Ô Kaki

Commentaires

Transcription

Ô Kaki
Texte du mois
Avril 2014
Olivier Buchs
Ô Kaki
Au champ d’honneur fut
Manteau Kaki,
Un frère d’arme devant lui
— Colonel froid comme il convient,
Suintant la vodka.
Il pleure m’a-t-on dit
Un combattant exquis.
« Le destin des braves »,
Pense le gras militaire,
Arme à la main.
« Le festin macabre »,
Raconte son visage
Empli de compassion.
« On ferme dans cinq minutes »,
Au travers du Café
— Ne survit que l’idylle
De la résignation.
Pour découvrir les autres textes du mois
Petits et grands, étudiants et laboureurs, chacun
est appelé à enrichir la littérature fribourgeoise
sous toutes ses formes. Si vous aussi, la plume
vous démange, n’hésitez plus: les seules
consignes pour la validation d’un texte: moins
de 500 mots et une recherche de qualité. Le
sujet, le genre et le style sont libres. Ainsi
donc, chers lecteurs avertis, rejoignez-nous et
ensemble nous ferons L’Épître !
Matthieu Fournier - un signifiant
Michel Bavaud - Scène de la vie ordinaire
Johan Kokov - Photographie
Céline Zufferey - Contrôle
Benjamin Eichenberger - Toi et moi
Louis Rossier - Savants, artistes, juges
Johan Kokov - Vers mieux
Alexandre Friederich - Le drapeau
Louis Rossier - Les trajets d’Olivier H.
Catherine Carrard - Propos d’hiver
Vladimir Jovicic - Jeunesse
Johan Kokov - Prémonition
www.lepitre.ch

Documents pareils