Cameroun Diaspora - Cameroon

Commentaires

Transcription

Cameroun Diaspora - Cameroon
Cameroun Diaspora
Participation de la communauté Camerounaise d’Allemagne
Correspondance adressée au Premier Ministre du Cameroun
relative à l'organisation du forum 'Cameroun-Diaspora' qui se tiendra à Yaoundé au Palais
des congrès du 25 au 27 avril 2007.
Excellence,
La diaspora camerounaise en Allemagne fédérale a pris connaissance de l'organisation
du forum ci-dessus cité et loue cette initiative, qui, avec une volonté politique réelle,
pourrait donner naissance à une ère nouvelle dans les relations entre le Cameroun et sa
diaspora.
Conscients que plusieurs membres de notre communauté ne pourront être de la
partie et dans le souci de les faire néanmoins participer à ce rendez-vous et enrichir ce
forum avec leurs idées et propositions, nous, signataires de cette lettre, avons crée le
forum Internet 'diascama' ouvert à tous les Camerounais vivant en RFA. Ce forum nous a
permis de répertorier les problèmes, propositions de solution et réactions de nos
compatriotes relatifs à l'action de la diaspora dans le processus de dynamisation des
activités économiques au Cameroun.
Excellence, voici quelques statistiques qui devraient vous donner une idée de la
communauté camerounaise d'Allemagne et surtout du potentiel qu'elle regorge et qui
pourrait, avec une meilleure politique d'intégration, être mis au profit du développement
économique du Cameroun.
1. D'après les statistiques officielles du bureau fédéral allemand des statistiques, 147
Camerounais ont été diplômés des universités et grandes écoles d'Allemagne en
l'an 2000. En 2001 ils étaient 156, 184 en 2002, 236 en 2003 et 322 en 2004.
2. Pendant qu'en 1981 seulement 2 Camerounais avaient sollicité et obtenu la
nationalité allemande, ils sont 354 en 2005 qui l'ont prise. De 1981 à 2005, 1660
Camerounais ont pris la nationalité allemande parmi lesquels 1012 hommes et
648 femmes.
3. Les statistiques officielles allemandes font en 2006 état de 14.414 Camerounais
vivant sur le territoire allemand dont 5.245 étudiants.
4. Après la Chine, la Turquie et l’Inde, le Cameroun est le quatrième pays en voie de
développement qui produit le plus grand nombre de diplômés de l'enseignement
supérieur en Allemagne fédérale.
Avant de vous faire un rapport détaillé des problèmes, réactions et propositions de
solution enregistrés, nous aimerions, Excellence, vous faire part du constat selon lequel
de nombreux Camerounais ayant participé à notre brainstorming sont pessimistes quant
aux résultats escomptés d'un tel forum. Nous vous prions de bien vouloir prendre en
considération ce pessimisme qui n'est pas sans fondements et de saisir l'occasion de ce
forum pour semer un peu plus d'optimisme.
Contact: [email protected]
Synthèse des contributions
Corruption et favoritisme: Armes efficaces contre le
développement
Les Camerounais vivant en Allemagne fédérale et voulant dans la plupart des cas
s'associer aux Allemands pour investir au Cameroun se trouvent très souvent confrontés
aux difficultés liées à la corruption et au favoritisme qui rendent le développement d'un
'business case' quasi-impossible. Comment expliquer à un partenaire Allemand qui ne
maîtrise pas les règles de jeu au Cameroun qu'il serait important de prévoir un certain
montant dans l'étude de faisabilité pour pouvoir espérer obtenir les agréments
nécessaires pour la réalisation d'une affaire?
Proposition de solution
Promouvoir l'égalité de chance pour tous les Camerounais. L'appartenance à une tribu, à
un parti politique ou à une quelconque formation ne doit en aucun cas influencer le
succès d'un entrepreneur. Il serait envisageable de construire une plateforme (Internet,
services spécialisés, etc.) qui pourrait permettre à chaque Camerounais confronté aux
difficultés de procédure ou à une concurrence déloyale de décrire ses problèmes,
solliciter l'aide des organismes de lutte contre la corruption et rendre publique les
personnalités responsables de tels comportements.
Faire de l'Etat le meilleur client des PME/PMI
camerounaises
Comment encourager la diaspora à participer activement au processus de développement
du pays lorsque certains de ses membres ayant pris le courage de le faire se retrouvent
avec des factures impayées depuis de longues années après avoir fait des prestations de
services aux organismes d'Etat. Comment encourager la diaspora à s'y mettre lorsqu'il
faut rançonner pour être payé?
