La Jeune Génération visite un sous-marin à propulsion

Commentaires

Transcription

La Jeune Génération visite un sous-marin à propulsion
La Jeune Génération visite un sous-marin à propulsion nucléaire
Extrait du SFEN Jeune Génération
http://sfenjg.org/La-Jeune-Generation-visite-un-sous
La Jeune Génération visite un
sous-marin à propulsion
nucléaire
- Visites de sites - Compte-rendus & Archives -
Date de mise en ligne : mercredi 17 juillet 2013
SFEN Jeune Génération
Copyright © SFEN Jeune Génération
Page 1/3
La Jeune Génération visite un sous-marin à propulsion nucléaire
Le 11 juin, 15 membres de la SFEN Jeune Génération s'étaient donné rendez-vous à la Base
Navale de Toulon afin de profiter d'une visite exceptionnelle : celle d'un Sous-marin
Nucléaire d'Attaque (SNA) ainsi que de l'Ecole de Navigation Sous-Marine et des Bâtiments
à Propulsion Nucléaire (ENSM BPN).
La France dispose actuellement de 6 SNA de classe Rubis, mis en service à partir de 1983. Longs de 73,6 mètres et
capable de déplacer 2670 tonnes, ils sont alimentés par un réacteur nucléaire à eau pressurisée de type K48
(puissance 7 MW). Par rapport à la propulsion thermique classique, la propulsion nucléaire, totalement indépendante
de l'atmosphère, apporte un avantage stratégique considérable :
Alors que les sous-marins classiques doivent remonter en surface pour alimenter les moteurs diesel en oxygène
(air) les rendant ainsi détectables donc vulnérables, les sous-marins nucléaires ont une autonomie en plongée de
plusieurs mois.
Ils peuvent soutenir des vitesses en plongée nettement plus importantes qu'un sous-marin classique, qui
dépendent des capacités de leurs batteries.
SNA Classe Rubis
Contrairement aux Sous-marins Nucléaires Lanceurs d'Engins (SNLE) basés à l'Ile Longue dans la rade de Brest et
assurant la dissuasion nucléaire Française (missiles balistiques), les SNA basés à Toulon sont équipés de torpilles «
classiques » leur permettant d'assurer des missions de lutte anti sous-marine et antinavire (détection, pistage et
éventuellement destruction), des missions de renseignement et des missions spéciales comme le débarquement de
commandos ou nageurs de combat.
La visite a ainsi permis aux participants de découvrir le système de propulsion nucléaire, composé d'une chaudière
alimentant en vapeur une turbine couplée à un alternateur alimentant les moteurs électriques de propulsion, ainsi
que tous les systèmes électriques nécessaires au fonctionnement du sous-marin. La compacité des systèmes
embarqués et l'exigüité des conditions de vie à bord ont beaucoup surpris les visiteurs, habitués au gigantisme des
installations nucléaires terrestres (réacteurs de puissance ou usines du cycle du combustible). A noter qu'à partir de
2017, les SNA de classe Rubis seront progressivement remplacés par la prochaine génération de classe Barracuda.
Les participants ont également eu la chance de visiter l'ENSM BPN, qui forme chaque année 600 officiers atomiciens
de la Marine Nationale destinés à embarquer à bord des SNA ainsi que du porte-avions Charles de Gaulle, dont la
propulsion est assurée par deux réacteurs nucléaires à eau pressurisée K15 (puissance de 61 MW).
Après une formation initiale en mécanique ou en électrotechnique complétée par une formation spécifique à l'Ecole
des Applications Militaires de l'Energie Atomique (EAMEA) à Cherbourg, les atomiciens terminent et valident leur
formation soit à l'Ecole de Navigation Sous-Marine (ENSM) de Brest pour les SNLE, soit à l'ENSM BPN de Toulon
pour les SNA et le porte-avions Charles de Gaulle. Dotée de nombreux simulateurs (4 ont pu être visités ce jour là,
dont le simulateur de conduite du réacteur et celui assurant la navigation), cette école permet non seulement de
former tout le personnel oeuvrant à bord, mais également d'entraîner les équipages rentrant de missions.
Copyright © SFEN Jeune Génération
Page 2/3
La Jeune Génération visite un sous-marin à propulsion nucléaire
Enfin, les membres de la SFEN JG ont eu l'occasion d'échanger avec les officiers sous-mariniers pendant la pause
déjeuner, ce qui a permis d'aborder des sujets techniques très intéressants.
La SFEN Jeune Génération remercie la Marine Nationale pour son accueil chaleureux et pour nous avoir fait
partager une expérience très enrichissante, en particulier le Directeur de l'ENSM BPN et le Commandant de la Flotte
des SNA.
Guillaume CHAMPION & Guillaume VAAST
Copyright © SFEN Jeune Génération
Page 3/3