Bilan du Club 1890 - 2009 (3,1 Mo)

Commentaires

Transcription

Bilan du Club 1890 - 2009 (3,1 Mo)
LES GRANDES DATES DE L'ATHLETISME A MONACO
de 1900 à 2008
Extraits du livre publié par la Fédération Monégasque d’athlétisme (« L’Athlétisme à Monaco 1890 –
2006 »). Ce livre peut être commandé à la FMA – Stade Louis II – 7 av de Castelans – 98000 Monaco
(Tél 00.337.92.05.41.09)
1890
- Eugène Marquet et Charles Vatrican fondent l’« L’Etoile de Monaco », club omnisports pratiquant
entre autres la natation, la gymnastique et l’athlétisme.
1903
- Fondation d’un autre club omnisports dont la principale section était le foot : l’ « Herculis de
Monaco »
1905
- Création de la course « Nice – Monaco ».
1908
- Monaco, représenté par le comte Albert Gauthier – Vignal, devient la 25è nation du CIO.
1910
- Auguste MACCARIO, de « l’Herculis », gagne de nombreuses courses sur route (San Remo –
Beausoleil…).
Jean Bouin devance l’Anglais Wood au 5ème « Nice – Monaco ». L’Anglais remporta le cross des
nations (le championnat du monde de l’époque) en 1909 et 1910 alors que Jean Bouin lui succéda en
1911,1912 et 1913
1913
- Jean Bouin participe aux 5 miles du meeting international d’athlétisme organisé par « l’Herculis ». Un
an plus tard il sera tué par un obus Français.
1920
- Edmond MEDECIN participe au saut en longueur des Jeux Olympiques d’Anvers
- Auguste MACCARIO termine 4ème du 10000m des Jeux Olympiques d’Anvers derrière Nurmi,
Guillemot et Wilson (il s’agit du meilleur résultat obtenu par athlète licencié dans un club de la
Principauté).
1921
- Sous l’impulsion d’Alice Milliat et de Camille Blanc, président de « l’international club de MonteCarlo », les premières « Olympiades Féminines » sont organisées à Monaco sur le terrain du tir aux
pigeons. Ces épreuves rassemblèrent 300 athlètes de France, d’Angleterre, Suisse et
Tchécoslovaquie.
1922
- 2è Olympiades Féminines.
1923
- 3è Olympiades Féminines. Ces compétitions organisées à Monaco eurent peut - être un impact dans
l’histoire du sport féminin. Pierre de Coubertin qui refusa longtemps d’organiser des « Jeux
Olympiques femelles », dû se résoudre à intégrer des compétitions féminines dès 1928 aux Jeux
Olympiques d’Amsterdam.
1924
- Le 23 août, sous l’impulsion de Louis Passeron, la plupart des sociétés sportives de Monaco dont le
« Riviera-Athlétic club » pour l’athlétisme, fusionnent en un club omnisports « l’Association
Sportive de Monaco ».
- Les entraînements se déroulaient alors sur le vieux terrain de Fontvieille ou sur la route nationale.
- Aux Jeux Olympiques de Paris, le Monégasque Gaston MEDECIN termine 21è sur 32 athlètes
classés à la longueur avec 6m51. Au décathlon il obtient la 20è place sur 25 avec 5347 points (100m
11’’3/5 – 400m 3è en 53’’ – 110H 18’’ – 1500m 4’49 – Poids 11m295 – Disque 27m65 – Javelot
30m68 – Longueur 6m52 – Hauteur 1m60 – Perche 0).
Lors de ces Jeux d’un très haut niveau, deux légendes de l’athlétisme réalisent des exploits
historiques : LIDDELL, le héros du film « les chariots de Feu », gagne le 400m en battant le record du
monde (47’’6). Le Finlandais Paavo NURMI remporte le 1500m et le 5000m. Ce doublé ne sera
égalé que 80 ans plus tard par Icham EL-GUERROUJ à Athènes.
1925
- L’ASM organise un Beaulieu-Monaco international qui eut un grand retentissement à cette époque.
Masino remporte plusieurs courses sur route dans la région.
1929
- Des vestiaires, des douches, des aires de lancers et des sautoirs sont aménagés au terrain des
Moneghetti ce qui permet enfin au club d’accueillir des lanceurs et des sauteurs dont Pierre Vigarello
(hauteur et perche). Pierre entraînera la section de 1931 à 1976.
1936
- Robert MASINO est élu président du club
Robert Masino Président de l’ASM de
1936 à 1940 et de 1948 à 1954
1937
Le président du club obtient la mutation de deux crossmen de haut niveau (licenciés à l’AS Cannes) :
Fernand MACCARIO et Barthélémy BARILARO (AS Cannes), ce qui dynamisa toute la section.
1938
- Victoire de Fernand MACCARIO au tour de Beausoleil. Emile BATTAGLIA se révèle et remporte
toutes les épreuves juniors de cette saison. En 1938 la section d’athlétisme de l’ASM comptait 38
licenciés.
Pierre Vigarello (avec le béret), Robert Masino (président du club), Emile Battaglia
remportant sa 1ère course en junior
1939
-
Le stade LOUIS II est inauguré le 23 avril
L’ancien stade Louis II
carte postale du stade en 1939
Compétition à la mi-temps d’un match de foot
1940
- Au mois de mars le junior Emile MANAIRE remporte le critérium national senior de cross-country
(championnat de France débaptisé du fait de la guerre). Ce titre de champion de France est
néanmoins comptabilisé actuellement par la Fédération Française d’athlétisme. La suite de sa carrière
ne fut pas à la hauteur des promesses que ce titre laissait espérer. Manaire eut de nombreux
problèmes professionnels et personnels. Il fut souvent dominé par Emile Battaglia mais en 1947 et
1950 il se classera 3ème des bilans Français sur 5000m.
Emile Manaire champion de France de cross senior en 1940
- M.MARQUET devient Président de la « commission d’athlétisme » alors que l’ASM est dirigée de
1941 à 1944 par un comité directeur nommé par le gouvernement.
-
Septembre 1940 : 2000 spectateurs (de quoi rêver en 2009 !) assistent aux championnats
régionaux d’athlétisme sur la piste du stade Louis II qui est considérée à l’époque comme
« une des meilleures cendrées de France ». Parmi les asémistes qui participèrent à ces
championnats : Emile Battaglia, Emile Manaire, Fernand Maccario, Barthélemy Merlino, Louis
Nègre, Gaston Médecin, J.Louis Médecin, Georges Médecin ainsi que François Gompers
Sept 41 : match Nice UC – AS Monaco
Arrivée 150m (2è Nègre)
Sept 41 : Masino – Merlino - Vigarello
en bas : J.L Médecin – Gompers
1942
- François GOMPERS bat le record de France cadet universitaire du saut en longueur (6m50)
Le 17 mars 1944 François fut arrêté à Monaco avec son père et sa mère par la « gestapo ». Il fut
déporté à Drancy puis en Allemagne. Il décéda le 20 février 1945 dans le camp de concentration de
Flossenbourg.
- Emile BATTAGLIA champion de Provence de cross
1945
- Le Monégasque Emile BATTAGLIA pulvérise son record sur 5000m (14'52"4) et obtient une
sélection en équipe de France (France-Belgique - 2ème derrière Pujazon)
- Robert Campana est élu président du club. Robert Masino est président de la « ligue des Alpes
Maritimes ».
1946
- Emile BATTAGLIA réalise 14’39’’ sur 5000m au stade Louis II (3ème performance Française de la
saison 1946). A l’époque le record d’Europe était de 14’36’’8 !)