Proposition de solution
Multiplier les appels d'offre nationaux et lutter plus efficacement contre les réseaux
mafieux de paiement qui voudraient qu'un entrepreneur ne puisse être payé que s'il est
prêt à renoncer à une partie importante de sa facture. Le gouvernement doit privilégier le
paiement de la dette intérieure. Chaque fois que le gouvernement tarde de payer les
factures d'une PME/PMI et que celle-ci fasse faillite pour ces raisons, il se fait coupable de
l'augmentation inéluctable de la pauvreté des populations et du découragement de la
diaspora à prendre activement part à l'action économique au Cameroun.
Accès aux crédits et création des 'start-up'
De nombreux Camerounais viennent en Allemagne fédérale pour bénéficier des
conditions d'études ou de formation meilleures que celles qu'offre le Cameroun. Au terme
de leurs études ou formation, beaucoup d'entre eux, souvent parmi les meilleurs de leur
promotion, sont engagés par des compagnies allemandes à la recherche d'une main
d'œuvre hautement qualifiée. Ne disposant que de leurs connaissances et savoir-faire,
ces Camerounais ne peuvent envisager un retour au Cameroun, pays qui ne leur offre ni
un emploi décent, ni une possibilité de pouvoir se mettre en privé par manque de
moyens de financement.
2 | Diascama – Participation de la communauté Camerounaise d’allemagne
Proposition de solution
Facilitation de l'accès aux crédits aux membres de la diaspora voulant créer des
entreprises au Cameroun. Cette facilitation pourrait être un argument de poids
dans le processus de prise de décision pro ou contra un engagement dans une
entreprise en RFA.
Création d'un fonds de financement des meilleurs projets des Camerounais (de la
diaspora et ceux du bercail). Chaque année le gouvernement pourrait mettre un
montant de 100 Millions de Francs CFA pour financer les 5 meilleurs projets
camerounais. Le capital attribué à un entrepreneur est remboursable dans les
conditions pouvant lui permettre d'atteindre de bons résultats (exemple: Taux
d'intérêt inférieur à 5%, période de grâce d'au moins 3 ans avant le début de
remboursement de la dette, exonération fiscale pendant la période de grâce,
etc.). Pour assurer que seule la qualité sera l'argument de sélection, le jury sera
constitué nouvellement chaque année et les projets rendus anonymes avant le
dépouillement. Il faudrait en outre assurer les candidats que leurs idées ne seront
pas simplement copiées et données à d'autres personnes ayant de meilleures
relations avec les membres du jury, etc.
Assouplissement des conditions de création des 'Start-up' à l'exemple du Vietnam.
Il faudra surtout réduire considérablement la pression fiscale qui est de manière à
annihiler toute initiative privée et établir un régime fiscal préférentiel pour les
'Start-up'.
Création d'un bureau d'accueil et d'accompagnement des membres de la diaspora.
Ce bureau devra accompagner et conseiller gratuitement les membres de la
diaspora dans les multiples démarches administratives.
Double nationalité
L'acquisition d'une nationalité étrangère ne signifie guère un rejet de sa nationalité
d'origine (camerounaise). De nombreux Camerounais de la diaspora qui prennent une
nationalité étrangère le font pour bénéficier des avantages que celles-ci présentent dans
les différents domaines. La participation de ces Camerounais à ce forum et aux nombreux
débats qui traitent des problèmes du Cameroun témoigne de l'importance que ces
derniers attachent à ce pays et à ses problèmes. Leur retirer la nationalité camerounaise
les éloigne davantage du Cameroun ainsi que leur famille respective.
Proposition de solution
Autoriser la double nationalité au Cameroun ou tout au moins rendre l'obtention d'un
séjour permanent pour cette classe de Camerounais ainsi qu'aux membres de leur famille
(épouse et enfants) automatique.
Sécurité physique et des biens
Une voiture complètement démontée au port de Douala, un conteneur dépoté en
l'absence du propriétaire, des routiers tout puissants qui vous stoppent en longueur de
journée pour des raisons inexplicables, des braqueurs armés, etc. Voilà quelques
exemples des choses qui découragent plus d'un Camerounais de la diaspora à investir au
Cameroun.
