Forum permanent des pratiques

Commentaires

Transcription

Forum permanent des pratiques
Insertion
Tous mobilisés pour faciliter
l’insertion des jeunes du
Service Militaire Volontaire
Le déploiement du Forum permanent des pratiques de l’ANLCI (Agence nationale de lutte contre
l’illettrisme) est l’occasion de mener un travail partenarial pour trouver des solutions concrètes
répondant aux besoins des jeunes volontaires du dispositif actuellement expérimenté en Moselle.
H
asard du calendrier, la décision
prise en 2015 de mettre en place à
Montigny-lès-Metz un site pilote
du Service militaire volontaire (SMV) a
coïncidé avec la phase préparatoire du
5e Forum permanent des pratiques de
l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).
Anne Poisneuf, chargée de mission
régionale de l’agence, y a vu l’occasion d’apporter une réponse commune
autour de l’insertion professionnelle
des jeunes en difficulté avec les compétences de base. « Lorsque j’ai découvert
le dispositif, j’ai pensé que nous devions
profiter de l’opportunité que nous offrait
le Forum de pouvoir fédérer l’ensemble
des partenaires susceptibles d’intervenir
autour du SMV et des jeunes volontaires »,
explique-t-elle.
L’ expérimentation depuis octobre 2015 du
nouveau dispositif, qui prévoit un parcours d’insertion vers l’emploi de 6 à 12
mois dans un cadre militaire, se fait déjà
avec le concours d’un large panel d’acteurs
tels que les services de l’armée, de l’État
et de la Région, des partenaires traditionnels de l’insertion (réseau des missions
locales Amilor, Pôle emploi, etc.), des
associations et des fondations d’entreprise.
À Montigny-lès-Metz, les volontaires du
SMV bénéficient aussi d’activités sportives
comme l’équitation ou culturelles avec la
mise en place d’un atelier théâtre ou l’organisation de visites de musées historiques.
« Beaucoup de choses sont déjà en place.
Il ne s’agit pas de les remettre en question.
Le Forum repose sur une analyse des pratiques actuelles pour améliorer l’existant »,
précise la chargée de mission régionale
de l’ANLCI.
18
Objectif Formation n° 67 | Juillet 2016
Mettre en place des actions
concrètes à partir de partenariats
Conformément au mode d’action prôné
par le Forum permanent des pratiques,
l’ensemble des partenaires du SMV ont
été invités à se rencontrer et à échanger à
l’occasion de groupes de travail. Ceux-ci
ont été structurés autour de trois thématiques « Compétences de base et culture »,
« Sport et santé » et « Insertion, logement
et mobilité », faisant chacune l’objet de
deux réunions organisées durant les mois
de mai et juin. « Notre démarche est un peu
différente de celle des autres régions où est
déployé le Forum : nous travaillons sur
un dispositif en cours d’expérimentation
avec des pratiques en cours de construction, quand ailleurs, il s’agit de recenser
ce qui est déjà en place », précise Corinne
Bornet, experte accompagnatrice mandatée par l’ANLCI pour animer les groupes
de travail.
Le Forum peut fédérer
l’ensemble des partenaires
autour du Service militaire
volontaire et des jeunes
volontaires.
Dans ce contexte, la méthodologie adoptée a consisté à consacrer la première
réunion à un état des lieux des pratiques et des besoins avant d’aborder, lors de la
seconde rencontre, la mise en place d’actions concrètes à partir de partenariats.
Pour chaque groupe de travail, le processus a en outre été découpé en trois phases :
les actions à mener en amont du recrutement des jeunes afin de sécuriser leur
entrée en SMV ;
celles à mener pendant leur volontariat ;
c elles visant à anticiper leur sortie du dispositif.
Cette dernière phase est particulièrement cruciale, souligne Corinne Bornet : « les
responsables du SMV sont eux-mêmes très conscients de la nécessité d’accompagner les
jeunes pour qu’ils puissent quitter dans les meilleures conditions le “cocon” militaire où ils
seront restés plusieurs mois, d’où l’importance de faire appel à des intervenants extérieurs
au cours du dispositif ».
insertion
Un guide pour faciliter le déploiement futur du SMV
Les réunions des différents groupes de travail ont été l’occasion
de réfléchir à plusieurs solutions concrètes, comme la mise en
place d’une information sur l’accès au logement pour les jeunes
volontaires qui comprendrait également une sensibilisation aux
droits des locataires. « Nous cherchons aussi des moyens d’alléger
la tâche des encadrants du SMV, qui font un travail formidable
auprès des jeunes et doivent porter de multiples casquettes »,
ajoute Anne Poisneuf, « par exemple en trouvant des intervenants
spécialisés pour assurer des informations sur la contraception aux
jeunes volontaires ». Autre piste : le Forum a permis d’identifier
des partenaires pour les formations aux techniques de recherche
d’emploi proposées dans le cadre du parcours d’insertion du
SMV. « Celles-ci sont actuellement réalisées par des bénévoles
du réseau amical Malakoff Médéric et nous voulons essayer de
renforcer le panel des intervenants en vue du volume important
de jeunes qui arriveront à partir de septembre sur le site », décrit
Corinne Bornet.
Ces différentes pistes d’amélioration, ainsi
que l’ensemble des pratiques recensées
durant le Forum seront décrites dans
un « Guide pour agir ».
Co-écrit par l’ensemble des participants du Forum, ce guide
« listera l’ensemble des partenaires, décrira ce qui fonctionne et ce
qui pourrait être généralisé, ainsi que les éventuels freins et points
de vigilance à avoir », précise Corinne Bornet.
Avec Anne Poisneuf, elle prévoit en outre de compléter ce
travail avec les enseignements tirés de rencontres avec les deux
autres centres qui expérimentent actuellement le SMV à Brétigny-sur-Orge (Essonne) et à La Rochelle (Charente-Maritime).
Objectif affiché : réaliser avec ce guide un outil pratique susceptible d’aider l’ensemble des partenaires potentiels du SMV,
notamment dans la perspective d’une possible généralisation du
dispositif à l’ensemble du territoire français dès 2017. Au delà de
cette réalisation, le Forum permanent des pratiques affiche déjà
une autre réussite : celle d’avoir permis la rencontre d’acteurs qui
parfois ne se connaissaient pas encore. Pour Anne Poisneuf, « le
Forum a permis d’insuffler une dynamique entre les partenaires
du SMV, qui perdurera certainement une fois qu’il sera terminé ».
Le Forum permanent des pratiques
Organisé depuis 2004 par l’ANLCI avec le soutien du Fonds
social européen (FSE), le Forum permanent des pratiques est
un programme national qui a la caractéristique d’être déployé
localement. Grâce à un travail d’échanges et de rencontres mené
dans chaque région, il vise à recenser et faire connaître des
solutions qui ont fait leur preuve pour résoudre le problème de
l’illettrisme. Les travaux menés durant la 5e phase du Forum,
organisée sur la période 2015-2017, seront relayés grâce à des
rencontres régionales, à la rédaction de « Guides pour agir »
diffusés sur une plateforme en ligne et à un temps fort national
de clôture : la « Cité des pratiques ». n
Plus d’informations
www.anlci.gouv.fr
Par Raphaëlle Pienne
Rencontre des partenaires du SMV du 24 mai 2016
Objectif Formation n° 67
n° 67 | Juillet 2016
19

Documents pareils