- Emile BATTAGLIA gagne un match international (France – Belgique – Luxembourg) sur 5000m
devant Alain MIMOUN qui deviendra champion Olympique du marathon 10 ans plus tard à Melbourne.
58 ans plus tard, dans le bureau de la fédération nous avons demandé à Emile d’évoquer ce
souvenir : « j’ai attaqué à 400m de l’arrivée et il n’a pas suivi… » un long silence…Nous n’étions plus
à Monaco mais sur la piste de ce match international.
1948
- Robert Masino est de nouveau élu Président du club
- BATTAGLIA (1er) et MANAIRE (3è) dominent les championnats de Provence de cross-country.
- En juin Emile BATTAGLIA bat le record de Provence du 5000m en 14'48"2, un temps qui constituait
la 6ème performance Européenne du moment. En décembre il obtient la 3ème place au cross
d'Alger. Durant sa carrière, Emile Battaglia termina 4 fois à la 4è place des championnats de France
sur 5000m. Il reste à ce jour (en 2005) le plus grand athlète Monégasque de l’histoire de
l’athlétisme à Monaco.
Emile Battaglia, le plus grand athlète Monégasque
de l’histoire de l’athlétisme à Monaco
1954
- Emile BATTAGLIA succède à Georges MEDECIN à la Présidence du club.
1957
Alain DOZO champion de France scolaire UGSEL à la hauteur minime (1m60) – René Philipot 2ème
sur 80m minime UGSEL.
Championnats de Provence (Juin) :
3 titres : Delfino à la perche senior (3m60) – Suzy Ingold à la hauteur cadette (1m45) – Gollino à la
perche cadet (3m01).
Championnats de France cadets – juniors :
Suzy INGOLD 4ème à la hauteur (1m40) et 3ème sur 56m haies cadettes (9’’5)
1959
- Geneviève DOZO est championne de France du saut en hauteur cadette avec 1m48 et 2ème au
championnat de France triathlon cadette.
1960
- Geneviève DOZO est à nouveau championne de France de la hauteur cadette (1m49).
- Le 4X60m cadettes (Vergani-Favarel-Maccario-Dozo) termine 2ème des championnats de France à
la grande surprise de Pierre Vigarello (d’après le journal Nice-Matin)
1961
- 3ème titre de championne de France pour Geneviève DOZO au saut en hauteur junior (1m53) et
3ème place au 80m haies junior (12’’4)
- Alain LECLERCQ termine 3ème des championnats de France au triple saut junior (13m94). Il est
sélectionné en équipe de France junior (France - Belgique) (3ème avec 13m60). En 1967, il portera
son record personnel à 14m71, toujours record du club en 2005.
1962
- Geneviève DOZO remporte un 4ème titre national sur 80m haies junior (11"8) se classe 3ème à la
hauteur junior (1m53)
- Lors des championnats de France seniors elle termine 3ème et bat le record de France junior du
80m haies (11"7)
Geneviève Dozo championne de France 1959-1960-1961-1962
record de France junior du 80m haies avec son entraîneur, Pierre Vigarello et Suzy Ingold
1963
- Geneviève DOZO se classe 3ème des championnats de France seniors du saut en hauteur (1m58).
Geneviève fut sélectionnée 3 fois en équipe de France : à la hauteur en 1961, au 80m haies en 1962
et à la hauteur en 1963 (2ème de France – Belgique – Sarre 1m54)
- Alain Dozo bat le record de Provence au saut en longueur (7m20) à Perpignan. Cette performance
de haut niveau constitue toujours le record du club en 2009 !
1965
Olga BERTHE est championne de France cadette du disque (32m40). Ce titre n’était cité dans
aucun historique alors qu’il figure bien dans
Française 1965
la revue officielle « Athlétisme » de la Fédération
Olga Berthe championne de France disque cadette en 1965
1967
Le bureau du club, lors d’un « banquet » en 1967
De g à d : Gastaud-Calcagno-Orengo-Battaglia-Enrietti-Adrienne Pastorelly-Médecin-Masino-OrengoOrao-Tarditti-Ferrari-Vigarello-Negre-Merlino
1970
- Lionel COUTURIER est sélectionné au match international junior France – Suisse à la hauteur
(1m98). Il participe aux Championnats d’Europe juniors (12è avec 1m90)
1971
- Lionel COUTURIER réussit 2m08 en juin (toujours record du club en 2009) et termine 2ème du saut
en hauteur junior aux championnats de France (2m03). Il est nommé capitaine de l’équipe de France
junior lors du match France – Suisse (6ème avec 1m90)
1974
- Mr Bernard FAUTRIER est élu Président de la section athlétisme de l'AS Monaco.
SAS Le Prince Albert II Président de la Fédération Monégasque d’athlétisme
et Mr Bernard Fautrier Président de l’ASM Athlétisme de 1974 à 1984 (photo mars 2005)
1975
- Juste après avoir signé à l’AS Monaco, J.Pierre Schoebel termine 6ème en Demi – finale de la Coupe
d’Europe de décathlon à Barcelone avec 7457points (11’’7-7m03-12m90-1m83-50’’02-15’’35-37m704m50-62m28-4’42’’4)
- Lors de la Finale de la Coupe d’Europe d’épreuves combinées il se classe 19ème avec 7148 points.
1976
- Pierre VIGARELLO prend sa retraite après 45 années de dévouement à l'athlétisme Monégasque.
- A l’initiative de Mr Bernard Fautrier, l’ASM organise le 1er cross du Larvotto qui connaîtra un grand
succès populaire (plus de 1000 participants) et de grands vainqueurs : Dominique Coux, Alex
Gonzales… ainsi que la venue de nombreux athlètes d’Italie, d’Algérie, Tunisie…
Le traditionnel passage sur la plage
Alex Gonzalès vainqueur en 1983
- J.Pierre SCHOEBEL est sélectionné en 1976 au match France – Pologne de décathlon (7ème avec
7059 points) et au match France – Belgique de décathlon (5ème avec 6830 points). Avant de signer à
l’AS Monaco en 1975, J. Pierre, alors licencié à Grenoble (GUC), avait participé au décathlon des
Jeux Olympiques de Munich en 1972 : 18è avec 7273 points. Cette même année il avait réussi 7628
points à Paris (record personnel).
J.Pierre Schoebel (à droite)
1978
- Le 4 x 80m minime remporte en 1976 le titre de champion de France avec RICCIARDI - SCAVINI
- MESSIA - SAPPA (36"27).
Ricciardi-Sappa-Scavini-Messia
champions de France relais 4x60m minimes en 1978
1979
- Eric POULLAIN 2ème des championnats de France cadets d'épreuves combinées (Enneathlon 5933 points).
1984
- 11mai : création de la Fédération Monégasque d’Athlétisme présidée par SAS Le Prince
Héréditaire Albert.
1985
- Le nouveau stade Louis II est inauguré le 25 janvier par SAS le Prince Souverain Rainier III.
Construit sur le terre-plein de Fontvieille (un espace de 22 hectares entièrement conquis sur la mer),
ce stade, avec son terrain de foot et sa piste d’athlétisme au 3ème étage, est unique au monde.
Le nouveau stade Louis II
- Philippe FARGERE, pour sa 1ère année sous les couleurs de l’ASM, est champion de France
espoir du 800m (1'52"08). Deux ans auparavant, il avait terminé 4è des championnats d’Europe
juniors sur 800m
Il est élu capitaine de l'équipe de France (France - Allemagne - Italie espoirs) et remporte le 800m
de ce match international en 1'49"47.
