Le micro-ordinateur

Commentaires

Transcription

Le micro-ordinateur
Le micro-ordinateur
I- Introduction :
Un micro-ordinateur est une machine capable de faire plusieurs opérations (calculs,
maniements d’image & de texte)
On a 3 support : -Gros (Main Frane)
-Mini (Robotique)
-Micro (PC, Binaire/Base 2)
1 octet = 8 bits = 1 Byte
kilo= 10^3 ; Mega= 10^6 ; Giga= 10^9 ; Tera= 10^12
Fréquence -> Hz
bit/s = bps
NAS = Network Attached Storage
SAN = Storage Area Network
II- Les composants:
-
Le boitier
Alimentation
Carte mère
Processeur
Ventilateur ou Water Cooling
Mémoire
Carte vidéo
Carte son
Disque dur
Lecteur/Graveur (CD/DVD/BR)
Clavier, souris
Carte réseau
Moniteur (cathodique CRT, Plat : LCD)
Modem -> Signal numérique vers signal analogique
Imprimante
A) Schéma unité centrale.
CPU : Central Process Unit
Loi Moore : le nombre de transistors dans les microprocesseurs double tous les 18
mois
Nb de transistors contribuent à la puissance, on n’en déduit que la puissance des
processeurs double tous les 18 mois.
1
Mémoire centrale (3 fonctions) :
-
Hébergement des instructions du système d’exploitation
Conservation de toute partie d’un programme en cours d’exécution
Stockage des données qui sont utilisées par les programmes en cours
d’exécution
B) Différent BUS & Ports
PS2
VGA
SERIAL CON – DB9
DVI / HDMI
Parallele CPT1 – DB25
RJ45 (Ethernet)
USB
Wifi
FireWire
PCMCIA
IRDA
IDE / SATA / SCSI
ISA
Pci
AGP
PCI EXPRESS
C) Mémoires de Masse
Mémoires de masse sont les périphériques destinés au stockage permanents
d’informations, contrairement aux mémoires volatiles tel que la RAM.
ROM: Read Only Memory (mémoire morte)
RAM: Random Access Memory (mémoire vive)
Critères de comparaison:
-
Prix du lecteur
Coût de revient au Mo
Vitesse du contrôleur
Vitesse du support en lecture et écriture
La fiabilité à l’écriture
Fiabilité de conservation des données (capacité du support à conserver les
données sans dégradations lorsqu’il est archivé)
Standard : possibilité de relire le support sur un autre ordinateur avec le
moins de manipulations possibles
2
1- Les contrôleurs
IDE : Integrated Device Electronics
UDMA: Ultra Direct Memory Access
ATA: Advanced Technology Attachement
P ATA: Parallèle ATA
SATA: Serial ATA
eSATA: External SATA
SATA 1.0
SATA 2.0
SATA 3.0
eSATA 1.0
eSATA 2.0
100} Mo/s
133} Mo/s
150 Mo/s
300 Mo/s
USB: Universal Serial Bus USB 2.0
USB 3.0
60 Mo/s
600 Mo/s
FireWire
50 Mo/s
100 Mo/s
400
800
SCSI: Small Computer System Interface
Ultra 320
Ultra 640
320 Mo/s
640 Mo/s
SAS: Serial Attached SCSI SAS
SAS 2.0
400 Mo/s
750 Mo/s
2- Les technologies de lecture & d’écriture
-
Magnétique: Support recouverts de particules métalliques microscopiques
qui agissent comme autant de petits aimants. L’écriture se fait par le passage
de courant dans une bobine qui s’aimante alors et aimante également les
particules métalliques. La lecture se fait grâce au principe au courant induit
créé dans une bobine approché d’un aimant. C’est le principe utilisé pour les
disques dur, les disquettes & les bandes magnétiques.
-
Optique : Principe utilisé pour les CDs & ses dérivés. On utilise un faisceau
laser, fort pour l’écriture, faible pour la lecture.
-
Magnéto-optique : Cas des Minidisques, des Iomega ZIP, LS 120, des Sony
HIFD. L’écriture se fait grâce à une technologie magnétique, la lecture se fait
grâce à une technologie optique.
-
Flash : Technologie utilisée sur les cartes mémoires. Comme la RAM, elle
utilise des semi-conducteurs, elle est donc réinscriptible, mais pas volatile.
3
3- Les Disques & Disquettes
On retrouve dans cette catégorie les disques durs et disques optiques, qui ont
l’avantage de l’accès aléatoire, c’est-à-dire de pouvoir accéder instantanément à
n’importe quelle partie du disque (contrairement aux bandes magnétiques)
Disquettes :
1,44 Mo (standard, mais lente, chère & peu fiable pour les
sauvegardes) 3’’1/2
LS 120 (Imation) 120 Mo (avantage de lire les 3’’1/2)
