la
gouvernance de l’Internet via :
9 L’ICANN : Organisation américaine (de droit californien) créée en octobre
1998 à l'initiative du gouvernement américain, elle a pour mission
l’administration de l'internet. Elle gère à ce titre les questions relatives aux
noms de domaine, aux adresses IP et aux protocoles permettant aux
machines de communiquer entre elles.
Pour en savoir plus : www.icann.org
9
LE CENTR : Créé en 1998, le CENTR regroupe un certain nombre de NIC
(Network Information Center, centre d'information sur le réseau, l'AFNIC
est ainsi appelée le "FR NIC" ou "NIC France) européens qui réfléchissent
ensemble. Le CENTR agit comme leur représentant et tend vers une
position commune.
Pour en savoir plus : www.centr.org
9 Le FGI : Organisé sous le haut patronage du secrétaire Général des
Nations Unies, le Forum pour la Gouvernance de l’Internet a pour objectif
de permettre aux décideurs de se rassembler pour échanger sur les
conséquences et les espoirs que porte la société de l'information. Le FGI
regroupe les gouvernements, les acteurs principaux du secteur privé, de
la société civile, les ONG, les médias et naturellement l’ONU.
Pour en savoir plus : www.intgovforum.org
9 Le GTI : Groupe de travail international, il permet l'échange d'informations
sur différentes questions liées au développement de l'internet. De ce fait, il
permet l'élaboration d'une position française vis-à-vis des instances
internationales. Il est animé par l'AFNIC à la demande du Ministère de
l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi.
Pour en savoir plus : www.afnic.fr/afnic/international/gti
Copyright AFNIC 2011
11
Contribution de l’AFNIC à l’introduction de nouveaux standards
et services par le biais de :
9 L'IETF : Fondé sur le volontariat, l’IETF (The Internet Engineering Task
Force) fédère des groupes de recherche et développement travaillant sur
les technologies et protocoles internet. Chaque groupe de travail étudie un
sujet particulier. L'IETF contribue ainsi au développement et à l'évolution
de l'internet et des technologies en définissant et en publiant des
standards.
Pour en savoir plus : www.ietf.org
9 RIPE : Réseaux IP Européens (RIPE) est un organisme collaboratif, fondé
Sur le volontariat. Il est ouvert aux personnes et aux organisations
s'intéressant aux opérations et au déploiement du réseau IP dans une
zone pan-européenne incluant l'Europe et une partie du Moyen-Orient, de
l'Asie et de l'Afrique.
Pour en savoir plus : www.ripe.net
Partage des connaissances et des
savoir-faire par l’intermédiaire :
9 Du Collège International :
Créé par l’AFNIC, dans le cadre d’une coopération multilatérale avec les
pays en développement, le Collège international compte à ce jour une
trentaine de membres provenant de 17 pays issus de quatre continents.
Son rôle est de proposer des formations aux nouvelles technologies de
l'information et de la communication (NTIC), actions d'intérêt général qui
revêtent un aspect de ressource publique.
Pour en savoir plus : www.afnic.fr/afnic/international/college
9 De CODEV-NIC : Logiciel Libre de Gestion de Registre
Co-développé par une équipe multi-nationale comprenant des
représentants des registres .ci (Côte d’Ivoire), .fr (France) et .mg
(Madagascar), sous l’égide du Collège International de l’AFNIC, CODEVNIC, est un logiciel libre de gestion de registre. Il assure la majeure partie
des tâches techniques du registre et nécessite de ce fait les compétences
d’un ingénieur en gestion de bases de données, d’un ingénieur système
et d’un développeur web, si on souhaite fournir une interface web.
http://www.afnic.fr/data/divers/public/brochure-codev-nic-11-2007.pdf
Copyright AFNIC 2011
12
ANNEXES
Copyright AFNIC 2011
13
Les Interlocuteurs au sein de l’AFNIC
Jean-Pierre Dardayrol - PRESIDENT ELU DE L’AFNIC
Ingénieur des Mines, il a d'abord travaillé dans le monde de la recherche en
logiciels temps réels puis à la planification stratégique. De 1986 à 1997, il a
occupé diverses fonctions de direction à La Poste et au ministère de
l'Industrie pour le secteur des communications électroniques. De 1987 à
2003, il a dirigé des structures interministérielles en charge des réalisations
d’infrastructures et de la politique technique pour le développement de
l’administration électronique. Depuis 2003, il exerce des fonctions de
conseil et d’inspection au Conseil général de l’industrie, de l’énergie et des
technologies, principalement dans le domaine de la modernisation des
organisations publiques et de la sécurité des systèmes d’information.