- En septembre il bat le record de France espoir du 800m dans le temps exceptionnel de
1'46"4. (Ce record des 21 ans a tenu 16 ans et il s’agit incontestablement de la meilleure
performance chronométrique réalisée par un asémiste). En octobre il manque de peu le record de
France du 1000m à la mi-temps d'un match de foot au stade Louis II (2’19’’10).
Philippe Fargère 1985 - titre et record de France sur 800m espoir
Sonia DELPRETE 2ème aux championnats de France d'épreuves combinées (heptathlon cadettes
4991 points)
- Didier BOINON termine 2ème des championnats de France sur 3000m steeple espoirs (8’53’’85) et
est sélectionné au match France – Allemagne – Italie (5ème en 9’22’’34)
1986
- Philippe FARGERE est sélectionné en équipe de France "A" lors du match international France –
Pologne - Italie - Allemagne au stade Louis II à Monaco (7ème en 1’49’’76).
- Sonia DELPRETE 3ème aux championnats de France d’épreuves combinées (heptathlon cadettes
4866 points)
1987
1er meeting HERCULIS (17 septembre 1987) : Sous l’impulsion de SAS le Prince Héréditaire Albert,
la Fédération Monégasque d’athlétisme organise le critérium Mondial de l’heure dans le cadre du
1er meeting Herculis. Le terme « sous l’impulsion » est bien approprié. C’est vraiment SAS le Prince
Héréditaire qui imposa la création du meeting Herculis. J.Pierre Schoebel se souvient qu’une réunion
de la Fédération était consacrée au bilan des matchs internationaux et que c’est SAS Le Prince
Héréditaire Albert qui déclara : « Il faut organiser un meeting ». Personne d’autre à l’époque
n’envisageait qu’ « Herculis » devienne un jour 1er meeting mondial avec un stade plein de
spectateurs enthousiastes. Le rêve impossible s’est pourtant réalisé dès 1992 (20000 spectateurs).
Herculis fut classé meilleur meeting mondial en 1998 et 2007, 2ème en 1996 – 1999 – 2000 – 2002,
3ème en 1997 et 2001.
SAS Le Prince Héréditaire Albert, créateur du meeting Herculis
- Sonia DELPRETE remporte le titre de championne de France du saut en hauteur cadette (1m74)
et se classe 2ème à la longueur (5m97) et à l'heptathlon (4975 points).
1988
- Didier BOINON est champion de France N2 sur 3000m steeple (8’42’’51). Avant de signer à l’AS
Monaco en 1984 avec Philippe Fargère et leur entraîneur Jacques Candusso, Didier avait terminé
2ème sur 1500m steeple cadet et remporté le titre de champion de France junior du 2000m steeple en
1983.
Didier Boinon champion de France N2 en 1988
Sonia DELPRETE termine 2ème aux championnats de France juniors à la longueur (6m) et 3ème à
l’heptathlon junior (5483 points)
- Philippe FARGERE réussit 3’40’’58 sur 1500m en juin et est sélectionné en équipe de France
(France – Angleterre – Australie) : 4ème en 3’49’’12
- Aux Jeux Olympiques de Séoul, Gilbert BESSI termine 8ème de la 10ème série en 11’’55 et
101ème sur 102 athlètes classés.
- En avant-première du meeting, les 1er 1000m Herculis sont organisés (ouvert à tous les niveaux,
licenciés et non licenciés).
1989
- Sonia DELPRETE championne de France et record de France du pentahlon indoor juniors (4029
points)
- Sonia DELPRETE obtient la médaille d’argent à la hauteur junior (1m75) et devient championne
de France junior à l’heptathlon (5486 points). Aux championnats d’Europe juniors elle termine 8ème
(5445 points)
Toute la concentration de Sonia Delprete
- Philippe FARGERE est sélectionné en équipe de France aux Jeux de la Francophonie au Maroc
(3’51’’27 en série)
- Jeux Petits Etats d’Europe à Chypre : Sonia Delprete 2è sur 100m haies (14’’97) et 3è à la hauteur
(1m71) – Frédéric Choquard 2è sur 110m haies (14’’72). Des Jeux inégalés à ce jour (en 2005) avec
des stades pleins de spectateurs enthousiastes.
1990
- Pascal IRDOR champion de France junior sur 200m indoor (21’’78)
Pascal Irdor champion de France
200m junior indoor en 1990
- Myriam TESTUD championne de France espoir du 10000m (34’49’’85)
- Sonia DELPRETE 2ème aux championnats de France seniors indoor d’épreuves combinées (4013
points) et 3ème à l’heptathlon espoirs en juillet (5583 points)
- Pascal IRDOR 2ème sur 200m junior (21’’78) en juillet
- Myriam TESTUD 2ème des championnats de France espoirs de cross en mars
1991
- 3ème titre pour Sonia DELPRETE à la longueur espoir (6m29) et 5946 points lors de la coupe
d’Europe d’épreuves combinées à Helmond (Hollande).
- Lahcen ESSOUSI champion de France espoir du 10000m (30’47’’27)
- Myriam TESTUD 2ème aux championnats de France espoirs sur 10000m
Les champions de France espoirs sur 10000m :
Lahcen Essousi (1991) - Myriam Testud (1990)
et Mr Alain Leclercq Président du club depuis 1994
- Jeux Petits Etats d’Europe en Andorre : Sonia DELPRETE médaille d’or à la longueur (6m16) 2è
sur 100m haies (14’’22) 2è à la hauteur (1m80) – Myriam Testud 2è sur 3000m (10’13’’59) – Frédéric
Choquard 3è sur 110m haies (14’’86) - Caroline Porfirio 3è sur 800m (2’21’’28) – Le 4X400m féminin
3è (4’28’’84) avec Piéra Parodi – MyriamTestud –Caroline Porfirio – Sonia Delprete
- 5ème Meeting « Herculis » : le club de Carl Lewis (Santa-Monica Track Club) fait mieux que toutes
les équipes nationales et bat le record du monde du 4X100m en 37’’67 avec Marsh-Burrel-HeardLewis.
Record du monde du 4x100m avec Carl Lewis en 1991
1992
- 4ème titre de championne de France pour Sonia DELPRETE à l’heptathlon senior indoor.
Sonia Delprète championne de France en 1987-1989-1991-1992
avec Guy Bessat son entraîneur de 1988 à 1992
- Olivia LECLERCQ est championne de France 1992 sur 320m haies cadettes (47’’17)
Olivia Leclercq championne de France
320m haies cadette en 1992
- Laura ARCOLEO 2ème des championnats de France sur 100m haies cadettes (14’’34)
- Sonia DELPRETE 3ème des championnats de France seniors (5980 points) fut victime d’une
« Grande injustice » (titre de « Nice – Matin »). Bien qu’ayant réalisé les minima (5950 points), elle ne
fut pas sélectionnée par la FFA pour les Jeux Olympiques de Barcelone (2 athlètes Françaises
seulement participèrent à ces Jeux alors que 3 pouvaient être sélectionnées).
- Mathée Schoebel championne de France vétéran sur 100m haies (15’’81)
1993
Championnats de France de cross-country : le meilleur résultat de l’ASM à des Cht de France de
cross-country par équipe : 7ème avec 264 points - Nauzin 18ème – Testud 27ème – Brule 80ème – Porfirio
130ème.
