Lyon, le 29 novembre 2006 L`APSE – ISO,(Association de Parents et

Commentaires

Transcription

Lyon, le 29 novembre 2006 L`APSE – ISO,(Association de Parents et
A.P.S.E.-I.S.O.
Association de Parents et Support d’Etudiants de l’ISO-Lyon.A.P.S.E. – I.S.O
Lyon, le 29 novembre 2006
L'APSE – ISO,(Association de Parents et Support d'Etudiants de
l'Institut Supérieur d'Ostéopathie de Lyon) s'associe à l'inquiétude
qu'expriment les étudiants ostéopathes, les écoles et les syndicats
professionnels SFDO et UFOF, en manifestant le mercredi 6 décembre
2006 à Lyon et dans plusieurs autres villes de France.
En effet, après 6 années d'études post bac soit 5000 heures de formation
rigoureuse et exigeante, sans aucune passerelle, nos enfants veulent
pouvoir exercer pleinement leur art.
L'ostéopathie est, par essence, une profession de santé qui doit être
reconnue en tant que telle, comme c’est déjà le cas dans la plupart des
autres pays de l'Union Européenne.
Notre pays se singularise par son refus de prendre en compte cette
profession à part entière...Pourtant, elle vient en
complément de la
médecine allopathique, de la kinésithérapie et non pas en concurrence.
En tant que parents, nous sommes inquiets quant à l’avenir de nos enfants
qui ont choisi ce métier par passion et conviction.
Nous restons profondément attachés à la pratique « exclusive » de
l’ostéopathie et donc aux enseignements théoriques et pratiques que les
étudiants acquièrent lors de leur cursus de formation initiale en 6 ans.
Nous ne voulons pas que les formations soient bradées… mais pour cela
encore faudrait-il que le titre d’ostéopathe soit reconnu comme une réelle
identité professionnelle et que, suite à la loi de mars 2002, des décrets
acceptables soient proposés et publiés rapidement .
Sylvaine BOTTERO
Présidente (2005/2006) de l'APSE-ISO Lyon
APSE – ISO, Chez Monsieur Pierre FAUVAIN 8 rue de l’Oiseau Blanc 69005 LYON
(adres se indépendante de l’école)

Documents pareils