Mathieu Weill - DIRECTEUR GENERAL DE L’AFNIC
Diplômé de l’école Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure des
Télécommunications, Mathieu Weill a occupé différents postes au sein de
plusieurs ministères. Chargé de
mission en 1999, dans la cellule
interministérielle « an 2000 » du secrétariat général de la Défense
Nationale, M.Weill a ensuite intégré le poste de Chargé de Mission
« Soutien à l’Innovation en télécoms » au secrétariat d’Etat de la DGE, en
2000. Il rejoint en 2003, le STSI-MINEFI en tant que Chef de bureau de la
prospective et des études économiques. En juillet 2005, il est promu
Directeur Général de l’AFNIC, le centre national de gestion des noms de
domaines en .fr et .re
Loïc Damilaville - ADJOINT AU DIRECTEUR GENERAL
Diplômé de l’EDHEC en 1993, L. Damilaville est actif depuis 1997 sur le
Marché des noms de domaine. En 2002, il a publié un livre blanc sur la
gestion des noms de domaine, parrainé par l’AFNIC, l’APCE, l’APRAM, la
CCIP, l’ISOC France et le MEDEF. Dès 2002 il rejoint l’AFNIC en qualité de
chargé de mission du développement du.fr. En 2004, il est nommé au poste
d’adjoint au directeur général et s’occupe jusque 2010 du service marketing
et communication. Aujourd’hui, il est en charge de la stratégie. L Damilaville
participe régulièrement à des conférences sur le thème de la gouvernance
de l’internet et de la gestion des problématiques de nommage par les
grandes sociétés. Il organise et intervient dans des formations sur les
thèmes liés aux noms de domaine.
Julien Naillet – RESPONSABLE COMMUNICATION ET PARTENARIATS
Après une formation en multimédia, Julien Naillet débute sa carrière dans
différentes agences au sein desquelles il exerce des fonctions en
communication et marketing. Après une expérience chez Meetic en tant
que Responsable de la publicité et des partenariats Internet, il travaille
pour BNP Paribas au développement d’échanges avec les grands portails
marchands français. Il intègre l’AFNIC en juillet 2009 en tant que
Responsable des relations marketing avec les bureaux d’enregistrement,
puis est nommé début 2011 au poste de Responsable Communication et
Partenariats.
Copyright AFNIC 2011
14
Les moments forts de l’AFNIC
1er janvier 1998 : création officielle de l’AFNIC
20 juin 2001 : l’AFNIC ouvre le .re pour l’Ile de la Réunion
1er octobre 2003 : intégration d’IPv6 dans le système de production de l’AFNIC
20 juin 2006 : ouverture du .fr aux particuliers
15 novembre 2006 : enregistrement du 100 000ème .fr déposé par un particulier
28 novembre 2007 : L'AFNIC publie son premier Observatoire du marché des noms de
domaine en France. Cette publication sera réitérée chaque année.
14 janvier 2008 : enregistrement de 1 000 000ème .fr
4 avril 2008 : L'AFNIC crée les premiers noms de domaine en .wf (Wallis et Futuna)
25 novembre 2008 : Publication de l’Observatoire 2008 de marché des noms de domaine
30 mars 2009 : L’AFNIC lance sa nouvelle interface d’enregistrement basée sur le protocole
EPP
18 septembre 2009 : enregistrement du 1 500 000ème .fr
2 octobre 2009 : Le groupement AFNIC/CORE désigné par la Ville de Paris pour gérer
l'extension .paris
24 novembre 2009 : Observatoire 2009 du marché des noms de domaine en France
26 janvier 2010 : L'AFNIC déploie son propre nuage anycast
Le 2 mars 2010 : Christian Estrosi, le Ministre chargé de l’Industrie désigne l’AFNIC comme
Office d’enregistrement de l’extension .fr, dans le contexte du décret du 6 février 2007.La
désignation de l’AFNIC, pour une durée de 7 ans, intervient à l’issue d’un appel à
candidatures publié le 15 janvier 2009.
10 juin 2010 : L'Agence Tunisienne d'Internet choisit les solutions de l'AFNIC pour gérer son
domaine de premier niveau « ‫سنوت‬. »
12 juillet 2010 : L'AFNIC lance une consultation publique sur l'ouverture du .fr à l'Europe
16 septembre 2010 : L’AFNIC donne le coup d’envoi au déploiement de DNSSEC en
France
24 novembre 2010 : Observatoire 2010 du marché des noms de domaine en France
Mars 2011 : Lancement du nouveau cadre juridique pour les noms de domaine
18 Avril 2011 : Enregistrement du 2 millionième nom de domaine en .fr
Copyright AFNIC 2011
15
Les dossiers thématiques de l’AFNIC
Septembre 2006 : Publication du premier dossier thématique de l’AFNIC, « Le
slamming »
Dans l’univers des noms de domaine, le slamming se décrit comme une pratique
illicite visant à tromper un titulaire d’un nom de domaine ou de marque, afin qu’il
souscrive des services non sollicités et sans aucun rapport avec sa présence sur
internet. Le dossier, consacré à cette pratique et réalisé par l’AFNIC, décrit les
différentes catégories de slamming identifiées, leurs caractéristiques communes et
les moyens existants pour s’en protéger.