- Jeux Petits Etats d’Europe à Malte : 7 médailles (2 en or – 4 en argent – 1 en bronze)
- Sonia DELPRETE médaille d’or à la longueur (6m11) - Lahcen ESSOUSSI médaille d’or sur
10000m (31’18’’20) et 3è sur 5000m (15’03’’10) – Diane Nauzin 2è sur 1500m (4’35’’06) et 2è sur
3000m (9’36’’06) – le 4X400m masculin 2è (3’22’’76) avec Abdou Bahmadi – Frédéric Choquard –
Christopher Mendes - J.Camille Oyac – Le 4x400m 2è (3’59’’99) avec Olivia Leclercq – Magali
Guedon – Caroline Porfirio – Sonia Delprete
1994
- Mr Alain LECLERCQ est élu président du club
- Diane NAUZIN 9ème des championnats de France ce cross seniors
- Diane NAUZIN 2ème des championnats de France N2 sur 3000m (9’19’’78)
- La Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) installe son siège à Monaco
La Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF) installe son siège à Monaco « Villa Miraflores » en
face du casino.
Le siège de l’IAAF à Monaco
SAS Le Prince Rainier inaugure le siège de l’IAAF
Carl Lewis – Mr Primo Nebiolo, Président IAAF
SAS Le Prince Rainier - SAS Le Prince Héréditaire Albert
Mr Juan Antonio Samaranch, Président du CIO
- 8ème Meeting « Herculis » : Nourredine Morcelli bat le record du monde du 3000m en 7’25’’11.
Morcelli : record du monde du 3000m en 7’25’’11
1995
- Hafida GADI 2ème des championnats de France espoirs de semi – marathon (1H19’59)
- Jeux Petits Etats d’Europe au Luxembourg : Magali Guedon 2è sur 800m (2’14’’08) – Diane Nauzin
2è sur 1500m (4’35’’06) – Lahcen Essoussi 3è sur 5000m (14’35’’27) – Le 4X400m 3è (3’21’’08) avec
Abdou Sall – Stéphane Reggiani – Abdou Bahmadi - J.Camille Oyac
1996
- Sébastien ROUSSET 2ème des championnats de France cadets indoor sur 60m (7’’13), 3ème sur
110m haies cadets en juillet (14’’03) et victoire en match international (France – Espagne)
Victoire en match international pour Sébastien Rousset
- Hafida GADI 2ème des championnats de France espoirs sur 10Km et sur semi – marathon.
Internationale espoir sur semi – marathon à Hambourg (6ème en 1H17’’13)
- Titre vétéran pour J.Camille OYAC sur 400m (52’’05)
1997
- Organisation du 1er marathon de Monaco et des Riviera, seul marathon au monde à traverser 3
pays (Monaco – France – Italie). Un marathon qui souligne la solidarité géographique et humaine des
territoires qui entourent la Principauté. Sur un parcours vallonné mais d’une rare beauté le succès fut
immédiat (2025 arrivants en 1997, 2486 en 2005). Depuis 2003, un 10km est organisé dans Monaco,
juste après le départ du marathon.
Ils étaient des milliers…
Le vainqueur du 1er marathon avec SAS le Prince
héréditaire Albert et Primo Nebiolo Président de l’IAAF
- 2ème Titre vétéran pour J.Camille OYAC sur 400m (51’’70).
- Nous rappelons que nous ne mettons pas sur un même niveau un titre vétéran et un titre senior,
mais nous avons néanmoins choisi de retenir tous les titres de champions de France reconnus par la
Fédération Française d’athlétisme.
2 titres de champion de France vétéran
pour J.Camille Oyac en 1996 et 1997
(avec Hafida Gadi sur la piste du Louis II)
- Jeux Petits Etats d’Europe en Islande : (dans des conditions atmosphériques « Islandaises ») Hafida
Gadi 2è sur 5000m (17’12’’37) – J.Marc Léandro 3è sur 1500m (4’23’’39) – Le 4X400m 3è (3’29’’87)
avec Abdou Bahmadi – Stéphane Reggiani – Jamal Hamoudi – Mehdi Kheddar
1998
- Irène TIENDREBEOGO (Augier) est championne de France indoor à la hauteur senior (1m82) et
2ème en juillet (1m85). En 1996, avec son pays d’origine, le Burkina – Faso, elle avait remporté le titre
de championne d’Afrique senior alors qu’elle n’était que junior 1ère année. Aux Jeux Olympiques
d’Atlanta, en 1996, elle avait terminée 32ème sur 40 à la hauteur avec 1m80.
- Mouss TANTAN remporte le titre de champion de France cadet des 45mn (14km756) et termine
2ème sur 3000m cadet (8’40’’45) en juillet
- Hafida GADI 2ème des championnats de France de course en montagne et 26ème aux championnats
du monde de course en montagne à la Réunion
- Le meeting Herculis est classé 1er meeting mondial par l’IAAF en 1998 avec 87748 points
devant Zurich 87640 points (sur les 72 meilleures performances par meeting). « Herculis » sera classé
2è en 1999 – 2000 – 2002.
- Ils furent les vedettes du meeting Herculis 1998 :
Gabriela Szabo
Gebreselassié
Michael Johnson
Wilson Kipketer
Icham El Guerrouj
Allen Johnson
1999
Irène TIENDREBEOGO championne de France senior à la hauteur (1m94) et meilleure
performance Française de la saison devant Eunice Barber (1m93) qui remportera 2 ans plus tard les
championnats du monde de la longueur à Paris. Irène est la seule athlète de l’AS Monaco à détenir un
titre de championne de France senior estival. Avec 1m94, elle apparaît à la 20ème position des bilans
mondiaux en 1999,
Irène Tiendrebeogo championne de France
senior en 1998 (indoor) et 1999 (estival)
- J.Marc LEANDRO est sacré champion de France N2 sur 1500m (3’57’’78) et termine 8ème des N1
en 3’43’’58
J.Marc Léandro champion de France N2
sur 1500m en 1999
1999
- 2è titre de championne de France vétéran) pour Mathée LANFRANCHI sur 100m Haies (17’’2
Mathée Lanfranchi championne
de France vétéran 100m haies en 1992 et 1999
- Aminata DIOUF 2ème des championnats de France espoirs indoor sur 60m (7’’44) et 3ème en senior
au mois de juillet sur 200m (23’’33)
- Jeux Petits Etats d’Europe au Liechtenstein : Irène TIENDREBEOGO médaille d’or à la hauteur
(1m86) – Hafida GADI médaille d’or sur 5000m (16’41’’62) – J.M. Léandro 2è sur 800m (1’51’’05) 2è sur 1500m (3’51’’53) – Le 4X400m 2è (3’20’’14) avec A.Bahmadi-S.Reggiani-C.MendesM.Kheddar) - Mouss Tantan 3è sur 5000m (14’58’’10). Une dynamique de groupe exceptionnelle
caractérisa ces Jeux.