Une politique pro diaspora
Les membres de la diaspora ne sont pas des étrangers au Cameroun; il s'agit plutôt des
enfants du pays qui, pour une raison ou pour une autre, sont partis à la recherche des
conditions d'études ou de vie meilleures. Leur réintégration au Cameroun doit être une
priorité du gouvernement, car chaque Camerounais de la diaspora qui rentre, peut
3 | Diascama – Participation de la communauté Camerounaise d’allemagne
apporter une importante contribution au développement économique, social et culturel
du pays.
Proposition de solution
Créer au sein du MINREX un département chargé des Camerounais de l'Etranger (par
exemple un ministre délégué chargé de la diaspora). Celui-ci s'occupera spécialement de
trouver les solutions aux problèmes liés à l'information et au statut des membres de la
diaspora à l'exemple du ministère des Maliens de l'Etranger ou du Haut commissariat des
Béninois de l'Etranger.
Formation orientée et programmes scolaires appropriés
Plusieurs Camerounais dirigeants de petites entreprises familiales n'ont aucune
connaissance sur le fonctionnement de l'économie, la raison d'être de l'impôt et d'autres
notions de base de l'économie qui pourraient pourtant leur permettre de mieux gérer
leurs petites entreprises.
Proposition de solution
Introduire les notions fondamentales d'économie dans le secondaire quelle que soit la
série. Promouvoir la morale fiscale tant au niveau de ceux qui sont appelés à payer
l'impôt que de ceux qui sont appelés à le gérer (Ne pas payer l'impôt est un délit et
détourner l'argent du trésor public est un crime). Cette morale doit être inculquée aux
Camerounais dès le bas âge. En plus, l'Etat doit se montrer plus intransigeant par rapport
aux détournements des deniers publics.
Encourager la création des filières nouvelles dans nos centres universitaires par les
Camerounais eux-mêmes ou avec des partenaires étrangers. La gestion de ces centres
devrait être placée sous la responsabilité des initiateurs avec la collaboration intense des
scientifiques locaux.
Informer la Diaspora des filières dont le Cameroun aurait besoin et recenser les
Camerounais spécialisés dans celles-ci à travers le monde pour créer des centres de
compétences pouvant œuvrer professionnellement dans leur implantation au Cameroun.
Initier une coopération intense entre les spécialistes Camerounais au Cameroun et ceux
de la diaspora et utiliser cette synergie pour le développement du pays.
Mettre l'accent sur l'enseignement de l'histoire du Cameroun et de ses populations. Ceci
permettrait à plus d'un de mieux comprendre la mentalité des populations camerounaises
et en déduire des mesures importantes à prendre pour un succès sur le plan économique.
Droit de vote des Camerounais de la diaspora
Le Cameroun n'a pas besoin de sa diaspora que pour faire avancer son économie. La
diaspora, si elle doit être considérée comme une partie intégrante du Cameroun, elle doit
prendre part à toutes les activités importantes de celui-ci. Etre membre de la diaspora
camerounaise n'est pas seulement avoir le devoir de participer au processus de
développement économique du Cameroun, mais c'est aussi faire valoir ses choix
politiques et jouir de ses droits civiques.
Proposition de solution
Pour montrer aux Camerounais de la diaspora que le gouvernement a une volonté réelle
de les considérer comme Camerounais à part entière, il va falloir leur donner l'occasion
de jouir de leurs droits civiques en participant aux différentes élections.
4 | Diascama – Participation de la communauté Camerounaise d’allemagne
Tout en espérant que ce forum apportera un nouvel élan dans les relations entre le
Cameroun et sa diaspora, nous vous prions, Excellence, de bien vouloir agréer
l'expression de notre plus haute considération.
Les initiateurs
Jérôme Monteu Nana,
Pierre H. Bisseck,
Hamadou Zourmba,
Simon E. Som,
Alain J. Pfouga,
Dipl.-Ing. :
Spécialiste des Logiciels de Gestion – SAP Allemagne
Dr.rer.nat.:
Senior IT-Architect – IBM Allemagne
Dipl.-Inform. : Senior Developer – Carl Zeiss S.M.T. AG – Allemagne
Dr.-Ing. :
Architecte, PDG – Som & Partner – Allemagne
Dr.-Ing. :
Manager OpenDESC, PROSTEP AG – Allemagne
Ampliations
1.
2.
3.
4.
Ministre d'Etat, Secrétaire général à la Présidence de la république
Ministre du Commerce
Ministre de l’Industrie, des Mines et du Développement technologique
Ambassadeur du Cameroun en Allemagne fédérale
5 | Diascama – Participation de la communauté Camerounaise d’allemagne