Pour en savoir plus http://www.afnic.fr/data/divers/public/guide-slamming-afnic.pdf
Octobre 2007 : Publication d’un second dossier thématique, « Noms de domaine et
référencement »
Comment créer du trafic sur un site ? Quelle est la meilleure stratégie pour acquérir
des mots-clés ? Qu’est-ce-qu’un lien dit « sponsorisé » ?... Autant de questions que
tout éditeur de site web s’est forcément posé un jour et auxquelles l’AFNIC a choisi
de répondre via un dossier consacré aux interactions entre les noms de domaine et
le référencement. Réalisé par Olivier Andrieu et publié par l’AFNIC, ce dossier fournit
des éléments de réponse aux entreprises soucieuses d’optimiser au maximum leur
présence sur internet.
http://www.afnic.fr/data/actu/public/2007/dossier-domaines-et-referencement-afnic-andrieu-10-07.pdf
Juin 2008 : publication du troisième dossier thématique « Les acteurs de la
gouvernance de l’Internet »
La gouvernance de l’internet est aujourd’hui une notion sous-jacente récurrente, au
cœur des discussions des experts de l’Internet. Cette notion complexe, traduction
imparfaite de l’anglais « governance » qui signifie gouvernement mais aussi
administration et gestion du réseau, l’AFNIC a choisi aujourd’hui de la clarifier en
publiant « Les acteurs de la gouvernance de l’Internet ». Un dossier qui présente
les principaux acteurs de la gouvernance ainsi que leurs interactions, en se focalisant
sur trois univers formés autour de l’ICANN, du FGI (Forum pour la Gouvernance de
l’Internet) et de l’ISOC (Internet Society).
http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-gouvernance-internet-06-2008.pdf
Juin 2009 : publication du quatrième dossier thématique « DNS : types d’attaques
et techniques de sécurisation »
Parmi les éléments essentiels de l’infrastructure Internet, le DNS – ou Domain Name
Systeme - occupe une place stratégique. En effet, derrière cet acronyme parfois
méconnu du grand public, se cache un ensemble d’infrastructures, de techniques,
de logiciels et d’équipements, nécessaire au bon fonctionnement des noms de
domaine et qui permet d’accéder à un site web ou d’échanger des messages
électroniques. Aujourd’hui, l’AFNIC propose de découvrir les enjeux liés à la sécurité
de ce dispositif.
http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-dns-attaques-securite-2009-06.pdf
Copyright AFNIC 2011
16
Avril 2010 : publication du cinquième dossier thématique « Le second marché des
noms de domaine »
Le second marché des noms de domaine est encore considéré comme confidentiel.
Seules quelques transactions record, comme celle de « credit.fr » et son site associé,
pour près de 600 000 euros début 2010, font que les relais d’opinion s’intéressent à
ce marché aux enjeux stratégiques. Néanmoins, ces cas spectaculaires ne suffisent
pas à refléter la dynamique en termes de volumes de transactions. Au travers d’un
phénomène parfois jugé comme uniquement spéculatif, se posent de réels enjeux
économiques pour les entreprises qui doivent aujourd’hui impérativement considérer
les noms de domaines comme des actifs immatériels de première importance. Dans
ce dossier destiné aux entreprises comme aux particuliers, la notion de second
marché, les mécanismes de valorisation, et les principaux acteurs sont décrits en
détails.
http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-second-marche-2010-04.pdf
Septembre 2010 : publication du sixième dossier thématique « DNSSEC : les
extensions de sécurité du DNS »
DNSSEC est un protocole visant à mieux sécuriser le DNS contre des attaques par
empoisonnement de cache. De telles attaques visent à capter et détourner les
requêtes sans que les utilisateurs puissent s’en rendre compte, avec à la clé le
risque pour ces derniers de dévoiler des données personnelles en se croyant sur le
site légitime de la victime de l’attaque.
L’AFNIC publie par conséquent un dossier thématique très complet consacré aux
enjeux de DNSSEC, à son fonctionnement et aux questions à se poser afin de bien
préparer son déploiement.
http://www.afnic.fr/data/divers/public/afnic-dossier-dnssec-2010-09.pdf
Mai 2011 : publication du septième dossier thématique « IPv6, passeport pour
l’Internet du futur ». D’une dizaine de pages, illustré par de nombreux schémas et
étayé par de rigoureuses références, ce dossier replace dans son contexte le
phénomène d’épuisement de l’espace d’adressage IPv4. Il s’attarde également sur
les enjeux liés à ce phénomène et à la transition inéluctable IPv4-IPv6. IL souligne
par ailleurs les apports d’IPv6 de manière concise, rappelle les rôles des différents
acteurs du réseau et décrit les modèles de communication nécessitant la prise en
compte de l’intégration d’IPv6. Enfin, il émet des recommandations pratiques pour
accompagner le déploiement d’IPv6 sur le terrain.
Copyright AFNIC 2011
17