2000
- 2ème titre de champion de France pour Mouss TANTAN sur 10km junior (31’15’’). Il termine 3ème
sur 5000m junior (14’42’’83)
- Jamal BAAZIZ est champion de France sur 1500m steeple cadet (4’17’’2)
Jamal Baaziz champion de France cadet
sur 1500m steeple en 2000
2001
- Brice ETES bat le record de France du 800m cadet indoor (1’55’’60) et devient champion de
France sur 800m cadet en juillet (1’55’’15)
Brice Etes champion de France et
record de France indoor sur 800m cadet
- Jamal BAAZIZ 2ème aux championnats de France sur 3000m steeple junior (9’16’’17)
- Jeux Petits Etats d’Europe à San Marin : Irina Kazakova médaille d’or sur 10000m (34’41’’33) et 3è
sur 5000m (14’38’’85) – Brice Etes 3è sur 800m (1’53’’66) – Sébastien Rousset 3è sur 110m haies
(15’’33)
2002
- Les 1000m Herculis (40 courses en avant – première du meeting) battent un record de participation
(778 coureurs de poussins à vétérans, licenciés et non licenciés). Citons les commentaires
enthousiastes d’un journaliste de Nice – Matin : « le prestigieux meeting Herculis s’est offert une
ouverture digne d’un opéra... On ne voit rien de comparable sur aucun meeting national ou
international… La fête du demi – fond pour tous et pour toutes c’est à Monaco et nulle part ailleurs »
2003
3ème titre de champion de France pour Mouss TANTAN sur 5000m espoir (14’23’’89) et victoire
en match international (France – Angleterre) sur un 3000m tactique (8’24’’91)
- Brice ETES est sélectionné au match junior France – Pologne – Russie (5ème en 1’52’’33)
- La Fédération Monégasque d’Athlétisme et l’IAAF organisent la « 1ère Finale Mondiale de
l’Athlétisme » à Monaco les 13 et 14 septembre (cette finale sera reconduite en 2004 et 2005 au stade
Louis II)
- Jeux Petits Etats d’Europe à Malte : le 4X100m 3è (41’’58) avec Frédéric Vidal - Sébastien Gattuso –
Sébastien Rousset – Michel Arlanda.
2004
- Brice ETES obtient la médaille d’argent des Championnats de France espoirs sur 800m (1’51’’82). Il
remporte une 5ème victoire lors des 1000m Herculis disputés en avant première de la 2ème Finale
Mondiale de l’Athlétisme.
- Sébastien GATTUSO termine 7ème en série du 100m des Jeux Olympiques d’Athènes (10’’58, record
personnel égalé) et obtient la 54ème place sur 80 athlètes classés.
Mouss TANTAN remporte les interrégionaux de cross seniors.
Histoire des maillots de l’athlétisme :
- En 1908 le maillot de l’Etoile de Monaco était rouge avec une étoile blanche mais parfois, sur
certaines photos, les athlètes de l’Etoile portaient des maillots blancs.
- Le maillot de l’Herculis est le premier à posséder des rayures verticales. Dans la plupart des
compétitions d’athlétisme le maillot était annoncé la veille dans la presse et souvent l’Herculis portait
les couleurs suivantes : ‘’blanc avec parement rouge’’.
- A partir des années 1925 les maillots de l’ASM Athlétisme sont blancs avec un écusson à carreaux
rouges. Par mesure d’économie (imposée par le budget du club) les dirigeants prêtaient les maillots
puis les récupéraient et les lavaient après chaque compétition ! Seuls les athlètes de haut niveau
possédaient leur maillot. Toujours par mesure d’économie Pierre Vigarello avait fait fabriquer un
tampon et il imprimait lui-même l’écusson rouge (avec 4 bandes) sur le maillot. Cette relique avait
précieusement été conservée au club par Robert Enrietti. Mario Pintus qui est responsable des
équipements depuis 1995 m’a déclaré : « Quand on pense qu’à l’époque de Vigarello les athlètes des
autres clubs nous traitaient de riches ».
Tampon avec lequel Viga imprimait l’écusson sur le maillot blanc
- En 1967, quelques maillots possèdent un parement rouge et l’inscription « Monaco » brodé main.
- Vers les années 1970 Robert Enrietti crée un nouveau maillot en s’inspirant de celui du foot (blanc et
rouge en diagonal avec des rayures verticales rouges)
- En 1989 Robert réalise un maillot très novateur avec une bande verticale de losanges blancs. Pour
la petite histoire la firme « Le Coq Sportif » l’apprécia tellement qu’elle le mit en vente sur son
catalogue (sans l’avis de Robert et du club).
- En 2003, Mario Pintus, le responsable de l’équipement du club, ajoute un short rouge avec des
losanges blancs en prolongement de ceux du maillot. Un équipement unique et admiré.
Lors d’une réunion, Robert Enrietti a déclaré : « Le maillot, il faut qu’il soit beau pour que les
athlètes aient envie de le porter ».
Différents maillots des clubs de la Principauté :
Maillot de l’Etoile
Maillot de l’Herculis
Maillots de l’ ASM 1925 -1970
ASM 1967
1970-1985
1986
1988
1989
Maillots et shorts depuis 2003
En 2008 Rodolphe Berlin crée un nouveau maillot pour les coureurs sur route
2005
Championnats de France de cross-country (27 février 2005 à Roullet) :
En terminant 4ème dans le cross court, Zouhair Ouerdi obtient le meilleur classement en senior d’un
Asémiste depuis Manaire (champion de France de cross en 1940) – L’ASM termine 24ème par équipe
en cross court avec Ouerdi - Baaziz (158ème) et Adli (184ème).
- Jeux Petits Etats d’Europe en Andorre : (à 1000m d’altitude) Brice ETES médaille d’or sur 800m
(1’54’’71) - Mouss TANTAN médaille d’or sur 10000m (31’30’’69) et médaille de bronze sur 5000m
(14’58’’97).– Moïse Louisy-Louis 2è au javelot (58m75) – Jamal Baaziz 3è sur 3000m steeple (9’34’’1)
Andorre 2005…la dynamique du groupe
Championnats de France Jeunes (30 juillet 2005 à Paris) :
Jamal Baaziz 4ème sur 3000m steeple espoir (8’59’’72 record personnel). Juste après la course Jamal
analysa lucidement son résultat : « Je suis super content car j’étais blessé durant tout l’hiver et super
déçu parce que je n’ai été dépassé qu’à 10m de l’arrivée pour la médaille de bronze ». Brice Etes (à
nouveau blessé début juillet) termine 6ème sur 800m (1’51’’15).
2006
Cross Ouest-France (16 janvier au Mans) :
Antoine Berlin réalise un exploit que l’on attendait depuis plus de 50 ans. Aucun athlète Monégasque
n’avait remporté un grand cross-country depuis Emile Battaglia vers 1950.
50 ans après Battaglia, un Monégasque (Antoine Berlin) gagne un grand cross
50 ans après Battaglia, un Monégasque (Antoine Berlin) gagne un grand cross
Finale interrégionale des interclubs national 2 (Avignon - 21 mai 2006) :
Pour la première fois de son histoire
L’AS Monaco remporte une finale interrégionale des interclubs
L’équipe Asémiste victorieuse des interclubs Nationale 2
Extraits d’un article paru dans « Monaco – Matin » du 27 mai 2006 :
« Jamais l’AS Monaco n’avait remporté la finale interrégionale des championnats interclubs de
National 2. Depuis Dimanche, en Avignon, le club du Président Alain Leclercq a marqué une nouvelle
page de son histoire. Avec 45881 points, l’ASM devance le club de Salon qui partait favori et 6 autres
clubs du sud de la France. Exceptionnellement, le mistral ne soufflait pas trop fort sur Avignon mais
l’esprit d’équipe, lui, a bien soufflé sur l’équipe Monégasque. Tous les athlètes sont à féliciter
quelques soient les performances obtenues car le jour des interclubs le moindre point compte.
Le record masculin de 2003 (27078 points) est battu de plus de 200 points (27323). Jamais l’AS
Monaco n’avait réalisé des performances aussi élevées : 6 à plus de 900 points, 12 à plus de 800
points.
Championnats de France Jeunes (16 juillet 2006 à Dreux) :
Dans le 800m espoirs, Brice Etes est victime d’une véritable agression à 300m de l’arrivée (un
concurrent particulièrement violent envoie sur la pelouse un coureur et donne un coup de coude à
Brice, ce qui lui coupe le souffle). Le temps de récupérer, les principaux adversaires de Brice ont pris
trop d’avance. Il revient dans la dernière ligne droite mais termine 4ème en 1’51’’87. La juge arbitre, qui
n’avait rien vu, nous a déclaré qu’il s’agissait « d’un incident de course » comme il en arrive souvent
sur 800 et 1500m ! Je pense que les courses ‘’sensibles’’ (800 et 1500) devraient systématiquement
être filmées par le jury lors des championnats. Il est anormal que des années de travail soient
détruites par des comportements inacceptables dans un sport aussi rigoureux que l’athlétisme.