ZIP (Iomega) 100/250/750 Mo
Parallèle USB
Disques durs :
-
-
Traditionnel : moyen de stockage le plus rapide, la capacité double chaque
année & le prix (au Mo) descend encore plus vite.
Vitesse de rotation (RPM tpm) 5400, 7200, 10000, 15000
Taille du cache (2; 8 Mo)
Temps Latence/ Temps d’accès (<10ms)
MTBF (Middle Time Before Failure) environ 500 000 heures
Cartouche JAZ (Iomega) Disque dur amovible antichocs 2 Go SCSI
Disque Optique :
-
LD
CD Audio, CD Video (Mpeg 1), CD Photo
CDROM, CDSA (SONY), MiniDVD
DVD Video (Mpeg 2), DVD Audio
DVD ROM, DVD +- R/W, DVD R+
MonoFace, Mono-Couche 4,7 Go
MonoFace Bi-Couche 8,5 Go
Bi-Face Mono-Couche 9,4 Go
Bi-Face Bi-Couche 17 Go
CD: Compact Dick
DVD: Digital Versatil Disk
BD-R, BD-RE/Blue-Ray Disc
-Mono-Couche: 25Go
-Bi-Couche: 50Go
-Quad-Couche(3D):100Go
4- Les Bandes Magnétiques
Largeur : 4mm à 1,2 cm
Longueur : 123m à 732m
Accès séquentiel est fortement pénalisant pour la plupart des utilisations, les bandes
sont donc utilisées presque que pour la sauvegarde. Elles sont bien adaptées à cela,
car le prix est faible au Mo et sont d’une excellente fiabilité.
Cartouches DAT (Digital Audio Type) : technologie musicale, jusqu’à 12Go de
données, 24Go compressées.
Cartouches Exabyte : Issue du format vidéo, 14Go sur 160m.
Cartouches DLT (Digital Linear Tape) : environ 20Go
4
5- Les cartes mémoires
Prend peu de place, contient pas d’éléments mécanique. Résiste aux chocs & au
temps, consomme beaucoup moins d’électricité qu’un disque. Correspondent à un
besoin numérique.
SSD : Solid State Drive, prix au Mo très cher.
D) Les périphériques d’entrée
Représente l’interface de l’utilisateur vers l’ordinateur
E) Les périphériques de sortie
-Ecran
-Imprimante
-Haut-Parleur
F) Les périphériques de communication
a. Le modem : Modulateur-Démodulateur. Dispositif électronique qui
permet de transférer des informations en plusieurs ordinateurs à
travers le réseau téléphonique. Conversion de signaux numérique en
signaux analogique.
b. La carte réseau : interface entre l’ordinateur et le câble réseau.
10/100/1000 Mbps.
G) Une configuration différente en fonction de sa finalité
a. Les serveurs en général : besoin d’être disponible en permanence
(onduleur, alimentation redondante, protection des disques dur avec la
technologie RAID) Confort est d’aucune utilité, ne pas hésiter à mettre
beaucoup de RAM, doit être connecté au réseau avec un débit
particulièrement important
b. Les serveurs de fichiers : besoin de capacité de stockage important,
nécessite disques dur rapide (SISI ou SAS)
c. Les serveurs d’applications : besoin d’une puissance de calcul
importante (plusieurs processeurs), mémoire vive rapide et en grande
quantité, disques dur rapide de préférence
d. Les serveurs d’impression : puissance de calcul inutile, avoir assez
de RAM pour stocker les documents en attente d’impression
e. Les serveurs Internet : besoin du serveur de fichiers et du serveur
d’applications
f. Machine bureautique : tourne des applications bureautiques ou de
gestion (traitement de texte, tableur, comptabilité) Puissance de calcul
requise n’est pas très importante, confort des interfaces, grand écran
pivotable, assez de mémoire vive pour rester rapide, présence de sons
appréciables
5
g. Machine multimédia pour la vidéo : un des plus gros besoin en
puissance (mémoire occupée, temps de traitement, DD volumineux et
rapide, processeur rapide), beaucoup de mémoire vive, carte vidéo
spécialisée
h. Machine multimédia pour le son Home Studio : capacité de
mémoire plus faible que pour la vidéo, sinon pareil que pour la vidéo,
carte audio de grande qualité, vérifier le temps de latence de la carte
et la prise en charge des pilotes ASIO
i. Machine de Jeux : besoin d’un maximum de puissance dans
l’ensemble, puissance de calcul, de la carte 3D, carte son de qualité
pour une réel immersion sonore, qualité de l’écran
6

Documents pareils