marche bilingue NL-FR - Bruxelles, le 17 septembre 2012

Commentaires

Transcription

marche bilingue NL-FR - Bruxelles, le 17 septembre 2012
marche bilingue NL-FR - Bruxelles, le 17 septembre 2012
Les animaux de compagnie tels que chiens, chats, furets, ... ne peuvent plus être les victimes de pratiques
inadmissibles.
Les (futurs) propriétaires d'animaux ne peuvent plus être victime de tromperies.
Afin d'éviter les achats impulsifs et de promouvoir la socialisation, la vente de chiens et chats dans les animaleries a
été interdite en Belgique depuis le 1er janvier 2009. En 2012, les animaleries continuent à vendre des chiens et des
chats, et strictement dit, c'est encore toujours possible en appliquant la législation.
En septembre 2011, lors de la transmission de la «Charte Belge pour les Chiens» au Service Public Fédéral bien-être
animal, celui-ci avait promis qu'il allait prendre cela en mains. Un an plus tard et malgré un groupe de travail au sein
du Conseil du bien-être des animaux, il n'y a toujours rien qui a changé.
La consultation avec le gouvernement flamand de l'Agriculture et du Développement rural au niveau de la
consanguinité, les maladies génétiques et les chiens de race hypertypes a également échoué.
L'ensemble des problèmes qui concernent les chiens peut servir à initier la mise au point de la législation complète
pour les animaux (comme les chats et les chiens).
•
•
•
•
•
•
•
•
•
les gens qui achètent un animal dans une animalerie, encourent davantage de risques, tels que des chiots ou
des chatons qui deviennent malades ou meurent déjà quelques jours après l'achat en dépit d'un certificat de
garantie légal
un manque de normes d'éthiques dans les grands élevages (90.000 à 110.000 chiots par an)
peu ou aucun contrôle sur l'importation / exportation / transit de chiots des pays de l'Est
peu ou aucun contrôle sur la commercialisation des animaux de compagnie
la consanguinité, les maladies génétiques et les hypertypes, qui sont non seulement des problèmes belges
mais également mondiaux
les refuges connaissent depuis longtemps les conséquences désastreuses d'un système de vente qui a
échoué. Ils fournissent un travail fantastique, mais parfois la pression est trop élevée. (p.e. Les périodes de
vacances annuelles associées à l'abandon des animaux pour être en mesure de voyager.)
l'éducation dans les écoles de chiens et les spécialistes du comportement: la qualité de l'offre peut varier
considérablement et ce n'est pas toujours clair pour le consommateur
Bien que l'Ordre des vétérinaires punisse toujours les violations du code de déontologie, certains
vétérinaires/cliniques vétérinaires sont de connivence avec certains (grands) éleveurs
L'efficacité d'une loi dépend de son application: un contrôle inadéquat par la police et les services
d'inspection sur la législation existante et une politique de poursuite judiciaire qui échoue
Les organisations participantes exigent :
•
•
•
•
•
•
•
une interdiction effective de la vente des animaux de compagnie dans des animaleries,
des mesures efficaces pour élever les normes d'éthique dans les grands élevages afin de garantir la santé des
animaux, y compris l'importation / exportation / transit d'animaux,
des contrôles accrus de la part de la police et des services d'inspection sur la législation existante et une
politique de poursuites judiciaires sérieuse,
des ressources suffisantes pour les refuges afin de rendre possible une gestion correcte,
l'exécution dès que possible de mesures concernant la consanguinité, les troubles génétiques et les
hypertypes de chiens de race pure,
la mise en place d'un Point d'Information Chiens – Hondeninformatiepunt bilingue (y compris un centre
d'appel indépendant gratuit pour les « consommateurs » et un centre d'appel pour les « vétérinaires » , avec
plus tard une extension aux autres animaux de compagnie suivant le modèle du Centre National
d'Information Animaux de compagnie aux Pays-Bas),
une législation définitive pour les animaux de compagnie comme les chiens et les chats. Les pouvoirs
politiques du bien-être animal ne peuvent pas dépendre du Ministère de l'Agriculture au niveau régional.

Documents pareils

Que faire lorsque l`on s`apprête à accueillir un animal de compagnie

Que faire lorsque l`on s`apprête à accueillir un animal de compagnie choisir son premier chien et bien l’éduquer: il ne doit pas excéder 20% de votre poids corporel. Pour les autres animaux domestiques, à quoi faut-il être attentif?

Plus en détail