Antoine Berlin se classe 11ème du 3000m cadets (9’08’’15).
2007
Championnats Départementaux de cross (17 décembre 2006 à La Valmasque) :
6 titres et nouveau record pour l’ASM
Pré – France indoor d’Epreuves Combinées (21 janvier 2007 à Bompas) :
Moïse Louisy-Louis remporte le titre interrégional de l’heptathlon avec 5035 points (60m 7’’37 –
Longueur 6m71 - Poids 12m80 – Hauteur 1m83 - 60m haies 8’’49 – 1000m 2’51’’81).
Championnats Régionaux de Cross (21 janvier 2007 à Taradeau) : 10 Podiums (nouveau record
historique).
Avec 3 titres, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze, l’AS Monaco établit un nouveau record
lors des championnats régionaux de cross. L’ancien record datait de 1989 avec 7 podiums.
1er tour Interclubs (7 mai 2006 à Nice) :
48351 points : Record aux Interclubs pour l’ASM
A Nice, lors du 1er tour des championnats interclubs, l’AS Monaco a pulvérisé son record qui datait de
2006 (45881 points) avec le total exceptionnel de 48351 points. L’ASM devance Fréjus (45305 points)
et Cannes (33401 points). Les féminines battent leur record qui datait de 1999 (21533 points) mais
c’est surtout grâce aux deuxièmes athlètes que l’ASM a établi ce total impressionnant (30
performances à plus de 700 points). Une réussite incroyable. Pas d’absents sur plus de 50 athlètes
convoqués, pas un seul zéro. Des interclubs presque insolites.
2ème tour interclubs (Arles 21 mai 2007)
Nouveau titre interrégional sud-est
L’ASM s’impose avec 45942 points devant Perpignan (44963 points), Fréjus (44772 points) et
Gap (43120 points).
2ème titre consécutif pour l’équipe interclubs
Jeux des Petits Etats d’Europe
(juin 2007)
9 médailles : record historique pour l’athlétisme
L’athlétisme a vécu une semaine de folie lors des XIIème Jeux des Petits Etats d’Europe. Neuf
médailles dont quatre en or ! Même les plus optimistes n’avaient pas envisagé une telle moisson car
le niveau en athlétisme est très relevé. Sur la piste du stade Louis II, nos athlètes se sont
surpassés et ont écrit une des plus belles pages de l’histoire de l’athlétisme à Monaco.
1ère médaille aux Jeux pour Caroline sur 800m
ère
1
68m80 dans l’euphorie de ce mardi Sonia Delprete 3ème au triple
Brice Etes
médaille d’or de la délégation
F. Baudet-Delaune 3ème sur 400m haies
L’or sur 3000m Steeple pour Ouerdi
Le 1500m constitue certainement le moment le plus intense de ces Jeux avec tous les ingrédients
émotionnels des grands événements. Brice Etes se laisse enfermer à 300m de l’arrivée. Il compte
jusqu’à 20m de retard mais ne renonce pas. Sa dernière ligne droite restera à jamais dans l’histoire de
l’athlétisme Monégasque. A 80m de l’arrivée, il n’est que 3ème. A 20m, il a encore deux mètres de
retard. Il « casse » le buste comme un sprinter. Pendant plus de cinq minutes, le public et les 2
coureurs attendent le verdict de la photo finish. Enfin c’est l’explosion de bonheur. Brice l’emporte de
un centième de seconde !
Un cassé et une photo d’anthologie
Après le dernier podium, les athlètes de Monaco se précipitent sur la pelouse pour la photo de
groupe. Moment d’euphorie et de bonheur total pour tous les athlètes, médaillés et non médaillés,
coachs, dirigeants et supporters.
Athlètes et coachs sur un nuage
Quelques flashs sur les Jeux : - le kiné (Arnaud Cognet) et l’ostéopathe (Serge Torreilles) de l’AS
Monaco Athlétisme firent l’unanimité de tous nos athlètes. Ils participèrent eux aussi à la conquête des
médailles - Les bénévoles du jury furent impartiaux mais leurs encouragements avant et après les
épreuves touchèrent nombres d’athlètes – S’ils réussirent pleinement leurs Jeux, les athlètes de
Monaco se déchaînèrent aussi au « Karément » après la cérémonie de clôture. Savoir faire la fête
après les grandes victoires est aussi essentiel que l’entraînement, la diététique, la récupération…
Le kiné (A. Cognet) et
l’ostéo du club (S. Torreilles)
Cérémonie de clôture
devant le palais
Une soirée « Karément »
réussie
Résultats JPEE 2007 à Monaco :
Médaillés : Brice ETES : 1er sur 800m (1’51’’29), 1er sur 1500m (3’53’’96) – Zouhair OUERDI : 1er sur
3000m steeple (9’04’’27), 1er sur 10000m (30’05’’67) – Caroline Mangion 2ème sur 800m (2’13’’97),
3ème sur 1500m (4’34’’75) – Sonia Delprete : 2ème au triple saut(12m59), 4ème à la longueur (5m48),
5ème à la hauteur (1m68), 5ème au javelot (31m59) – Moïse Louisy-Louis : 2ème au javelot (68m80),
6ème au 110m haies (15’’35) – 10ème à la longueur (6m62) – Florence Baudet-Delaune : 3ème sur
400m haies (61’’31)
4ème : - Michel Arlanda sur 100m (10’’72) à un centième de seconde de la médaille de bronze – Le
4x400 féminin (Delprete – Mangion – Baudet – Augier) 3’48’’94, nouveau record du club – Le 4x400m
masculin (De Marino – Battistel – Charpentier – Etes) 3’18’’82, nouveau record du club – Anthony
Jarrier-Martin sur 400m haies (56’’85) – Olivia Giesecke au javelot (38m43).
5ème : Irène Augier sur 400m, 56’’73, record personnel – Julien Hirtzig sur 110m haies (15’’28) en se
blessant à l’arrivée – Jamal Baaziz sur 3000m steeple (9’34’’99) - le 4x100m (De Sevelinges –
Gattuso – Louisy-Louis – Arlanda) 42’’52
6ème : Sébastien Gattuso (10’’76) manque son départ en finale mais réussit 10’’64 en série, meilleur
temps des Jeux à Monaco - Kaïs Adli sur 1500m (4’00’’00)
7ème : Nourredine Métiri (4m00) – Antoine Berlin sur 5000m (16’45’’62) – 8ème Caroline Scavini sur
1500m (4’52’’74) - 10ème Rémy Charpentier sur 800m (1’57’’78) – 11ème : Anthony De Sevelinges à la
longueur (6m59) – En série : Marc De Marino 4ème sur 400m (51’’13) – Florent Battistel 6ème sur 400m
(51’’23)
Tableau des médailles de l’athlétisme aux Jeux des Petits Etats d’Europe :
9 médailles :
Monaco 2007 – 4 or – 3 argent – 2 bronze
7 médailles :
Malte 1993 – 2 or – 4 ar – 1 br
6 médailles :
Liechtenstein 1999 – 2 or -3 ar – 1 br
Andorre 1991 - 1 or -2 ar – 3 br
5 médailles :
Andorre 2005 – 2 or – 2 ar – 1 br
4 médailles :
Luxembourg 1995 – 2 ar – 2 br
3 médailles :
San Marin 2001 – 1 or – 2 br
Chypre 1989 – 2 ar – 1 br
Islande 1997 : 1 ar – 2 br
1 médaille :
Malte 2003 – 1 br
0 médaille : Monaco 1987
Championnats de France décathlon national (7 juillet 2007 à Compiègne)
Moïse Louisy-Louis médaille d’argent : La meilleure spécialité de Moïse est le javelot mais il brille
également au décathlon. Aux championnats de France National il se classe 2ème et réussit 6872 points
(11’’47 – 6m54 – 13m16 – 1m83 – 53’’43 – 15’’54 – 37m09 – 4m – 61m73 – 4’46’’33). Moïse est
vraiment un athlète modèle qui arrive à concilier un travail très astreignant d’analyste financier avec
un entraînement biquotidien de haut niveau. Plusieurs fois par semaine, il s’entraîne le matin de 7h à
8h30 au stade Louis II et après son travail il revient sur la piste effectuer une seconde séance de 18h
à 20h.
