Viento del Sur - Colores y Alegrias

Commentaires

Transcription

Viento del Sur - Colores y Alegrias
Viento del Sur
Un répertoire Flamenco qui allie
tradition et sonorités d’aujourd’hui.
Pour se faire une place dans l’univers musical du Flamenco qui
n’a plus de frontières en ce XXI° siècle , Viento del Sur
défriche de nouveaux territoires harmoniques et rythmiques,
tout en s’appuyant sur les palos flamencos , ces formes
rigoureuse qui mêlent rythmes complexes et mélodies pleines
d’ornements et qui sont le fondement même de cet art.
La danse allie technique et expressivité dans une palette
complète de styles : sensualité, fougue, intériorité, tout est là,
à la pointe du talon, dans la courbe du bras, dans la noblesse
de la posture.
Le chant, el cante , s’appuie sur le grand répertoire flamenco
et mêle les coplas traditionnelles, le textes de poètes
espagnols, des succès populaires revisités et des textes
personnels.
Les guitares, en solo ou en duo, sont virtuoses, audacieuses,
et déroulent leurs rythmes insaisissables et leurs mélodies aux
contours surprenants ; voyage dans la magie des harmonies
andalouses, vivacité d’une inspiration sans demi-mesure.
Dans ce spectacle très personnel et en constante évolution,
l’improvisation sait se faire une place et rendre unique chaque
instant.
Les artistes
Caroline Duyck : débute la danse Flamenco à six ans, elle a su tirer
profit des enseignements d’ Ángela Santamaría, Belén Maya, Manuel
Liñán, et Javier Latorre pour forger son propre style. Sur les planches, elle
apporte fraîcheur et énergie au ‘baile’ (danse flamenco) ; à la précision de
son zapateado, Caroline Duyck mêle dans un même élan émotion et
rigueur.
Mario Galéa : il commence à étudier la guitare flamenca à l’âge de 13
ans. Il participe au XXIIème Stage International de Guitare Flamenca des
Hermanos Sanchez en 2005. Il participe au Festival de la Guitarra de
Córdoba en 2005 et 2006. Il effectue le stage d’accompagnement du
chant de Manolo Franco en 2006. Il suit le XV Curso Flamenco en 2006 et
le XVI Curso Flamenco en 2007 à Sanlúcar de Barrameda sous la direction
de Gerardo Nuñez et Carmen Cortés. Il participe à la formation de Dani de
Morón « Acompañamiento al cante » au Festival de Mont de Marsan en
2007.
Compositeur et guitariste virtuose, il est aussi à l’aise comme soliste que
comme accompagnateur du chant et de la danse.
Guy Reyes : chanteur et guitariste, débute la guitare à 14 ans, et
apprend le chant en autodidacte. Outre ses activités d’artiste flamenco, il
a tenu le rôle de « El Cantaor » dans l’opéra de M. de Falla « La Vie
Brève » donné à l’Opéra de Nice (2004) et a également participé au
Festival M.AN.C.A. (1992). Auteur-compositeur, son répertoire de parcourt
tous les styles flamencos, des plus festifs aux plus profonds.
Christian Ruiz : percussionniste et artiste-peintre. Diplômé des BeauxArts, il installe son atelier à Vence en 1994. De sa rencontre avec les
artistes de la scène musicale flamenca naît une nouvelle passion qui ne
tarde pas à se refléter dans son œuvre, retrouvant ainsi les échos de son
enfance espagnole. Pour Christian Ruiz, couleurs et rythmes ne font
qu’un.
Le Spectacle
(Durée du spectacle : 1h 20 env.)
MARTINETE
L’âpreté du chant ‘a palo seco’ (a capella) et un rythme sourd enveloppent
une ‘danse’ assise qui se termine en zapateado, accompagné par les
percussions, la guitare et la voix.
CANTIÑAS
Guitare volubile et cajón ( percussion en bois en forme de caisse) pour ces
chants de Cadiz très enlevés qui respirent la joie.
CANTES DE LEVANTE (taranta, minera)
Un dialogue intimiste entre la guitare et la voix qui rivalisent d’ornements.
Chants du Levant, chants des mineurs, douces lamentations.
SEVILLANAS
Danse de emblématique de toute ‘Feria’, ses quatre strophes vous
emportent dans un tourbillon au cœur de la fête andalouse.
COLOMBIANAS
Un chant ‘de ida y vuelta’, rapporté d’Amérique du Sud et adapté par les
Flamencos, dont le rythme garde des échos de danse latine. Duo de
guitares, bongos, cajón et chant.
GRANAÍNA
Solo de guitare aux tonalités mineures, ample et ciselé comme une dentelle
de stuc, à la gloire de Grenade, la Maure de l’Alhambra, la Gitane de
l’Albaicín, une composition de Mario Galéa en hommage à cette cité
andalouse secrète et romantique.
SOLEÁ POR BULERÍAS
Une danse à la fois altière, vigoureuse et sensible.
FANDANGOS
Les deux guitares et le ‘udu’ (percussion en terre cuite) accompagnent
cette série de Fandangos de Huelva.
DAME LA LIBERTAD
Reprise d’une chanson de Juan Peña ‘El Lebrijano’ dans un arrangement
original. Un texte à la gloire de la mixité.
ALEGRÍAS
La plus enjouée et féminine des danses flamencas.
TANGOS DE GRANADA
Une série de ‘coplas por Tangos’, dans la tradition de Grenade.
TU CALORRO
Un succès du groupe Pop ‘Estopa’ , une Rumba flamenca version Viento
del Sur. Pure énergie.
FIN DE FIESTA POR BULERÍAS
La quintessence de la Fiesta Flamenca: les solos de guitare alternent avec
les chants, soutenus par le rythme frénétique de la Bulería et les
‘jaleos’ (cris d’encouragements) de toute la troupe. A chacun ici son
moment de bravoure pour un final en apothéose!

Documents pareils