Moïse Louisy-Louis athlète modèle
Championnats de France Jeunes (16 juillet 2007 à Narbonne) :
Olivia Giesecke obtient une bonne 8ème place au javelot espoirs (36m87) – Nicolas Toscan, junior
première année se classe 9ème du 5000m juniors (16’01’’40) – Le 4x100m cadet (DemarthonRichardin-Cros-Chiavazza) 4ème en série (44’’37) - Marcello Mariani 7ème en série de la hauteur cadets
(1m88)
Championnats de France Nationale (21 juillet 2007 à Tourlaville)
Brice ETES champion de France du 800m
Brice renouvelle sa tactique favorite. Il passe en 4ème position au 600m et attaque à la sortie du dernier
virage. A 20m de l’arrivée, il dépasse le favori (Gamel) qui avait gagné les deux années précédentes.
En 1’50’’94, Brice remporte son 2ème titre de champion de France après celui de 2001 en cadet.
Quatre jours plus tard, J.Pierre Schoebel le récompense de la plus belle des façons en l’invitant au
meeting Herculis.
Moïse Louisy-Louis 6ème du javelot (64m06) – Florence Baudet-Delaune 2ème de la finale B du 400m
haies (62’’50) – Caroline Mangion 4ème de la finale B du 800m (2’13’’53) – Michel Arlanda 7ème en
demi-finale du 100m (10’’86) - Sébastien Gattuso remporte sa série en 10’’69 mais se blesse en demifinale. Avec 1 titre de champion de France, 2 finalistes et 2 demi-finalistes, ces championnats
nationaux 2007 sont les meilleurs jamais réalisés par l’ASM.
Brice Etes champion de France national sur 800m
Moïse-Michel-Caroline-Brice-Florence-Sébastien
Meeting Herculis (25 juillet 2007) : 1’47’’71 pour Brice Etes
Rendu euphorique par son titre de champion de France et sa première participation au 800m du
meeting Herculis, Brice s’accroche dans le premier tour. Il attaque même un concurrent dans l’avant
dernier virage et fait une dernière ligne droite toute à l’énergie. Brice Etes établit son record personnel
sur 800m (1’47’’71) et termine 9ème de la course à une seconde de l’Espagnol Barrios prouvant ainsi
qu’il possède le niveau pour participer à de grands meetings internationaux.
Championnats du monde (25 août 2007 à Osaka) :
Sébastien Gattuso arrive une nouvelle fois en forme « le jour J ». Malgré les fatigues du voyage et
les difficultés d’acclimatation à la chaleur il améliore d’un centième son record personnel en terminant
5ème de sa série du 100m (10’’55 avec un vent légèrement défavorable de 0,1m/s). Il réalise le
meilleur classement obtenu par un Monégasque à une compétition internationale d’athlétisme
(37ème sur 66 classés).
Championnats de France 10km (23 septembre 2007 à Perpignan) : Antoine Berlin 2ème
monégasque sur un podium de championnat de France
Dans l’histoire de l’athlétisme à Monaco seule la Monégasque Suzy Ingold était montée sur un podium
de championnat de France (3ème sur 56m haies cadettes en 1957). Antoine Berlin en rêvait et lui aussi
l’a réalisé en obtenant l’argent (2ème des CHt de France sur 10km juniors en 32’33’’). Une médaille
d’autant plus appréciée que son camarade d’entraînement Nicolas Toscan termine 4ème (32’59’’). Ce
magnifique résultat récompense deux athlètes exemplaires qui parviennent à concilier des études
de haut niveau avec un entraînement quotidien. Antoine et Nicolas : des athlètes charismatiques qui
dynamisent tout le groupe de demi-fond de l’AS Monaco.
Antoine Berlin et Nicolas Toscan
Championnats de France de relais (13 octobre 2007 à Evry) :
Les cadets rêvaient de podium mais terminent 5ème du 4x1000m en 11’08’’01. Il s’agit néanmoins du
meilleur résultat jamais obtenu par l’ASM sur cette distance en cadets.
Diaz-Cuzzucoli-Lorme-Chiche-Ribas
2008
Pré-France en salle (2 février 2008 à Aubière et Bompas) 1 titre : Brice Etes sur 1500m (3’52’’75)
Pré-France cross (17 février 2008 à Méjannes) 1 titre : Malik Diaz en cadets
Championnats de France de cross-country (2 mars 2008 à Laval) :
En cadets : Malik Diaz 26è sur 352 - Par équipes en cadets : 22è avec Diaz 26 – CHICHE 235 –
Lorme 273 – Ribas 338 – Andrieu 344) - Cadettes : Manon Cappadoro 112è – Juniors : Antoine Berlin
50è et Nicolas Toscan 63è – Cross court Kaïs Adli 177è – Vétérans féminines : Caroline Scavini 258è
Championnats de France vétérans (7 juin 2008 à Compiègne) :
Nicole Cappadoro 3è de la longueur V1 (4m52)
Championnats de France 10km juniors (Langueux 14 juin 2008) : Berlin – Toscan sur le
podium pour la deuxième année consécutive (cet exploit, aucun club ne l’avait jamais réalisé)
Antoine obtient une deuxième médaille d’argent après celle de 2007 et regrette beaucoup un coup de
coude reçu au départ qui le gêna durant toute la course. Etant de nationalité Monégasque, Antoine
Berlin devient également le plus titré des athlètes monégasques de la Principauté avec deux
médailles d’argent à des championnats de France. Antoine et Nicolas se distinguent également
dans leurs études (IUT d’économie). Par leur rigueur et leur charisme, ils témoignent s’il en était
besoin que sport de haut niveau et réussite professionnelle peuvent aller de paire. Trois autres
Asémistes s’étaient également qualifiés pour ces championnats de France des 10km. A 39 ans J.
Marc Léandro réussit son meilleur championnat de France sur 10km en terminant 36è (31’13’’). Omar
Bachir souffrant de périostite se classe 6è en espoir (31’56’’) et Georges Friedman 10è en vétéran IV
(49’38). Blessé au 3è kilomètre il termina malgré tout en déclarant : « Je ne pouvais pas abandonner
alors que les jeunes du club montaient sur le podium ».
Podium France 10km
Championnats de France Nationale (13 juillet 2008 à Dijon) : Sébastien GATTUSO champion
de France
Sébastien Gattuso devient le 1er monégasque champion de France. En 10’’53 (vent +
1m40), Sébastien bat le record de ligue que détenait Alain VAILLANT depuis 1980 en 10’’54. Seuls
deux autres athlètes Monégasques étaient parvenus à monter sur un podium de championnat de
France : Suzy ORNELLA (3è sur 56m haies cadettes en 1957) et Antoine BERLIN (deux fois 2è sur
10km junior en 2007 et 2008). A noter que c’est Emile BATTAGLIA qui a obtenu le meilleur résultat
d’un Monégasque à des championnats de France avec deux places de 4è sur 5000m aux
championnats de France élite en 1946 (15’00’’5) et 1947 (15’15’’).
Michel ARLANDA termine 4è de la finale B en 10’78 (10’’73 en série – 10’’71 en demi finale)
confirmant ainsi une bonne saison 2008.
Sébastien GATTUSO champion de France National
Championnats du monde juniors (13 juillet 2008 à Bydgoszcz) :
Antoine Berlin 11è du 1500m (4’07’’50)
Championnats de France Jeunes (18 – 20 juillet 2008 à Lyon) :
5000m juniors : Antoine Berlin 5è (15’19’’87) et Nicolas Toscan 7è (15’22’’88) confirment le résultat
exceptionnel obtenu un mois plus tôt aux France de 10km - 1500m steeple cadettes : Manon
Cappadoro 12è en 5’26’’07 (nouveau record de la ligue Côte d’Azur) - 3000m cadets : Malik Diaz 16è
(8’56’’59)
Championnats de France élite (Albi 24 juillet 2008) : Brice ETES 5è – Sébastien GATTUSO 7è
Sur 800m, Brice ETES remporte sa série devant Castingo et Yousfi. En finale, il est gêné par un
concurrent placé dans son couloir, se laisse enfermer dans le peloton et réagit trop tard lors du sprint
final. Brice termine 7ème de la course mais 5è Français. Il eut d’autant plus de regrets que Yousfi, qu’il
avait dominé en série, termina 2ème de la finale !
Sur 100m Sébastien GATTUSO fit honneur à son titre obtenu 15 jours plus tôt en national. Il accède à
la finale où il se classe 8è de la course et 7è du championnat de France.
Meeting HERCULIS (29 juillet 2008) : RECORD du MONDE et 5 meilleures performances
mondiales : Herculis classé 1er meeting mondial en 2008
En 1998 le meeting HERCULIS avait été classé 1er meeting mondial devant Zurich, la référence
depuis plus de 50 ans. Le 29 juillet 2008, sur la piste du stade Louis II, la Fédération Monégasque
d’Athlétisme a renouvelé cet exploit. Monaco devance Zurich, Rome et Berlin ! Un record du
monde, cinq meilleures performances mondiales, révélation du Français Mekhissi qui gagne le 3000m
steeple devant tous les Kenyans. A Pékin, quinze jours plus tard il confirmera de la plus belle des
façons en remportant la médaille d’argent.
5m04 : record du monde pour Yelena ISINBAEVA
1’47’’03 : MEILLEURE PERFORMANCE Française seniors de la saison sur 800m pour
Brice ETES au meeting HERCULIS (29 juillet 2008) :
J.Pierre Schoebel, le directeur du meeting HERCULIS avait réservé une place pour Brice Etes dans le
800m qui rassemblait les meilleurs coureurs mondiaux. Brice n’était pas satisfait de sa 5è place aux
France ‘’Elite’’. Survolté, il n’hésita pas à prendre tous les risques. Il passa en 50’’5 au 400m, un
temps beaucoup trop rapide lui permettant cependant de rester dans le peloton. A 300m de l’arrivée,
il était juste derrière ISMAIL (médaille d’argent aux Jeux de Pékin) et devançait même Borzakovskyi,
le futur vainqueur en 1’42’’79. Ensuite Brice s’accrocha aux meilleurs coureurs mondiaux ce qui lui
permit de réussir 1’47’’03, un nouveau record personnel (l’ancien datait de 2007 avec 1’47’’71)
A 300m de l’arrivée Brice Etes est juste derrière Ismail 2è aux J.O. de Pékin
et devance Borzakovskyi le vainqueur en 1’42’’79
A la fin de la saison d’athlétisme, la fédération Française d’athlétisme publie au mois de septembre les
bilans de toute la saison écoulée. Pour la 1ère fois dans l’histoire de l’athlétisme à Monaco, un
athlète de l’ASM devient meilleur performer Français de toute la saison. Auparavant, seule Irène
TIENDREBEOGO, qui était de nationalité Burkinabée, y était parvenue (en 1999 à la hauteur).
Meilleurs seniors de l’AS Monaco dans les bilans Français :
800m
1’47’’03
2007 1er Brice ETES
Hauteur
1m94 (Burkinabée)
1999 1ère Irène TIENDREBEOGO
Heptathlon
5980 points
1992 3è Sonia DELPRETE
Heptathlon
5956 points
1991 3è Sonia DELPRETE
800m
1’46’4
1985 2è Philippe FARGERE
1950 3è Emile MANAIRE
5000m
14’00’’3
5000m
14’52’’
1947 3è Emile MANAIRE
5000m
14’39’’ (Monégasque)
1946 3è Emile BATTAGLIA
10000m
31’50’’8 (Italien)
1920 2è Auguste MACCARIO
Jeux Olympiques (15 août 2008 à Pékin) : Sébastien GATTUSO à Pékin
Après Athènes en 2004 Sébastien GATTUSO connut à nouveau la joie de courir dans un stade
archicomble (91000 spectateurs). Il termina 6è de sa série en 10’’70 (vent – 1m70) et se classa 59è sur
80 classés : « Je suis sorti fort, j’ai fait un bon départ. Aux 60m, il m’a manqué cette relance que j’ai
d’habitude. Sur la fin, j’arrive à me remettre en selle. Mais il y a eu ce vent défavorable… ».
S. Gattuso devant
le ‘’nid d’oiseau’’ (stade Olympique)
J.P. Schoebel et F. Choquard
sur la muraille de Chine
Participations de Monégasques aux Jeux Olympiques :
1920 Anvers
Gaston MEDECIN au pentathlon – Edmond MEDECIN aux séries du 100m –
Emile BARRAL aux séries du 400m
1924 Paris
Gaston MEDECIN à la longueur : 6m51 - 21è sur 32 athlètes classés – Au
décathlon : 5347 points - 20è sur 25 classés
1988 Séoul
Gilbert BESSI aux séries du 100m : 11’’55 – 101è sur 102 classés
2004 Athènes
Sébastien GATTUSO aux séries du 100m : 10’’58 - 54è sur 80 classés
2008 Pékin
Sébastien GATTUSO aux séries du 100m : 10’’70 - 59è sur 80 classés
15 Internationaux (en équipe de France ou d’Italie…)
•
•
•
Lors de leur sélection, tous ces internationaux étaient licenciés dans les clubs de la
Principauté : Herculis (pour Maccario), AS Monaco (pour tous les autres).
Ils furent tous sélectionnés en équipe de France sauf Maccario (Italie) et Augier (BurkinaFaso).
Emile Battaglia est Monégasque mais la Principauté n’avait pas de Fédération
d’Athlétisme en 1946 et 1948
Maccario 1920
Battaglia 1948
Couturier 1971
Delprete 1990
Augier 1999
Leclercq 1961
Schoebel 1976
Rousset 1996
Tantan 2003
Dozo 1962
Fargère 1985
Gadi 1998 - Oyac 1997
Etes 2003
Antoine Berlin 2008

Documents pareils

Bilan du Club 2001

Bilan du Club 2001 cadet) et M. Laure Demange (13ème en cross court) se qualifient pour les championnats de France. Championnats de France (4 mars 2001 à Dunkerque) Dans la tempête de neige et le froid du nord, les a...

Plus en détail